Roku Ban Ban Taicho !
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



Roku Ban Ban Taicho !

Invité






MessageSujet: Roku Ban Ban Taicho !
Sam 4 Jan - 4:40


Kuchiki
Byakuya




Nom : Kuchiki


Prénom : Byakuya[/font]



Pseudonyme : Aucun


Age : 242


Genre: Shinigami

Spécialisation : Zanjutsu, Hoho

Grade désiré(division/etc) : Capitaine de la sixième division



-------------------



Description Physique :
Pour un capitaine shinigami, Byakuya est sans doute l'un des plus petits et moins imposants de par sa silhouette. Sans se tromper, il est plutôt grand, du haut de ses 1m80. Cependant, sa taille n'est pas des plus impressionnantes comparé aux autres capitaines. Une première chose qu'on remarque de proche, c'est sa magnifique chevelure. Il possède des cheveux au noir le plus total. Ses cheveux vont même jusqu'à devenir un signe distinct de sa personne parmi les capitaines. Sur sa tête, du haut de son corps, il y a quatre broches pour attacher ses cheveux. Ils sont plutôt discrets et négligeables de loin, mais aussi décoratif et stylé de proche. Byakuya dresse ses cheveux de façon très lisse et détendu, il n'y a pas la moindre pique dans ses cheveux, montrant ainsi un caractère calme et posé, comme une sorte de coiffure qui représente la "pluie". Suivant la direction de ses cheveux, les cheveux du côté droits de son visage son retenus par des attaches camouflés, de l'autre côté de son visage se trouvent des dresses de cheveux qui se mélangent parfois. Une dresse descend jusqu'au milieu de son visage et les autres dresses se font plus discret en étant de côté. Ses cheveux peuvent également se présenter sous une forme de métaphore, étant donné que ceux-ci sont symétriquement très distinct, ils peuvent également désigner le caractère bien tranchant du personnage, ou plutôt la faussé qui sépare sa personnalité gentille et sa personnalité froide. Juste en dessous de ses cheveux se trouve un visage très fin et plutôt maigre. Du haut du visage, on y aperçoit deux sourcils très courts et petits, trait d'exception chez les Kuchiki, puis on y aperçoit également ses magnifiques yeux. Ses yeux ont pour couleur un teint de gris pâle mais qui divague quelque peu en ayant des rapprochements avec le noir pur. Ses yeux, tout comme ceux de Rukia, sont assortis de façon "bateau", c'est à dire que la courbe de leurs yeux sera vers le bas et que le haut sera, pour la plus part du temps, une ligne horizontale bien droite, histoire de montrer l'esprit très calme et peu facile à impressionné du personnage. On peut donc dire que ses yeux sont souvent ouverts à moitié. D'ailleurs, cette forme si charmante de ses yeux en font son atout majeur de beauté et ça, on le remarque facilement après le Time Skip, lorsque ses yeux ont changé pour devenir moins froids. Suivant ses yeux se trouvent son nez et sa bouche. Pas grand chose sont à dire pour décrire son nez, il est juste fin, tout comme sa bouche et son menton. Ses lèvres sont plutôt pâles, montrant une certaine santé. Puis vous pouvez ensuite constater que dut à la forme de sa bouche qu'il a tendance à garder très petite et fine, on peut également voir des joues plutôt grandes et vides à côté de celle-ci.

Pour son corps, à présent. Comme sa silhouette l'indique, Byakuya est très mince. Malgré sa petite grandeur, ses muscles ne sont pas plus à l'origine de sa force qu'on le croirait chez un shinigami normal. Cette allure maigre se voit chaque fois qu'on voir ses doigts ou encore son bras, malgré le fait que le tout est habituellement caché par son uniforme. Par dessus sa carrure maigre, il y a également sa peau très douce et pâle, un autre trait des Kuchiki. Il n'est néanmoins pas doté d'un corps faible. Malgré tout, ses bras ne sont pas non plus mou. Dut à son entraînement rigoureux et dur dès son enfance, il a développé d'excellent muscles peu visibles et surtout un corps d'athlète. Le fait d'avoir un corps relativement petit et maigre lui permet une rapidité hors du commun dans ses mouvements, montrant donc également que ses jambes possèdent aussi des muscles puissants. Quant au reste de son corps, le fait d'être maigre lui permet de faire croire qu'on l'a tranché à ceux qui coupent ses vêtements mais qu'en faite, peut-être que son corps n'a pas été touché par le coup. La force de ses bras peut également se voir lorsqu'il combat contre des adversaires tels Ichigo, dont les Zanpakutoh sont plus impressionnants que le sien, mais il arrive à tenir bien droit face à eux en combat au sabre quand même.

Pour ses vêtements, il est à noter qu'il portait constamment l'uniforme régulier des capitaines shinigami jusqu'à après le Time Skip. Après le Time Skip, il porte désormais presque le même uniforme, mais personnalisé pour ses préférences. Tout d'abord, le col relevé de son uniforme de capitaine possède désormais de magnifiques cordons dorés pour la décoration. Ces cordons font entièrement les ouvertures du vêtement et ressortent en tant que deux bouts détachés aux bouts du col, en haut du vêtement. Pour le reste, tout est resté comme avant. Son manteau de capitaine, blanc imprégné du symbole "six" en Japonais et entouré d'un losange aux angles des sommets recoupés en triangles. Son uniforme de Shinigami normal, tout en noir avec une robe de shinigami en blanc en dessous. Puis, il y a ses chaussettes totalement blanches dans des sandales de paille, chaussure réguliers pour tous les shinigami. Tout ça pour finir par son Zanpakutoh, attaché à sa taille. Son Zanpakutoh possède un Tsuba en forme carrée, reliées des quatre côtés à la manche par une ligne faite du même métal que les bordures. Le tout est fait en couleur doré. La manche de Senbonzakura est couvert d'un tissu violet attaché pour former des losanges, comme tous les Zanpakutoh, pour finir avec un bout de manche doré et en cube. Sa lame est très droite et plutôt longue et son fourreau est de couleur violet très foncé, le tout attaché par un bout de tissu violet autour de sa taille.


Description Morale :
Pour le caractère, celui de Byakuya peut se qualifier de "Simple" et "Complexe". Simple d'abord parce qu'on peut tout simplement dire qu'il reste toujours calme en toute circonstance, montrant un sang froid d'exception, même lorsqu'il est très énervé ou gravement blessé. Simple aussi parce que, comme une lame, il n'hésitera pas à remplir ses fonctions et à tuer ses adversaires, même avec des méthodes redoutablement cruels. Simple aussi parce que tout simplement, il trouvera une parade à tous les ennemis plus forts que lui et trouvera forcément une solution sans que personne ne se rende compte qu'il était entrain de réfléchir. La discrétion de Byakuya est des plus mortels parmi les personnages de Bleach. Il ne s'exprime jamais bien clairement, n'en disant toujours moins que ses adversaires, afin d'éviter de dévoiler des informations trop cruciales durant un combat. Étant très facile à provoquer dans sa jeunesse, une fois adulte, Byakuya est néanmoins plus que difficile à provoquer ou à faire réagir. L'influence des gens autour de lui s'est dégradé de décennie en décennie, jusqu'à lui paraître totalement indifférent face à l'influence de ses propre devoirs. Byakuya est une personne qui a tendance à ne combattre que pour une cause importante ou pour remplir son devoir, se refusant à participer à n'importe quelle espèce d'activité ou de guerre juste pour le plaisir ou l'envie. Sa simplicité d'esprit au niveau du devoir est très facile à remarquer lors de ses combats. Pour rien au monde, il n'oublierait l'objectif durant un combat ou durant un voyage. Il garde la tête solide sur ses deux épaules et froide, par dessus le marché. Il n'est pas un génie, dans le sens où il ne fait rien par intuition ou par excès de confiance en soi, même face à des adversaires qui ne semblent pas du tout faire le poids contre lui, il restera calme et laissera son adversaire attaquer le premier, en adoptant une position défensive. Même s'il n'est pas un génie, dans chacun de ses combats, il fera croire à son adversaire qu'il est sous pression alors qu'en faite, Byakuya réfléchit rapidement à un plan pour s'en sortir. De ce fait, on pourrait le qualifier de calculateur et même de personne très intelligente. Depuis son enfance, malgré son intelligence, sa grande fierté l'empêche de comprendre certaines choses et de réagir correctement envers tout. En grandissant, il a apprit à maîtriser partiellement son caractère soupe au lait et à mieux analyser lors des combats. Il est néanmoins très humain sur le plan de son coeur, malgré toute sa froideur extérieure, il est très responsable et protégera ses être chers même avec son propre corps, comme il a fait avec Rukia. Byakuya demeure donc l'un des personnages les plus intelligents mais qui se voit pour objectif de servir son but et qui n'a pas d'ambition particulièrement exagéré.

Parlons ensuite de ce qui est complexe chez lui. Sa complexité mentale est une des plus grandes preuve qu'il possède un grand coeur malgré tout ce qu'on pourrait croire en apparence. Byakuya est l'un des rares hommes, même parmi les capitaines, à se voir le devoir avant tout. Pour lui, le devoir d'un capitaine shinigami et le devoir du chef du clan Kuchiki ne font qu'un : éliminer l'ennemi. Il peut donc se montrer plutôt cruel, voire même totalement insensible face aux éclats de sangs et à la violence rencontrée. Sa complexité fait également que, malgré sa fierté démesurée, il peut faire preuve des plus bas coups afin de finir son adversaire, jonglant ainsi entre le guerrier honnête et le stratège vicieux, tout comme la forme de son pouvoir, de petites pédales à la fois tranchant comme un guerrier, mais nombreux comme l'exigerait une stratégie. Il s'abaisserais même jusqu'à blesser ses être chers pour les sauver ou pour remplir son but, avant de se rendre compte, après son combat contre Ichigo, qu'il était en tord. De ce fait, une autre complexité chez lui fit surface, son coeur ! Il a beau faire démonstration de grande cruauté facilement, surtout lorsqu'il méprise un ennemi. Il fait également preuve de grande compassion et d'un caractère un peu Tsundere sur les bords, avec ses alliés. Par exemple, lorsqu'il retrouve Renji à l'hopital, il dit à Renji qu'il a surement voulut qu'il soit mort, une preuve d'une sorte de culpabilité qu'il éprouve envers son vice-capitaine. Il fera également preuve de bonté lorsqu'il perd contre Ichigo, en l'appelant "compagnon". Entre ces deux passages se trouvera également les seuls excuses que Byakuya fera dans toute sa vie, envers Rukia, sa "fierté". Voilà maintenant une autre complexité chez notre personnage. Il appelle Rukia sa fierté car au fond, Rukia, les êtres chers, font sa force, c'est sa détermination de protéger, tout comme senbonzakura, protéger avec agressivité ceux auxquels il tient véritablement, c'est son principe le plus important. On peut donc dire que son coeur et la force de ses être chers font la vraie fierté de Byakuya.

Son caractère se repose grandement sur un mélange de simplicité et de complexité. Il est d'habitude très silencieux, voir même muet, histoire d'analyser. Les seules paroles qu'il prononcerait lors d'un combat sont pour tromper ses adversaires ou leur poser des questions. Il a également un esprit très fort en sacrifice de soi, allant jusqu'à trahir ses compagnons et son honneur afin de tuer son ancêtre du clan Kuchiki, pour "rétablir" la honte de cet ancêtre en vérité. Malgré toute sa froideur extérieure, il reste définitivement un gentil et aidera Ichigo et la Soul Society durant tout le temps lors du manga jusqu'ici, d'une manière ou d'une autre, il aide grandement à ce que Ichigo et Rukia réussissent leurs objectifs.



Test Rp
pour moi !



Test RP :

When the heart started to beat

C'était environs 60 ans avant l'ère contemporaine (contexte du forum). C'était aussi une année chanceuse pour le Vice-Capitaine Byakuya. C'était l'endroit où il avait connu une femme qui lui plaise, pour la première fois. Le jour était très ensoleillé dans le Rukongai, dans les endroits comme le 78ème district, où la pauvreté était unanime, les gens s'habillaient très peu et de façon très indélicates. Pour ce qui est de Byakuya, il avait pour ordre d'aller inspecter le secteur dont on disait infesté de rebelles et de quelques âmes errantes. Le jeune Vice-Capitaine s'y dirigea alors sans plus tarder, très tôt dès le matin. Les lieux étaient vraiment peu accueillantes, tout le monde faisait n'importe quoi, tout semblait difficile, même le simple fait de marcher sous cette chaleur incroyable pesant sur toutes les âmes. Pour ce qui était de Byakuya, il grillait littéralement dans ses vêtements mais n'en fit pas toute une histoire, se contentant de sauter de toit en toit afin de repérer l'ennemi. Il ne sentit aucun reiatsu étrange ou particulièrement puissant à ce moment-là. Il passa le reste de la journée à scruter les environs et à se promener, presque écoeuré de toute la misère existante dans ce district, il s'y attendait même mais répugnait tout de même l'endroit, lui qui est né de lieu propre et organisé. Byakuya observa les environs, une fois la nuit tombée, toujours sur ses gardes et silencieux, ne demandant guère quoique ce soit envers les gens, croyant que ceux-ci n'avaient simplement pas l'air d'avoir vécu des attaques. Il ne se doutait pas que cet adversaire qu'il affronterait serait l'un des plus puissants auxquels il aura eut affaire jusqu'ici. La nuit fut calme, un moment presque parfait pour une attaque.

"Mais qui s'en prendrais à un endroit pareil ?" - Se dit-il silencieusement, presque embrouillé par la situation.

Comme il commençait à perdre patience, il se dirigea vers une petite maison qui semblait déjà plus en état que les autres et y demanda refuge pour la nuit, chose vite acceptée par le maître de maison, qui lui attribua la seule chambre d'invité déjà occupée. Il s'y accorda sans broncher avant d'entrer dans la petite chambre en question et y voir une jeune et jolie femme assise auprès de la fenêtre, semblant prier envers la lune. Byakuya s'y prêta un intérêt particulier lorsqu'il ressenti qu'elle ne l'avait pas encore remarquer. Lui qui n'avait pas l'habitude à se faire discret sans aucun effort, il s'assit donc à côté d'elle, contempla la belle lune également.

"Pardon du dérangement, je vais emprunter la même chambre que vous cette nuit"

Sans se faire prier, la jeune femme fut surprise et regarda Byakuya, cherchant à sourire de son mieux avant de lui répondre.

"Oh, excusez moi ! Je ne voulais pas vous manquer de respect !" *elle se gratta la tête un petit moment avant de poursuivre* "Enchanté, je me nomme Hisana, et vous ? Encore désolée de tout ceci."

Byakuya portait le symbole de la sixième division sur son bras-droit à ce moment là, mais il fit confiance à l'ignorance des gens de ces districts envers les détails comme les divisions des shinigami, mais peut-être pas envers les familles nobles. Pour éviter toute confusion ou potentiel tumulte, il menti pour commencer.

"De même, ne vous en faites pas, je me nomme Ku... Kuroda Byakuya, je suis un simple Shinigami en mission de reconnaissance." - Fit-il, admirant un peu le visage si étrange de Hisana, qu'il ne détestait pas, entre sa journée pourrie et sa mission inachevée.

"Vous êtes un Shinigami ? Vous devez être très fort alors."

Le compliment passait fort pour Byakuya, il avait tendance à agir de façon fière et forte lorsqu'on le complimentait, néanmoins, cette fois-ci, il voulut être modeste, sa rencontre avec Hisana l'avait quelque peu charmé, la situation lui paraissait comme un grain de plaisir entre deux sessions d'entraînements. Toute sortes de métaphores lui parvinrent à l'esprit, Hisana avait toute sortes de formes dans son imagination, tout d'un coup. Il voulut alors en savoir plus sur elle, mais demanda tout de même pour sa mission d'abord, en se calmant les esprits.

"Dit moi, Hisana, as tu entendu parler d'une attaque d'âme errante par ici ? Excuse moi de te poser des questions étranges."

"Pour tout vous dire, je n'en ai que brièvement entendu parler, on dit qu'il s'agit d'un fantôme qui s'attaquerait aux âmes des gens."

Un fantôme ? Byakuya savait pour cette légende, le fantôme dévoreur d'âmes, on dit qu'il mangerait l'âme la plus puissante en sa possession. Cependant, ce fantôme n'était qu'une légende, celui qui avait commit des meurtres récemment ne serait qu'un simple amateur profitant de cette légende pour se faire un nom ? Suivant ses pensées, Byakuya poursuivit la conversation avec Hisana sur tout et sur rien, mais certainement pas sur son rôle de shinigami ni de ce que Hisana aurait entendu dire, il avait envie de d'autre chose avec Hisana, autre chose que des missions, elle semblait le libérer de lourdes chaînes qui le retenait. Sans s'en rendre compte, le temps passa et tout deux allèrent à leurs lit respectif pour s'endormir doucement. Juste quelques instants plus tard, suivant l'entrée en sommeil profond de Byakuya, un reiatsu de Hollow surpuissant se fit sentir, faisant sortir Byakuya brusquement de son lit avant de sentir le reiatsu s'approcher rapidement. Une brutale collision entre le Hollow et leur petite maison se fit entendre, suivit d'un cri de Hollow aussi effrayant qu'il puisse être. Byakuya avait prit Hisana, à moitié réveillée, dans ses bras, avant de s'éloigner le plus possible. Son désir de protection envers cette femme était presque aveuglante. Il s'aperçu aussitôt qu'en faite, le Hollow les suivent et fonça sur eux à toute vitesse. Il renforça ses muscles et tenta d'esquiver, avant de finir avec une blessure sévère au bras gauche, pendant sa fuite. Il tenait Hisana dans son bras droit, heureusement, étant rassuré que Hisana semble aller bien, juste avant de regarder la profondeur de sa blessure. Il voulut s'éloigner alors le plus possible du monde pour finir dans la forêt la plus proche et voir une seconde attaque du Hollow, sur son bras gauche à nouveau ! L'espace d'un instant, il eut une idée. Cette attaque à l'instant lui a fait non seulement comprendre, mais affirmer également ... Ce Hollow en avait après lui, et non pas Hisana ! Se rendant compte de cette réalité, il posa Hisana à terre et lui donna quelques instructions avant de se diriger plus loin dans la forêt, le Hollow le suivant de très près.

"Cache toi et éloignes toi de moi, le plus longtemps possible !"

Avant même que Hisana ait eut le temps de dire un "mais !", il s'engagea devant le Hollow. Celui-ci semblait à la fois sauvage et rapide, Byakuya n'y voyait pas la moindre faiblesse. Il eut néanmoins une idée pour se satisfaire soi-même.

"C'est du reiatsu qui t'intéresse ... ? Dans ce cas, c'est simple, suffisait de demander un Bankai !"

Sur ces mots, avec son bras droit, il sortit son Zanpakutô avant de le laisser tomber dans le sol et de faire jaillir deux lignes de lames géantes qui se déchirent en petites lames lumineuses. Le Hollow en question chargea de nouveau sur lui pendant que Byakuya invoquait encore son Bankai. Il esquiva le premier coup mais se fit poursuivre par d'autres coups encore plus rapides. Il utilisa les lames pour faire un petit mur devant lui, histoire de bloquer les coups. Le petit mur de lames fonctionnait plutôt bien, blessant les bras du Hollow au passage. Ce même Hollow semblait d'autant plus intéressé par la mort de Byakuya, pour une raison qui lui semblait évident ... l'intérêt étrange envers les reiatsu puissants ! Byakuya se contenta de bloquer les coups pendant qu'il réfléchissait, voyant de loin Hisana qui s'approchait en même temps en criant son nom, semblant plutôt inquiète. C'est là qu'il se fit tirer un Cero très puissant en plein dessus, le blessant de petites brûlures au passage. Il se releva rapidement avant d'avoir recours à sa technique ultime de cet époque, le Senkei !

"Des petites lames ne suffiront pas, n'est ce pas ?"

Byakuya se mit alors immédiatement à fusionner certaines lames ensemble pour former une lame de la taille de son Zanpakutô sous forme scellé avant de le tirer vers le Hollow. Étant fier de son idée, il fut cependant surprit une fois de plus : Le Hollow esquiva avec facilité ! Se rendant compte alors de son erreur de jugement lorsqu'il croyait que le Hollow était stupide, celui-ci fait en faite preuve de logique, incontestablement ! Byakuya en forma d'autres que le Hollow esquiva tout de même. Se rendant compte que ces lames là auraient de l'effet sur le Hollow et du net besoin de l'atteindre, Byakuya réfléchit à la situation et observa Hisana de nouveau, tout en affrontant partiellement le Hollow avec une grande lame dans sa main droite. Hisana le regardait et semblait même ... pleurer ? Cette larme ... elle descendit le long de la joue de Hisana et tomba à terre, formant un petit rond sur le sol. Les pupilles d'Hisana, la larme, la lune, tout semblait si parfait ... ils sont tous ronds ! Byakuya eut alors une autre idée, un Senkei parfait qui empêcherait le Hollow d'esquiver. Il prit une petite inspiration avant de prononcer le nom de l'attaque envers Hisana.

"Tu es la première personne vivante à le voir ... le Senkei parfait !"

Sur ces paroles, toutes ses lames se changèrent en quatre cercles formés de grandes lames autour du Hollow, un dome en cercle, encerclant son ennemi ! Cette fois-ci c'était sûr, le Hollow ne pourrait pas s'échapper, l'attaque viendrait de tous les côtés. Byakuya vit le Hollow tenter de foncer sur lui et ordonna aux lames de transpercer son ennemi. Toutes les lames s'y précipitèrent, les unes après les autres. Bien que le Hollow esquiva les premières, sa griffe droite se dirigeant vers le corps de Byakuya et transperça les vêtements de celui-ci en plein fouet avant de recevoir une pluie de lames sur le corps, ne laissant que de la poussière derrière. Byakuya apparut ensuite devant Hisana, habillé d'un simple Kimono blanc, voyant son uniforme de Shinigami noir au loin.

"Tu sais, tu n'as pas à t'inquiéter de mon sort, je sais moi aussi esquiver ..."

Hisana avait beaucoup de questions et Byakuya avait les réponses, sur le chemin du retour, Hisana tenta de l'aider du mieux qu'elle pouvait, apprenant ainsi toute la vérité sur la famille de Byakuya et lui même. Le soir même, mission accompli, BYakuya et Hisana se quittèrent sur une promesse ...

"Je reviendrais te chercher, Hisana ... "

Quelque part, tapis dans l'ombre, Sôsuke Aizen regardait quelques écrans de surveillances en fermant les yeux. Gin était derrière lui, à écouter ses paroles.

"Il a été entièrement anéanti, quel dommage, les test dans la Soul Society n'attireront décidément rien de très convaincant, pour le prochain, je devrais plutôt l'envoyer dans le monde des humains."


-------------------



Description de l'arme ou du pouvoir :

Byakuya possède des techniques de Hoho exceptionnelles grâce à l'entraînement avec Yoruichi lors de son adolescence. Il possède également une maîtrise quasi parfaite du Zanjutsu grâce à l'entraînement avec son grand père du clan Kuchiki, ainsi qu'une grande et vaste maîtrise des Kido lors de son passage à l'académie shinigami. Ses deux Kido favoris sont le Hado 4 : Byakurai, sort très personnel à lui, Hado 33 : Sokatsui, sort très aimé du clan Kuchiki et le Bakudo 61 : Rikujokoro.

Son Zanpakutoh se nomme Senbonzakura (milliers de pédales de cerisier).

Shikai : "Disperse-toi, Senbonzakura" est la phrase d'activation de son Shikai, la libération première de son pouvoir. Lors de sa libération, la lame originelle de son zanpakutoh se disperse en des milliers de petits morceaux de lames fins qui vibrent à une vitesse supersonique, donnant donc une couleur rose dut à la lumière dégagée et ressemblant ainsi à des pédales de cerisiers. Il peut contrôler ses pédales par mouvement de la manche de son Zanpakutoh ou bien par la simple pensé. Selon ses ordres, ses pédales iront attaquer ou tenter de le protéger des attaques, individuellement ou bien en grand groupe. Il se sert principalement de cette capacité afin de neutraliser rapidement un adversaire, il utilise son Zanpakutoh assez souvent, préférant le combat de son vrai pouvoir aux combats de sorts de Kido. La rapide vibration de ses lames permet en effet de trancher à travers presque n'importe quelle défense tout en gardant une grande distance entre lui et ses adversaires. Dût à l'extrême danger que peuvent représenter ces pédales, Byakuya a développé un cercle de 85cm de diamètre autour de lui, zone dans laquelle ses pédales ont pour ordre absolu de ne jamais pénétrer, évitant ainsi de le blesser.

Bankai : "Bankai, Senbonzakura Kageyoshi". Lorsque les pouvoirs de son shikai ne sont pas assez, il invoquera son Bankai pour poursuivre. Il existe deux phases à son Bankai ainsi qu'une technique ultime après chaque phase. Sa première phrase débute lorsqu'il invoque son Bankai. Il tient son Zanpakutoh à l'envers avant de le laisser tomber à terre en prononçant le nom du Bankai. La lame entrera dans le sol en produisant une onde illusoire qui vise à faire croire aux gens qui voient le Bankai qu'il fait nuit. Ces effets aident à mieux percevoir les deux rangées de lames géantes qui sortent du sol avant de se déchirer ensemble en un océan de petites lames vibrantes aux lumières roses. Sous cette forme, il peut contrôler les mouvements des pédales par la pensée ou bien par le mouvement de ses bras et ses mains. Lorsque les pédales sont contrôlées par ses bras et ses mains, elles vont beaucoup plus vite qu'avant. La technique ultime sous cette forme se nomme le Gokei (forme du gouffre). La technique consiste à entourer puis enfermer un adversaire dans une sphère de pédales avant de l'y écraser par tous les côtés violemment. La seconde forme de son Bankai se nomme le Senkei (forme de massacre). Sous cette forme, Byakuya abandonne toute volonté défensive pour se consacrer entièrement à la tâche offensive de son Bankai. Quatre rangées de katana formés de petites lames iront alors former un grand dome rond autour de lui et son/ses adversaire(s). Ceux qui se trouvent dans ce dome voient une illusion de nuit, tout comme lorsque Byakuya invoque son Bankai. Byakuya peut se battre avec les katana qui forment le dome ou bien leur ordonner d'aller directement se planter sur ses adversaires, technique plutôt efficace pour les immobiliser également, les katana agissant comme des clous. Puis finalement, sa technique finale sous toutes ses formes se nomme le Hakuteiken (empereur blanc), cette technique fait partie des formes qu'il appelle Shukei (forme de fin). Cette technique consiste à ordonner à une ruée de pédales de vibrer à leur maximum, créant une lumière blanche et allant autour du Zanpakutoh unique dans la main de Byakuya, elles forment une forme ailée autour du Zanpakutoh et une petite forme de cercle ronde pour relier les deux ailes et bien entourer Byakuya de la puissance des lames blanchies. Byakuya avance donc vers l'adversaire en donnant un seul et unique coup plutôt puissant vers devant, profitant de la force de ses lames qui vibrent à leur vitesse maximum.




Moi, IRL
Joueur de LoL



Comment avez-vous connu le forum ? : Ben, moi, je cherchais un forum bleach, je suis tombé ici dut au top site bleach soul society


Quelle est votre expérience dans le rp ? : J'en ai pas, c'est mon tout premier forum ... nah je déconnes, 3 ans.


Quelque chose de particulier à dire ?  : Ouais, j'attend plus d'arrancar avec impatience !


Souhaitez vous que votre présentation soit publique ou masquée ? : Publique, je m'en fiche un peu x)
avatar
Yamamoto Genryûsai

_________________
Shinigami de la 1ère division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Capitaine
Niveau:
98/100  (98/100)
Points:
0/0  (0/0)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Roku Ban Ban Taicho !
Mar 7 Jan - 1:50

Bonsoir Byakuya. Voyons voir ta fiche...

Bon, soyons francs, y'a un énorme problème, c'est l'écriture ; y'a pas mal de fautes d'accord. Mais ce que me chiffonne surtout, c'est l'expression. Tu emploies des formules un peu bizarre et incorrecte dans tes descriptions, c'est un peu déstabilisant. Et des fois ça rend carrément texte fort pénible à lire...

Quelques exemples :

- "De proche" → de près
- "Malgré sa petite grandeur" → Malgré sa petite taille !
- [Il] aidera Ichigo et la Soul Society durant tout le temps lors du manga : là y'a redondance ^^ Contente toi de « Il aidera Ichigo durant tout le manga » ou « tout le long du manga »
- Quand aux morceaux des fleurs qui font la lame de Senbonzakura, ce sont des « pétales », pas des « pédales » ! Je t'ai pris pour un gros homophobe XDDD
- "Les lieux étaient vraiment peu accueillantes" : ''accueillants''. « Lieu » est un terme masculin.

Et j'en passe, y'en a vraiment beaucoup...

Pire, des fois c'est totalement incompréhensible :
- "Quant au reste de son corps, le fait d'être maigre lui permet de faire croire qu'on l'a tranché à ceux qui coupent ses vêtements mais qu'en faite, peut-être que son corps n'a pas été touché par le coup" → Hein ??
- "Coiffure qui représente la pluie" → ?????
- "Il n'est pas un génie, dans le sens où il ne fait rien par intuition ou par excès de confiance en soi" : je ne vois pas comment on peut expliquer le terme « génie » par un type qui agit par intuition ou par excès de confiance en soi, c'est même plutôt l'inverse. Un génie, c'est genre Urahara ou Mayuri, quelqu'un qui va agir par intelligence et analyser la situation et pas forcément y aller à l'instinct, et au contraire faire preuve de prudence en n'agissant pas trop par confiance en soi.
- ''Sans se faire prier, la jeune femme fut surprise" → Kewa ?

Dans ta description physique :

C'est bien, tu as cerné le design de Byakuya. Mais...
C'est un peu bizarre cette façon que tu as de rattacher systématiquement les caractéristiques physiques naturelles (et non pas des trucs genre vestimentaire) de ton perso à son caractère... D'accord, le charadesign dans un manga a une certaine signification par rapport au personnage, mais tu vas chercher un peu loin des fois, le coup des yeux...
Je peux aussi pas m'empêcher de penser que des fois y'a du remplissage, que tu t'attardes sur des trucs qui ne sont pas forcément hyper important... Bref, Byakuya a certes un look soigné par Kubo, mais faire trois paragraphes d'une douzaine de lignes là-dessus, c'est un poil exagéré. Des fois, tu te répètes clairement et prends trois phrases pour un propos qui tiendrait largement dans une seule.


Dans ta description morale
:

« Même s'il n'est pas un génie, dans chacun de ses combats, il fera croire à son adversaire qu'il est sous pression alors qu'en faite, Byakuya réfléchit rapidement à un plan pour s'en sortir » : Euh... pas du tout. Au contraire, Byakuya ne fait jamais croire qu'il panique ou que son adversaire le met en difficulté ; il affiche toujours une grande confiance en lui, à l'excès peut-être, pour provoquer ses adversaire, et affirme toujours haut et fort qu'il n'a pas peur de son ennemi une seconde.

''Depuis son enfance, malgré son intelligence, sa grande fierté l'empêche de comprendre certaines choses et de réagir correctement envers tout'' : Même chose, je n'ai pas vu ça dans Byakuya. Je te renvoie au combat contre l'Espada 7, où il a réponses à toutes les tactiques de Zomarri, et où il réagit avec pertinence à tous les rebondissements du combat. Pareil contre As Nödt, en dehors du fait qu'il s'est fait voler son Bankai, il réussit à opposer une résistance à la peur distillé en lui par As Nödt. Contre Renji, il parvient parfaitement à repousser le Bankai de ce dernier sans utiliser le sien, preuve qu'il réagit comprend assez vite le fonctionnement dudit Bankai et qu'il agit en conséquence. Contre Ichigo, je ne l'ai pas vu commettre de bourde monumentale alors que sa fierté était précisément en jeu.

''Sa complexité fait également que, malgré sa fierté démesurée, il peut faire preuve des plus bas coups afin de finir son adversaire, jonglant ainsi entre le guerrier honnête et le stratège vicieux, tout comme la forme de son pouvoir, de petites pédales à la fois tranchant comme un guerrier, mais nombreux comme l'exigerait une stratégie.'' Je vois pas en quoi sa fierté démesurée serait à priori incompatible avec son style de combat que tu cites après...


Dans ton Test RP
 :

La conjugaison et la grammaire de ton test RP sont quand même un peu nawak, en plus des expressions... Tu passes de l'imparfait au présent en passant par le futur antérieur, etc.
Du reste au niveau du récit, c'est bien. J'ai beaucoup aimé la fin, avec ce cher Aizen qui encore une fois était derrière tout ceci et espionnait Byakuya, c'était très bien vu.

Dans la partie « pouvoir » :

« Ainsi qu'une grande et vaste maîtrise des Kido lors de son passage à l'académie shinigami » : Hum... Si je me souviens bien, les familles nobles ne vont justement pas à l'Académie des Shinigamis. Ils disposent d'une formation spéciale dans leur fiefs. Quand Byakuya vient chercher Rukia à l'Académie, elle acquiert justement le droit d'entrer au Gotei 13 sans passer les examens.

- « Ses deux Kido favoris sont le Hado 4 : Byakurai, sort très personnel à lui » Déjà « sort très personnel à lui »,  déjà y'a une répétition, un pléonasme, et en plus ce n'est pas vrai. Le Byakurai est un sort de Kidô de faible rang et très courant, il l'utilise souvent certes mais ça ne veut pas dire que c'est un sort qui lui est personnel.

- "Hado 33 : Sokatsui, sort très aimé du clan Kuchiki" : Euh, là, j'avoue mon ignorance, peut tu me citer ta source ?

Et tu parles de « 2 sorts de Kidô favoris », et tu en cites un troisième : « le Bakudo 61 : Rikujokoro. » ^^.

Du reste, la description du Shikai et du Bankai est très réussie, rien à redire.

Voilà, y'a pas mal de choses à corriger quand même... Le contenu n lui-même est pas trop mal même s'il y a des lacunes, mais la forme est beaucoup plus bancale, et ça compte énormément, surtout quand tu vas RP.
Invité






MessageSujet: Re: Roku Ban Ban Taicho !
Ven 10 Jan - 0:14

heum, ouais, donc je vais voir à corriger ces détails
avatar
Komamura Iwako

_________________

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
65/100  (65/100)
Points:
0/0  (0/0)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Roku Ban Ban Taicho !
Lun 20 Oct - 10:23

Fiche toujours d'actualité ?
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Roku Ban Ban Taicho !






Sujets similaires

-
» Ikki Tousen : Shuugaku Toushi Keppu-roku
» Kameyo Roku, Doyen des Capitaines de la Marine [Voir description du sujet]
» Chat et désert dans une même pièce...( Onineko taicho)
» Le roku pour une jeune CP
» [Autres] Clan Uzumaki
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération