Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



Demaria Alicia (Terminée sans relecture)

Invité






MessageSujet: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Mar 8 Jan - 0:31

Liens :


Demaria
Alicia




Nom : Demaria


Prénom : Alicia


Pseudonyme : Demaria Alicia


Age : 19 ans d'apparence, sinon elle n'a pas compté les années passer au Rukongai


Genre: Shinigamie


Grade désiré(division/etc) : 11ème Division/ N'importe quel rang


-------------------


Description Physique :

Taille : 1m 67
Poids : 53 kilogrammes
Chaussure : 38-39
Bonnet : 95-C

S'il fallait dévoiler Alicia, cela se ferait dans un ordre particulier. En effet, nous avons commencé par sa silhouette, même si le reste n'a pas été donné car impossibilité de lui prendre la moindre mesure sans se recevoir un coup de pied ou de poing... Les cheveux de la fille à l'apparence jeune sont châtains, ces cheveux, descendants jusqu'aux hanches de la demoiselle, sont souvent coiffés, à part lors d'un réveil trop précipité ou encore d'autres choses. De plus, ils vont très bien avec la couleur noisette des yeux d'Alicia. Comme il s'agit d'une chose qui permet de tromper ses adversaires par rapport à la puissance de la Shinigamie qui n'est pas quelque chose qu'il fallait mettre de côté. D'ailleurs, elle arbore la tenue de shinigamie avec l'insigne de la onzième division, même si elle trouve que ces vêtements l’empêchent de bien marcher. En effet, la « robe » étant plutôt longue, comme elle appelle ce genre de tenue, elle a donc préféré couper le bas pour en faire une jupe. Pour accrocher son sabre, elle a décidé de placer une ceinture personnelle, de couleur rouge foncé et noire. Pour continuer, attardons nous dans le domaine des cheveux, vous pourrez y trouver une rose, qui n’est pas là par hasard, il s’agit en fait de la fleur qu’elle préfère, non pas parce qu’elle est seulement belle, mais aussi parce qu’elle a des épines, montrant qu’elle peut paraître innocente, mais sera toujours dangereuse contre quiconque tentera de se mettre en travers de son chemin.

Si l’on continue, on pourra remarquer que ses bras son fin mais musclés, mais Alicia porte tout de même une sécurité au niveau des avant-bras, non elle ne porte pas de bouclier, il s’agit de la chose que la jeune fille déteste le plus, mais il s’agit de protections faites d’acier, enfin, acier pour un Shinigami... Celle-ci est attachée au bras de la Shinigamie par une ficelle qui n’est pas invisible, mais l’endroit où elle se trouve a été un peu plus creusé, pour ainsi éviter que cela s’enlève au premier coup de sabre reçu et paré.

D’ailleurs, lors d’un choc d’épées, les deux adversaires essaient de lire les intentions de l’adversaire, ainsi que son humeur, par le regard. Nous avons déjà remarqué que les yeux de la jeune fille étaient de couleur noisette, mais pas de quoi son regard avait l’air, certes il peut être très doux, parce que chacun avait un cœur et l’utilisait plus ou moins, mais l’attitude d’Alicia est plutôt primate. Son regard habituel est dur, hautain, et elle le change peu, ce qui agace certaines personnes. Ses sourcils fins donnent souvent un air de moquerie, même si elle dit les choses du plus grand sérieux. Son accent et son visage fera souvent en sorte que personne ne voudra la croire.

Bien évidemment, ce regard change lors des combats, vif, intéressé, on retrouve à cet instant une autre Alicia. Passionnée par les combats, ce n’est pas pour rien qu’elle s’est retrouvée à la onzième… Mais le changement niveau physique est tellement changeant que ceux qui ne la connaissent que de vue, ne pourraient pas la reconnaître.

En continuant sur son visage, nous pouvons remarquer une bouche, qui n’est pas pulpeuse, et si vous voyez du rouge à lèvres sur celle-ci, pincez-vous, soit vous rêvez, soit elle a un rendez-vous, dans ce cas, vous devez aussi rêver.

Plus d’informations ? Je crois que nous avons fait le tour du physique, il ne reste donc qu’à passer à la suite, qui vous préparera à connaître l’intérieur du personnage.

Description Morale :

Et voilà où nous en sommes ! Une description morale ! Voici comment cela commence, nous allons tout d’abord parler du pourquoi a-t-elle choisi cette fameuse onzième division, même si vous savez déjà qu’elle est attirée par le combat, mais ce n’est pas tout, certes se battre est comme un plaisir, mais cela l’est aussi pour elle car c’est un devoir en tant que Shinigami. En plus de cela, elle n’excelle pas en magie, et jalouse un peu ceux qui arrivent à utiliser un sort de Kidô, ne serait-ce que le n°1. Voir quelqu’un comme cela lui fait souvent dire la même chose, soit à elle-même, soit aux autres : « Un jour je ferai pareil… » Mais jamais elle ne le dira devant un membre de sa division, au risque de voir son image être ternie car volonté de faire de la magie, et non d’utiliser son Zanpakutô en tant qu’arme… Voilà quel était le problème. Alicia aime aussi le combat pour son sang, pas le boire, mais juste le voir couler, que ce soit chez l’adversaire ou bien chez elle. Plus il y a de sang qui coule lors d’un combat, plus celui-ci est palpitant.

Tuer, quelque chose qui répugnait autrefois Alicia, bien sûr, elle n’a pas trop changé dans ce domaine. Cependant elle accepte de tuer les êtres les plus affectes selon elle et aussi les personnes qui se sont battu bravement et avec honneur. Cette mort n’est pas une marque de pitié, ni même de chose qu’elle déteste, mais la Shinigamie comprend que laisser un homme vivant, peut lui faire plus de mal qu’autre chose… C’est pourquoi elle décide souvent de mettre fin à la vie de ceux qui le méritent ainsi que de ceux qui en ont besoin.

Nous voici à présent à l’instant plus simple, dans la vraie vie, avec son air hautain, on la juge comme étant prétentieuse, elle, prétend ne dire que la vérité, surtout lorsque les personnes ne font pas leur travail ! Ou le font mal. Par contre, si on lui fait un reproche alors que la position hiérarchique n’est pas en faveur de la pauvre personne qui se verra bombardé de beaucoup d’injures, ainsi que de coups de poings et de pieds, allant jusqu’au duel si cela part trop loin, par exemple critiquer le style de combat de la jeune fille, ou bien lui dire qu’elle a mal fait une mission.

Une technique qui n’est pas que d’Alicia, mais celle-ci déteste les discussions compliquées, ou bien les plans qui semblent difficilement réalisables, elle perd vite patience si c’est quelqu’un d’autre qu’elle qui s’en occupe, vous l’aurez compris : elle ne fait pas dans la dentelle, mais elle peut réfléchir d’elle-même, c’est juste qu’elle a du mal à comprendre les personnes, et se sent souvent vidées par certaines critiques qui ne lui sont pas destinées. Mais la plupart du temps, c’est la partie : « On tape puis on parle » qui prend le dessus, la rendant très peu appréciée des autres Divisions, mais elle offre certaines tâches aux Shinigamis de la Quatrième Division, bien que la plupart du temps, elle fasse partie des blessés.

Alicia aime les roses, et vous en connaissez déjà les raisons, il n’y a donc pas de choses supplémentaires à dire là-dessus, mais il y a d’autres choses qu’elle aime parce qu’elle est une grande amatrice de nourriture, et même si elle est malpolie dans ce domaine, il est toujours bien de l’inviter lorsque l’on a fait trop à manger. Eh oui, n’hésitant pas à piquer les parts des autres, Alicia est aussi quelqu’un qui bouscule les autres pour manger de tout et de n’importe quoi.

Question amour, ce n’est pas son point fort, mais elle y pense vraiment, trouver quelqu’un avec qui fonder une famille, c’est normal, mais elle n’arrive pas à dire oui à quelqu’un, ou à le lui demander, d’ailleurs, elle est particulièrement violente lorsqu’elle sent que quelqu’un va tenter de faire le grand pas, allant même jusqu’à tenter de mordre les lèvres de la personne qui aurait décidé de l’embrasser directement avant même de lui avoir avoué son amour. Elle ne s’excusera que si un supérieur le lui ordonnera, sinon, ce sera de la faute de l’autre.



Histoire du
personnage




Histoire :

Italie, un 25 Novembre


« Dis Yoshi, ce sac me paraît bien étrange… Je vais vérifier ce qu’il y a à l’intérieur. »

Ce geste changea complètement la vie d’une personne qui se demandait s’il allait pouvoir fonder une famille avec son travail de ramasseur de poubelles, et son physique plutôt déplorable, pourtant, Ikki était bel et bien quelqu’un d’intelligent et avait fait de grandes études qui n’allaient lui servir à rien… Il aimait son métier, c’était tout ce qui importait, mais ce jour, le jour où il trouva ces deux corps attachés, sa vie bascula d’un coup. Ne prévenant même pas son ami, il appela directement les urgences, ainsi que la police. Bien sûr, cela se serait terminé comme cela pour lui, mais la mère, comme son enfant, étaient encore conscients… Et son calvaire ne faisait que commencer. Hâtons-nous à présent sur le cas des personnes dans le sac… La femme, encore jeune, était d’origine européenne, et n’arrivait pas encore à parler. Les marques de brûlures sur son corps montrait qu’elle avait été utilisée par quelqu’un, mais par qui, et pourquoi ? L’enfant, lui, n’avait rien, mais il aurait été simple de se dire que la personne qui avait commis ce crime pensait que le nourrisson allait juste mourir ainsi, facilement et rapidement. Ceci fut un mauvais calcul.

A l’hôpital, on comprit que les deux personnes avaient une identité. Ambre pour la mère, Alicia pour l’enfant. Les échanges furent plutôt brefs, et certains médecins ne comprenaient rien au charabia de la femme… D’autres, ayant appris l’Italien, se mirent à poser des questions sur ce qu’il s’était passé. On en tira que cette personne mariée avait été prise pour une sorcière pour parler sans cesse de fantômes. Après savoir de qui il s’agissait, c’était beaucoup plus compliqué, puisque plusieurs personnes cagoulées auraient fait cela. Situation familiale, seule, cet enfant n’était même pas un enfant biologique, mais un adopté. Pourtant, ces deux personnes avaient un air de ressemblance, et il commençait par les yeux, et la couleur des cheveux. Si cela se présentait ainsi, la jeune fille allait avoir de la chance.

Fin de l’hospitalisation, qui fut des plus rapides, puisque les deux n’avaient pas encore trop de problèmes de santé, à croire que les Criminels étaient pressés, ou souhaitaient juste que cela se produise. Mais quel aurait été l’intérêt de tout cela ? Ambre ne parla pas des fantômes, persuadée à présent que cela ne lui apportait quelque chose de mauvais au niveau social. L’interrogatoire se déroula sans problèmes, et lorsque le témoin et la victime se virent, se fut le coup de foudre immédiat. Plutôt étrange pour un endroit où se rencontrer, et après une année d’amour tendre et partagé, ils se marièrent, et ne gardèrent qu’Alicia… Ambre décida de garder son nom : Demaria, et que sa fille aussi, mais avec cet homme, elle put parler de ces fantômes qui la dérangeaient, il l’écoutait, et la comprenait, non pas qu’il y croyait, mais plutôt qu’il se savait ignorant de certaines choses, et qu’il acceptait très facilement d’autres idées, sauf si elles étaient vraiment inventées. Il la croyait car elle y croyait vraiment… Pour faire diminuer ce nombre de fantômes, ils déménagèrent à Karakura, ce qui, pour vous membres fans de Bleach, savent très bien qu’il s’agit là de l’erreur la plus monumentale que l’on puisse faire à quelqu’un qui n’en pouvait plus de voir des fantômes nuit et jour.

Trois ans passèrent, la petite Alicia était à présent en école élémentaire, de quoi faire plaisir à des parents qui n’avaient entendu que très peu parler de fantômes, il fallait aussi se dire que ceux-ci étaient plutôt intéressés par autre chose que par quelqu’un qui pouvait les voir. Ikki se trouva un nouveau métier, dans les poubelles, encore une fois. Ambre, elle, semblait s’être calmée et souriait de plus en plus, ce qui était un bon présage. Il n’y avait pas grand-chose à dire sur cette période, si ce n’était qu’ils recevaient beaucoup de lettres de l’école, disant que leur fille était turbulente et qu’il fallait faire quelque chose le plus vite possible.

Cette chose ne se calma pas, et même empira, Alicia aligna les tentatives de fugue déguisées, elle se mettait à faire n’importe quoi, et la famille ne comprenait pas trop pourquoi leur fille, alors si gentille à la maison, si serviable, devenait un tel Diable en dehors. Pour être sûrs de cela, ils avaient même jeté un œil incognito à l’école pour la voir racketter les plus jeunes, ou encore pousser les autres contre les casiers. Une dure à cuir, quoi. Alicia, qui ne se doutait de rien, rentra toute gentille chez elle, où un ouragan l’attendait… A partir de ce jour elle comprit qu’elle ne pouvait plus mentir à ses parents, elle comprit aussi qu’elle n’aurait jamais dû le faire, et s’expliquer avant. Depuis son entrée à l’école, beaucoup de personnes l’avaient traitée en tant que nouvelle étrangère, et donc elle avait eu du mal à s’imposer. Alors pour cela, elle avait décidé de se battre, d’être supérieure aux autres avant de se faire marcher dessus. Alors au stade du collège, Alicia resta cloîtrée dans sa chambre pendant un mois, à réfléchir, et à tenter de changer. Son air hautain de partit jamais, mais elle ne voyait plus l’intérêt qu’était d’écraser les autres. Plus personne ne la reconnaissait. Douée pour apprendre, elle était l’une des meilleures de sa classe.

Puis vint le lycée, où elle s’écrasa comme une crêpe au niveau des résultats. Pour Alicia, c’était incompréhensible, elle bossait autant, voire plus que d’habitude, mais elle n’y arrivait pas, sa concentration disparaissait d’un coup, comme sa mémoire. Très vite, elle comprit qu’elle n’allait pas pouvoir passer… Elle comprit qu’elle avait une limite. Elle comprit après un bulletin médical, qu’elle n’allait plus jamais pouvoir vivre normalement. Alicia avait attrapé une maladie, maladie reçue suite à un pari idiot lancé lorsqu’elle était encore en phase rebelle. Mettre la main sur des araignées dites inoffensives… La jeune fille ne comprenait pas ce qui lui arrivait, elle comprenait de moins en moins. Elle fut installée dans son lit en tant qu’handicapée. Regardant le ciel et les oiseaux par la fenêtre qui était ouverte, elle voulut être un oiseau, elle voulut être un phénix, pour qu’elle puisse mourir pour renaître en pleine forme. Ses parents s’occupèrent d’elle pendant trois ans, même lorsqu’elle n’entendait plus rien, et ne pouvait plus parler. Même lorsqu’elle avait oublié son propre prénom. Même lorsqu’elle pleurait, voulant leur dire qu’elle voulait vivre. Même pour demander où elle était, même pour dire qu’elle avait froid, et qu’elle voulait dormir… Puis plus rien, le néant total pour un réveil brutal.

Une mère qui touchait la main de sa fille, puis son visage, puis qui longeait de sa main la chaîne en fer. Une dernière confession, et lorsqu’Alicia ouvrit les yeux, Ikki était là, lui aussi, mais tentait d’emmener sa femme au loin. Ambre ne put que voir et entendre sa fille s’excuser, et les remercier avec un peu de difficultés. Son moral en avait pris un coup, mais elle se souvenait de son nom, d’à peu près tout. Pendant l’enterrement, un homme entra dans la maison, lui sourit, et apposa quelque chose sur le front d’Alicia, qui se sentit plus libre qu’autrefois, comme l’oiseau qu’elle avait toujours voulu être. Fermant les yeux, une vieille la percuta violemment. Où était-elle à présent ?


Rukongai, on s’en moque du numéro, un 12 juillet


Voici donc un monde qu’Alicia ne connaissait pas du tout, elle qui croyait que les fantômes n’existaient pas, et qui pensait que sa mère avait tout de même quelques problèmes en parlant d’eux, voilà qu’elle avait pu échanger un dernier contact avant de se quitter… C’était tout à fait invraisemblable… Des âmes, ça peut pas exister, c’était comme remettre les théories sur ce qu’il y a après la vie et la mort en jeu. Quelque chose de fabuleux que venait d’apprendre la jeune fille, qui s’était très vite retrouvée à parler à des personnes mortes 500 ans avant elle et qui ne semblaient pas trop se soucier de leur passé… Probablement oublié, pas comme leur époque, et comment ils sont morts. Alicia ne comprenait pas comment elle avait atterrit ici. Au départ, elle avait cru à un rêve des plus idiots, ou bien à une sorte d’hypnose de la part de ce type qui l’avait aidée sans rien dire.

Alors il fallut qu’elle s’en sorte seule. Entourée de personnes qu’elle craignait, et qu’elle ne connaissait pas, Alicia dut revêtir son habit de dur à cuir, à manger n’importe comment, et surtout ne jamais se faire écraser par plus fort que soit, même si c’était un mec. Cependant la nouvelle morte était faible, terriblement faible. Il était même difficile de penser qu’elle allait devenir une Shinigamie. Elle se voulait dure, mais ne remportait aucun combat, elle n’avait aucun intérêt à se battre, elle préférait écraser moralement, détruire ses adversaires par les ruses les plus abjectes, elle aurait pu terminer au Hueco Mundo dans ces conditions… Le but était de survivre, vivre était un luxe que les forts se réservaient. Ecraser ou ruser, c’était deux des quatre voies à prendre... Bien sûr, il y avait celle qui était d’être larbin ou de s’entraîner. Mais la première était risquée, tout comme la seconde. Comme elle se remémorait de ses faits passés, Alicia décida de devenir plus forte, toujours plus forte. Elle commença avec les petits combats de rue, allant jusqu’à revenir chez « elle » la figure pleine d’hématomes, son chez-soi étant une couverture qu’elle avait réussi à voler à une vieille femme qui l’avait étendu par là… Fallait bien trouver quelque chose. Et puis… Elle était dans un rêve, il fallait qu’elle se réveille… Vivante, prête à dire à sa mère que tout allait bien… La jeune fille se souvint alors de sa maladie, et, roula dans un coin en léchant ses plaies… mélangeant le goût de son sang à celui des larmes… Le goût était infect, mais elle s’en moquait.

Plus les jours avançaient, plus Alicia devenait forte, rapide… Elle avait de l’expérience dans le domaine cette fois… suffisamment pour battre le grand chef des racailles, alors âgé d’une bonne centaine de piges, mais avec le physique d’un ado de dix-sept ans, c’était vraiment incroyable ! La fille ne croyait pas ce qu’elle voyait. Elle délirait forcément… Elle allait gagner pour le montrer. Et au bout d’une heure de combat acharnée, elle gagna… Pour se retrouver sans rien à faire. Elle ne voulait pas être chef d’un gang, elle voulait juste trouver la fin de ce rêve, et pas question de crever pour y trouver la sortie…

Beaucoup d’années passèrent, et toujours pas de réveil miracle… Alicia avait bien compris que cela était bel et bien la réalité, et qu’il fallait qu’elle s’y fasse… Plus forte, le caractère de la jeune fille avait bien changé, surtout au niveau moral. Toujours un peu manipulatrice, elle était de plus à ressembler à un homme, de plus en plus à chercher le combat… Parce qu’elle avait trouvé quelque chose de très intéressant… La vue du sang l’excitait, et l’incitait à continuer. Elle avait même songé à tuer pour le faire couler à flot, elle pensait que cela allait l’aider à trouver un moyen de vivre en ce monde misérable. Elle n’était pas heureuse parce qu’elle ne se sentait pas libre… Elle ne pouvait rien faire… Elle tenta, avec l’aide d’un type qui avait un sabre, d’intégrer une certaine académie… Elle rata complètement son entrée. Ne sachant pas utiliser une arme, ni de sorts ou d’autres trucs bizarres, Alicia était plus un sujet de moqueries qu’autre chose. Jamais au grand jamais elle n’avait été autant humiliée dans sa vie : elle n’avait pas le niveau… Tout cela était inhumain. Pourtant, elle voulait ce sabre, ce moquant du reste.

De nouvelles années passèrent, des années d’entraînement avec des bâtons de bois. La jeune fille à présent assez vieille n’avait pas chômé, et avait amélioré ses réflexes. Sa pression spirituelle avait augmenté elle aussi, mais elle ne s’en rendait pas compte. Cette fois-ci, elle était décidée de passer ce concours… Elle était décidée… tellement qu’elle en oublia la sécurité avant tout, et connu pour la première fois la peur de sa seconde vie. Alicia s’était éloignée de son district, se moquant complètement de tout cela, et s’était aventurée un peu en dehors, histoire d’être tranquille et en sécurité. L’âme avait pris l’habitude de venir dans ce coin, vers les bois. Cette fois elle allait faire quelque chose d’encore mieux : entrer dans les bois. Quelque chose qui était le matériel fourni, et surtout… survivre en lieu isolé. La curiosité est un vilain défaut… S’enfonçant de plus en plus dans la forêt, Alicia s’entendit penser cela… Une prévention ? Ça ne pouvait pas être possible, elle allait s’entraîner ici sans relâches. Un bruit se fit entendre, discret, sûrement un lapin… C’était une forêt après tout, normal de trouver des animaux, comme ce dessin animé avec un faon qui se retrouve orphelin à la fin à cause d’un chasseur. Certes les fantômes ça existe, mais c’est juste une seconde vie, il n’y a donc pas de soucis. Et tout ce qui est spiritisme à l’académie, elle n’écoutait pas du tout. La jeune fille saisit la branche d’un arbre pour pouvoir faire du feu, mais le craquement ne se fit pas au bon endroit, la première fois. Regardant bêtement son bras retomber mollement le long de son corps, Alicia afficha un sourire de stupéfaction. Sourire involontaire qui se transforma alors en grimace… Un bruit, beaucoup plus proche et dans les hauteurs, se fit entendre. Il fallait se rendre à l’évidence… Il fallait courir le plus vite possible… Courir et survivre, la première option fut enclenchée. Faisant demi-tour, la jeune fille sprinta en direction de la sortie, se repérant grâce aux marques qu’elle avait laissé pendant son voyage. Petites mais utiles… Il entendait toujours cette chose qui lui avait brisé un bras… Etait-ce un monstre ? Ils ne devraient pas exister dans une logique pure et simple !

Alicia courait, remarquant que son poursuivant jouait avec elle, la faisant tourner en rond, jusqu’à en perdre ses repères. Avançant tout droit, tournant à droite, à gauche, faisant demi tour pour en refaire un juste après… l’âme était épuisée, et alors que se fit voir l’orée de la forêt, ainsi qu’un sourire de soulagement et d’envie de se précipiter vers le village, une branche fit obstacle et vint stopper la course de la malheureuse… Branche ? Pas vraiment… Un masque apparut, lié à ce fameux bout de bois… Il ouvrit une bouche gigantesque…

C’est la fin…

L’histoire aurait pu se terminer ainsi… Mais Alicia, elle, s’était évanouie dans la peur. Vessie vidée, elle ne pouvait entendre la créature rire, commencer à ingurgiter son repas, pour finalement se taire à jamais.

Réveil brutal, avec la douleur. Suivi d’une voix masculine qui disait « Tu vois ? Je t’avais dit qu’elle allait se réveiller ! ». L’âme avait mal au bras et à la jambe… Mais elle avait survécu, et c’était ce qui importait. Ses os brisés avaient été partiellement soignés, et la plaie au niveau de la jambe, tout laissait à croire qu’elle allait s’en sortir, et ce fut le cas. Mais les soigneurs n’avaient rien dit de plus qu’il allait lui falloir du repos, d’arrêter de faire l’idiote, qu’elle était folle ; qu’elle avait une chance incroyable, et que dès que tout irait bien, retourner faire un tour à l’académie, pour en apprendre plus… Finalement, les gens, ils peuvent être sympas… Pas besoin de se battre pour survivre. Il y avait des personnes pour aider.

Le passage à l’académie se fit sans encombre. Comprenant l’histoire du méchant/gentil, Alicia avait aussi remarqué qu’elle n’était plus là seulement pour le sang, mais aussi par reconnaissance, puisque seuls des hommes comme eux pouvaient l’avoir sauvée. Cependant… Certains traits de caractère ne pouvaient plus s’effacer… La voici devenue Shinigamie depuis cinq ans déjà… Elle ne peut pas estimer son niveau, mais elle s’en moque. Maintenant, elle fait partie de la onzième Division, et sera toujours de plus en plus forte pour affronter ses plus grandes peurs, mais aussi parce qu’elle n’arrivait plus à comprendre les personnes lorsqu’elle faisaient des choses trop compliquées… Un cadeau de la maladie… La concentration cogniive n’avait pas disparu, mais était beaucoup moins présente qu’auparavant. Laissant place à une concentration de combat.
-------------------


Description de l'arme ou du pouvoir :

On peut dire tout d’abord que le Zanpakutô d’Alicia est tout bonnement banal, seul sa garde de couleur bleue peut être intéressante, mais sinon, rien d’autre. C’est donc cette arme que nous allons vous présenter.

Le nom du Zanpakutô d’Alicia est le Buveur de sang : Chi no Shusen’, se nourrissant de sang de l’adversaire comme de vin, il permet à son utilisateur de voir des ailes de sang commencer à se former dans son dos. Plus la quantité de sang est forte, plus les ailes sont grandes. Il s’agit là du Shikai de la Shinigamie. Ces ailes permettront à Alicia de voler, mais font aussi office de donneuses de sang à Alicia. Le sang absorbé peut s'infiltrer dans les veines et artères de la jeune fille, comme un second cœur. Sa phrase d’invocation est : Goûte ! Shusen’ !

La lame ne change pas, étrangement, cependant elle acquiert la capacité d’absorber le sang qui se trouve sur elle. Pratique pour cacher un meurtre, c’est pourquoi elle aurait pu choisir la seconde Division.

Le Bankai de la demoiselle, lui, change complètement cette épée. Alors que la première ne faisait que ressourcer les ailes, ainsi que le corps de la jeune fille en sang, le Bankai lui permet non pas de frapper plus fort, mais de ralentir l’arrêt d’écoulement du sang. Mais sous ce pouvoir, l’arme n’est plus un simple katana, il s’agit à présent d’une tronçonneuse rouge sang vibrant et fonctionnant au sang absorbé. Si Alicia n’a pas fait boire de sang à sa lame, Elle devra donner directement de son propre sang à sa tronçonneuse, sinon celle-ci ne pourra pas fonctionner. Mais attention, La chaîne de la tronçonneuse peut agrandir son espace pour mieux lacérer l’adversaire.

Pour libérer son Bankai, Alicia doit prononcer le nom complet de son Zanpakutô après avoir dit le « Bankai » tant attendu, donc Chi no Shusen’

Si ce zanpakutô n’a aucune technique en Shikai, il en a en bankai :

- Je leur trouverai un nom plus tard, comme il est dit que le Bankai s’acquiert après RP

La personnalité de Chi no Shusen’ est celle de quelqu’un qui a trop bu, toujours à dire des choses sans queue ni tête, à tenter de faire de la philosophie à deux balles… Pourtant il perd tout son saoul lors d’un combat


Un peu
de vous



Comment avez-vous connu le forum ? :
Ami 

Quelle est votre expérience dans le rp ? :
Je ne sais plus trop, 5-6 ans

Quelque chose de particulier à dire ? :
J’ai envie de dire : Quelque chose de particulier. Voilà

Souhaitez vous que votre présentation soit publique ou masquée ? :

Vous savez, je prends pour honneur le fait d’être plagié, cela voulait dire que ma fiche était intéressante, quoi que mes persos sont tellement spéciaux que je n’ai jusque-là pas vu de plagiat d’une seule de mes fiches. De plus, j’ai confiance par rapport aux autres forums qui vérifient si il y a plagiat ou non. Pour ce qui est du RP, la même, tant que la personne reste fair play

Bref, présentation publique !


Dernière édition par Demaria Alicia le Jeu 17 Jan - 1:06, édité 6 fois
avatar
Yazooru Senzo

_________________
Shinigami de la 8ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Shinigami simple
Niveau:
65/100  (65/100)
Points:
39/60  (39/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Mar 8 Jan - 1:32

Salut et bienvenue parmi nous !

Préviens nous quand tu auras avancé dans ta présentation, ou si jamais tu as des questions à nous poser !
Invité






MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Mer 9 Jan - 3:02

J'ai fini la vie humaine.
avatar
Admin
Staff

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Capitaine
Niveau:
0/0  (0/0)
Points:
0/0  (0/0)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Mer 9 Jan - 10:08

Et tu veux un avis dessus avant de continuer ?
Invité






MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Mer 9 Jan - 10:32

Je veux bien, en attendant, je commencerai à décrire mon pouvoir.
avatar
Admin
Staff

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Capitaine
Niveau:
0/0  (0/0)
Points:
0/0  (0/0)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Mer 9 Jan - 15:30

Bon j ai lu ton histoire, c est assez intéressant et bien écrit même s'il faudrait une petiterelecture. En effet certaines phrases sont tournées bizarrement. Detail, tu dis Ambre au lieu d Alicia au moment où celle ci rentre de l école ^^.
Bon courage pour la suite !
Invité






MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Sam 12 Jan - 2:13

Pour la relecture, je la fais à la fin, pour que ça reste assez cohérent et pour corriger ce genre d'erreur.

Bref merci, et j'ai corrigé cela sur mon traitement de texte. J'éditerai ce message quand ma présentation sera terminée., ou le supprimerai et en reposterai un à la place.
avatar
Admin
Staff

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Capitaine
Niveau:
0/0  (0/0)
Points:
0/0  (0/0)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Dim 13 Jan - 17:54

Pas de soucis !
Invité






MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Mer 16 Jan - 11:21

Version non relue faite. J'ai un peu raccourci la fin pour faire plus court.

Je vais me concentrer sur mon kit à présent.
avatar
Yazooru Senzo

_________________
Shinigami de la 8ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Shinigami simple
Niveau:
65/100  (65/100)
Points:
39/60  (39/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Mer 16 Jan - 20:25

bon eh bien pour moi c'est tout bon !

Je maintiendrai ce que j'ai dis concernant ton style d'écriture, qui je trouve est parfois.. parfois.. je ne saurai même pas dire ce qui me turlupine en fait xD

Toutefois, l'écriture en elle même est bien et ton histoire est cohérente.

Pour le pouvoir le shikai ne te donne que la possibilité de voler ?

Pour moi c'est ok en tout cas.
Invité






MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Mer 16 Jan - 21:38

C'est ça, il n'est pas très imposant comme Shikai, mais bon, je peux toujours mettre qu'il peut être considéré comme un second coeur, si Alicia manque de sang, si son Shikai en a absorbé, elle puise dans les ailes pour en récupérer.
avatar
Yazooru Senzo

_________________
Shinigami de la 8ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Shinigami simple
Niveau:
65/100  (65/100)
Points:
39/60  (39/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Mer 16 Jan - 23:28

Oui je trouve l'idée pas mal ! C'est modeste et bien trouvé !
Invité






MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Mer 16 Jan - 23:47

Ok merci ! Du coup j'ai édité pour ajouter le morceau au Shikai :)
avatar
Uryuu Ishida

_________________
Quincy

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
71/100  (71/100)
Points:
11/80  (11/80)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Jeu 17 Jan - 20:57

Rien à ajouter, je valide !
Invité






MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)
Jeu 17 Jan - 22:15

Yosh !

Officiellement bienvenue Papache x).

Pour ton pouvoir, tu pouvais aussi faire passer en technique le fait de récupérer le sang, mais pour moi, ça va comme ça aussi.

Même pas besoin de moi pour la valid donc, bravo ^^.
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Demaria Alicia (Terminée sans relecture)






Sujets similaires

-
» Arawn Eolun [Normalement terminé, mais en relecture tout de même]
» [Terminé] ( XXX) Sans toi...[ PV Caleb]
» Présentation - Ichigo Kurosaki [Terminé || Phase de Relecture]
» Alicia von Ludvig [Terminé]
» Lady Alicia Andromeda Layana [terminée?]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération