Assassinat d'un shinigami gênant
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



Assassinat d'un shinigami gênant

avatar
Lana Kunicha
Arrancar

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
66/100  (66/100)
Points:
6/60  (6/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Assassinat d'un shinigami gênant
Mer 31 Oct - 1:23

L'obscurité tiraillante, instillant la peur dans leur cœur. Lana n'en possède pas, la peur n'est pour elle qu'une futilité humaine. Jamais elle ne ressent un tel émoi, elle l'inspire créant l'inertie de ses ennemis. Lumière blanche de l'espoir qui pourtant ne pouvait être plus noire. Dans les dédales de Las Noches, elle ressent son corps traîné tel animal, sur le sol voluptueux, mais saccadé de l'imposant palais. Dans l'illusion même, son pourpre tâché le domaine des arrancars. Un membre de ce métissage en hollow et shinigami, l'avait défait avec facilité. Tout ceci était dans son plan, infiltré Las Noches pour lui porter un coup fatal. Elle n'était pas dupe, le félidé savait que sous cette forme animale, elle ne pourrait détruire Aizen. Lana devait donc se faire arrancariser, se laisser métamorphoser par la perle nommée Hogyoku. L'arrancar la jeta violemment aux pieds d'un homme, s’agenouillant en signe de respect. Cet homme n'était autre qu'Aizen Sôsuke, le corps glabre, on pouvait voir une once de compassion dans son regard. Once de compassion cachant du mépris, un sentiment de supériorité mal placé. Lana ne gémit plus, elle observe cet être pensant être divin. Ce flegme qui émanait de lui était déconcertant, mais paisible, enivrant. Lana semblait docile, ne poussant aucun cri, se concentrant sur le maître de Las Noches. Dans sa main, elle pouvait voir une perle animée par un feu azuré. Le Hogyoku, l'objet qui avait fait se plier les plus puissants Vasto Lord, à la volonté d'Aizen Sôsuke. L'hollow avançait sans même contrôler ses gestes, elle était subjuguée par le pouvoir de l'objet. Elle s'arrêta alors que le shinigami plaça la perle, dans le vide de son âme. La lumière jaillit, elle évoluait, elle prenait peu à peu forme humaine et son pouvoir grandissait.

Le vide.

A son réveil, l'arrancar était allongée nue sur le sol glacé. Lana arborait désormais une forme humaine, son trou de hollow étant désormais là où la femme créer et là où l'homme né. Dans cet hymen des deux opposés, le shinigami lui proposa des vêtements moulants. Elle les enfila et trouva non loin d'elle un zanpakutô, semblable à ceux des shinigamis, mais dont le reiatsu était différent. L'arrancar sentait qu'ils étaient liés, la puissance que lui avait donné Aizen dépassait de loin celle de son ancienne forme. Tout ses idéaux visant à détruire Aizen s'envolèrent, elle lui était reconnaissante. Lana ne pouvait expliquer ce changement de comportement, la puissance qu'elle possédait l'enivrait. Il la laissa pendant quelques heures, découvrir ses capacités, la laissant s'adapter à ses nouveaux pouvoirs. Son entraînement terminé, un émissaire d'Aizen l'interpella :

"Lana Kunicha, Aizen-sama vous charge de traquer une shinigami qui s'est infiltrée dans Las Noches. Nous ne savons pour le moment quelles informations elle détient, mais elle doit mourir. Nous savons qu'il s'agissait d'une traître, elle s'est enfuie au moment où on était sur le point de l'achever. Elle possède une excellente maîtrise du kido, elle est grande, brune et possède des yeux verts. La shinigami possède le niveau d'un lieutenant, la prudence est donc de mise. En ce moment même, elle doit être dans les couloirs de Las Noches, cherchant la sortie."

L'arrancar ne répondit pas à son congénère, la loi du plus fort était toujours profondément ancrée dans sa psyché. D'une salve de sonido, elle parcourut les couloirs avoisinants cherchant la moindre trace de reiatsu. Ses recherches n'étaient pas fructueuses, mais elle fit la rencontre de l'arrancar qui l'avait amené en ces lieux. Ce dernier avait reconnu la félidé, il l'interpella d'un air hautain :

"Je vois qu'on est de sortie animal, quelle mission te fut confiée ? Celle de retourner dans ta forêt ? Aizen-sama n'accepte pas n'importe qui dans ses rangs, tu es trop faible pour pouvoir prétendre à entrer dans son armée.

-C'est sûrement pour cette raison qu'il m'a confié la mission de traquer une shinigami détenant des informations capitales. Le sort de Las Noches est entre mes mains, tandis que toi tu restes ici, vaniteux et trop sûr de tes capacités.

-Etrange venant d'un animal que j'ai battu sans aucune difficulté."

Sur ces mots, la jeune fille ne put s'empêcher d'utiliser son sonido pour donner un coup de poing dans le visage du bellâtre. Ce dernier attrapa sa main au dernier moment, lui soufflant quelques mots :

"Aizen ne tolère aucun débordement dans l'enceinte de Las Noches."

Sur ces mots elle s'empressa de continuer ses recherches, cet arrancar payerait l'affront qu'il lui a fait subir. Perdue dans ses pensées, elle sentait un reiatsu qui lui était inconnu, celui d'un shinigami. La cible n'était plus très loin, elle pouvait entendre le poids de son souffle, sentir l'odeur de son pourpre. Elle vacillait, adossée contre un mur de l'imposant palais, elle se soignait à l'aide de Kido. Lana apparut devant elle tel un spectre, le zanpakutô à la main. Elle attendait qu'elle la remarque, avant de l'abattre. La félidé aimait voir dans les yeux de ses ennemis la surprise et la peur. La shinigami leva son regard vers l'arrancar, arrêtant la faible lueur verte qui la soignait. Elle ne semblait éprouver aucune peur, aucun regret. La jeune fille devait être brave et forte pour venir de son plein gré au Hueco Mundo, si ce n'est folle. Pour le félin, la bravoure était en soit pure folie, mais elle admirait cette attitude valeureuse au combat. La shinigami essoufflée prononça ces mots :

"Que me veux-tu arrancar ? Aizen t'as donné pour mission de me traquer ? Je ne me laisserai pas avoir si facilement, la Soul Society sera au courant de ses plans."

D'un simple geste, elle utilisa son shunpo pour réapparaître quelques mètres plus loin. L'infiltrée était naïve de penser égaler l'arrancar en cet art. Surprise de ne plus voir Lana, elle se retourna et vit cette dernière fondre sur elle prête à lui donne un coup de sa lame.
avatar
MessageSujet: Re: Assassinat d'un shinigami gênant
Lun 5 Nov - 14:36

La lame passa à quelques centimètres de sa joue et d’un revers de la main, elle repoussa celle –ci avant d’asséner un violent coup de pied au visage de l’arrancar qui vint s’écraser contre le mur adjacent.

« Petite présomptueuse… »

La shinigami s’apprêtait à lui trancher la gorge lorsque des ombres se profilèrent dans le coin du couloir. D’autres arrivaient et il fallait déguerpir et vite.
Si son état lui permettait de fuir et d’abattre quelques ennemis par surprise, il lui était impossible à l’heure actuelle de livrer une véritable bataille.

De shumpos en shumpos la femme se faufila d’un couloir à l’autre puis s’arrêta finalement dans une pièce au calme, lorsqu’elle fut sur d’avoir semée ses poursuivants.
Grace au kido, elle entreprit de se soigner. Décidemment ce foutu arrancar ne l’avait pas ménagé, hormis les nombreuses égratignures, elle était entaillée d’une profonde coupure sur le flan. Heureusement pour elle, sa maitrise du kido était exemplaire et les soins qu’elle se prodiguait étaient pour le moins efficaces. Quant à cette enfoiré qui lui avait infligé cela, l’animal ne risquait plus de lui causer grand tord. Sa tête devait encore baigner dans la marre de sang noirâtre qui le composait.

Une nouvelle gêne arrivait. La petite arrancar s’était semble-t-il remise de son humiliation et se dirigeait droit vers elle.
La femme lança sa blessure et commença à murmurer, joignant ses mains. Lorsque Lana entra finalement dans la pièce, elle s’écria :
« Hadô #73 : Sōren Sōkatsui »
Un rayon bleu surgit de ses mains en direction de l’ennemi. Une importante explosion fit trembler les murs voisins.

« Toi qui es ici pour me tuer, permets-moi de me présenter à mon tour. Je suis Kihuito Zetsuboo. Si tu veux ma tête, je te prierai de croire que tu y laisseras quelques doigts. »

Elle se mit en garde, prête à en découdre.

[Dsl pas top top pour un premier post. Je développerai un peu plus le perso et l'histoire plus tard^^]
avatar
Lana Kunicha
Arrancar

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
66/100  (66/100)
Points:
6/60  (6/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Assassinat d'un shinigami gênant
Lun 5 Nov - 22:00

La lame effleura dans l'obscurité de la shinigami, cette dernière semblait puissante à l'analyse de son reiatsu. Sans doute possédait-elle la force d'un Capitaine, cela ne faisait pas la différence pour Lana, elle allait l'abattre. Si c'était le cas, le combat n'en serait que plus jouissif pour l'arrancar. La shinigami dévia habilement l'arme d'une seule main, pour ensuite lui donner un coup de pied dans le visage. Elle prononça ces mots :

"Petite présomptueuse."


Cette attaque avait fort surpris Lana, qui s'écrasa contre un mur, dans l'incapacité de bouger. Son adversaire semblait avancer lentement, prête à lui trancher la gorge. Cependant, quelques gémissements et ombres entraînèrent la fuite de la traîtresse. La jeune fille se releva, sentant un reiatsu qui ne lui était pas inconnu. Il ne s'agissait que de cet arrancar, qui depuis son arrivée à Las Noches, prenait un malin plaisir à l'épier. Ce dernier, dont elle ignorait toujours le nom, l'interpella, le sourire narquois aux lèvres :

"Alors, tu n'as pas réussi à attraper ta shinigami ? Ce n'est pas étonnant, tu n'as pas le niveau face à un tel adversaire. Tu sais, elle a causé la panique dans Las Noches.

-Ferme-la je n'en ai que faire de tes états d'esprit."

Sur ces mots, l'arrancar ne laissa pas le temps à son interlocuteur de rétorquer, utilisant son sonido. Rare étaient les personnes capables de tenir tête à la jeune fille, ce qui rendait ce combat palpitant. Sa vie d'Adjuchas était lasse, monotone, jamais elle n'eut à faire face à la mort, toujours elle la donnait. Suivant les traces de la shinigami, elle entra dans une salle, blanche comme le reste du palais, mais où plusieurs piliers se dressaient. Une ambiance pesante régnait dans la pièce, une ambiance que Lana n'eut le temps de ressentir. A peine entrée, la shinigami s'écria :


"Hadô #73 : Sōren Sōkatsui"


Un immense rayon bleu s'échappa de ses mains, fondant sur l'arrancar. La puissance et la vitesse de ce kidô, ne laissa que très peu de temps à la jeune fille pour réagir. Lana esquiva au dernier moment à l'aide de son sonido. Une explosion d'une grande ampleur résonna dans les couloirs de Las Noches. La shinigami pensant avoir touché son adversaire, confiante énonça :

"Toi qui es ici pour me tuer, permets-moi de me présenter à mon tour. Je suis Kihuito Zetsuboo. Si tu veux ma tête, je te prierai de croire que tu y laisseras quelques doigts."

Sa phrase terminée, Lana apparut derrière avant que celle-ci ne remarque sa présence, elle tenda le bras. Créant ainsi dans la pomme de sa main une boule violette et prononça ces mots :

"Cero"

La jeune fille avait tiré cette puissante décharge énergétique à bout portant, espérant ainsi toucher son ennemi. La shinigami avait quand même de l'audace, avoir une telle estime de soi et une telle confiance en ses capacités n'était que pur orgueil. Le fait que cette dernière semblait sous-estimer l'arrancar renforçait cette vision péjorative. Cependant, le fait qu'elle puisse utiliser un kidô d'un tel niveau sans incantation, signifiait qu'il s'agissait d'une adversaire coriace. Lana avait un objectif en tête, ne pas utiliser sa resureccion. Elle voulait surpasser ses limites et ne pas être dépendante de cette capacité. Sa vitesse et ses ceros devraient suffire, ce qui ajouterait au combat un aspect tactique. La jeune fille était fière de cette pensée, songeant déjà à sa victoire.
avatar
MessageSujet: Re: Assassinat d'un shinigami gênant
Jeu 8 Nov - 20:39

La petite arrancar avait réussit à esquiver avec efficacité le kido de la shinigami, cela démontrait que l’adversaire était de taille, à ne pas prendre à la légère.

Ses bras se délièrent seulement lorsque Kihuito sentit derrière elle la présence de l’ennemie.

*Rapide !*

Un imposant effluve de reatsu apparut à son tour. Un cero à n’en pas douter, belle manœuvre, belle riposte, mais cela dénotait un manque de tactique et une trop grande assurance en ses capacités. Les ceros sont pour ainsi dire des armes de destruction, mais leur puissance impose un laps de temps de concentration et le rayonnement est lent.

La femme se dégagea de son halo et fit volte face.

Comme elle s’y était attendue, l’attaque avait partiellement raté sa cible. Partiellement.

Son épaule gauche avait été atteinte et il s’en échappait désormais une odeur de viande grillée.

Douloureux, mais la combattante était aguerrit et savait faire fit de la souffrance. Plus ou moins handicapant dans la mesure à la blessure ne lui interdisait pas des mouvements et surtout du fait que ce bras ne lui servait que très peu dans les combats.

La guerrière lança une seconde fois le sort de kido, sans incantation.

L’énergie passa à coté de la femme masquée et vint s’écraser contre le mur, ouvrant une brèche vers l’extérieur.

Profitant de la surprise de son adversaire, elle empoigna celle-ci et tout en la tirant vers elle, la gratifia d’un puissant coup de tête, avant de frapper les cotes avec son genou.

Cela lui laisserait surement le temps de s’enfuir vers le désert blanc.

Le sable amortit sa chute lorsque son corps heurta le sol, désormais il ne lui restait plus qu’à courir, et vite !

Réussir à surprendre deux fois son adversaire était une aubaine, mais en n’en pas douter, celle-ci devait maintenant appréhender sa manière de faire et les tentatives futures seraient moins aisées à réaliser.

Sa rapidité et sa souplesse lui permirent de prendre relativement de distance pour s’arrêter une fois de plus pour se soigner.

Ses membres étaient encore endoloris mais s’était supportable. Le sang avait définitivement arrêté de couler et la chair de son épaule moins meurtrie, ne s’en détachait plus. Une journée complète aurait pu passer, le résultat aurait été le même.

La chasseuse s’approchait dangereusement, il fallait fuir à nouveau, au plus vite pour rejoindre l’artéfact qui lui permettrait de retourner au Seireitei.

Même en courant au plus vite, force était de constater que la distance entre les deux être diminuait, elle avait prit trop de temps pour se soigner et avait perdu son élan, contrairement à la bête.

Soudain, son pied perdit l’assurance, elle tomba en arrière, sur les fesses.

Un creux dans le sable venait de s’ouvrir sur une immense cavité, dans laquelle elle aurait pu tomber si elle n’avait pas eu le bon réflexe.

En bas, une immense caverne avait des arbres de pierre, des ombres se faufilant ici et là dans les ténèbres.

« Tu es plutôt rapide pour une jeunette, tu rivaliserais avec des sièges de la deuxième division… Passes ton chemin mon enfant, le sang a déjà trop coulé pour le maître que tu sers. Lui ne lèverai pas le petit doigt pour toi. »

La shinigami dégaina son zanpakuto et se retourna. L’ennemi était là.
avatar
Lana Kunicha
Arrancar

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
66/100  (66/100)
Points:
6/60  (6/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Assassinat d'un shinigami gênant
Lun 12 Nov - 0:36

Un cero à proprement parler déferlait sur l'ennemi une quantité incroyable d'énergie, à bout portant, il pouvait être mortel. Cependant, le rayonnement prenait plus ou moins de temps selon l'arrancar. Lana n'avait que partiellement touché sa cible à l'épaule, celle-ci fumait, propageant dans l'air l'odeur de chair brûlée. Un parfum qui rappelait des souvenirs à Lana, quand elle n'était encore qu'une Adjuchas, parcourant le désert blanc à la recherche de proies. A ce moment elle voulait la chute d'Aizen, jamais elle n'aurait pu penser rallier sa cause. Grâce à lui, son pouvoir était devenu grand, supérieur aux arrancars de basse catégorie. Peut être pouvait-elle se hisser au rang d'Espada, en tuant l'un de ces derniers. Elle n'avait pu rencontrer l'élite de l'armée d'Aizen, apparemment composée de quelques Vasto Lord. Si la force d'un Adjuchas arrancarisé était à ce point décuplé, qu'en était-il d'un Vasto Lord , ces êtres les plus puissants dans le monde creux.


C'est à ce moment que Lana ressentit une certaine amertume, jamais elle ne pourra goûter à un tel pouvoir. Sans doute aurait-elle du attendre d'évoluer, même si cela prendrait cent ans de plus. La situation n'était pas propice à la rêverie, elle avait une mission. La shinigami utilisa de nouveau son kidô vers le mur derrière la jeune fille, le détruisant facilement. L'arrancar était surprise, ne comprenant pas l'utilité de l'attaque. Kihuito en profita pour saisir son adversaire et lui donna un coup de tête, accompagne de coups de genou dans les côtes. Lana se plia de douleur, laissant la shinigami s'enfuir, elle ne se referait pas duper deux fois. Si elle ne posséderait pas son hierro, sans doute que l'infiltré lui aurait cassé les côtes. Par chance, elle devait avoir un hématome, cependant la douleur était telle qu'elle prit quelques minutes avant de se relever.


Alors qu'elle s'apprêtait à la poursuivre, l'arrancar dont elle ignorait toujours le nom entra dans la salle. Sans même réfléchir, Lana prononça cette parole, tendant le bras :

"Cero."

Une lueur violette parcourut très rapidement la salle, elle ignorait si elle l'avait touché, à vrai dire elle n'en avait que faire. Elle utilisa son sonido pour rattraper la shinigami, s'étant enfuie dans l'immensité du désert blanc. Il ne lui fallut pas longtemps pour gagner du terrain, en quelques minutes elle rattrapa la traîtresse. Cette dernière le ton hautain et sûr, employa ces mots :

"Tu es plutôt rapide pour une jeunette, tu rivaliserais avec des sièges de la deuxième division… Passes ton chemin mon enfant, le sang a déjà trop coulé pour le maître que tu sers. Lui ne lèverai pas le petit doigt pour toi."

Au moment où elle se retourna, Lana fonda sur elle, lame à la main prête à lui asséner un coup. La shinigami semblait confiante, sûre de pouvoir arrêter cette attaquer frontale. Que nenni, l'arrancar avait un plan, elle s'était imaginé un enchaînement complexe, qui serait capable de la tromper et de la troubler. Kihuito était prête à parer le coup, mais l'on pouvait voir la surprise dans ses yeux, lorsque son adversaire se volatilisa. La jeune fille avait au dernier moment utilisé son sonido, elle était désormais au dessus de son ennemi prête à l'abattre d'un coup vif. C'est à ce moment qu'elle remarqua une fente dans le seul, menant sûrement vers la forêt des menos. Un lieu sombre, où même l'éclat de la lune ne pouvait percer le feuillage inexistant de ces arbres en pierre. Une sylve morne principalement peuplée de Gillians, les menos les moins puissants, dénués de toute personnalité. Elle espérait désormais que son attaque touche la shinigami.
avatar
MessageSujet: Re: Assassinat d'un shinigami gênant
Ven 16 Nov - 1:11

L’arrancar ne prit pas la peine de répondre au pic qui lui avait été lancé, ni une ni deux elle fonça sur sa proie et alors que l’impact était imminent, la bête masquée changea totalement d’angle d’attaque en se déplaça au dessus de la shinigami.

Surprise, celle-ci ne pu qu’esquiver l’attaque en se penchant en arrière, la lame frôla sa joue et l’entailla sous la pommette. Derrière elle ne trouva aucun appui et ne pu que sombrer dans les ténébreuses grottes de la forêt des menos.

La chute bien que vertigineuse lui donna le temps de reprendre un certain équilibre et d’atterrir de manière souple sans dégâts.
Cette petit arrancar, le coup avait été finement joué, d’autres moins expérimentés y aurait perdus leur tête. Kihuito ne devait pas la sous estimer.
Autour d’elle, la forêt s’ébranlait, des bruissements, des grognements. Ce lieu infesté de hollows n’était certainement pas adéquat pour un shinigami mais qu’à cela ne tienne, il l’était au moins aussi peu pour une arrancar. Les gillians qui la peuplent, bêtes sauvages et lentes d’esprit, la ralentirait tout autant qu’un dieu de la mort.

L’important maintenant était de se faufiler dans la forêt sans se faire remarquer. Avec de la chance, la petite arrancar trop sur d’elle avancerait à découvert et attirait l’attention sur elle.

La discrétion, plus qu’une spécialité, on pouvait considérer cela comme sa vocation. 7ème siège dans la deuxième division, la femme dont l’expérience n’était plus à prouver avait apprit à s’infiltrer n’importe où.
Seul soucis dans le cas présent, elle avait eut la mauvaise fortune de devoir s’engager dans la demeure du plus puissant manipulateur que le Goteï est élevé, Aizen Sosuke, et même son habilité légendaire n’avait pas permit de passer au travers des mails du filet.
Point positif, en dehors de Las Noches et a fortiori sous le désert, les hordes d’arrancars ne déferleraient pas. Seule restait Lana.
Kihuito se faufila entre plusieurs arbres et hollows. Donner des coups de paumes aux plus proches, faisant tâter de la pointe de sa lame aux plus entreprenants.

Evitant de suivre une ligne droite, la femme se glissa entre les rochers, derrières les troncs immenses jusqu’à s’éloigner de la horde qui avait accourut à son arriver.
Bien sur il y avait des hollows partout, mais dans sa toute furtivité, le peu qui l’apercevaient l’avait déjà perdus de vue le temps de se rendre compte de la situation.
Très vite, plusieurs kilomètres avaient été parcourut mais il ne fallait pas douter que sa poursuivante la retrouverait. Après tout, elle avait très bien vu dans le désert quelle était la direction à suivre.
Si celle-ci repointait le bout de son museau, nul doute que la jeune fille devrait goutter à son shikai. Mais cela, la shinigami aurait voulu l’éviter… Après tout, ce n’était qu’une enfant…
avatar
Lana Kunicha
Arrancar

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
66/100  (66/100)
Points:
6/60  (6/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Assassinat d'un shinigami gênant
Dim 25 Nov - 18:31

La shinigami esquiva de peu l'attaque, se penchant rapidement en arrière, elle fut entaillée à la joue. La tactique de Lana n'avait pas eu l'effet escompté, l'expérience de la shinigami en était la cause, il ne s'agissait pas d'une novice. Cependant son geste irréfléchi la fit tomber dans les méandres de la forêt des Menos. Ce lieu obscure n'était pas sûr pour une shinigami, pendant des années ils fut le terrain de chasse de l'arrancar, elle avait l'avantage du terrain. Ainsi, elle venait de se jeter dans un piège mortel, la jeune fille ferait d'elle sa proie. A l'aide d'enchaînements acrobatiques, elle atterrit sans encombre. Son agilité et sa souplesse s'étaient accrues en même temps que sa puissance, lors de l'arrancarisation.

Kihuito s'était engouffrée dans la sylve, se déplaçant sûrement furtivement. Sa chute n'était pas passée inaperçue, une horde de Gillians entouraient Lana. Ces êtres primitifs ne songeaient pas au niveau de leur adversaire, ils se jetaient sur elle. Ils ne représentaient aucune difficulté pour une telle combattante, son simple reiatsu les oppressait. D'un simple geste, elle les trancha, faisant disparaître leur corps dans une abîme noirâtre. Cette interruption avait fait perdre du temps à l'arrancar, la shinigami s'éloignait de la prédatrice. Son reiatsu était presque indétectable, mais elle laissait des traces, des traces qu'un simple hollow ne pouvait remarquer. Lana baissa considérablement le sien, ainsi les Gillians ne feraient attention à elle.


A l'aide de son sonido, elle parcourut la forêt, à la recherche de son adversaire. Cette dernière maîtrisait à la perfection le corps à corps, sans doute était-elle dans la Deuxième Division. Sa puissance équivalait celle d'un Capitaine, pourtant elle ne portait pas le haori traditionnel attribué à cette fonction. Lana gardait cependant en tête de ne pas utiliser sa résureccion, comme objectif principal. Elle s'arrêta lorsqu'elle fit la rencontre d'un groupe d'Adjuchas aux allures d'animaux diverses. Une sombre idée émergea dans l'esprit de la jeune fille, ces derniers pourraient lui servir de diversion, afin qu'elle puisse porter un coup fatal. L'arrancar interpella le regroupement d'Ajuchas :

"Adjuchas, je suis Lana une arrancar au service d'Aizen Sôsuke, le seigneur de Las Noches. Une shinigami se trouve dans la forêt, je dois l'éliminer. Servez-moi et Aizen vous récompensera en vous arrancarisant, ainsi vous ne ressentirez plus la faim.

-Nous pourrions simplement te dévorer."

A peine allait-il s'élancer, qu'elle était déjà plusieurs mètres derrière lui, le zanpakutô dans son fourreau. Le bras du hollow se détacha, laissant son pourpre suinter sur le sable blanc du Hueco Mundo. Elle avait utilisé son sonido, en une fraction de seconde, elle avait dégainé son zanpakutô près de lui, lui tranchant le bras avant de le rengainer et de finir plusieurs mètres derrière-lui. Il n'avait eu le temps de réagir et n'avait sûrement pas senti la douleur, l'enchaînement étant d'une rapidité fascinante. L'Adjuchas hurlait, se jetant sur le sol, plié par la douleur. Lana reprit la parole, ne voyant aucun hollow réagir :

"Je pense que ce silence signifie votre acquiescement, continuons. Je vais vous mener jusqu'à la shinigami, vous ma tuerez."

Sur ces mots, ils se mirent en route, cela ne prit que quelques minutes avant de trouver la shinigami. Cette dernière restait très discrète, jusqu'à ce que le groupe de hollows l'attaqua. Lana resta tapis dans l'ombre, observant le combat. Kihuito n'eut aucun mal à défaire de telles créatures, parant le moindre assaut et ripostant par une attaque. La jeune fille attendait le moment opportun pour lui asséner le coup fatal, celui où elle baisserait sa garde. L'infiltré continuait à lutter, ne faisant attention au reste. L'arrancar utilisa son sonido, le zanpakutô dégainé prête à la transpercer dans le dos. Elle savait que la shinigami ne manquait pas de ressources, cependant elle espérait la toucher grâce à cette tactique hors-norme. Cela ne semblait pas très loyal, mais les hollows n'étaient que des pions, ils ne représentaient aucun défi réel pour une telle combattante. Ils n'étaient qu'un moyen de diversion, une ruse finement pensée, afin d'abattre la shinigami. Lana semblait confiante, mais elle ne sous-estimait pas son adversaire.
avatar
MessageSujet: Re: Assassinat d'un shinigami gênant
Jeu 29 Nov - 19:42

La forêt parut soudain très silencieuse, plus aucun bruit ne se fit entendre.

Loin de s’imaginer qu’elle avait réussit à rejoindre un lieu loin de tout hollow, la shinigami gardait la tête sur les épaules, sentant arriver le danger.

Quelque chose sortit soudain de l’ombre, tel un projectile qui passa à quelques centimètres de la femme.

Un groupe de hollows apparut alors, ils étaient peu nombreux mais leur énergie spirituelle dépassait de loin celle de la plupart des monstres masqués du Hueco Mundo.

Adjuchas… plus puissant que les redoutables gillians. Toutefois, il en fallait plus pour impressionner la combattante aguerrie.

Se jetant sur sa proie sans aucune stratégie, en ignorant tout de la puissance de son adversaire, c’était osé, pour ne pas dire suicidaire dans le cas présent.

La shinigami n’eut même pas à user de son sabre pour tuer les premiers venus. Son poing puissant brisait les os, déchirait la chair. Trois hollows tombèrent au sol avant même que le premier touché ne s’y effondre.

Pour le reste de la troupe cependant Kihuito dégaina son zanpukuto pour les tailler en pièces.

Un frisson lui parcourut soudain l’échine, tel un sixième sens. La femme fit volte face mais malheureusement, pas assez rapidement pour parer l’attaque correctement.

La lame de l’arrancar la trancha au dessus de la clavicule, peu profondément, mais suffisamment pour lui occasionner une certaine douleur. Serrant les dents, elle riposta d’un coup de pied sur le flan avant de se dégager, pour frapper les deux derniers adjuchas présents. Même s’ils étaient faibles, mieux valait s’en débarrasser avant qu’ils ne deviennent une gène dans le combat qui s’annonçait.

Prenant un appui sur ton pied gauche, elle se jeta sur l’arrancar et visa la nuque, puis donna un nouveau coup de pied dans ventre et réattaqua de plus belle. La pointe de la lame visa les cotes, la cuisse opposée, le bras pour finalement tenter la décapitation.

Cette gamine avait de la ressource, mais la shinigami ne se laisserait surement pas avoir par une gosse. Peut être devrait-elle utiliser son shikai pour montrer à cette petite imprudente ce qu’il en coute de s’attaquer aux membres des forces spéciales.
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Assassinat d'un shinigami gênant






Sujets similaires

-
» ++Entretient avec Shinigami-SAMA!
» Chavez soupconne une tentative d'assassinat contre sa personne
» Enquete sur l'assassinat de Jean Léopold Dominique
» [Libre]Nobunaga est mort! [Big Town, Rang B, Chasseurs de Prime, Assassinat]
» Assassinat d'une etudiante haitienne en République dominicaine
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération