[FB] Ma première mission [2/2]
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



[FB] Ma première mission [2/2]

Invité






MessageSujet: [FB] Ma première mission [2/2]
Jeu 5 Juil - 0:29

[Ceci est la suite de [FB] Ma première mission 1/2]

Nous étions donc arrivés devant le Hangar, et je voyais la barrière de protection qui m'empêcherait de passer...

- Hirako-Sama, comment suis-je censé passé, avec cette barrière ? Elle a l'air bien plus puissante que ce à quoi je pourrai survivre ! Enfin... Préférez-vous que j’attende ici après la décision du reste de votre groupe, plutôt..?

Je ne savais que dire arrivé devant cette barrière, alors je me tourna vers lui et attendait sa réponse, espérant que celle-ci serait positive. Je tourna mon regard vers l'endroit d'où nous venions, nous n'avions pas fait une si grande distance, ce qui prouvait que ma blessure nous empêchait de progresser activement, j'avais honte... Enfin, je lança un regard vers ce Hangar qui semblait donc être le repère des Vizards...
avatar
Shinji Hirako
Vizard

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
80/100  (80/100)
Points:
0/100  (0/100)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [2/2]
Jeu 5 Juil - 1:29

C’est qu’il paraissait bien compatissant le Kouichi… ce n’est pas lui qui voulait à tout pris que je l’entraine ? Et maintenant il me disait que si jamais les autres ne voulaient pas de lui il partirait sans broncher ? Ca me faisait presque de la peine de le voir aussi désespéré, mais je ne pouvais pas cacher la vérité. Avec les autres le contact n’allait pas être aussi évident qu’avec moi. Je ne me faisais pas trop de soucis pour Kensei, Rose et Love mais en revanche j’appréhendais déjà la réaction de la petite blonde ou bien de Mashiro qui allait certainement nous faire une crise de jalousie à nous en crever les tympans jusqu’à ce fracasser la tête contre un mur. Quelle quantité de stress inutile, et dire que le début de la journée n’avait pas si mal commencé, moi qui pensait que ma promenade de santé allait me changer les idées… et bah je pouvais pas trouver mieux comme changement d’idée ça c’est sur ! Pourtant, je sentais bien que Kouichi voulais a tout pris avoir l’autorisation de rester, mais je n’avais encore rien dit par rapport à cette histoire d’entrainement au départ tout ce que j’avais sortit c’était que j’allais l’aider à soigner ses blessures.
Nous continuâmes à avancer au fil des ruelles qui commençaient à laisser transparaître l’ambiance du quartier dans le quel nous vivions, un endroit délabré et assez vide de population. C’est vrai qu’au premier coup d’œil, les lieux ressemblaient beaucoup à un quartier abandonné et désaffecté ou les jeunes seraient tenter de penser que des mauvais esprits se ballades… d’un certain côté ils n’ont pas tout à fait tord ! Cette seule pensée fit s’esquisser un sourire au coin de mes lèvres… rien que d’imaginer les adolescents considérer cet endroit comme hanté m’amusait. Et visiblement, mon invité ne semblait pas manquer à la règle. Au bout de quelques minutes nous arrivâmes enfin devant l’entrepôt qui nous servait de « maison » si l’on peut se permettre ce mot qui pourtant ne va pas du tout avec l’état du bâtiment. D’ailleurs Kouichi ne manqua pas de me le faire remarquer… c’est fou ça, il avait un don pour sortir des remarque foireuse ou quoi ?? Je me retournais vers lui pour le fixer dans les yeux en fronçant les sourcils et en serrant les poings.


-Si ça te plais pas tu peux toujours faire demi-tour !!!! Non mais… goût de luxe ma parole…

C’est vrai quoi quand t’as pas le choix et que te cacher devient une question de vie ou de mort t’attend pas de trouver un beau petit appartement… d’autant plus qu’à huit ça aurait été difficile de tenir dans un seul appartement, c’est une villa qu’il nous aurait fallu… et bien malheureusement on avait ni le temps ni le fric pour se trouver une villa alors comme ni moi ni aucun des autres n’est expert en charpenterie, il avait fallu se contenter de ce vieux hangar miteux, mais au moins on avait un minimum d’espace, le quartier était si calme et désert que personne ne venait nous embêter et enfin, le rez-de-chaussée du hangar était suffisamment grand pour nous permettre d’aménager un sous sol qui servirait de salle d’entrainement. En voyant le petit air surpris de Kouichi je dessinais un sourire narquois sur mon visage avant de murmurer sur un ton moqueur.

-Et encore, t’as pas vu l’intérieur !

Je ponctuais mon exclamation d’un ricanement avant de faire face une nouvelle fois au bâtiment imposant. Alors que je m’apparaîtrais à rentrer à l’intérieur sans vraiment me soucier de Kouichi, celui ci me rappela la présence de la barrière d’énergie placées autour des lieux et meeerde ! C’est vrai qu’il y avait aussi ce détail à régler… bon ben il n’y avait pas trente-six solutions pour permettre au jeune shinigami d’entrer, il fallait qu’Hachi laisse une ouverture afin qu’il puisse passer. Bon bah c’était râpé pour le « je fais entrer le gamin en douce et on verra bien ce qui se passera par la suite » Dans la situation actuelle, j’étais obligé de tout dire tout de suite. Bon et bien qui ne tente rien n’a rien. Je détournais le regard vers Kouichi qui semblait particulièrement inquiet.

-J’ai bien l’impression que tu va devoir m’attendre en effet…

Sur ces mots je passais une main dans mes cheveux en poussant un long soupir, c’est fou comme je n’avais pas envie d’entrer la dedans pour me faire enguirlander en beauté. Mais malgré tout, je pénétrais tout de même à l’intérieur de la barrière de reiatsu pour disparaître entièrement de la vue du jeune shinigami. Me voila à présent à l’intérieur à attendre que quelqu’un se pointe, mais comme le hangar semblait étrangement silencieux, je me mis moi-même à la recherche des autres, finalement je ne tardais pas à les retrouver, bizarrement personne ne se criait dessus et personne ne se plaignait. En somme c’était une bonne ambiance, et devinez qui allait arriver pour tout casser ?? C’est bibi ! Je passe donc sur les formidables détails de ma longue discussion avec tout le groupe… enfin surtout mon argumentation avec Hiyori qui comme je m’y attendais, ne semblait pas folle de joie à l’idée d’accueillir un shinigami sous notre toi.

Après deux longues de dispute, conversation et accrochage, les autres donnèrent finalement leur approbation pour que Kouichi reste ici le temps de guérir de ses blessures. Ca relevait presque du miracle. Je m’attelais donc à sortir du bâtiment alors qu’Hachi venait de laisser une petite ouverture dans la barrière par laquelle le jeune shinigami pourrait passer. Je me demandais presque si en deux heure il n’avait pas succombé à ses blessures, à l’ennui, à l’inquiétude voir même aux trois en même temps. Je l’aperçu finalement toujours au même endroit avant de lui faire un signe de tête en lui indiquant le passage par lequel il allait pouvoir passer.


-Allez grouille toi te rentrer !

Enfin, nous pûmes accéder à l’intérieur sans encombre… tout du moins pour le moment. Tout semblait toujours aussi calme et visiblement certains avaient même déserté les lieux… d’un côté je ne pouvais pas m’empêcher de les comprendres…





Sujets similaires

-
» Première mission
» Première mission
» Convocation pour la première mission ?
» Première mission de Grey pour le QG de North Blue
» La première mission de Maethor
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération