Emission du 21/11/2013
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



Emission du 21/11/2013

avatar
Yamamoto Genryûsai

_________________
Shinigami de la 1ère division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Capitaine
Niveau:
98/100  (98/100)
Points:
0/0  (0/0)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Emission du 21/11/2013
Ven 22 Nov - 0:14

Hisagi : L’événement de ce jeudi 21 novembre 2013, c'est l'invasion des morpions mutants dans l'univers Bleachien ! Sous ce titre rocambolesque ce cache une catastrophe sanitaire sans précédent ; en effet, le Capitaine Kyouraku s'est baigné dans un bassin de la 12e Division,dans ce qu'il prenait pour de l'eau chaude  alors qu'il s'agissait d'une décoction du Capitaine Kurotsuchi aux effets radioactifs incommensurables. Ces petits insectes Phtirus pubis que l'on nomme affectueusement les morpions présents dans les poils du Capitaine de la 8e Division ont été exposées aux ondes toxiques et ont eu leur ADN distordu, et sont devenus... Les morpions-mutants !
Nous sommes en 2013 et vous êtes guignolisés par la Soul Society, bonsoir !

Jingle !

Hisagi : Donc aujourd'hui on journal un peu spécial consacré entièrement à l'Affaire des morpions mutants ; je suis avec le Vice-Capitaine Kurotsuchi qui va tout expliquer l'affaire en détail. Nemu-san, c'est à vous !
(Sous-titre : Fille à papa)

Nemu : Fort bien. Je suis venu vous fournir les explications concernant les propriétés des morpions mutants. Ils se reproduisent encore plus vite que d'ordinaire et on acquis en plus une libido démesurée ; a présent, ils s'attaquent à tous les poils, et ne privilégient plus seulement les poils de b... euh.. pubiens. Ils sécrètent un poison irritant pour la peau qui la fait devenir bleue pâle et vous démangent jusqu'à ce que vous deveniez fou. Et surtout, ils sont capables de voyager à travers les dimensions sans aucun moyen de transport ! Monde humain, Soul Society, Hueco Mundo, QG du Vanden Reich, Palais Royal, tout le monde va y passer !

Hisagi : Oui, d'ailleurs on me signale à l'oreillette que la première grande victime des morpions mutants a été répertoriée ! Mon dieu, c'est le Garde Royal de la Division 0, Hyôsube Ichibei ! Les morpions se sont installés par milliers dans sa barbe et ont torpillé leur poison qui rend dingue. On me dit qu'il est en train de faire du dos crawlé dans les bassins de Tenjirou Kirinji en chantant du Chantal Goya, après avoir forniqué avec quatre Zanpakutô féminins de Nimayia Ouetsu en s'étant enfoncé des persils pris chez Hikifune Kirio dans les oreilles.

Nemu : Mayuri-sama m'a demandé de lire ce communiqué, dans lequel il explique le remède provisoire qu'il a trouvé pour se protéger des morpions. Il préconise de se dénuder, de se couvrir le corps de sauce Samouraï, et ensuite d'aller courir dans les rues du Rukongai en brûlant des affiches à l'effigie d'Ishida Uryuu tout en taguant le plus possible sur les murs : « Urahara Kisuke est une baltringue ! ».

Hisagi : Mhhhh, je sais pas pourquoi, mais ça a l'air aussi fiables que les prothèses mammaires des humains...

Jingle !

Hisagi : Alors, cette capacité des morpions mutants à traverser les dimensions suscite de nombreuses inquiétudes chez toutes les factions de Bleach. Je suis en direct avec l'envoyé du Vanden Reich, le Stern Ritter BG9 !

BG9 : Ati toi ma gueule ? Bien ou bien ?
(Sous titre : Kéké de l'Ariège)

Hisagi : Euh... Bien. Bon, BG9, qu'est-ce que le Vanden Reich compte faire quand vous aurez des morpions ?

BG9 : Vazy qu'est-ce tu racontes toi, pédale ? Style j'ai des morbacs, moi, lol ! D'où qu'ta vus qu'j'étais une forêt vierge ? J'ai pas un oualpé moi ! Alleeeeez ! RPZ les Quincys !

Hisagi : BG9, mais qu'est-ce que c'est que ce langage ?

BG9 : C'est du langage de bôgoss, gros ! J'ai troooooooop l'swagg ! Et d'ailleurs, comment elle s'intitule la meuf qu'a parlé avant ? Elle était boooooooooooooonne ! C'quoi son 06 ?

Hisagi : Quoi ? Ben, c'était le Vice-Capitaine Kurotsuchi. Mais qu'est-ce que ça peut bien vous faire, à vous ?

BG9 : C'que ça peut me faire ? Mais t'es narvalo ou quoi ? Pourquoi qu'on vous envahit d'après toi ? Pour les mecs Shinigamis, c'est pour bien se marave sur vos tronches de fils de vos mères, et pour les meufs, pour PECHO D'LA BIATCH !!! IZYYYYYYYYYY !

Hisagi : Ah oui, BG 9... Il porte bien son nom. Bon et bien tant pis, hein, recentrons nous sur notre bon vieux chez-nous, au Seireitei ! Capitaine-Commandant, que pouvons nous faire face à cette menace ?
(Sous-titre : Anti-Gillette)

Yamamoto : Bon ! On m'a exposé le problème et je le prends très au sérieux. J'ai la situation bien en main. Si un produit contre la mutation de ces bestioles n'est pas trouvé rapidement, un vaste plan d'abattage est prévu. Nous allons leur couper les vivres ! Séance d'épilation pour tout le monde si besoin est ! Nous raserons intégralement les cheveux, les poils de bras, les poils de jambe...

Hisagi : Les barbes ?

Yamamoto : Les sourcils, les poils pubiens, les poils intestinaux*...

Hisagi : Et les barbes aussi ?

Yamamoto : Ahhh, mais ça commence à bien faire, hein ! Qu'est-ce que c'est que cette stigmatisation, Hisagi ? Hein ? Moi, ce que je crois, c'est que vous êtes raciste, profondément raciste !

Hisagi : Mais, mais pas du tout ! Je dis ça parce que le premier ravage des morpions mutants a été détecté dans une barbe, celle du Garde Royal Hyôsube... Ah, c'est parce que vous voulez pas raser la votre, c'est ça ?

Yamamoto : … Maiiiiiiiiiis-heuuuuuuuuuuuu !

Hisagi : Et voilà, vous faites l'enfant !

Yamamoto : Ma barbe, c'est ma fierté, c'est ma vie ! Elle me tient chaud et des fois, quand j'ai un petit creux, je peux trouver des restant de mon repas d'hier coincés dedans...

Hisagi : Ah, mais Capitaine-Commandant, il faut s'y résoudre, si votre barbe est infectée, il faudra la couper.

Yamamoto : Ok, je vois. Rébellion ? Très bien ! Si quelqu'un touche à ma barbe, je nomme Ômaeda Capitaine-Commandant à ma place !

Hisagi : OULAH ! Euh... Bon, ben y'a plus qu'à espérer que... Viiiiite, par pitié, trouvez un produit !

Jingle !

Hisagi : Voilà, je suis avec le Capitaine Kurotsuchi Mayuri, bonsoir !

Mayuri : Oui, c'est ça, bonsoir.
(Sous-titre : Mr. Burns)

Hisagi
 : Alors, Capitaine Kurotsuchi, c'est la consternation totale ! Mais comment une telle chose a pu se produire au sein de la 12e Division ?

Mayuri : Moi, je ne comprends pas toute cette débandade. C'est un simple incident, et c'est pas ma faute si des hippies viennent se tremper dans mes produits, c'est pas moi qui l'y ai poussé merde !

Hisagi : Oui, pas faux... Mais cette formule que vous avez créé, vous vous rendez compte à présent de sa dangerosité ? Pourquoi vous créez des horreurs pareilles ?

Mayuri : Horreur, horreur, c'est une façon de voir les choses... Oui, c'était un produit qui était destiné à transformer des orphelins humains en zombies pompeurs de reiatsu sans émotions, d'accord, mais c'est anecdotique

Hisagi : Comment ?? Vous vouliez faire des expériences sur des enfants ??

Mayuri : Oui, et alors ? C'est interdit peut-être ?

Hisagi : Bah oui !

Mayuri : Ah bon ? Mais c'est absolument grotesque. Vous allez quand même pas me faire croire que le jour où j'ai injecté des molécules de granit en fusion dans les veines d'une femme pour voir si elle allait se transformer en menhir, c'était interdit aussi ?

Hisagi : Quoi ?? Vous avez fait ça ?? Mais c'est... ignoble !

Mayuri : Et maintenant que j'y pense, je vais avoir des ennuis parce que j'ai distillé de l'amiante sur les engrais et les pesticides vendus aux paysans du Rukongai pour en observer les effets sur les cultures ?

Hisagi : Mais vous êtes un monstre ! C'est extrêmement toxique ! Ces paysans vont être infectés !

Mayuri : Rooooh, des péquenots qui vont être malades, bouhouhou quelle tristesse ! J'en ai rien à péter moi, j'aime pas les endives. De toutes façons, c'est trop tard à présent.

Hisagi : Mais comment peut-on éprouver du plaisir à faire des expériences aussi dégueulasse ?

Mayuri : Les bien-pensants, vous êtes une calamité ! Faut bien que je bosse, moi, et que je rentabilise mes recherches. Cet engrais, je l'ai aussi matérialisé et l'ai vendu à des terriens, que je sache ça a pas déclenché une guerre atomique. J'ai gagné de l'argent pour les finances de mon labo, et Mac Donald a triplé ses chiffres de ventes de salades bourrées de pesticides et de produits anti-vomitif, tout le monde est content.

Hisagi : Vous êtes ignoble.

Mayuri : Disons plutôt... visionnaire. C'est comme ce merveilleux gaz que j'ai inventé dans les années 30, là, et qu'ensuite on a revendu à un terrien, plutôt sympathique à mes yeux, on a fait un carton ! Un chiffre d'affaire rarement atteint, et des expériences des plus rigolotes. Cet humain, son nom m'échappe... Je crois qu'il s'appelait Adenoïd Hynkel*...

Hisagi : Vous voulez dire... Adof Hitler ??? C'est vous qui avez vendu son gaz à Adolf Hitler ?

Mayuri : Ah oui, c'est ça ! Adolf Hitler ! Oui, c'est moi, pourquoi ? J'ai fait quelque chose qu'il fallait pas ?

Hisagi : Mon dieu, mais c'est pas vrai, c'est pas vrai, c'est pas vrai... La suite, vite, avant que je ne jarte du Gotei 13 !

Jingle !

Hisagi : Bon, on va faire une dernière interview pour cette soirée à propos des morpions mutants... Capitaine Zaraki, qu'est-ce que vous en pensez ?
(Sous-titre : Führer Bradley)

Zaraki : Ouep, ben en tout cas, un qui va morfler avec tout ça, c'est Komamura ! Avec tous les poils qu'il se trimballe, c'est un festin ambulant pour les morbacs. Hé, dites je me demande un truc... Il paraît qu'à force, on perd la boule à cause des morpions mutants ?

Hisagi : Tout à fait, mais pourquoi ?

Zaraki : Beeeeeen, je me dis, si des mecs comme Komamura deviennent fous, on pourra plus les contrôler... Et s'ils sont incurables, au lieu de leur laisser le temps de tout péter, on pourrait les achever, et ça je veux bien le faire, hahaha !

Hisagi : Capitaine Zaraki, mais comment vous pouvez penser à vous battre dans un moment pareil ? Ah tiens, voilà Ikkaku ! Bon , ben toi au moins tu n'as pas de souci à te faire

Zaraki : Hum... C'est pas Ikkaku.

Yumichika : OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !!

Hisai : Quoi ??? 5e siège Yumichika ! Mais... mais vous êtes tout chauve ! Vous avez plus de sourcils et vos plumes ! Qu'est-ce qui est arrivé ?

Yumichika : Bouuuhhouuhouuu ! Ils m'ont tondu :! Ils m'ont privé de ma beauté, ma belle coiffure ! Mes poils si élégants, si bien ondulés, si parfaits ! Je suis moooooooooooooooooche maintenant ! Et ça me rend malaaaaaaaaaaaaaaaaade !

Zaraki :  Y'a un type de la 11e Division qui a vu un truc bouger dans ses cheveux, alors on en a conclu qu'il avait un morpion mutant lui aussi. Donc on lui a sauté dessus, on lui a enlevé toutes ses fringues, et on lui a rasé tous ses poils. Mais on s'est aperçu après que c'était pas un morpion, c'était juste une coccinelle que Yachiru lui lançait sur la tête... On est un peu sous pression, vous comprenez !

Yumichika : OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIN !!!!!

Zaraki : Non mais tu vas arrêter de chialer oui ? Grosse lavette ! T'étais déjà moche avant, maintenant on va faire des économies de ton shampooing à la con ! Tu nous coûte une blinde toutes les semaines !

Hisagi : Non mais allô, t'es un Shinigami et t'as besoin de shampooing, quoi... Non mais al... Hem ! A tchao bonsoir !



*D'aucuns plus cultivés auront reconnu la référence ;)





Sujets similaires

-
» Le president Rene Preval dans l'emission Internationales de TV5MONDE ...
» Classement : Saison 2012-2013 (avant shootout)
» REPECHAGE 2013
» CALGARY 2013
» NEW YORK RANGERS 2013
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération