In Your Dream ~ [PV & Flashback]
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



In Your Dream ~ [PV & Flashback]

Invité






MessageSujet: In Your Dream ~ [PV & Flashback]
Mer 11 Avr - 13:05

Combien de temps déjà ? Surement trop longtemps, puisqu’il n’avait plus le souvenir. Immobile au milieu de cette immense étendu blanche, le cheval semble attendre. Le regard fixé vers cette lune éternelle, seule émetteur de lumière dans cette zone si froide… Le désert blanc. Qu’il était jolie à ses yeux… mais qu’est-ce qu’il pouvait être chiant. Toutes ses étendus désertique où l’on ne voyait apparaître que quelques branchages cristallisé, et où les seuls êtres que vous croisez habituellement ne son que de simple âme corrompu qu’il est facile de chasser. Bon. Au moins, ça lui donnait un peu d’énergie pour continuer son petit bout de vie.
Enfin soit. Caballo n’était pas la pour chasser. Du moins, pas pour le moment. L’esprit ailleurs il semblait parcourir des étendus que seul lui, connaissait. Puis une légère brise se mit à souffler, caressant son armure blanche et faisant virevolter ses crins roux. Et le cheval baissa la tête, laissant ses yeux parcourir le coin. Depuis quand y avait-il de la brise dans le Hueco Mundo ? Ho et puis… Qu’importe. Il n’avait de toute façon pas souvenir d’être resté ici assez longtemps pour connaître ce genre de détail. Mais… Par précaution, il se décida à lever le camp.

Il leva une jambe et lorsqu’il la reposa, il eu un instant d’hésitation. Tout ce sable avait un autre désavantage flagrant. C’était sa capacité à aspirer ce qui passait dessus. Son sabot s’enfonça donc, et l’animal ne put que claquer de la mâchoire en guise de colère. Ses premiers mouvements furent lents, et calculé, puis il finit par démarrer rapidement. Du pas il passa au trot, et du trot, il parti directement au grand galop. Pas d’obstacle, pas de raison pour faire attention alors. Il donnait tout le paquet, comme à chaque fois qu’il passait en ces lieux. Ses sabots martelaient à peine le sable, élevant derrière lui un panache de fumé… Caballo n’avait peut-être pas la force, mais était parvenu à équilibrer tout ça avec une vitesse non négligeable. Surement sa seule qualité d’ailleurs. Sa course dura donc une bonne dizaine de minute, à travers toute cette étendus blanche, avant qu’il ne finisse par rejoindre quelques dunes aux airs de montagne, et s’arrêta sur l’un des sommets. A cet instant, il se rendit compte de toute la véritable ampleur du Hueco mundo. Peut-être devrait-il s’y intéresser un peu plus ? Non. Le monde des vivants était quand même plus intéressant. Et il y avait toujours cette tombe, qu’il se devait de protéger. Pour la mémoire de cette enfant. Pour sa propre satisfaction. Toujours aussi calme, il leva la tête et huma l’air. Pas de trace de vie. Ou tout du moins, pas pour le moment. Le danger n’était donc pas présent. Dans un mouvement rapide, il se jeta en avant, et se laissa glisser le long de la pente, pour venir atterrir dans la petite cavité au pied de ses collines de sable. Un lézard prit la fuite, lorsqu’il arriva en bas, mais le chasseur n’y fit pas attention. L’endroit était trop différent du reste pour qu’il s’attarde sur se genre de chose.

L’animal visita donc la zone, et finit par trouver un endroit plutôt intéressant. Une espèce de semi-grotte, qui pouvait abriter un Adjuchas de sa taille, même s’il se doutait que son reiatsu ne passerait pas inaperçu, si quelqu’un le cherchait vraiment. La fatigue ayant finit par pointer le bout de son nez, il c’était alors risqué. L’animal vérifia une dernière fois autour de lui, et se fondit dans le décor, pour dormir un peu.

Le temps passa… Lentement… Puis le cheval se réveilla en sursaut. Quelques choses avaient changé d’un seul coup. L’atmosphère ? Oui… Quelque chose était arrivée… D’autre étaient donc là ?... Le cheval trembla de tout ses membres avant de se relever et de sortir de sa cachette. Il n’avait véritablement pas confiance en ce genre de lieu. Un Cul de sac… Aucun moyen de fuir. Il tenta donc un retrait stratégique, voulant partir à l’opposé de ce qu’il avait senti mais…
Vous savez ce qui est vraiment chiant lorsque l’on est un cheval ? C’est l’équilibre. Déjà que l’équilibre de l’animal était proche du zéro pointé, imaginez son taux de chance pour faire une bourde quand il ne faut pas, en présence de sable, et sans avoir de « pieds » adapté à la marche dans un désert ? Et bien, alors qu’il tentait sa retraite stratégique, son sabot arrière droit s’enfonça plus que nécessaire. Déstabilisé par cette soudaine inégalité, il ne put retenir sa chute. Et le canasson dégringola… Jusqu’à arriver aux pieds de celui, ou ceux, qu’il voulait à tout prix éviter…

Fail.
Invité






MessageSujet: Re: In Your Dream ~ [PV & Flashback]
Dim 15 Avr - 20:48

Ooh Hu glissait dans le ciel sans faire le moindre bruit, ou si peu quand il lui fallait battre des ailes pour reprendre un peu de hauteur — les courants aériens du Hueco Mundo étaient différents de ceux du monde des vivants, plus chargés en particules spirituels qui lui permettaient de se maintenir en l'air même lorsqu'il semblait n'y avoir aucun souffle.
Tout en décrivant de larges cercles, le hibou tourna la tête d'un côté puis de l'autre, ses yeux fouillant le désert en contrebas à la recherche d'une proie pour Suger ; en pure perte. Ooh Hu retint un claquement de bec agacé. Elle s'usait la vue pour rien, c'était clair qu'il n'y avait rien à béqueter dans les environs! Et puis tout ce sable blanc, c'était aveuglant à la fin!


Elle s'apprêtait à amorcer sa descente quand quelque chose au loin retint son attention. Elle plissa les yeux, s'efforçant de distinguer ce qui répandait ces traînées de poussière. Un hollow, bien sûr, mais... de là où elle se trouvait, Ooh Hu était incapable d'estimer s'il ferait un repas convenable pour Suger. Pas qu'elle veuille prendre la peine de lui dénicher des mets de choix! Seulement ce stupide insecte risquait de râler et d'être chiant si elle le faisait se déplacer pour une carcasse de seconde zone.
Résigné, le hibou accéléra en quelques coups d'ailes puissants.


L'autre hollow entra dans une sorte de grotte et, comme il n'avait pas l'air de vouloir en ressortir dans l'immédiat, Ooh Hu se risqua à planer juste au-dessus de l'endroit où il se terrait afin de voir si son reiatsu en valait la peine ; elle-même dissimulait au maximum ses émanations spirituelles : si la situation se corsait, Suger était bien trop loin pour venir à son secours.
Et puis elle avait horreur de l'appeler à l'aide. Être sauvée par lui était au moins aussi appréciable qu'humiliant.


Satisfait, le hibou fit demi-tour et repartit d'où il venait.

À quelques kilomètres de là, Suger l'attendait, cette feignasse. Ooh Hu se posa directement sur son dos, devant ses ailes, et lui picora la tête comme d'autres tapotent l'épaule.

« Je t'ai dégoté de quoi casser la croûte, mais la livraison n'étant pas inclue dans le service il va falloir que — horreur ! — tu te lèves pour aller la chercher toi-même !... Oh, tiens, et si je te guidais en restant sur ta tête, cette fois ? Tu serais, tu sais, comme un taxi ! »

Elle avait parlé vite, pas spécialement intéressée par l'avis de son compagnon. Cette histoire de transport, c'était surtout une façon de lui transmettre un peu de l'agacement qui avait fini par la gagner au bout de looongues minutes à tourner en l'air pour lui.
Invité






MessageSujet: Re: In Your Dream ~ [PV & Flashback]
Mer 18 Avr - 23:37

Qu’est-ce qu’elle fichait à la fin ? Bon sang, ce n’était pas si dur de trouver une proie et puis de revenir ! En plus, Ooh Hu avait des yeux grands comme des soucoupes, loin d’être une taupe, elle avait les attributs parfaits pour dénicher THE repas. Maugréant à voix basse, Suger fit quelques pas vers la direction qu’avait empruntée sa « coéquipière » quelques minutes auparavant. Rien. Pas le moindre signe du plus petit hibou à l’horizon, de quoi renforcer la mauvaise humeur de l’adjuchas. Merde, il avait faim quoi ! Battant des ailes sans réel envie de prendre l’air, il exprima son agacement en imitant le bourdon, émettant alors un son qui lui tapa rapidement sur le système. Il était fort… Parvenir à se faire chier soi-même, c’était du haut de gamme. Vivement que le hollow revienne, il pourrait s’en prendre à elle sans qu’elle ne puisse rien faire ! Soudain, il se demanda… Et s’il lui était arrivé quelque chose ? Cette pensée lui effleura l’esprit un moment, et ce fut plein de rage qu’il frappa sur le sol, agacé. Elle avait intérêt à revenir vivante, avec une proie à lui proposer, et sans qu’il n’ait besoin de l’aider… Sinon, sans l’ombre d’un doute… Il la tuerait ! Ou par procuration, il tuerait celui qui lui aurait piqué son garde-manger.

Dans tous les cas, il fallait pallier rapidement à l’ennui qui lui pesait. Regardant autour de lui, Suger se rendit très vite compte qu’il n’y avait pas grand-chose à faire. Baissant la tête, il observa le sable sous ses pattes… Et sans bien comprendre d’où lui vint l’idée, il se mit à compter.

Un grain de sable…

Deux grains de sable…

* Si elle ne revient pas avant vingt, je pars la retrouver pour lui casser la figure.*

Trois grains de sable…

* C’est quand même long vingt, je lui donne jusqu’à dix.*

Quatre grains de sable…

L’adjuchas leva la tête. Non décidément, elle n’arriverait jamais à arriver avant cinq. Toujours pas de coucou en vue. Mais si de visu, il ne voyait rien, c’était tout simplement parce qu’il regardait au mauvais endroit. Remuant des antennes, il perçut rapidement l’énergie de la chouette se rapprocher de lui.

Cinqsixsepthuitneuf…

- Raaaah !

Trop tard. Il n’avait pas fini qu’elle venait de se poser sur lui, comme si de rien n’était. Non seulement elle était à la bourre, mais en plus elle venait de réduire à néant l’espoir qu’il puisse s’amuser à se détendre en lui donnant une bonne trempe, et ce, avec la super excuse qu’il avait eu à compter jusqu’à dix. Ne rien dire, la laisser parler. Comme à son habitude, elle dirait quelque chose de stupide qui allait le mettre en rogne.

Gagné.

- Si je le voulais j’aurais même pas besoin de toi, la volaille ! Et puis d-dégage de mon dos ! Hors de question que je te porte ! Y’a pas écrit Hueco-Air !

Non, mais pour qui elle le prenait ? Ah quelle était chiante, mais pour l’heure, elle seule connaissait l’endroit où la proie avait été vu… Il s’agissait maintenant d’être un brin agréable et diplomate pour qu’elle lui indique le chemin.

- Bon, tu m’y emmènes ou tu veux servir d’apéro ?

Y’avait pas à dire, Suger avait le sens des affaires.

Finalement, ils partirent, volant tous deux à travers le désert blanc. Les minutes passèrent. Et ils arrivèrent enfin. Oui, il y avait bien un hollow par là, Suger ne risquait pas de s’y tromper. Il se posa le plus silencieusement possible. Il ne s’agissait pas d’effrayer la nourriture !
Mais à peine avait-il cessé de battre des ailes qu’un cheval se cassa magistralement la figure juste devant ses yeux, de quoi interpeler grandement l’insecte. Ooh Hu s’était-elle trompée en l’emmenant ici ? Il lui avait bien spécifié une nourriture digne d’intérêt, et voilà qu’il devait se repaître d’un canasson mollasson ?

- Raaah c’est quoi ça ? Ooh ! Tu veux que je crèves c’est ça ? Ca me ferait même pas mon quatre-heures !

Se tournant vers celui qui s’était échoué au sol, il s’adressa à lui, furieux.

- T’es qui toi ? Allez, allez, je vais pas y passer des heures, tu me sembles bien trop faible pour faire une proie honorable, t’es quand même pas un adjuchas ???

Pourtant, ça semblait sauter aux yeux… Mais Suger ayant toujours estimé que ceux de son espèce était des prédateurs (et clairement, le hollow qui se trouvait devant lui ne l’était pas), du coup, il en vint à douter… Cette maudite chouette avait mal fait son boulot de toute façon !

Invité






MessageSujet: Re: In Your Dream ~ [PV & Flashback]
Sam 21 Avr - 15:27

Complètement affalé sur le sol, il ne pouvait s’empêcher de rester pétrifié devant les deux êtres qui c’étaient finalement dévoilé à lui. Deux… Deux… Ho bon sang, dans quoi est-ce qu’il c’était engagé là ? C’est qu’ils étaient effrayant… Bon, le premier avec ses grand yeux rouges faisait flipper, l’autre… C’était un insecte mais il n’était pas assez con pour ne pas sentir qu’il lui était supérieur. Et puis… Ils avaient l’avantage du nombre. Gloups ? Il ne voulait pas finir en casse croute. Alors lorsque l’espèce de moustique géant s’adressa à lui d’un furieux, il ne put que reculer doucement. Et si ses deux grands yeux n’étaient pas aussi… Inexpressif, il aurait très certainement eu le même regard qu’un pauvre chien mouillé, qui aurait envie de rentrer pour échapper à la pluie… Et au lieu de ça, et bien… quelques larmes de frousse perlèrent au coin de ses yeux.

Que dire ? Que faire ? Comment réagir ?… Comment expliquer qu’il ne savait de toute manière pas parler, et que du coup, il ne pourrait pas se présenter ? Il se redressa précipitamment, et tenta de reculer. Mais dans la panique, il se retrouva le cul au sol, incapable de reculer plus. Bon. S’il fait mine de s’approcher, il allait courir. Ouai. Voila, courir. Loin. Vite. Et bien. La seule chose qu’il savait faire plus ou moins bien d’ailleurs. Lorsqu’il ne s’emmêlait pas les sabots. Bref, il tenta de se faire tout petit, de montrer qu’il ne leur voulait aucun mal, et que surtout il n’en valait pas la chandelle. La tête basse, il claqua doucement de la mâchoire, espérant que les deux autres comprendraient qu’il était incapable de dire le moindre mot. Ou de sortir le moindre de son. En fait. Puis il finit par se relever réfléchissant à vive allure, pour trouver un moyen de communiquer. Lui qui ne savait pas écrire, était dans la panade. En somme… Bon alors tentative numéro une.



Le but de l’exercice, étant de faire comprendre aux deux autres qu’il était bien un Adjuchas, mais qu’il l’était que depuis peu. Vraiment peu. Il se mit donc de profile, et bien droit, la tête haute pour mimer l’aspect… Heu… Royal ? Puissant ?… Puis se mit à trottiner sur place pour accentuer le tout. Il stoppa son « parcoure » quelques secondes après, pour se camper sur ses membres histoire de prendre une position de chasseur, d’attaquant. Un combattant furtif, attentif. Il mima l’attente, puis avança doucement, comme pour jouer le rôle d’un loup. Une fois qu’il pensa que ça venait d’atteindre le cerveau des deux autres, il passa en mode gros attaquant, gros bourrin, faisant semblant d’agresser une cible directement, puis se plaça à la place de la cible, imitant la proie qui flippe, qui a peur, qui veut fuir, mais qui n’y arrive pas. Bon… Est-ce qu’ils avaient compris ça ? Un Adjuchas qui chasse comme un loup. Qui fatigue sa proie, mais qui n’attaque pas de front. Pour appuyer ses dires sur la fin, il secoua négativement la tête.

Bref. Voila une chose de faites. Et maintenant ? Pour dire qu’il l’était que depuis peu ? Comment faire ?… Durant un instant il sembla se creuser la tête, puis la redressa d’un seul coup. Il pointa l’insecte du sabot, et se cabra pour tenter de montrer une taille plutôt conséquente à l’aide du même sabot. Puis, il se désigna lui, et montra une taille minuscule. Bon, ça marche ça ?… Ils comprendraient surement qu’il voulait dire que l’autre était plus puissant que lui, mais dans un sens, ça revenait au même non ?…Bon alors… Qu’est-ce qu’il pouvait dire encore, trouver quelque chose, trouver… Ha ! La parole. Il ouvrit grand la gueule, remuant plusieurs fois pour mimer la parole -en espérant qu’il réussisse- et secoua une nouvelle fois la tête de droite à gauche.
Voila. Ça c’était fait. Tout penaud, il finit par baisser la tête, prenant un air ni assuré, ni même content de lui. Si les deux autres avaient réussit à tout traduire… C’est qu’ils étaient vachement balèze ouai. De véritable pro.

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: In Your Dream ~ [PV & Flashback]






Sujets similaires

-
» Dream of Ewilan
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération