Fleur de Sakura et Encre de Chine
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



Fleur de Sakura et Encre de Chine

Invité






MessageSujet: Fleur de Sakura et Encre de Chine
Mar 31 Juil - 14:05

Ha bon sang… Mais quelle journée… et la mission avait était un échec total. Enfin… Si on retirait le fait qu’ils avaient tout de même ramassé pas mal d’information… Du moins, si ça pouvait-être utile. Une question tournait cependant dans son esprit… Pourquoi ?!… Pourquoi n’avait-il vu rien venir ?!… Il n’était pourtant pas né de la dernière pluie, bien au contraire, alors… Auraient-ils à faire face à un ennemi bien plus dangereux que quiconque ?… Plus dangereux qu’Aizen, c’était possible ?… Nan… Nan… Enfin, il valait mieux pas y penser…
Quoi qu’il en soit, il avait eut tôt fait de se rendre à la treizième division pour en discuter avec Ukitake. Devant une tasse de thé, en toute tranquillité. Il lui avait tout expliqué, la mission, l’histoire raconté par Saru, et l’arrivé de ce shinigami infecté. Il lui avait parlé des vers blancs, de ses doutes… Et surtout de son incapacité, actuellement à trouver l’adversaire. Ils étaient prit dans le filet du Hollow… Enfin… De la créature du Hueco Mundo en tout cas… Sans connaître son identité, ses motivations, et tout ce qui allaient avec. Et l’entretient dura bien quasiment une heure. Avant qu’il ne se décide à rejoindre ses quartiers, demandant à son ami de rester sur ses gardes, comme l’avait intimé Yamamoto. Mais bon. Vu dans quel état il se trouvait, il était surement celui qui avait le moins de chance de croiser l’adversaire… Quoi que ?… Sûr de rien, il demanda au deuxième et troisième siège de ne laisser entrer personne de louche… Bien qu’il était étrangement persuadé qu’un tel ordre ne servirait à rien… Si l’un des infecté décidait de venir le tuer.

Il c’était donc remit en route, d’un pas calme, les sens en alerte, pour retourner dans sa section. Le regard rivé devant lui, il saluait de temps à autre quelque shinigami qu’il croisait avec le même enthousiasme qu’en temps de « paix » pour ne pas inquiéter les troupes. Puis il finit par arriver devant le bâtiment de la huitième division.
Rien n’avait changé. Il faut dire que ses hommes n’étaient pas encore réellement au courant de la situation. Juste mis en garde, pour prévenir leur supérieur s’ils voyaient quelque chose de bizarre. D’ailleurs… Y avaient-ils des infectés parmi eux ?… Il préféra ne pas y penser. Rapidement, le capitaine jeta un coup d’œil autour de lui, avant de lever le nez vers le ciel, se retenant d’aller rendre visite à son cher collègue de la douzième, histoire de savoir s’il avait découvert quelque chose d’intéressant, avec les restes… Parce que bon… Autant dire que Shunsui n’avait pas était de main morte avec le feu… Un instant il s’imaginait bien Mayuri en train de le maudire tiens… En pestant contre lui parce qu’il ne c’était pas laissé infecté histoire de s’offrir à ses expériences en tant que cobaye vivant. Un mince sourire amusé passa sur ses lèvres, puis il finit par entrer à l’intérieur du bâtiment. Direction ? Le bureau. Il n’avait pas réellement envie de faire un quelconque rapport mais pour le coup… La situation était déjà assez difficile pour que Nanao ait à gérer l’écrit toute seule…

Silencieux donc, et sans chercher à cacher son reiatsu, il s’avançait dans le long couloir, pour finir par s’arrêter devant son bureau. Il attrapa la poignet de porte, et l’ouvrit sans frapper. Ba oui, c’était son bureau quoi…

- Nanao-chan je… hm ?

Vide. Ha… Elle était partie le chercher ?… Naaan… Quand même pas. Enfin, c’était vrai qu’il n’avait pas prévenu pour son escapade à la treizième mais bon… Il observa les couloirs, et ne voyant rien finit par entrer dans le bureau, refermant derrière lui.
Bon, et maintenant ?… Pas question de commencer tout seul. L’ordre avait été donné à sa lieutenant, et lui devait juste aider. Ba oui, prenons les ordres aux mots tiens, ça n’en serait que plus drôle ! Alors en silence, il tourna autour du bureau pour s’assoir à sa place, attrapant la première feuille vierge qui lui passait sous les mains, pour commencer à la plier de façon à en faire une jolie petite cocote… Vivre les Origamis ~





Sujets similaires

-
» Sakura la fleur empoisonnée
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Le Costa Rica abandonne Taiwan et reconnaît la Chine
» Chine: Amérique, va en enfer
» Reflexion sur la saga Michelet Casimir - Jean Saint-Fleur
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération