Sauver des blaireaux... euh des amis, c'est parti !
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



Sauver des blaireaux... euh des amis, c'est parti !

Invité






MessageSujet: Sauver des blaireaux... euh des amis, c'est parti !
Lun 3 Déc - 21:29

Aaaaah ! L'intérieur du Garganta était toujours aussi... propre ! L'homme au bob avait une nouvelle fois réussi à reproduire l'ouverture qui permettait de rejoindre le Hueco Mundo. Accompagné de son fidèle disciple à la chevelure chatoyante et rousse, il était l'heure de faire le trajet le plus rapidement possible ! Qui sait ce qui se passait encore là bas, à Las Noches ! Même s'il n'en avait pas la moindre idée, Kisuke restait encore très détendu, le sourire béa en forme de banane qu'il disposait sur les lèvres le prouvait. Armé de sa célèbre canne, Urahara tapota légèrement le sol pour créer un début de pont fait à partir de son reiatsu, il s'agissait de la méthode classique pour faire le trajet sans risquer de se perdre au fin fond d'une autre galaxie remplie de créatures ténébreuses ! L'homme passa alors devant en imitant les mouvements d'une personne qui ferait du roller afin de créer facilement le passage. Il aurait bien fait passer Ichigo devant, mais il savait comme beaucoup de monde à quel point l'adolescent n'était pas très doué pour maîtriser convenablement son énergie. La main plaquée contre son bob pour ne pas qu'il tombe, il regardait parfois derrière lui, s'assurant qu'Ichigo ne fasse pas n'importe quoi !

« Ola ola ! Nous allons bientôt arriver Ichigo-san ! Si mes calculs sont exacts, nous ne serons pas très loin du palais ce qui devrait au moins nous faciliter un peu l'accès ! »

Il n'avait pas tord le scientifique, car il ne fallut pas plus de dix secondes aux deux héros pour voir une forte lumière les éclaircir avant d'atterrir directement dans le désert si désert du Hueco Mundo. Comme il l'avait si bien dit, Kisuke avait fait en sorte d'ouvrir le passage à une distance correcte du lieu dans lequel ils avaient un rendez-vous (non galant malheureusement). À ce stade, difficile de dire si l'homme avait dit vrai ou non, le palais étant si immense qu'il était impossible de distinguer les kilomètres qu'ils leurs restaient à parcourir. Il se tourna une nouvelle fois vers le shinigami remplaçant, le visage pétillant de joie.

« Ohayo ! Je ne sens pas le reiatsu de nos amis, soit ils sont sous le sable soit ils sont déjà entrés. Avec ça je devrais pouvoir les repérer ! »

Un cow-boy n'aurait pas mieux dégainé son arme que la façon dont Kisuke avait de sortir un petit appareil rectangulaire qu'on aurait pu comparer à une télécommande de télévision. La seule différence notable, c'est qu'il disposait d'un petit écran plat translucide, probablement un radar perfectionné et re-perfectionné par-derrière. Il alluma son petit jouet et celui-ci se mit à vrombir étrangement, il indiquait une petite flèche et trois petits points. C'était le plus compréhensible puisque le reste contenait des informations illisibles pour qui ne savait pas lire le langage scientifique.

« Il semblerait que nous avons encore du chemin à faire. Si nous nous dépêchons, nous pourrions y arriver rapidement, mais ce n'est pas raisonnable... »

Raisonnable, ce mot avait-il vraiment une signification pour l'enfant qui se trouvait derrière lui ? Il n'en était vraiment pas sûr. Employer ce mot avait autant d'utilité que de dire à un pyromane de ne pas jouer avec des allumettes ! Ennnnfin bref ! Haut les cœurs ! Quand faut y aller, faut y aller ! Motivation ! L'exilé prit les devants, s'amusant à jouer le rôle de guide en prenant la route que sa merveilleuse invention lui indiquait. Parfois même, Kisuke s'arrêtait pour montrer à Kurosaki des objets étranges perdus dans le sable. Hé hé, son appareil n'était pas seulement conçu pour les personnes vivantes et ça, il était fier de lui montrer ! Mais quand il voyait le visage lassé et affligé de son ami, le scientifique accéléra la cadence et mena rapidement le rouquin à l'entrée du palais. Après une brève observation, leurs jeunes camarades avaient semble-t-il déjà trouvé un moyen peu discret d'entrer, de quoi prévenir tout un troupeau d'Arrancars à se jeter sur eux, c'était malin !

« Aaah nous sommes très proches ! Tu peux passer devant Kurosaki-san. À partir de là, je vais couvrir tes arrières, je t'indiquerais les directions à prendre depuis ma position. Après toi ! »

Il fit un pas en arrière pour attendre que son jeune ami aille de l'avant. Urahara préférait protéger ses arrières des potentielles ennemis qui pouvaient attaquer de là, Ichigo pouvant parfaitement se défendre tout en esquivant de l'avant grâce à sa super vitesse. De plus, il serait probablement le premier à charger si l'un de ses amis était en danger. Mission rescousse : le commencement !





Sujets similaires

-
» Pétition pour sauver les galgos. (lévriers espagnols)
» URGENT aidez moi à sauver 2 caniches - ADOPTES
» Maryse Narcisse aura sauvé la face , faute de sauver Fanmi Lavalas
» les vrais amis
» Adieux aux amis du vieux Tom
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération