The Song of the Swords [Léana VS Zaraki]
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



The Song of the Swords [Léana VS Zaraki]

avatar
Hikari Chujitsuna

_________________
Division Kurenjingu

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Capitaine
Niveau:
82/100  (82/100)
Points:
0/100  (0/100)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: The Song of the Swords [Léana VS Zaraki]
Mar 24 Déc - 20:14

L'agitation régnait dans l'édifice souterrain, le chant clair des armes dégainées pour en vérifier le tranchant était couplé à celui des voix se mêlant en une clameur vague et incompréhensible. Les guerriers, si longtemps confinés dans ce palais qui leur servait à la fois de refuge et de prison, avait hâte de sortir des entrailles terrestres pour faire choir le Gotei de son piédestal et le noyer dans son propre sang.

Léana était calme d'apparence, neutre, froide ; comme d'habitude. Rares étaient les moments où elle changeait d'expression et peu pouvaient se vanter d'avoir assistés à ceux-ci. Pourtant, l'excitation régnait aussi en son for intérieur. Le plan de Yamamoto n'était pas compliqué à deviner, Zaraki Kenpachi serait envoyé à sa rencontre. Il n'était peut-être pas aussi puissant que la première du nom, Yachiru Kenpachi désormais connue sous le nom d'Unohana Retsu, mais c'était un combat prometteur. Le titan se servait exclusivement du Zanjutsu, étant pour ainsi dire incapable de se servir du Shikai ou du Bankai et obligeant la fondatrice à faire de même. Elle le battrait, c'était certain. La personne qu'elle souhaitait combattre, elle, était justement la première Kenpachi, mais elle viendrait à bout du mastodonte en priorité afin qu'il ne vienne pas interrompre la querelle des deux fondatrices.

Elle comptait aussi, à un moment ou un autre, humilier en combat loyal le Capitaine-Commandant. Il y avait fort à parier que sans l'intervention d'Hikari elle aurait subi d'importants dommages, cela l'avait blessée dans son orgueil et elle comptait bien laver cet affront.

L'avertissement avait été lancé deux heures auparavant, la Division Kurenjingu avait laissé passer ce délai non pas pour préparer un plan d'attaque, celui-ci était prêt depuis des années, mais pour laisser à leur cible le temps de se préparer sommairement ; il lui faudrait bien ça pour espérer pouvoir riposter.

Hikari était en train de déclamer un ultime discours avant la bataille, motivant les troupes une fois encore. Il donna finalement le feu vert à tous et les soldats se dispersèrent dans les couloirs pour s'engouffrer dans les passages secrets reliant leur quartier général aux égouts du Seireitei. Ils attaqueraient de partout à la fois, attaquant depuis l'intérieur même de la cité des shinigami. Bien entendu d'autres feraient un détour et attaqueraient depuis l'extérieur, détruisant les murailles par la même occasion. C'était une attaque simultanée, une attaque éclair, il fallait semer le chaos, l'ennemi ne devait plus savoir où donner de la tête.

Chaque Capitaine avait un groupe à sa charge, Léana mena le sien d'un pas lent mais décidé, faisant encore plus languir ses hommes qui étaient plus pressés que jamais. Ils arrivèrent sous la zone que surveillait la onzième division, le reiatsu du Kenpachi était immanquable tant il était instable à cause de l'excitation de son possesseur. Un kido bien placé fit sauter le plafond, et donc le sol du Seireitei, et les purificateurs se dispersèrent avec leurs shunpo. Léana usa du sien pour se placer en plein centre du champ de bataille et libérer pleinement sa pression spirituelle. Fermant les yeux en attendant l'arrivée du Capitaine. Personne n'oserait l'attaquer, aussi bien intimidés par elle que par les avertissements de leur leader qui n'avait certainement pas manqué de préciser qu'elle était son adversaire, à lui et uniquement lui.

Elle le sentit se rapprocher, plutôt rapidement. Tendant brusquement son bras, le zanpakuto de la fondatrice à la crinière écarlate rencontra celui du Capitaine au bandeau. Le choc causa un grand bruit mais, si ce n'est à cause du sol se fissurant et se brisant sous elle, toutefois pas assez pour que les deux opposants se retrouvent dans les sous-sols, Léana resta stoïque et sa position ne changea pas. Ouvrant les yeux et tournant légèrement la tête elle put croiser le regard bestial du meneur de la onzième division et contempler son sourire ivre de joie.

« Tu m'as fait attendre, Zaraki Kenpachi. »
avatar
Herumetto no ishi
Shinigami de la 11ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
50/100  (50/100)
Points:
50/70  (50/70)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: The Song of the Swords [Léana VS Zaraki]
Sam 28 Déc - 12:31

« C'est pourquoi vous, Capitaine Zaraki de la 11e Division, qui ne possédez ni l'un ni l'autre, êtes tout indiqué : je vous charge d'affronter seul à seul Léana Miyaka ! »



Sur cet ordre, Zaraki Kenpachi n’avait pu contenir son excitation, qui se traduisit par un immense sourire venu s’afficher sur son visage. Après avoir complètement ignoré la dernière partie du conseil, il rompit les rangs avec les autres officiers, le sourire ne s’ôtant jamais de son visage.

De retour dans ses quartiers, il empoigna son zanpakuto, sortit juste devant ses quartiers et attendit. Son excitation était à son comble. Un combat contre une shinigami aussi ancienne et puissante que le vieux Yama lui-même. Cela promettait un des combats les plus amusants, les plus dangereux qu’il a eu et aura sûrement à faire au long de sa vie. Il huma l’air. L’air du plus beau jour de sa vie. Il était temps d’affronter cette antique shinigami. Et de la battre, même si ça risquait d’être long.

Il entendit une explosion, puis deux, trois, quatre, puis trop à la fois pour les compter. L’assaut avait commencé. D’autres explosions passèrent, mais une retint son attention. Elle se situait dans sa division, près d’une grande place. Son instinct lui indiqua cette zone. Il se mit donc en route.

En courant à travers les ruelles, son excitation, qui était déjà à un niveau très élevé, continuait de monter. Tout se qui l’entourait commençait à disparaitre pour son esprit. Il failli ne pas voir un ennemi de bas rang se jeter sur lui. Il n’eut qu’à faire un large mouvement du bras pour régler le problème. Il n’avait pas détourné les yeux du bout de la ruelle. Il arriva enfin sur la place où Léana l’attendait. Pas de différence dans sa course, il n’eut qu’à lever son arme, et l’abattit au moment opportun. Il ne fut aucunement surpris par la parade chronométrée et parfaitement exécutée de la shinigami.

« Tu m'as fait attendre, Zaraki Kenpachi. »


Son sourire était plus étiré que jamais. Ses yeux pétillaient d’une jois intense. Au début, il ne sut quoi répondre. Il articula :

Désolé, me suis trompé de chemin. Alors, c’est maintenant qu’on s’amuse ?

Sans attendre de réponse Il refrappa deux fois, deux attaques qui furent parfaitement parées. Il recula d’un pas, un air satisfait sur le visage.

C’est donc toi. J’arrive pas à y croire. C’est le plus beau jour de ma vie. Une contemporaine de Yamamoto pas encore mort, et même mieux, en parfait état. HA HA HA !!!

Son rire se perdit dans les ruelles. L’euphorie s’emparait de lui. Et il était prêt pour le meilleur combat de sa vie.
avatar
Léana Miyaka
Division Kurenjingu

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Capitaine
Niveau:
95/100  (95/100)
Points:
0/0  (0/0)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: The Song of the Swords [Léana VS Zaraki]
Sam 8 Mar - 2:39

Léana restait calme face aux déclarations euphoriques du Capitaine de la Onzième Division. A vrai dire, elle gardait toujours la même moue, le même regard pensif et concentré. Il était difficile de cerner le Capitaine de la Division Kurenjingu, même Hikari, son élève depuis à peu près mille ans, ne pouvait prévoir avec exactitude les actions de la jeune fille. Ceci faisait sa force, outre sa maîtrise quasiment parfaite du Zanjutsu et son excellence dans les arts shinigami. Hikari était plus évasif, elle lui avait pourtant interdit au début, mais finalement, cela permettait tout aussi bien de déstabiliser l'adversaire. La réaction de Yamamoto était si prévisible, il avait décidé d'envoyer Zaraki Kenpachi, le seul Capitaine n'ayant ni Shikai, ni Bankai, un choix suicidaire. Léana n'avait ni besoin de l'un, ni besoin de l'autre pour le vaincre, sa maîtrise du Zanjutsu surpassait la sienne largement. Cependant, Léana ne pouvait nier que la décision du Capitaine-Commandant avait un certain charme, elle avait toujours aimé les stratégies improbables, mais pourtant terriblement efficace. La défaite du Capitaine Kenpachi était assurée, mais il en ressortirait plus puissant, après cette défaite, il s'engagerait sûrement dans un long entraînement. Léana le savait, elle avait décidé de faire de même avec ses deux élèves, à la fin de leur combat, elle proposerait à Zaraki de les affrontait avant de s'opposer de nouveau à elle. En aucun cas il ne déclinerait cette proposition plus qu'alléchante à ses yeux.

Le Capitaine fondateur sentait l'excitation de son adversaire, en effet, affronter une personne de son rang, l'un des premiers Capitaines du Goteï 13 et l'un des plus puissants était une occasion unique. Zaraki Kenpachi utilisait uniquement le Zanjutsu, un domaine dans lequel la shinigami écarlate n'avait qu'un égal, sa grande rivale Yachiru Kenpachi. L'excitation du shinigami était à son apogée, mais Léana ne l'attaquait pas, elle l'observait, bien qu'elle connaissait les compétences de l'homme depuis son ascension au grade de Capitaine. Comme elle avait prévu, trop impatient, il avait décidé d'attaque, se ruant sur la jeune fille, brandissant son zanpakutô. Son attaque était dirigée vers la tête de la shinigami, d'un simple geste, elle la para sans difficulté. Certes, à première vue ce n'était peut être pas visible, mais Léana possédait une force physique effrayante. L'attaque de Zaraki était maladroite et irréfléchie, il se battait à l'instinct, comme une bête sauvage. L'ouverture était grande, la jeune fille pouvait le fendre en deux au niveau du torse, mais elle avait envie de s'amuser. Le Kenpachi enchaîna par deux coups au même niveau, le Capitaine de la Division Kurenjingu n'eut qu'à bouger le poignet pour parer ses attaques, tout ceci devenait ennuyant à ses yeux, il ne pouvait pas espérer battre une telle adversaire avec des coups si faibles et sans stratégie. Léana lui fit remarquer :

"Zaraki Kenpachi, tu penses pouvoir me battre avec des coups si faibles et sans stratégie. Je pense que tu ne sais pas exactement contre qui tu te bats, je suis Léana Miyaka, Capitaine fondateur de la Deuxième Division et l'un des Capitaines les plus puissants du Goteï 13. Tu fais honte aux générations de Capitaines qui t'ont précédé, j'ai connu des Kenpachi beaucoup plus puissants que toi."

Le Capitaine de la Division Kurenjingu ne lui laissa pas le temps de répondre, elle se rua sur lui, donnant un coup de zanpakutô sur le côté, cependant elle veilla à ce qu'il puisse le parer. A l'impact, il recula de plusieurs mètres, elle recommença une nouvelle fois, mais au flanc opposé, le faisant reculer de nouveau. Elle enchaîna par un coup qui propulsa le Capitaine dans les airs, puis elle utilisa son Shunpô. Ainsi, elle était dans les airs, juste au dessus de lui, il eut à peine le temps de réagir, qu'elle lui asséna un coup du bout de son zanpakutô, le propulsant contre le sol. Il s'écrasa lourdement, dans un bruit assourdissant, quelques uns de ses os s'étaient sans doute cassés sous l'impact. Léana utilisa de nouveau son Shunpô afin d'atterrir sur le sol, à distance du Capitaine et elle lui dit :

"C'est tout ce dont tu es capable Zaraki Kenpachi ? Tu ne pourras jamais me battre avec ton simple Zanjutsu, Yamamoto aurait dû envoyer un autre Capitaine. Tu négliges les arts shinigami et ton Zanjutsu est trop faible, de plus, tu agis sans réfléchir tu ne devrais pas être Capitaine, Zaraki Kenpachi."
avatar
Herumetto no ishi
Shinigami de la 11ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
50/100  (50/100)
Points:
50/70  (50/70)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: The Song of the Swords [Léana VS Zaraki]
Sam 8 Mar - 11:46

Zaraki Kenpachi, tu penses pouvoir me battre avec des coups si faibles et sans stratégie. Je pense que tu ne sais pas exactement contre qui tu te bats, je suis Léana Miyaka, Capitaine fondateur de la Deuxième Division et l'un des Capitaines les plus puissants du Goteï 13. Tu fais honte aux générations de Capitaines qui t'ont précédé, j'ai connu des Kenpachi beaucoup plus puissants que toi.

La réplique fut suivie d’une puissante attaque que Zaraki parvint à parer, même s’il recula  de plusieurs mètres sous l’impact. Une attaque similaire sur le flanc opposé le fit une fois de plus reculer, défonçant le dallage sur son passage. A peine eut-il le temps de relever les yeux qu’il fut propulsé dans les airs, avant de revenir s’écraser lourdement sur le sol. L’impact souleva une grande quantité de poussière, et le capitaine se releva tel une ombre dans ce nuage. Un immense sourire barrait toujours son visage. Il n’avait sentit qu’un instant les deux côtes qu’il s’était cassé en atterrissant. Que ce soit son moral ou son intégrité physique, c’est comme s’il ne s’était rien passé pour le capitaine de la 11ème division. Il mit son épée sur son épaule dans le grand mouvement qui lui était si caractéristique, la poussière se déplaçant sur la trajectoire de la lame.

C'est tout ce dont tu es capable Zaraki Kenpachi ? Tu ne pourras jamais me battre avec ton simple Zanjutsu, Yamamoto aurait dû envoyer un autre Capitaine. Tu négliges les arts shinigami et ton Zanjutsu est trop faible, de plus, tu agis sans réfléchir tu ne devrais pas être Capitaine, Zaraki Kenpachi.

Ce discours lui rappelait celui de quelqu’un d’autre… oui.

Tu me fais beaucoup rire… Tu parles comme quelqu’un qu’on connait tous les deux… « Tu négliges les arts shinigami » ; « tu agis sans réfléchir »… Tu veux que je te dise un truc ? T’es pas si différente du vieux Yama… Tu parles comme lui, pour commencer. C’est p’être bien la faute à l’âge en fait !

Le capitaine loyaliste espérait bien que sa pique avait fait mouche. Mais il ne s’en soucia pas plus longtemps et repartit en courant vers son adversaire, épée relâchée sur le côté, et ne dessina son attaque qu’au tout dernier moment, un coup d’estoc vers la poitrine de Léana.
avatar
Léana Miyaka
Division Kurenjingu

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Capitaine
Niveau:
95/100  (95/100)
Points:
0/0  (0/0)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: The Song of the Swords [Léana VS Zaraki]
Dim 9 Mar - 2:27

Le pique qu'avait essayé de lancer le Capitaine de la Onzième Division n'atteignait pas Léana. La jeune fille, comme à son habitude, restait calme, à vrai dire, ce n'était pas un Capitaine aussi limité intellectuellement que sa Vice-Capitaine qui pouvait l'atteindre. Certes, Yamamoto s'était adouci avec l'âge, mais il avait raison concernant Zaraki, Léana ne pouvait le nier. Ce shinigami possédait un certain potentiel, gâché par le Goteï 13. Le Capitaine-Commandant devait le savoir, mais il n'était plus le shinigami imprévisible et sanguinaire qu'elle avait connu, il était devenu une relique du passé, le symbole d'une ère révolue. Elle se souvenait de leur premier combat, quand il avait décidé de la recruter afin de former le Goteï 13. Il était beaucoup plus jeune et le combat fut intense, mais ils n'utilisèrent pas leur Bankai. Cependant, la personne que Léana souhaitait le plus affronter n'était pas Yamamoto, il s'agissait de Yachiru. Elle était la première Kenpachi et la seule véritable aux yeux de la jeune fille. En effet, les générations suivantes de Kenpachi étaient décevantes aux yeux du Capitaine de la Division Kurenjingu. L'un d'entre eux, avait à la manière de Zaraki, négligeait les arts shinigami, il était passé maître dans l'art du Kidô, mais il n'utilisait jamais le Zanjutsu. Un Kenpachi ne le restait pas pour longtemps, ce dernier finit au Muken et son prédécesseur perdit ses pouvoirs. Kiganjô quant à lui, était un scélérat aux yeux de Léana, il avait pu accéder à ce rang seulement grâce à l'incompétence du Kenpachi précédent.

Le Capitaine de la Division Kurenjingu voulait affronter sa rivale, mais elle ne le pourrait pas durant cette bataille. Elle resterait plutôt discrète, contrairement à son élève Hikari, qui avait décidé d'affronter tous les Vice-Capitaines. Il avait un don pour motiver les shinigami de la Division Kurenjingu et provoquer ses adversaires. Léana lui reprochait ce dernier point dans certaines situations, mais elle prenait aussi plaisir à voir le visage de ses ennemis, effarés par l'attitude de son élève. Cela faisait près de mille ans qu'il l'était devenu, Léana était fière du résultat, Hikari surpassait largement la plupart des Capitaines du Goteï 13. Zaraki se ruait vers Léana, le zanpakutô de côté, en apparence, il s'agissait encore d'une attaque irréfléchie, mais au dernier moment, il dirigea sa lame en direction de la poitrine de la jeune fille. Certes, le niveau venait d'augmenter, mais cela n'était pas suffisant, Léana évita l'attaque d'un Shunpô, réapparaissant plusieurs mètres derrière le Capitaine. Ce dernier se retourna, alors qu'il s'apprêtait à se ruait vers la jeune fille de nouveau, elle utilisa son Shunpô, apparaissant devant lui, légèrement abaissée et lui asséna un coup de zanpakutô latéral, de sa jambe à son épaule. Cependant elle veilla à ne pas toucher les organes, elle voulait faire durer le combat. Le Capitaine de la Division Kurenjingu utilisa de nouveau son Shunpô, apparaissant à quelques mètres du shinigami, elle lui dit :

"Zaraki Kenpachi, tes attaques sont beaucoup trop prévisibles, ce combat commence à m'ennuyer, tu ne pourras pas me vaincre avec tes capacités actuelles. Tu as pourtant réussi à blesser la première Kenpachi, n'est-ce pas ? Montre-moi cette puissance, tu n'es pas digne de ton rang de Capitaine."

Léana voulait que Zaraki libère son potentiel, entravé par le Goteï 13. Il se battait comme une bête sauvage, mais contre une telle adversaire, cela était suicidaire. Cependant, Léana n'espérait pas plus du Capitaine de la Onzième Division pour le moment, elle savait qu'il pourrait s'améliorer grâce à un entraînement intensif. Elle l'affronterait alors quand il se sera battu contre ses élèves.
avatar
Herumetto no ishi
Shinigami de la 11ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
50/100  (50/100)
Points:
50/70  (50/70)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: The Song of the Swords [Léana VS Zaraki]
Lun 31 Mar - 0:59

Le puissant capitaine rata lamentablement son coup. Léana évita son attaque d’un simple shunpo, le Zanpakuto sans nom de Zaraki Kenpachi ne transperçant que l’air. Il la sentit réapparaître juste derrière. Il se retourna d’un vif mouvement, esquissant une attaque et s’apprêtant à charger à nouveau. Mais cette seconde attaque n’eut pas lieu. A la place, la capitaine Kurenjingu effectua un nouveau shunpo juste devant le capitaine de la 11ème division, avant de le trancher d’un large coup allant de sa cuisse à son épaule.

Après ce coup, Léana s’échappa d’un nouveau shunpo, se mettant hors de portée de réplique. Et elle déblatéra à nouveau de la puissance décevante de Zaraki. Celui-ci ne l’écouta pas. Il entendit juste la dernière phrase.

Il réfléchit rapidement à la situation. Il venait de prendre un coup. Sérieux ? Pas pour lui. C’était à peine plus qu’une égratignure, du moins en ressentit. Il commençait toutefois à sentir une certaine impuissance à ne pouvoir toucher la capitaine Kurenjingu. Cela ne l’énervait pas, il était évidemment toujours au comble de la joie. Mais il allait effectivement devoir élever légèrement le niveau afin d’espérer rivaliser avec Léana Miyaka. Il n’y réfléchit pas trop longtemps, il était temps.

Plus de puissance hein ? Ma vraie puissance ? Mmh… C’est un peu tôt je trouve, ce combat va trop vite. Mais bon, c’est légèrement chiant de pas pouvoir de toucher. Disons que je vais te faire plaisir !

D’un geste presque nonchalant et ne montrant pas du tout la gravité du moment pour le capitaine loyaliste, il arracha le célèbre bandeau absorbeur de reiatsu. Immédiatement, une bourrasque souleva la poussière sur le champ de bataille, et fissura le dallage sous les pieds du capitaine à la puissance libérée. Il n’allait pas attendre et profiter de ce soudain afflux d’énergie pour tenter pour la première fois de toucher l’antique capitaine.

La charge fut naturellement plus rapide que les précédentes, et il fut sur la Kurenjingu en bien moins de temps qu’il ne faut pour le lire. Il abattit simplement son sabre de haut en bas, mais de sa force titanesque. Léana para le coup sans difficulté, le pavage s’enfonçant d’un bon demi-mètre sous elle. Le capitaine Zaraki remarqua toutefois que le bras de la rebelle ploya légèrement sur l‘impact, avant de revenir sur sa position initiale. Une victoire en soi pour le capitaine de la 11ème division, dont le rictus perpétuel n’agrandit légèrement. Mais il commençait à comprendre l’ampleur millénaire de la puissance de son adversaire, et pourquoi elle avait survécu à des milliers de combats. C’était une grande occasion, et il décida alors de ne pas se laisser faire.

Il repartit sur deux autres attaques égales qui furent également parées. Il prit alors un léger recul, empoigna son sabre à deux mains, et envoya un coup tentant de remonter sous la garde de Léana, sous son bras droit. Le coup était dirigé vers l’intérieur, avec toute la puissance dont disposait Zaraki Kenpachi.
avatar
MessageSujet: Re: The Song of the Swords [Léana VS Zaraki]
Mar 16 Sep - 23:17

Zaraki commençait à se rendre compte de son impuissance, il dut penser avoir une chance au début de leur affrontement mais il réalisait maintenant l'écart de niveau qui les séparait. Il était sur le point de tout donner, de laisser éclater sa puissance répondant à sa frustration de ne parvenir à porter un coup apte à blesser la Sanguinaire.

Il arracha nonchalamment son bandeau, libérant ainsi tout le potentiel qu'il possédait actuellement.

Tout au long de cette confrontation, elle aurait pu éviter chacun des assauts du Capitaine, tant elle était rapide et lui aussi subtil qu'une bête enragée. Mais elle avait paré chaque attaque pour en éprouver la sensation, s'amuser brièvement et évaluer le Kenpachi. À ce stade, celui-ci étant à fond, elle ne pourrait en tirer mieux. C'est pourquoi elle allait une fois de plus encaisser ces ultimes tentatives et mettre un terme à ce duel.

Levant son asauchi, il l'abattit sans retenue sur elle qui mit sa propre arme en opposition. Elle put ressentir toute la violence de ce coup empli de puissance à l'état brut. L'espace d'un instant son bras ploya alors que le sol s'effondrait sous pieds, mais elle repositionna rapidement son bras.

Il réitéra cette action par deux fois et la jeune fille s'efforça d'amortir les coups tout en changeant de position pour éviter que le sol ne s'écroule sous eux et qu'ils ne terminent dans les sous-sols du Seireitei.

Enfin il se décida à utiliser une tactique réfléchie. Un peu. Il attrapa son épée sans nom avec sa deuxième main et frappa la Fleur Écarlate d'un coup ascendant essayant de passer au travers de sa garde. Peine perdue. Plutôt que parer, Léana fléchit les genoux en s'écartant pour éviter le coup dont l'onde de choc trancha net sur une grande distance plusieurs bâtiments qui s'écroulèrent.

Tendant son corps alors que le Capitaine de la Onzième Division achevait son attaque et était donc incapable de répliquer, elle lui traversa le corps de haut en bas avec son arme et une grande giclée de sang en jaillit. Peu certaine que cette attaque allait décourager le Kenpachi de persévérer, et désireuse de lui montrer qu'aucun art n'était à négliger, elle termina de l'immobiliser avec un Rikujô Kôrô. Elle rengaina son épée.

« Tu es encore trop faible, Zaraki Kenpachi. Tu dois encore débloquer tout ton potentiel. Jusqu'à notre prochaine rencontre, entraîne-toi et affronte mes disciples Hikari Chujitsuna et Cana Shihôin. Si tu en sors victorieux tu seras peut-être digne de m'affronter. »

Et quelques instants plus tard, elle s'évapora d'un Shunpo.
avatar
Herumetto no ishi
Shinigami de la 11ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
50/100  (50/100)
Points:
50/70  (50/70)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: The Song of the Swords [Léana VS Zaraki]
Dim 28 Sep - 0:28

Le Zaraki avait mis absolument toute sa force dans cet ultime coup, s’étant même pour le coup remémoré les cours qu’ils avaient endurés auprès du vieux, concernant l’apprentissage du maniement à deux mains, toutes ces choses dont il n’avait rien à faire. Et malgré toute cette puissance déployée, le coup manqua sa cible. L’antique capitaine n’eut même pas besoin d’utiliser le Hôho pour se sortit du coup, mais fit un simple saut en arrière.


Zaraki Kenpachi eut le loisir d’observer son attaque rater sa cible et la déferlante atteindre et démolir les bâtiments situés un peu plus loin. Il ne vit même pas Léana revenir et le trancher une deuxième fois de la même manière, mais bien plus profondément cette fois, éclaboussant la moitié de la place de sang. Le capitaine de la onzième division, crachant une gerbe d’hémoglobine, voulu immédiatement profiter de la proximité de son adversaire pour refrapper. En imaginant pouvoir y arriver. Le nouveau qu’il porta n’avait pas la même fougue, ses capacités grandement altérées. Son coup trancha le vide, et de loin. Léana était déjà à une certaine distance, lui lançant un sort d’immobilisation. Finalement, elle rengaina son sabre, au plus grand désarroi du Kenpachi.


Tu es encore trop faible, Zaraki Kenpachi. Tu dois encore débloquer tout ton potentiel. Jusqu’à notre prochaine rencontre, entraîne-toi et affronte mes disciples Hikari Chujitsuna et Cana Shihôin. Si tu en sors victorieux tu seras peut être digne de m’affronter.


Et sans un mot de plus, elle disparut. Comme souvent, Zaraki n’avait écouté que d’une oreille, obnubilé par d’autres pensées. Comment avait-elle fait pour le mettre hors d’état de nuire si facilement ? Il avait à peine compris ce qui s’était passé entre le lancement de son coup et celui qu’il avait encaissé. Et maintenant il était là, immobilisé et seul, sur cet espace. Le bruit était retombé, ne restant que les cliquetis lointains des combats, en peu comme une forge géante, avec les hurlements en plus. Zaraki était immobile, enfermé dans un état de quasi-choc.


Son adversaire l’avait laissé dans un état d’humiliation. Sans même tellement y penser, il déploya une grande quantité de reiatsu afin de briser l’entrave, affaiblie par l’éloignement de sa lanceuse. Il fit quelques pas, puis hurla :


REVIEEEEENS !!!! ON A PAS FINI PUTAIN !!!!


Il se sentait vraiment mal, son adversaire ne l’avait même pas tellement laissé hors d’état de nuire, il n’était que blessé, et ne s’en rendait à peine compte, même si cela l’handicapait fortement.


L’espace d’un instant il voulu partir à sa poursuite, mais ce rappel à la réalité lui fit vraiment prendre conscience de sa situation. De plus, il n’avait aucune idée de la direction prise par son adversaire. Sa bonne humeur avait grandement disparu, il était plus proche de la rage, conscient d’une humiliante défaite.


REEEEEVIEEEEENS !!!!!!!!

Il donnait de grands coups dans le vide, fissurant encore plus la place et les murs alentours. Il voulait encore combattre, son désir ne s’était aucunement éteint. Plus rien n’importait à part son désir de se battre. Il partit dans une direction au hasard, courant à toute vitesse, cherchant un adversaire, n’importe qui. Tombant sur une section de soldats Kurenjingu au détour d’une allée, il fonça en hurlent sur eux, le sabre levé, et en trancha deux d’un coup. Les autres, apeurés, tentèrent de s’enfuir. Zaraki avança vers eux, son regard malade pointé sur ses victimes. Le capitaine allait passer sa rage sur eux, et tout les malheureux qui croiseraient son chemin.
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: The Song of the Swords [Léana VS Zaraki]






Sujets similaires

-
» GZA -LIQUID SWORDS- (A l'Elysée Montmartre)
» 04. Love you like a love song, baby...
» Love is a song of hope... [PV Eclair Sournois ]
» This is River Song, back in her cell. Oh, and I'll take breakfast at the usual time. Thank you!
» ISLEY + you're the one song left in my symphony, like you were made for me
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération