Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]

Invité






MessageSujet: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Dim 4 Aoû - 12:05

Voilà plusieurs semaines que Dante n'était plus partie à la chasse. Faute de pistes et d'indices, l'homme qui avait sciemment quitté la Soul Society s'était un peu reposer sur ses lauriers, par défaut de faire mieux il flânait donc à Karakura. Certes il pouvait très bien avoir une activité plus soutenue ou passer son temps dans son gigai pour s'octroyer des passes temps humains, mais il avait déjà fait la fête plusieurs soirs d'affilés, et pour le coup il préférait largement rester tranquille. Aussi surprenant que ça puisse paraître, les femmes dans ce mondes étaient plus fatiguantes que celles de là-haut.

allongé sur un toit, les jambes installés l'une sur l'autre à observer les mouvements des nuages, le Shinigami ouvra la bouche pour bailler, symbole d'un ennui profond. Il faut dire que la veille il avait bien bu, cela dit ça n'expliquait pas tout. La vraie raison étant la monotonie qui se sévissait en ces lieux. Il faisait beau, c'était calme, trop calme... Et les rares fois où un Hollow surgissait de nulle part, le Shinigami qui avait pour mission de protéger le secteur se hâtait d'aller à sa rencontre pour le decouper. Le calme et la paix, c'était bien beau mais qu'est ce que ça pouvait être insupportable parfois. Si il ne pouvait se farcir aucun ennemi, il finirait bientôt par rouiller jusqu'à devenir incompétent. Le truc c'est que pour le moment, c'était vraiment mort...

Par chance, un hurlement grotesque le sortit de ses songes. Ce cri commun à tous était évidement celui d'un Hollow, et la créature en question ne semblait pas être excessivement loin de sa position. Il y avait fort à parier que si lui l'avait entendu, son "ex" camarade n'allait pas tarder à s'en apercevoir lui aussi. Quoiqu'il en soit, Dante ne pouvait pas se refuser une telle occasion d'en découdre avec le monstre, depuis le temps que son épée n'avait pas tâter de leurs carcasses. Alors qu'il s'était mis ouvertement en mouvement pour discerner le Hollow afin de le rejoindre, l'exilé remarqua rapidement la présence infortuné de celui qui travaillait sur le domaine, du moins c'est ce qu'il pensait puisque sa tenue officiel ne se confondait avec aucune autre. Le Hakama noir était la tenue traditionnelle du Gotei 13, et par conséquent un moyen d'identification facilement perceptible. Cette fois-ci en revanche, Dante désirait à tout prix s'en emparer, et pour ça il n'avait pas d'autre choix que de jouer l'égoïste en barrant la route à l'inconnu. Il précipita ainsi la cadence de ses pas en les joignant à de rapides Shunpos pour passer par devant, puis en prenant adroitement appui avec sa jambe gauche il s'élança d'un seul bond pour atterir sur le sol et se trouver face à l'homme.

« Désole mec, j'ai rien contre toi personnellement mais j'aime pas partager. »

Dante dégaina sans tarder en procurant un impact sur son Zanpakuto avec le pouce, puis sans se soucier vraiment de qui il s'agissait ni de pourquoi il était là, il fendit à toute allure sur le Shinigami sur lequel il s'apprêtait à frapper, et accessoirement à assomer pour le plus grand bonheur de sa petite chasse improvisé.


Spoiler:
 
avatar
Herumetto no ishi
Shinigami de la 11ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
50/100  (50/100)
Points:
50/70  (50/70)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Dim 4 Aoû - 13:45

La vie reprenait son cours au sein du Gotei, après les troubles de la trahison d’Aizen. Le calme s’était réinstallé. Et avec ça les missions plus ou moins ennuyeuses de surveillance du monde des humains…

[Quelques jours plus tôt…] Alors qu’il prenait un verre dans le bar de la 11ème division, Herumetto reçu un message. Comme une légère recrudescence du nombre de Hollow était à prévoir dans une ville du monde réel, il était envoyé en renfort du shinigami de garde de Karakura. Laissant son camarade seul avec deux boissons, il alla tranquillement se préparer, chercher son zanpakuto, et se mit en route vers le Seikaimon. Une fois sur place, il présenta sa missive, et s’enfonça dans le couloir, suivant un papillon des enfers… Arrivé dans le monde réel, la patrouille commençait. C’était partit pour une semaine qu’il espéra pas trop ennuyeuse…

[Maintenant] Le hurlement caractéristique d’un Hollow retentit dans la ville. Herumetto commença à sauter de poteau en poteau pour se rapprocher de la zone du monstre, au cas où le shinigami simple aurait besoin d’aide.  Il progressa parallèlement à lui, à une distance d’une centaine de mètre, comme il l’a appris à l’académie, un siècle plus tôt. Soudain, il ressentit une troisième pression spirituelle semblable à celle d’un shinigami, pas loin de son collègue. Il changea brusquement de direction, se propulsa cette fois d’un shunpo pour arriver sur un toit, à proximité. Mais quand il vu un inconnu foncer sur son camarade, sabre au clair, il agit par instinct. D’un nouveau shunpo, il se plaça entre l’inconnu et l’autre shinigami, dégainant sa longue lame noire sans garde au passage, et plaça cette dernière en travers de l’épée de l’autre belligérant. Il lança à l’attention de son collègue :

-Occupe toi du Hollow, je prends en charge notre invité surprise.

Se tournant face à l’inconnu, il le scruta, et l’observa. Des cheveux cendrés, une tenue aérée permettant une grande mobilité, ce type n’était pas à son premier combat. Et puis rien que sa manière de tenir son épée, de positionner ses jambes, ce n’était pas un bleu. D’après sa pression spirituelle, il était plus puissant que Heru. Qui pouvait bien être cet homme ? Surement quelqu’un comme Urahara, un exilé, ou dans le genre…

-Alors, que nous vaut cette intrusion ?

Spoiler:
 
Invité






MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Dim 4 Aoû - 22:59

Slash ! Ou non en fait... c'était plutôt Clang ! Dante s'était trop précipite durant l'attaque, c'est pourquoi il avait louper la brusque mais surprenante manifestation d'un autre Shinigami. Un partenaire ou un ami peut être, même si le premier semblait étrange car la Soul Society envoyait rarement deux de leurs hommes pour des Hollows aussi faibles. Bref, ça n'avait pas plus d'importance que ça et de toute façon il s'en fichait éperdument. Le garçon qui venait de protéger son semblable lui proposa de se charger du Hollow tandis que lui s'occuperait de son cas. Le sourire de Dante ne pouvait être contenu plus que ça lorsqu'il entendit cette phrase, car pour lui ce n'était pas un obstacle. Pour imager le concept, sa proie ne lui avait pas échapper, mais un animal plus fascinant s'était présenter sur sa route, ce qui lui permettait de delaisser le premier. Un challenge sympathique doublé d'une rencontre inopine, cette journée commençait bien.

« Si j'avais su qu'une nouvelle fonction de baby sitter avait vu le jour chez le vieux, j'aurais sans doute attaqué bien avant. »

Une pique lancé d'entrée de jeu, Dante jouait carte sur table en dévoilant sa personnalité. Oui il était arrogant et oui il aimait l'ironie. Une présentation brève et à la fois originale qui rendait souvent son adversaire assez suspicieux, notamment sur ses intentions. Comme l'homme viril et fier qu'il était, le "banni" figea longuement son regard dans celui de son ennemi. Moins que de l'intimidation, il agissait surtout ainsi pour y lire une quelconque émotion. Observer l'attitude de quelqu'un dans ses moindres détails afin d'y déceler une faiblesse était une chose qu'il avait appris avec l'expérience. Après l'avoir décrypter suffisamment, il se servit fermement de ses appuis sur les pieds pour torpiller son sabre avec une force suffisante et faire ainsi reculer le Shinigami adverse.

« Eh bien au moins ta technique de défense est efficace. Tu as su m'arrêter au bon moment avec la bonne impulsion, et en plus tu as tapé fort. Bravo l'artiste. »

Un compliment qui ne cachait rien d'autre qu'un compliment, il savait aussi en faire. Il ne connaissait pas le niveau ni le rang de l'inconnu, cependant il reconnaissait facilement le style qu'on enseignait à l'académie. La maîtrise était plus importante et personnalisé ce qui suggérait qu'il faisait partie d'une division depuis quelques temps. Il était jeune et disposait d'un style vestimentaire à mi-chemin entre la raffinerie et la noblesse. Par instinct, Dante pensait qu'il n'était pas particulièrement un grand habitué du monde humain, hypothèse qui était en partie vérifié puisque c'est la premier fois qu'il le voyait. Le Shinigami à la tenu rouge n'oubliait pas pour autant l'interrogatoire de ce dernier qui le questionnait sur son intrusion.

« Héhé petit, sache que c'est un peu ma maison ici. Je côtoie des femmes, j'arose quelques arbres, je coupe quelquefois du monstre blanc et il m'arrive même de tuer occasionnellement des types en costard noir. »

Si l'humour était bien omniprésent dans chacune de ses formulations, Dante se doutait bien que son interlocuteur ne partagerait pas des barres de rire avec lui. Cela dit il espérait secrètement provoquer une certaine irritation chez l'individu, tout simplement car sans ça ce serait moins marrant. Pour l'heure toutefois, le chasseur rangea calmement son arme, visiblement persuadé qu'il n'allait pas être agressé.

« Écoute, je sais pas qui t'es exactement pour la Soul Society et je pense pas que t'es un mauvais gars, seulement j'ai jamais parler de quoique ce soit aux chiens de gardes. Si tu veux m'affronter y'a pas de soucis, mais pour ton information je suis dangereux et un méchant pas beau. »

Suite à sa déclaration, Dante dégaina ses deux armes fétiches, les fameux 45 qu'il avait acquis dans le monde humain. Des armes peu banales qui étaient sûrement méconnus du monde des morts, si bien que l'homme à la chevelure grise entrepris le bluff.

« J'ai besoin d'informations concernat une certaine personne, et tu va me les donner. »

Il chuchote le plus silencieusement possible son nom, puis attendit une réponse, et dans le doute une réaction plus téméraire. À la fois patient et sur ses gardes il resta immobile.


avatar
Herumetto no ishi
Shinigami de la 11ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
50/100  (50/100)
Points:
50/70  (50/70)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Mer 7 Aoû - 12:38

L’inconnu ne répondit pas immédiatement. Il semblait même amusé. Puis il lança une pique, attaquant par là tout le Goteï. En une seule phrase, il venait d’ouvrir une joute verbale, où il y avait lui d’un côté, et Herumetto de l’autre. Sauf que le shinigami inconnu n’avait que lui à défendre, et que celui de la 11ème division portait tout le Gotei sur ses épaules. D’entrée de jeu, cela s’annonçait ardu. Herumetto se concentra, et afficha une expression la plus sérieuse possible. Il allait attendre que l’autre ait fini de parler.

Avant de continuer, le shinigami exilé repoussa son adversaire d’une puissante impulsion. Une fois séparés de quelques mètres, l’inconnu repris. Il complimenta Herumetto pour l’avoir arrêté. Sur ce point, il resta de marbre. Il ne fallait pas se laisser déstabiliser. Puis il répondit à la question d’Heru de manière détournée, avec ironie et moquerie. Le style de parole de l’exilé énervait le loyaliste. Puis l’intrus rangea son arme, parla encore dans le but de provoquer son adversaire, et enfin dégaina deux armes ressemblant de loin à des pistolets. Heru n’en avait pas vu depuis longtemps, cela existait déjà à sa mort, mais ces ceux-là étaient… différents. Il ne connaissait pas leur effet. Puis leur porteur repris la parole :

« J'ai besoin d'informations concernant une certaine personne, et tu va me les donner. »

Puis il émit un bruit quasi-inaudible.

« Je vais surement te décevoir, mais j’ai pas bien entendu ce que t’a dit. Et puis même si j’avais entendu, je ne te dirais rien pour deux raisons : j’ai pas peur de toi, et j’ai pas l’habitude de parler de n’importe quoi à n’importe qui. Déjà, je sais même pas qui t’es. Alors comme t’a l’air un peu abruti sur les bords, je vais montrer l‘exemple, au cas où tu sais pas faire, ce qui ne m’étonnerait pas. Je suis Herumetto No Ishi, 4ème siège de la division Zaraki. Je précise que c’est la 11ème comme t’a l’air d’un attardé en tenue de soirée. »

Assez fier de sa réplique, Heru ne baissait pas sa garde. Il sentait le reiatsu du shinigami en face de lui, et il était supérieur au sien. Si un affrontement débutait, il ne serait pas sûr de pouvoir faire face. Il ne rangea pas son arme, la tenant d’une main, abaissée. Mais à l’intérieur, tous ses muscles étaient sur le qui-vive. Sa concentration était optimale. Il était prêt à encaisser une éventuelle charge.
Invité






MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Jeu 8 Aoû - 21:41

Hm, réplique sanglante ( ou pas ), l'homme en face de lui s'était finalement décider à dévoiler son nom ainsi que la division à laquelle il appartenait. Même si Dante avait été victime d'une première contre-attaque orale, il resta surtout stupéfait d'apprendre qu'il était le quatrième siège de la onzième division. Ils avaient beau êtres tous différents, ce qui la caractérisait le mieux était leurs soif de combat et leur positions sur la question, chose qui ne semblait pas correspondre à celui-là. Il était sur ses gardes et tenait une posture de défense plutôt bonne dans l'ensemble, mais à part ça rien de révélateur. Suite à son insulte il devait maintenant passer à l'attaque, bien qu'il s'agissait d'une fausse raison extérieure pour taper sur quelqu'un.

« La onzième ? Tu ne me mentirais pas j'espère. Malheureusement on y peut rien, le point faible de Zaraki à toujours été le recrutement de ses troupes. »

L'art de manier l'éloquence était une autre des armes que le chevalier rouge maîtrisait le mieux. Il savait ou taper et ne doutait pas un seul instant qu'il avait piquer au bon endroit. Soudainement, Dante se propulsa agilement en arrière, sa longue veste vibrant sous les mouvements de l'air. Ses deux bras en avant, armés pointés sur le gradé, ses deux 45 propulsèrent plusieurs rafales à une cadence plus rapide que la normale concernant ces calibres.

« Jouons à un jeu toi et moi. Tu va essayer de deviner à quelle division j'appartenais avant mon exil. Tu as seulement trois chances, si tu y arrives je te dirais tout ce que tu veux savoir. Sinon... »


Il dévia brusquement l'une de ses armes à feu pour cibler une autre direction, à savoir les pieds de l'homme. L'autre arme elle, se contentait de viser la main avec laquelle il tenait son Zanpakuto. Il essayait non seulement de lui faire lâcher prise mais aussi de le faire reculer. Il rangea ensuite rapidement ses deux chéries et se rua tel un lion sur sa proie, usant méthodiquement de son Zanjutsu sans laisser de côté la puissance de ses coups. Il martelait ainsi frénétiquement le pauvre homme à plusieurs reprises.

« Tu penses toujours que je suis stupide ? »
rétorqua t-il avec un large sourire.

avatar
Herumetto no ishi
Shinigami de la 11ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
50/100  (50/100)
Points:
50/70  (50/70)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Sam 17 Aoû - 23:25

Après sa réplique, l’inconnu sembla le réexaminer. Puis il repartit en paroles cinglantes, en attaquant cette fois non pas tout le Goteï, mais sa division et son capitaine. Décidemment, ce shinigami en rouge l’irritait. Puis il recula et ouvra le feu de ses armes. Herumetto eut soudainement une angoisse, avant de se rendre compte que ces armes n’étaient d’aucun effet sur lui. Des armes humaines ? Il ne bernerait pas plus longtemps. Apparemment, les choses sérieuses commençaient. Les balles éclataient la surface de la route, sans toucher le loyaliste. Puis il reprit la parole qu’il magnait avec autant de talent pour ouvrir un « jeu ». Heru devait deviner la division qui avait supporté auparavant cet ex-shinigami… Malheureusement, il n’avait ni le temps ni l’envie de jouer, car le combat commençait. L’inconnu fonça, sabre au clair, et commença à arroser de coups le shinigami de la 11ème division.

-Tu penses toujours que je suis stupide ?

Et il avait dit cela en souriant. Herumetto l’ignora, car il ne pouvait se concentrer sur autre chose que l’épée de son adversaire. Les coups arrivaient avec force et rapidité. Il évalua rapidement ses maigres avantages pour ce duel qui débutait. Il était peut être assez fort pour résister à ses coups, car Heru disposait d’une musculature conséquente, mais il était largué question vitesse. Il allait devoir se reposer sur des attaques bien placées et puissantes, et en dehors rester le plus loin possible de son adversaire. Mais il fallait en premier lieu décrypter la façon de combattre de ce coriace ennemi. Herumetto se contenta alors de parer et esquiver les coups de l’exilé. Le gout du combat resurgit alors, et il en vint à se dire que cet affrontement pourrait être un moyen de se tester, voir comment il se débrouillait face à un adversaire visiblement supérieur.

D’un autre coté, le jeu ne serait pas si inutile : découvrir l’ancienne division de son adversaire lui permettrait peut être d’en savoir plus sur son style de combat. Il allait y réfléchir, s’il en avait le temps.

Après avoir éprouvé le zanjutsu offensif, il fallait tester le point défensif de son adversaire. Il esquiva un puissant coup en se décalant d’un pas, s’accroupit rapidement et dans le même mouvement, et pivota pour tenter de donner un puissant coup de sa jambe vers celles de son opposant…
Invité






MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Ven 23 Aoû - 21:56

Les premiers échanges avaient débutés, et le moins que l'on puisse dire c'est que l'affrontement était déjà intensif bien qu'en deçà de ce qu'il espérait. Son adversaire avait rapidement compris que les balles étaient inopérantes contre lui, et que les armes à feu s'appropriaient plus un rôle de garnitures que de réelles menaces. Il en avait dans le ciboulot et par dessus tout il savait au moins contourner quelques attaques de bases. Ce type était définitivement plus subtil que bourrin, appartenait-il vraiment à la onzième division ? Dante en doutait de plus en plus, ou alors il était le vilain petit canard de sa troupe, ce qui était parfaitement crédible. Mais alors que son ennemi esquiva adroitement sa dernière attaque, il passa à son tour à l'offensive en profitant de l'ouverture. Il tenta alors de lui lui cogner sa jambe avec la sienne, une technique qui avait le mérite d'être un peu plus brutale que les autres. D'un sifflement, le chevalier rouge ancra fortement son Zanpakuto dans le sol pour s'en servir comme appui, après quoi il sauta en l'air pour passer derrière le Shinigami. Plaquant postérieurement ses deux paumes l'une contre l'autre, il frappa l'homme de toutes ses forces pour l'éjecter un peu plus loin. Il s'avança pour retirer son arme du sol et la poser sur son épaule.

« Je m'en doutais, vous autres les chiens de la Soul Society vous êtes beaucoup plus faibles qu'auparavant. Je crois que je commence à comprendre pourquoi trois grands capitaines l'ont trahis. »

Contrairement à son habitude, le ton employé n'était pas ironique mais correspondait plus avec de l'antipathie. Il était sérieux et se moquait délibérément de la "nouvelle vague". Il croyait fermement que la Soul Society était en passe de s'affaiblir, jusqu'au jour où elle se ferait complètement démolir. C'était évident. Dante deplia ses bras, armes équipés au poing, il était prêt à faire feu.

« La plaisanterie à assez duré. Laisse-moi te montrer ce qu'un simple soldat était capable de faire à l'époque. »

Il appuya énergiquement sur les gâchettes tout en augmentent la cadence des tirs avec ses index. Cette fois-ci, les balles étaient différentes, la puissance automatiquement accrue et la précision largement supérieure à son premier tir. Il confirmait alors que ses deux armes fétiches n'avaient rien d'ordinaires, bien au contraire. Elles avaient étés revolutionnés pour permettre de blesser un Shinigami. Durant la pluie de décharges, il rangea l'un de ses 45 et reprit activement son sabre en main.

« Il est temps de te nourrir, Ricci ! »

Son Zanpakuto se transforma en un instant. D'une apparence de sabre tout à fait basique, il prit l'apparence d'une grosse épée médiévale dont la forme de la garde s'apparentait aux démons. Elle était lourde et peu maniable, même si les mouvements que fit Dante avec cette dernière ne le montrait pas. D'un bond en avant, il perça la défense de son ennemi avec un estoc bien placé puis vrilla son bras pour le projeter en l'air avec son épée. C'était le moment idéal pour projeter de toutes ses forces son Zanpakuto sur lui. Pointe en avant, il lança ainsi Ricci comme si ce n'était qu'une simple arme de jet. S'il ne trouvait pas vite un moyen de réduire l'attaque, il ne pourrait y survivre.

avatar
Herumetto no ishi
Shinigami de la 11ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
50/100  (50/100)
Points:
50/70  (50/70)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Sam 24 Aoû - 0:04

Au moment où la jambe d’Herumetto allait s’entrechoquer avec celle de son adversaire, ce dernier exécuta une esquive si rapide et soudaine qu’Heru arriva à grand peine à comprendre ce qui se passait. Il n’eut même pas le temps de se retourner qu’un puissant coup l’envoya valser quelques mètres plus loin. Dans sa chute, il se réceptionna mal et s’ouvrit à la tempe. Il se releva le plus rapidement possible, et aperçu son adversaire, l’épée sur l’épaule, presque comme s’il se détendait. La dernière réplique de l’exilé enragea encore plus le loyaliste. A nouveau l’honneur de la Soul Society se faisait cracher dessus. Au moment où celui-ci allait repartir à l’assaut, les deux armes à feu de l’inconnu crachèrent à nouveau. Heru les ignora, à tort… car cette fois les balles le touchèrent et lui causèrent de nombreuses blessures plus ou moins superficielles. Rapidement, il fut couvert de sang. Il arriva à ignorer la douleur, car une chose plus grave arriva à son esprit : il allait mourir aujourd’hui.

Non ! Cette pensée, il voulut immédiatement la bannir, ou au moins l’isoler dans un coin de son esprit. Certes il risquait sa vie, mais il se souvint de son engagement, de son serment. Et de sa division. Son but était de servir la Soul Society, et de mourir au combat si nécessaire. Il se souvint de sa division. La « destiné » des membres de la 11ème était de mourir au combat. Tout ceci en tête, il put soutenir la douleur, l’idée de la mort. Il était à nouveau fin près.

Le déluge prit fin, avec comme dernier soubresaut une attaque d’un nouveau genre. Une vague de reiatsu buta contre Herumetto : l’adversaire venait de libérer son Zanpakuto. Il le comprit quand une puissante attaque, qu’il avait tout juste parée, l’envoya à nouveau plus loin, cette fois dans les airs. Suivit une botte à laquelle il ne s’attendait pas, la lourde épée de son adversaire se dirigea vers lui à grande vitesse. L’exilé l’avait lancée.

Heru se cabra en arrière, la lame lui entama juste le bras, assez profondément toutefois pour que la blessure saigne abondamment. Continuant dans son mouvement, après avoir donc exécuter un salto arrière en l’air, le loyaliste atterrit lourdement sur le béton.

Le sang goutait au sol, d’un coté seulement. Crachant un peu plus de sang, Herumetto n’attendit pas plus. Il en avait besoin.

-Je te présente ma carte de membre de la 11ème… Massacre, Buraddi-Bi !

Aussitôt, la lame se transforma en double fléau. Il sépara le manche, créant deux fléaux distincts, toutefois reliés par une chaine. Il les fit tournoyer, un de chaque côté de son corps, et approcha en marchant. Il était apparemment calme, mais en lui bouillait une rage indescriptible. Si elle venait à exploser, il se mettrait en danger. Sa concentration était, face à cet adversaire, sa principale arme. Il attaqua, lançant de manière synchronisée ses deux armes en avant, juste devant lui, pour forcer son adversaire à reculer. Puis il fit passer le fléau droit devant lui, toujours en le maintenant en mouvement. La chaine tournait vite, il ne la voyait plus. Il fit mine d’avancer cette arme plus en avant encore, avant d’envoyer brusquement celle de gauche décrire un large arc de cercle vers la droite de son adversaire. Il comptait bien le réduire en bouillie. Il avait déjà perdu trop de sang. C’était à celui du traitre de couler.
Invité






MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Ven 30 Aoû - 21:26

Ah ah, un point pour Dante. Il avait esquivé, contré et libérer son sabre pour accroître le potentiel de toutes ses attaques, et le résultat avait été plutôt satisfaisant puisque cela lui avait permis de mettre son jeune adversaire dans un sale état. Il espérait bien qu'en ayant été aussi dur, l'ennemi allait enfin se réveiller pour passer aux choses sérieuses. C'est à partir de maintenant qu'il devait honorer sa division en prouvant qu'il en faisait bien partie. Le jeune Shinigami avait subi plusieurs blessures en droit de l’affaiblir gravement, mais il tenait encore debout, visiblement fin prêt à en découdre. Cet homme possédait au moins la volonté de se battre jusqu’au bout, ce qui était à n’en point douter, la signature de la onzième division. A son tour, l’ennemi libéra son Shikai, arme qui se trouvait être un double fléau relié à une chaine, une arme exclusivement faite pour le contact.

Dante présageait déjà dans sa tête de puissants coups, rapides et flexibles lui parvenir de tous les côtés. Il lui fallait faire très attention, mais en même temps il devait aussi adapter son style pour éviter au mieux les attaques. Par précaution, ou surement par ses expériences passés, le chasseur mis un pied en arrière, se préparant physiquement et mentalement à anticiper, voir à encaisser. Quelques secondes à peines furent nécessaires que son adversaire passe finalement à l’attaque. Il jongla judicieusement avec ses doubles fléaux, choisissant méthodiquement la direction de celles-ci pour le troubler. Au dernier moment, il forma un arc de cercle pour le réduire en lambeaux. Hélas pour Dante, il était trop tard pour effectuer le mouvement d’une esquive complète. Son énorme Zanpakuto en main, il frappa férocement la chaine avant de sauter énergiquement en arrière, et quand bien même il se prit une grande partie de l’assaut, il avait considérablement réduit les dégâts.

« Pfiou, t’es du genre tenace pour un jeunot de la nouvelle génération. Heureusement que tu maitrises mieux le combat que ton style vestimentaire. »

Quelques lésions superficielles s’étaient tapissés sur le corps de Dante. Seul un énorme bleu sur son avant-bras était la preuve concrète qu’il s’était bien fait touché. Les propriétés de ce genre d’armes posaient quelques soucis au corps à corps, car il était bien plus difficile de les contrer au vu de leurs masses. Manié par un mec plutôt costaud, chaque coup porté était extrêmement violent et susceptible de le paralyser pendant un bon moment. Il ne devait pas jouer le malin et devait privilégier la distance. Il pouvait certes ressouder ses deux armes pour n’en faire qu’une, mais Ricci possédait une plus longue allonge et devenait plus maniable dans ces cas-là.

Se remettant d’aplomb, le chasseur fendit sauvagement sur sa proie. De sa main gauche, il s’employa à faire toupiller son Zanpakuto, lui assénant une multitude de coups qui survenait dans tous les sens. De l’autre, il dégaina « Sherry » et mitrailla les jambes d son opposant. Il analysa chaque esquive, et surtout, il gardait un œil sur le double fléau. Sa position, son maintien, la vitesse… absolument toutes les données étaient importantes. Lorsqu’il en eut assez, le chevalier rouge s’abaissa brusquement –comme pour éviter quelque chose- et puis, d’un geste brusque de la main droite, il planta un poignard dans l’épaule de son adversaire. Dans sa botte, il avait effectivement dissimulé ce genre d’armes discrètes. Il possédait tout un tas d’autres armements de ce style, c’est pourquoi il se fit surnommé « le chasseur ».

« T’es même très bon, seulement on joue pas dans la même cour. Ecoute, depuis que je suis un exilé, j’ai appris beaucoup plus que ce qu’on veut bien vous enseigner à l’académie. Te fais pas de fausses joies, tu penses être quelqu’un d’important mais t’es qu’un pion pour eux. Et j’me ferais jamais battre par un pion. »

Dante poussa un ultime soupir pour achever sa phrase, puis il rengaina son sabre, bien que toujours en Shikai, qu’il plaça dans son dos. Il mettait lui-même fin au combat sans raison apparente, cependant…

« Si tu veux toujours en savoir un peu plus sur moi, savoir ce que j’ai fait, d’où je viens, alors suis moi. Si tu veux encore te faire taper dessus… alors suis-moi quand même. »

Dante se retourna, balaya les pans de sa veste d’un revers de main et se mit tranquillement en marche sans prêter attention à ce qu’allait faire l’autre Shinigami.
avatar
Herumetto no ishi
Shinigami de la 11ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
50/100  (50/100)
Points:
50/70  (50/70)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Dim 15 Sep - 18:00

Maintenant, l’adversaire d’Herumetto avait l’air moins serein. Il était obligé de se concentrer sur les masses tourbillonnantes pour qu’elles ne lui fassent pas plus de dommages. Car oui, une des attaques avait touché son but. La masse avait créé un impressionnant bleu sur l’avant-bras de l’exilé. Celui-ci recula sur l’instant, avant de revenir à l’assaut de plus belle : d’une main il maniait son zanpakuto comme s’il pesait aussi lourd qu’une plume, et de l’autre il sortit un de ses pistolets et canarda les jambes d’Heru, rajoutant de nouvelles blessures relativement légères aux nombreuses autres déjà présentes.

Ce dernier peinait réellement. En plus de la quantité de sang non négligeable perdue, la vitesse d’attaque de l’inconnu avait augmenté avec la libération de son zanpakuto. Comme si ça ne suffisait pas, il sortit plus vite que l’œil n’aurait pu le suivre un couteau de sa botte et l’enfonça dans l’épaule d’Herumetto. Celui-ci recula, reprenant avec tout le mal du monde sa respiration. La haine l’emplissait. Il arracha le couteau, mouvement qui fut accompagné d’une nouvelle gerbe de sang, et le jeta au sol. L’exilé sortit alors sa dernière réplique, du moins la dernière qu’Heru comprit…

« T’es même très bon, seulement on joue pas dans la même cour. Ecoute, depuis que je suis un exilé, j’ai appris beaucoup plus que ce qu’on veut bien vous enseigner à l’académie. Te fais pas de fausses joies, tu penses être quelqu’un d’important mais t’es qu’un pion pour eux. Et j’me ferais jamais battre par un pion. »

Heru avait le regard vide. Fatigué, son esprit assimila lentement ce qui venait d’être dit. Il était jeté tel un déchet. Même s’il ne cru pas ce que dit l’inconnu, cela avait brisé ce qu’il restait de sa résistance mentale. Il n’avait jamais effectué de combat aussi dur, du moins seul. Son adversaire lui tourna le dos et s’en alla sans se presser. La résistance lâcha.

OOOOOAAAAAAAAAA !!!!!!!!! Burradi-Bi, Shinda yo ni katai !!!

Heru était comme fou. Son regard ne comportait rein d’autre que la haine. Jetant toutes ses dernières forces dans la balance, il effectua un shunpo du mieux qu’il le pu, se plaçant au dessus de son adversaire, et abattit l’énorme masse nouvellement formée. L’homme en rouge fut projeté au sol.

Heru n’avait jamais été dans cet état la. Il avait perdu le contrôle de lui-même. Son esprit avait été refoulé par une barbarie primaire. Mais une barbarie méthodique, une barbarie assassine. L’humiliation et la perte de sang l’avaient conduis a cet état. Il n’avait même plus l’intellect d’un hollow. Mais sa force totalement débridée, accrue par l’adrénaline, lui donnerait un dernier soubresaut de puissance.

Il s’éleva rapidement et plongea dans le nuage de fumée provoqué par la chute de son adversaire, masse en avant, dans le but de jouer le marteau, avec l’aide de l’enclume que formait la route…
Invité






MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Dim 6 Oct - 13:05

Objectif réussi. Dante avait accompli ce qu’il voulait faire, c’est-à-dire repousser l’ennemi dans ses derniers retranchements. La fatigue, la douleur, les blessures, le physique était incontestablement lié au mental. C’est une des techniques de bases qu’il avait apprise, fatiguer un corps permet de fragiliser l’esprit. En revanche, il ne s’attendait pas à ce que cela fonctionne aussi bien avec son adversaire, celui-ci dépassa clairement les limites du simple énervement. Il était hors de lui, détruit psychologiquement, son regard avait pris l’apparence des démons d’antan. C’est pourquoi le chasseur, pourtant expérimenté dans les mouvements d’autrui fut incapable de prédire son Shunpo. Il avait eu le temps d’apercevoir l’énorme masse qui s’abattait sur lui, hélas il fut incapable de compter sur ses réflexes pour l’esquiver à temps. Résultat, l’homme à la chevelure argenté chuta à même contre le sol, une douleur se faisant ressentir au bas du dos durant l’impact. Toutefois, il était parfaitement capable de lire dans le regard de l’animal. Oui, le mot était juste. Il ne combattait plus un homme, il combattait une véritable bête sanguinaire. Ainsi, la chasse prenait désormais son véritable sens, lui à qui on avait donné ce surnom au fil des années.

A terre, le visage en sang, Dante avait pourtant refusé de lâcher l’étreinte sur son arme. Au contraire, il la serrait encore plus fort qu’auparavant, preuve qu’il était doté d’une expérience combattive supérieure. La bête n’attendit pas une seconde de plus pour sauter sauvagement sur lui. D’un bond en l’air, il tendit sa masse destiné à lui asséner le coup de grâce. Ce plongeon avait été rapide et se qualifiait de toute la rage qui avait pénétré l’esprit du malheureux. Le regard légèrement plissé pour accentuer son observation, le chasseur prononça quelques mots inaudibles pour l’individu qui l’agressait. Au dernier moment, lors d’un timing quasiment parfait, sa grosse épée se mit à luire en un quart de seconde avant de libérer un gigantesque pic de couleur écarlate qui alla se loger dans le corps de son ennemi. Il avait volontairement évité de toucher les organes vitaux, mais avait fait son attaque suffisamment large pour le blesser et l’empêcher d’atteindre sa cible.

« M’attaquer alors que j’étais dos à toi. Je ne me rappelle pas que la onzième division engageait de tels lâches. Décidément je ne sais pas ce qu’ils vous apprennent à l’académie… Mais un esprit faible est incapable de posséder un corps fort ! »

Dante hurla, et fit prendre la forme du sang en une sorte de lasso qui entoura l’adversaire avant de le projeter un peu plus loin. Le liquide solidifié se liquéfia ensuite et s’effondra au sol. Dante se releva, prit le temps de dépoussiérer son beau costume en tapotant sur le cuir, puis déposa Ricci sur son épaule, tel un vainqueur.

« Tu n’aimes pas beaucoup jouer alors autant te le révéler. Je faisais autrefois partie de la onzième division. Mon titre de chasseur vient du fait que je n’ai jamais laissé une seule cible m’échapper. J’ai toujours traqué mes proies jusqu’ au bout.  De plus, j’ai toujours été le tacticien de la division. »


D’un pas calme et assuré, le chevalier rouge s’approcha de l’homme à terre. Il était certes dans un sale état suite à la technique, mais il était toujours conscient et pleinement apte à écouter. Arrivé au corps du barbare, le shinigami exilé pointa l’abdomen blessé de ce dernier avec la lame de son Zanpakuto. Sans dire un mot, le sang qu’avait absorbé un peu plus tôt Ricci réintégra le corps de l’homme, soignant partiellement ses blessures. Il lui tendit ensuite sa main.

« Tu as du potentiel mais il ne sera jamais exploité convenablement si tu t’enfermes dans ta petite vie paisible. Une armée telle que la Soul Society ne fait généralement que brider les pouvoirs de ses soldats les plus forts. Crois-moi ou non mais ton capitaine est autant concerné que toi. Zaraki Kenpachi est loin d’être à pleine puissance tel que tu le connais. Si tu le désirais, je pense pouvoir t’enseigner un ou deux trucs sympas »

Si Dante agissait de la sorte, c’est qu’il voyait en lui ce qu’il était auparavant. Lorsqu’il était plus jeune, seul son potentiel lui avait permis de rentrer dans l’armée, mais c’est bien lorsqu’il fut seul et abandonné sur terre qu’il avait réussir à exploiter son talent au mieux.


Spoiler:
 
avatar
Herumetto no ishi
Shinigami de la 11ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
50/100  (50/100)
Points:
50/70  (50/70)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Dim 27 Oct - 13:15

La rapide chute d’Herumetto vers le sol et son adversaire ne se solda pas comme le prévoyait son esprit faussé. Une fois de plus la rapidité de l’exilé prit le pas sur celle du loyaliste. Celui-ci observa un flash, puis ressentit une intense douleur, avant d’heurter brutalement le sol. Il n’avait pas compris ce qui lui était arrivé. Le puissant choc « réveilla » Herumetto, et il put pleinement se rendre compte de son état physique. Il était littéralement couvert de sang, sur tous les membres, à cause des multiples blessures de l’épée et des redoutables pistolets de l’homme en rouge. Il sentit son corps se soulever à nouveau pour ré-atterrir lourdement plus loin. Chaque parcelle de son corps lui faisait mal. Il était à nouveau pleinement conscient. Le béton sous son dos. L’homme en rouge avançant sur lui pour l’achever. En route, il lui annonça finalement sa division : la 11ème. Quelle ironie. Ce shinigami était comme lui. L’intellectuel de sa division, le moins bourrin de la portée.

Une fois arrivé à sa hauteur, ce dernier pointa l’abdomen d’Herumetto, sans doute pour donner le coup de grâce. Il avait fait son temps. Il était donc temps de voir l’après Soul-Society et de rejoindre tout les combattants morts avant lui. Il le vivait sereinement, car c’est au combat qu’il sera mort. Une belle mort, dans un corps-à-corps. Il pensa une dernière fois aux valeurs auxquelles il s’était attaché, en attendant la mort.

Mais le coup final ne vint pas. A la place, son sang réintégra son corps. Il sentit certaines blessures se refermer, d’autres se réduire. Herumetto ne comprit que lorsqu’il rouvrit les yeux, voyant son sang sortir du sabre de l’homme en rouge pour regagner son corps. Enfin, « comprendre » n’était pas le mot exact. Car il ne saisissait pas le sens de l’action de son adversaire. Le combat n’était-il pas finit ? Ou voulait-il faire durer le plaisir ?

Rien de tout ça. L’exilé prononça ces paroles, en lui tendant la main :

« Tu as du potentiel mais il ne sera jamais exploité convenablement si tu t’enfermes dans ta petite vie paisible. Une armée telle que la Soul Society ne fait généralement que brider les pouvoirs de ses soldats les plus forts. Crois-moi ou non mais ton capitaine est autant concerné que toi. Zaraki Kenpachi est loin d’être à pleine puissance tel que tu le connais. Si tu le désirais, je pense pouvoir t’enseigner un ou deux trucs sympas »

Dans l’esprit d’Herumetto, plus rien n’était en place. Par un combat et une phrase, cet inconnu venait de remettre en question ses croyances, ses convictions et ses valeurs intégrées depuis un siècle. Lui proposait-il de la rejoindre, en trahissant la Soul Society ? Non, pour une raisons : si ce traitre venait effectivement de la 11ème, il devait comprendre qu’Heru ne trahirait pas. Ce qui est vrai. Mais cette remise en question l’affectait quand même. Pour commencer, il ne devrait même pas avoir cette réflexion, car cela venait a l’encontre de sa fidélité au Gotei. Il est vrai qu’il a toujours été légèrement différent des autres membres de se division. Certes il ne rechignait jamais devant un combat, mais il avait toujours un peu plus réfléchit que ses congénères. Ces derniers, dans sa situation, tenteraient de se relever pour continuer le combat. Mais Heru savait cela inutile. Dans un sens, il était plus intelligent que tous ses camarades à la 11ème. Mais devait-il pour autant suivre cet inconnu ? Ce serait moralement irresponsable. Comment le vivrait-il par la suite ? Il s’en voudrait surement. Une trahison morale. Mais qui sait ce que pourrait lui apprendre ce mystérieux shinigami ? Pour faire preuve d’intelligence, il allait tenter de nouer un contact.

Avant toute chose, j’aimerais connaitre ton nom. Et je voudrais savoir ce que tu veux réellement de moi. Me demandes-tu de trahir la Soul Society ?

Ces questions en suspend, il espérait connaitre mieux l’exilé, pour savoir quelles étaient ses vraies intentions.
Invité






MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Mar 17 Déc - 19:22

Trahir ? Ce mot résonnait longuement dans l'esprit de Dante. Ironiquement, il avait toujours banni la trahison de ses principes, à l'époque nul n'était plus fidèle que lui lorsque le besoin se faisait ressentir. Il n'avait jamais rechigné à une tâche aussi fastidieuse pouvait-elle être. Certes, ce don de lui-même lui avait permis d’enquêter avec plus de profondeur sur la disparition mystérieuse de son frère, cependant la Soul Society ne connaissait rien de son histoire. L'objectif qu'il s'était fixé lui avait ainsi permis d'en apprendre plus sur les agissements du Gotei et surtout sur le but de leur existence. Difficile de prétendre qui était le gentil ou le méchant dans cette affaire, même si Dante avait appris que ce genre de qualificatifs était trop réduit pour définir un camp. Seulement s'il était bien certain d'une chose, c'est que le jeune homme en face de lui était bel et bien destiné à servir la Soul Society comme un pantin auquel ils refusaient de couper les fils. L'avoir combattu ainsi était une preuve suffisante pour lui, surement car il se voyait à travers lui avant son exil. S'il désirait savoir son nom, ça n'était pas un problème, le « traitre » n'avait aucune raison de lui raconter des bobards. Déposant la paume de sa main sur le manche de son Zanpakuto, celui-ci se mit à briller avant de s'éteindre presque aussi brièvement. Étrangement, son sabre avait gardé l'apparence de son Shikai bien que réellement scellée.

« Appelle-moi Dante. Dante Sytry, mais ce nom ne te diras rien. J'ai su rester très discret durant mon ascension, et heureusement pour moi je peux encore l'être ici. Je ne te demande pas de trahir la Soul Society, seulement je voudrais que tu fasses plus attention à l'avenir et que tu empêches les autres de te dicter comment tu dois être. Tu as des choses à apprendre. »

L'exilé se retourna pour faire face à son interlocuteur. Les bras croisés plein de confiance, il pointa du doigt une vieille bâtisse.

« Kisuke Urahara, ça te parle non ? C'est lui qui m'a aidé à trouver un repère ici et qui m'a entrainé. Ce type peut paraitre assez dérangé parfois, mais il sait ce qu'il fait. »


D'un bond en arrière, Dante s'installa adroitement sur un lampadaire, ses deux armes à feux dégainés tel un chasseur qui observait gracieusement sa proie à la recherche d'une opportunité. Le sourire de l'homme n'avait en revanche, rien de menaçant.

« Ce que j'attends de toi, c'est que tu deviennes plus fort. Je ne suis pas ton ennemi et je n'ai rien à gagner dans cette histoire. Seulement voilà, voir comment tu peux évoluer m'intéresse. Et puis je ne te le cache pas, j'ai envie de me mesurer à toi pour dépasser mes propres limites. »

Un défi à la hauteur de sa réputation, un chalengeur ou plus communément un rival. Oui cela pouvait s'apparenter à un simple jeu sans fond, mais il n'en était rien, Dante avait beau avoir énormément progressé, il lui manquait un adversaire à sa hauteur en plus de quelqu'un de pas trop stupide. Ce mec avait le profil idéal pour assurer ce rôle, nul doute qu'ils pouvaient tous deux y trouver leurs comptes.

« Et toi, t'as un nom où je dois t'appeler rage-boy ? » conclut-il en sortant une pomme d'on ne sait où.


Spoiler:
 
avatar
Herumetto no ishi
Shinigami de la 11ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
50/100  (50/100)
Points:
50/70  (50/70)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]
Mer 5 Fév - 18:59

Maintenant, tout l’environnement semblait serein. Malgré l’absence de blessures, Herumetto était lessivé. La ville était calme. Le collègue du loyaliste devait être rentré à la Soul Society, c’était la fin de sa garde. Après un moment de réflexions, l’inconnu n’en fut plus un. Il s’appelait Dante Sytry, un nom que ne disait rien à Heru, ce qui était normal d’après l’intéressé.


Enfin, cet étrange personnage donna son but final : se voyant comme lui, il voulait qu’il arrête d’être un pantin de ses supérieurs. Devenir plus indépendant, sans pour autant trahir au sens premier. « Empêcher les autres de me dicter qui je dois être » était vraiment la dernière chose à laquelle il aurait pensé, concernant ce qu’il devrait changer chez lui. Il était toujours assez solitaire, avait peu d’amis, comment pourrait-il avoir un comportement dicté ? Dante voulais peut être parler de l’esprit général de la Soul Society.


Après les autres remarques de l’exilé, Herumetto prit la parole.


N’essaye pas de me faire croire que te t’ai poussé près de tes limites… Je ne pense que pas que ce soit le cas. Je me bats grâce à ma confiance en mon entrainement et en mon Zanpakuto, si j’avais pris en compte le niveau de mon adversaire je ne serais pas allé aussi loin…
Mais venons-en au principal, pourquoi penses-tu que je suis aussi conformiste ? Je suis pas vraiment celui qui va faire tout ce qu’on lui dit sans réfléchir, au contraire de certains des collègues de ma division d’ailleurs… Je comprends vraiment pas en quoi tu veux que je prenne de l’indépendance.
Et puis vouloir me voir m’améliorer, tu me prendrais pas légèrement pour un mannequin vivant par hasard ?



La dernière réplique était bien sur ponctuée d’un point d’humour, mais néanmoins vraie.

Et puis mon nom je te l’ai dit il y a pas une heure, je suis Herumetto No Ishi.

Le shinigami de la 11ème division laissa un instant ses paroles en suspens, avant de reprendre.

Néanmoins, le fait que tu me suives comme un mentor ne me plait pas, je ne me laisserais pas plus suivre et dicter par toi que par le Goteï. Je ne souhaite pas maintenir des relations avec quelqu’un ayant tra… Déserté la Soul Society

Il avait hésité sur le mot, mais il se dit qu’il n’en savait pas assez pour prononcer un avis tranché, et par conséquent potentiellement injuste. Herumetto décida de conclure.

Discuter avec toi a été plus agréable que se battre, et je tacherais de réfléchir à tes paroles. Et je ne souhaite donc pas entretenir de relations avec toi. Je te souhaite juste bonne chance, et adieu.

Sur cette parole, Herumetto no Ishi se releva, et disparut d’un shunpo. Il n‘avait pas menti a Dante, ses paroles le laissait pensif, et il allait méditer dessus. La Soul Society était-elle sur la mauvaise pente ? La question restait sans réponse dans l’esprit d’Herumetto. Sans un regard en arrière, le shinigami disparut dans son Senkaimon, en route vers la Soul Society.

La réflexion pourrait avancer d’un pas en arrivant.
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Chasse interrompu, un nouvel ennemi ? [PV Herumetto]






Sujets similaires

-
» Un nouvel ennemi (privé Serre d'aigle)
» Un nouvel ennemi ou un nouvel ami?
» Réveil pour la chasse ! [PV Plume]
» Chasse entre mère et fille
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération