Émission : Les Zanpakutô !
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



Émission : Les Zanpakutô !

avatar
MessageSujet: Émission : Les Zanpakutô !
Dim 23 Déc - 22:03





Yooo !! Kon-sama da !
Ca va, le peuple ?! Je vais tout de suite entrer dans le vif du sujet et vous annoncer l’inauguration d’une émission inédite sur Bleach World, celle des Zanpakutô ! Durant cette émission, rien de bien difficile à deviner ! A chaque représentation, un Zanpakutô sera présenté par moi, votre sublime mascotte adorée ! Le nom, la forme, le shikai, le bankai, les attaques, le monde intérieur, l’apparence et le comportement de l’âme, sans oublier la relation avec le possesseur ! Autant dire quelque chose de très complet ! Un truc digne de moi, quoi !


--------

Pour cette première édition, je vais vous présenter le Zanpakutô de Yazooru Senzo, Odoriko !

Commençons doucement pour éviter de se mélanger les pinceaux !

Sous sa forme scellée, Odoriko a la tronche d’un katana normal, coloré de vert kaki et de pourpre sur la poignée. La garde se montre assez discrète, suivant la taille du manche. Ce qui lui donne une petite particularité est sa taille, légèrement plus petite qu’un katana ordinaire, réduisant en même temps la portée de ses coups. Ouais, ça peut paraître vraiment ballot, mais ça file une plus grande maniabilité et des coups plus rapides pour le manieur ! Donc, ne vous fiez pas aux apparences ! Pour le transporter, l’arme est accrochée par deux morceaux de tissus pour être portée sur l’épaule de son proprio, et ça pendouille de gauche à droite quand il bouge. Ca, je me demande si c’est pratique…

~~~~~



Voici la trombine de ce cure-dent en Shikai ! Original et difficilement imitable, nan ?! Pour passer sous cette forme, Senzo doit prononcer « Siffle, Odoriko » Odoriko se traduisant par « ballerine ». Une arme qui siffle une douce mélodie à la libération, ça doit faire sourire, mais prenez garde car c’est très vicieux, pouvant déstabiliser l’adversaire s’il fait pas gaffe !
La lame toute grise et ondulée, c’est Komoriuta voulant dire « berceuse », ressemblant de loin à un poignard, mais se montre aussi coupante qu’une lame de rasoir ! L’autre, c’est Eimin signifiant « le dernier sommeil », plus lourde que sa paire, elle a la faculté de pouvoir porter des coups puissants et déstabilisants pour atteindre la garde de l’ennemi ! Faut donc en déduire qu’au corps à corps, elles pardonnent pas et coordonnent leur style offensif efficacement pour venir à bout de l’adversaire !
La douce mélodie provient du frottement des maillons de la chaîne qui relie les deux armes, chaîne comportant trois protubérances similaire à des morceaux de cuir enroulés autour de la chaîne, dont deux allant vers chacune des deux armes et la troisième au milieu. A l’accélération des mouvements de Senzo, le son s’intensifie, donnant une impression de puissance montante ! S’il frappe avec Eimin, un son abominable et grinçant comme un cri d’un animal qui crève en brûlant en émane. Si c’est avec Komoriuta, c’est un son plus strident et casseur d’oreille comme un ultrason. Ca doit pas être agréable de se battre à ses côtés, tiens… Même si on peut éviter les désagréments en restant concentré, ce type doit contribuer à l’enrichissement des ORL ! Mais, il n’a pas encore atteint le niveau du Bankai… Moi, je dis, c’est une chance ! Sinon, on deviendrait tous sourds !

~~~~~

Bref, passons aux techniques d’Odoriko !
Senritsu Hima, « Mélodie vagabonde » ! A ce moment, les fameuses protubérances sur la chaîne servent à faire rallonger la longueur de cette dernière !

Mais, Odoriko ne possède qu’une seule attaque, Tamashii Dooyoo voulant dire « L’âme de la comptine » ! Lors de cette technique, les deux lames s’illuminent et éclatent en petites particules qui viennent flotter autour du Shinigami. Les maillons de la chaîne viennent aussi à se séparer dans un bruit bousilleur de tympans. C’est ce que j’appelle l’« effet son et lumière » !!
Puis, dans la continuité de cette technique, les maillons brisés vont ensuite tourner autour de la cible, le sifflement perçant et insoutenable devenant de plus en plus intense et pouvant faire plier n’importe quel être vivant ! Quant aux morceaux de lames lumineux, ils vont se joindre à la fiesta en tournant dans le sens inverse, devenant de plus en plus éblouissants puis aveuglant alors que le son s’adoucit pour devenir agréable et au final envoûtant. Les éclats lumineux reflètent sur les maillons en continuant leurs rotations respectives sur un fond sonore harmonieux, c’est la fête !
Méfiez-vous, car la technique ne s’arrête pas là ! A la prononciation du mot Kyuukei, « entracte », un espace se forme et Senzo peut s’immiscer dans son piège. Le but qui constitue la vraie puissance d’Odoriko est d’affaiblir fortement la cible afin de lui soumettre sa volonté, de le pousser un instant à entendre et voir ce que l’on souhaite ! Imposer profondément dans l’âme une vision que la victime redoute, cette dernière croyant ressentir et voir un cauchemar qu’on lui murmure. Car, en effet, la mélodie vient toucher au plus profond de la cible, lui rappelant des souvenirs. Illusion totale et inoffensive physiquement, peut-être, mais pouvant grandement fragiliser les faibles ! Odoriko permet de voir le trouble qui dévore le cœur de ses victimes et de leurs fredonner ce qui peut les anéantir intérieurement ! Gare aux cœurs sensibles !
Cette attaque fonctionne à coup sûr, mais la réalisation est difficile et le résultat varie selon l’adversaire. Un fort sera seulement troublé tandis qu’un faible deviendra taré ! Ce qui fait qu’avant de lancer sa technique, Senzo doit tenter d’affaiblir moralement et physiquement son opposant !

Mais, Odoriko possède une grande faiblesse. Ouep, sa musique atteint le cœur de la cible ainsi que son Zanpakutô, mais si ces derniers ne sont pas en accord, ça a beau être chiant d’ordinaire, il y aura que l’adversaire de pris dans l’attaque, le Zanpakutô sera immunisé et pourra secouer les puces de son proprio !

En résumé, Odoriko se base sur les sens et le ressenti et c’est en jouant avec les sons et en fatiguant l’adversaire que ce Zanpakutô se fait vraiment chieur !

~~~~~

Passons maintenant à l’apparence et au comportement d’Odoriko dans le monde intérieur de Senzo !
Déjà, on va voir où évolue cette âme. Une haute falaise ronde et dont le dessus est arrondi en formant ainsi un plateau, entourée d’un océan agité où se trouve une multitude de rochers similaires à cette falaise. Dans ces eaux claires, plusieurs spectres lumineux s’échappent pour replonger ensuite en émettant un doux chant mélodieux, harmonieux et apaisant. Ces sources lumineuses couplées avec les rayons du soleil rendent ce monde intérieur paradisiaque. On y prendrait bien des vacances, n’est ce pas ?
Dans ces lieux se trouve donc Odoriko. Elle se présente comme étant une belle jeune femme mince… … Ah ! J’ai bavé ! … Hem ! Elle a une démarche gracieuse, chacun de ses pas émettant un bruit semblable à un cri de sirène. Sa voix est superbement douce, alors que cette âme semble exprimer une grande fragilité et sensibilité.

~~~~~

Sa relation avec Senzo… Au vu de ses mots, on pourrait croire que c’est pratiquement une relation entre être s’aimant. Non, c’est que dans un sens, Odoriko s’adresse à son possesseur comme une amoureuse, l’appelant « mon aimé » ou « mon amour », Senzo lui répondant en la nommant par son prénom, lui parlant quant à lui comme un ami fidèle et presqu’admiratif… J’aimerais bien qu’elle m’appelle comme ça aussi, je dirais pas non..! Hum, bref, pourtant d'ordinaire, la voix d'Odoriko a du mal à atteindre les oreilles de son Shinigami. Relation quelque peu spéciale et peu ordinaire, hein ?

--------

Bien ! C’est tout pour la présentation du Zanpakutô de Senzo Yazooru : Odoriko ! Ca vous a plu ? A la prochaine pour une nouvelle édition, toujours avec mon auguste moi-même !






Invité






MessageSujet: Re: Émission : Les Zanpakutô !
Mer 2 Jan - 15:39

Ca ne m'étonne même pas que Senzo lui réponde mal, il n'aime personne, y'a qu'à voir en rp, il attaque ses propres équipiers ! Sinon, c'est très complet, bravo La Peluche (ça me fait mal de l'admettre mais pour une fois que tu fais les choses correctement.... XD). J'ai encore jamais vu Yazoo employer toutes ses techniques en un seul rp, mais autant dire que s'il le fait un jour c'est la merde (sauf Aizen, c'est pas un faible !)... Hâte de voir ça donc =D.

Proposition pour plus tard, moi je veux bien en savoir plus sur... Shinsô *o*. Et tu peux bien sur parler un peu plus de son possesseur, héhé... (demande pas du tout objective, je sais).
avatar
Uryuu Ishida

_________________
Quincy

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
71/100  (71/100)
Points:
11/80  (11/80)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Émission : Les Zanpakutô !
Lun 7 Jan - 22:34

Hay hay vraiment bien présenté et très complet en plus ! Je me suis même surpris à rire x) Je te donne 20/20 chaton en mousse ! Si seulement t'étais aussi doué partout... Pour le coup je préfère ça à la présentation de Yaz ! /POUTRE/

Et pour embêter Rangiku je vote contre Shinso ! Na ! Autant prendre euh... euh... Hinanai Tomiko ! *a pris le premier nom qu'il voyait dans la liste des membres*
avatar
Yazooru Senzo

_________________
Shinigami de la 8ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Shinigami simple
Niveau:
65/100  (65/100)
Points:
39/60  (39/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: Émission : Les Zanpakutô !
Lun 7 Jan - 22:43

Merci mon ami d'honorer ainsi ma belle et douce Odoriko !

A savoir qu'à l'origine, Odoriko n'avait pas le pouvoir de l'illusion, ce n'était que deux lames reliées par la chaine, quelques peu différentes. Sa capacité était de pouvoir se déplacer dans les airs toute seule (par la volonté de yaya bien sûr !)

Ce pouvoir là a été échangé contre celui des extensions lorsqu'il a été question de découvrir le pouvoir du cauchemar.

A savoir que durant toute la durée du rp de Senzo, à savoir les débuts du forum (4 5 ans), il n'a utilisé ce pouvoir qu'une seule et unique fois, durant un rp contre Matsumoto (une ancienne) alors qu'il était dans cette version un traitre s'étant rallié à Aizen (à cause de son hollow).

Le cauchemar de Rangiku était un monde, son monde quotidien, réduit en cendre par son propre pouvoir, Haineko. Ses amis giseaient là tuée par sa faute, certains se détournaient d'elle et partaient (je n'en suis plus très sur pour ce point), en s'immisçant dans son esprit, Senzo lui murmura qu'elle en était la responsable, qu'à l'instar de Gin, elle perdrait tout ceux qui étaient cher à son cœur. Je ne me souviens malheureusement plus des détails^^

ODORIKO à qui le tour ?!

Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Émission : Les Zanpakutô !






Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant
» Ordre de Mission
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération