[FB] Ma première mission [1/2]
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



[FB] Ma première mission [1/2]

Invité






MessageSujet: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 1:59

Quelques jours après son inscription à la 5ème Division, Kouichi fut promu 9ème Siège de celle-ci, et pour fêter cela, on l'envoya pour une vraie mission, dans le monde des humains.

Une mission de routine, lui avait-on dit, une simple mission de reconnaissance et d'extermination de Hollows. Le soir-même, Kouichi avait déjà préparé toutes ces affaires et se mettait à lire une biographie portant sur un Shinigami nommé Hirako Shinji, ce dernier avait connu un bien triste destin, de par sa "traîtrise" inscrite dans sa biographie, mais son parcours avant cet "incident" semblait admirable, le plus drôle, c'est que ce Hirako Shinji avait été Capitaine de la 5ème Division !

Le lendemain matin, Kouichi partit dès l'aube pour aller explorer le quartier qu'on lui avait assigné, et en arrivant, comprit qu'il se passait quelque chose d'anormal : Il y avait des traces de sang encore frais sur le sol à certains endroits, et cela menait à l'orée de la forêt voisine au quartier.

- C'est vraiment étrange...

Il décida donc de suivre les traces tout en prenant garde de rester discret, au cas où des Hollows seraient présents.

Arrivé à la fin de la piste, Kouichi vit quelques Hollows qu'il décida d'éliminer par une tactique simple : L'appâtage puis la destruction.

Il sortit donc son Zanpakutô et prononça "Noircis Hikagemaru !", puis il créa un Doppleganger, qu'il envoya comme appât pour emmener les quelques Hollows de base dans un lieu où il pourra les tuer facilement.

- Ce sera chose aisée que de vaincre ces monstres idiots, dit-il en remontant ces lunettes.

Quand ces derniers se mirent à suivre le Doppleganger, il fut rapidement amené à mourir, car le fin stratège avait prévu de les détruire avec des Kidôs qu'il maitrisait parfaitement, tel que Byakurai ou Shakka Hô, chose qu'il fit aisément.

- Je me suis inquiété pour rien, en fait, ce n'était que quelques Hollows qui s'amusait à faire la loi.

Mais une ombre géante se profila dans son dos lorsque Kouichi se félicitait de la réussite de son plan et il se fit transpercé le ventre par ce qui semblait être une patte antérieur de mante religieuse géante, son corps vola loin lorsque la patte s'agita pour s'extirper de celui-ci et il tomba inconscient alors que plusieurs Hollows s'approchait de lui.


Dernière édition par Kouichi Aizawa le Jeu 5 Juil - 0:10, édité 1 fois
avatar
Shinji Hirako
Vizard

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
80/100  (80/100)
Points:
0/100  (0/100)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 2:42

Rien d’intéressant… non vraiment aujourd’hui je n’avais rien trouvé de plus intéressant à faire que de sortir m’oxygéner les poumons. A force de rester enfermé H24 dans ce hangar confiné et pratiquement les uns sur les autres, j’aurais fini par perdre patience ! On dirait qu’il est strictement impossible d’avoir un seul moment de calme et de tranquillité là bas… alors a quoi bon rester a subir toute cette pollution sonore sans pouvoir rien faire pour que ca s’arrête ? Je n’avais prévenu personne, de toute façon à voir comment chacun était occupé, personne ne risquait de s’apercevoir que j’avais quitté le bâtiment et je serais revenu au bout de quelques heures ni vu ni connu.

Une fois la barrière protégeant les lieux franchie, tout deviens intensément silencieux, bon dieux que c’était agréable !! Pouvoir enfin s’entendre penser sans avoir à subir les cris des uns et les râles des autres. A croire qu’à ce moment précis, il n’y avait rien de plus beau que le calme apparent des rues, même si il fallait dire que le quartier était loin d’être accueillant pour les étrangers. Bah… au moins on pouvait être tranquille. Je marchais donc au hasard des ruelles, sans destination précise, je ne me tracassais pas avec des ennuis supplémentaires, on verra bien ou je finirai par atterrir. Je ne dis pas que je n’avais aucune idée de la destination où je voulais me rendre… plutôt que je n’étais pas du genre à me prendre la tête pour pas grand-chose. A droite ou a gauche quelle importance… de toute façon « tous les chemins mènent à Rome » comme on dit.

Les mains dans les poches, la tête légèrement rabattu en arrière, quoi de mieux que ces rares instants de tranquillité pour profiter un peu tu temps qui passe et qu’on ne peut vraisemblablement pas rattraper. Cette sérénité était devenue tellement occasionnelle que je prenais tout mon temps pour la savourer, poussant de léger soupir, un rictus étendu au coin de mes lèvres. Pourtant… j’étais loin de m’attendre à ce qui vint par la suite. C’était faible et… puissant à la fois, il y avait plusieurs reiatsu mélangés dans un même endroit, et visiblement, quelqu’un était en difficulté. Quelqu’un qui si j’en croyais la nature de ces énergie spirituelle était à l’heure actuelle entouré par une horde de hollow près à tout pour trouver leur repas du jour.

Humm… je me retrouve confronté à un certain dilemme… ma tête me dit de laisser tomber ma promenade de santé, mais mes jambes elles semblent refuser de se bouger pour accélérer le pas et venir en aide à la personne en difficulté. D’un certain côté je me dis… pourquoi est ce que je devrais y aller hein ? Les hollows c’est plus mon problème maintenant alors je pourrais tranquillement continuer mon parcourt la tête dans les nuages et sans me soucier de quoi que ce soit, mais d’un autre côté… ma curiosité est entrain de se demander ce qu’il peut bien ce passer là bas pour qu’il y ai une telle concentration de hollows au même endroit. Oh et puis merde, je ne vais pas m’agacer à combattre aujourd’hui… de toute façon je n’ai pas la motivation.

Je m’appliquais donc à continuer ma route sauf que d’un seul coup, le reiatsu qui n’était pas celui d’un hollow se mit à diminuer d’un seul coup de façon prononcé. Flute si je n’y allais pas je risquais presque de m’en vouloir pour « non assistance à personne en danger » c’est un crime ça dans la loi des humains non ?

*soupir* Et merde……

Sur ceux je me mis à courir en direction des multiple reiatsu avant de découvrir une silhouette inactive étendue sur le sol et ensanglantée, avec plus de proximité tout devenait enfin clair, il s’agissait d’un shinigami en mission qui visiblement n’avait pas pu faire le poids face à ses assaillants. Je fixais le jeune homme aux longs cheveux noirs qui semblait inconscient avec un regard distant… après tout pourquoi est ce que je devrais lui venir en aide ? Malheureusement je n’eu pas le temps de m’interroger très longtemps que la foule de petits hollow qui entourait le corps immobile se jeta d’un seul coup sur moi. Je dégainais Sakanade et les réduisis en poussière en moins de temps qu’il n’en aurait fallut pour dire « vizard » Mais il fallait croire que mon calvaire était loin d’être fini puisqu’un nouveau monstre fit son apparition, celui là était plus grand, et semblait aussi plus fort… bon toujours du menu fretin de hollow mais pour un jeune shinigami comme celui qui était étendu au sol on pouvait comprendre qu’il n’avait pas pu le vaincre. Je prenais appuis sur mes jambes et me propulsa en direction de la tête de la bestiole pour la tailler en deux sans aucune difficulté quelconque.


-Trop facile… murmurais-je avec un sourire

Finalement mon regard se porta sur le jeune homme à terre, je m’approchais doucement de lui pour l’observer avec comme qui dirait un air de dégout… et pourtant… je venais indirectement de lui sauver là vie, maintenant que j’étais là je n’allais pas le laisser crever au milieu de la route ?! Je m’accroupis donc à ses côtés pour tenter tout d’abord de le réveiller. J’agrippais ses épaules et le secouais doucement

-Oy ?! …... tu es en vie gamin ? Répond j’vais pas passer ma journée à te secouer !
Invité






MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 3:16

Je me réveilla en sentant un fort reiatsu se rapprocher et senti disparaître quasiment tous en même temps, les reiatsu des Hollows, ce qui me choqua presque, tellement les reiatsu disparurent rapidement, comme si ce n'était que de minuscules mouches...

Je sentis que l'on m'aggripait les épaules et que doucement, on me secouait d'avant en arrière :

-Oy ?! …... tu es en vie gamin ? Répond j’vais pas passer ma journée à te secouer !

J'ouvris les yeux et vit un homme avec un carré blonds, aux yeux ambré, il avait un sabre proche de lui, et des vêtements qui ne correspondait pas à ceux d'un Shinigami, il venait de me sauver des différents Hollows qui allaient me tuer, d'une simplicité déconcertante...

- Je... Je vous remercie de m'avoir sauvé, dis-je en tentant de prendre en ton assuré, je me nomme Aizawa, Kouichi Aizawa. Puis-je... Connaître le nom de l'homme qui m'a sauvé, interrogeai-je l'homme en tentant de me relever à l'aide de mon Zanpakutô comme appui.

Je regardais les alentours en me relevant, et vit que réellement, il ne restait vraiment plus rien, aucune trace des bêtes qui m'avait prise au piège, aucune... Cet homme les avait bel et bien toutes tuées, sans aucun grand effort... Son niveau était bien supérieur au mien... Je devais tout faire pour ne pas l'énerver, car si l'on venait à se confronter, ma mort serait inévitable...


Dernière édition par Kouichi Aizawa le Mer 4 Juil - 18:17, édité 1 fois
avatar
Shinji Hirako
Vizard

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
80/100  (80/100)
Points:
0/100  (0/100)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 3:56

A force de secouer le jeune shinigami comme un prunier, j’obtins enfin une réponse qui me prouvait bien qu’il était en vie malgré le trou qu’il avait dans le bide, il semblait avoir été salement amoché, de telles blessures face à… à « ça » ? Une bande de petits hollows sans aucun intérêt ? Je commençais à me faire sérieusement du souci quand au recrutement des membres des différentes unités du Gotei 13… si même des ennemis d’un niveau aussi bas parvenaient à mettre hors d’état de nuire des shinigamis aussi facilement il fallait sérieusement que les supérieurs pensent à revoir le niveau de leurs subordonnés. Bien sur… c’était peut être un peu fort venant de ma part… pas étonnant pour moi de venir à bout de ce genre de monstre, peut être qu’a force d’être entouré de mon groupe ou bien d’Ichigo j’avais fini par croire que le niveau basique d’un shinigami devait être bien meilleur. Après je ne connaissais ni l’identité de l’homme que je venais de sauver, ni même ce qu’il avait enduré avant de se faire éventrer par ce hollow… peut être avait-il vaillamment combattu avant ça et qu’il était trop épuisé pour continuer à se battre ?

A force de me poser des questions, je n’avais même pas remarqué que le gamin semblait avoir entièrement retrouvé ses esprits, et voila qu’il s’adressait à moi, me coupant sérieusement dans toutes mes réflexions. Mon regard qui était jusqu’alors distant et plongé dans son monde intérieur se réanima par la voix du jeune shinigami, je détournais vivement le regard vers le blessé pour le fixer dans les yeux, sans rien dire. Il me remerciait… il n’en avait pas besoin, après tout, si j’avais éliminé tous ces hollows c’est en premier lieu parce qu’ils m’avaient attaqués alors que je venais d’arriver tout juste sur place. Non… je n’avais pas l’intention de sauver ce shinigami… après tout, je ne lui devais rien, ni à lui, ni au autres alors pourquoi me serais-je rabaisser à l’aider ? Certes, les shinigamis ne sont pas des ennemis pourrait-on dire, mais ils sont encore moins des alliés, et il était inconcevable que je sois remercier alors que je n’avais rien fais de particulier. Mon regard se posa sur l''asphalte brulante par les rayons du soleil alors que je cherchais cette fois ci à esquiver les yeux bleus de l’inconnu qui me scrutait d’un regard gratifiant.

Enfin, il m’avoua son nom… Kouichi. Soit mais qu’est ce que j’en avais à faire moi de son identité ?! Rien du tout, je l’avais sauvé par défaut et maintenant je m’en mordais presque les doigts. Lorsqu’il me demanda à mon tour de me présenter, j’hésitais un court instant… partagé entre l’envie de lui répondre que ca ne le regardait absolument pas et le désir de montrer que malgré tout… non… non, non, je ne préfère même pas y penser… hors de question que je m’attendrisse de la sorte pour un malheureux shinigami. Finalement, j’haussais fortement les épaules et me redressais pour tourner le dos au dénommé Kouichi.


-Hirako… Hirako Shinji…

Puis je me retournais vers lui, les bras croisés, le regard distant, méprisant… un regard plein de rancune mais aussi de dépit. Je levais le nez vers le ciel en m’adressant à lui avec un timbre de voix totalement désintéressé.

-Et ne crois pas que j’avais l’intention de te sauver… inutile de me remercier ou toutes les formalités du genre… je n’ai fais que me défendre.

Malgré mon effort pour rester le plus effacé possible, je ne pouvais m’empêcher de fixer la blessure dans son ventre, lui qui s’appuyait avec tant de difficulté sur son zanpakutô pour tenir debout sans tomber tête la première sur le sol. Je détaillais son corps pour remarquer qu’il semblait particulièrement épuisé à cet instant précis… Je poussais un profond soupir tout en écartant une nouvelle fois mon regard du sien. En y repensant… mis à part Ichigo… je n’avais pas recroisé un seul shinigami depuis plus de 110 ans… bon et puis peut être Kisuke aussi, mais lui y comptait pas… ca commençait à faire beaucoup, mais la rancœur vis-à-vis d’eux n’avais jamais cessé de croitre alors finalement, n’avoir recroisé aucun d’entre eux depuis si longtemps… c’était peut être une bonne chose, mais à présent je me trouvais dans une toute nouvelle situation.
Invité






MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 4:22

Il me répondit en haussant les épaules et en me faisant dos :

-Hirako…. Hirako Shinji…

A partir de ce moment-là, il y eu un déclic dans ma tête. Tout ce que j'avais lu à propos d'un dénommé Hirako Shinji... Toute cette légende et cette puissance, était concentré dans cet homme d'un mètre soixante quinze à vue d'yeux..? Ces heures de passion à lire la biographie d'un légendaire Capitaine..? Je me devais de dire quelque chose qui serait à la hauteur de son gloire passée mais tout ce qui sortit fut :

- Je vous aurai cru plus grand, ancien Capitaine de la 5ème Division...

Mais qu'avais-je dis là ?! Venais-je de signer mon arrêt de mort ? Quelle idiotie je venais de faire ! Roooh... De toute façon, je tiens à peine debout, alors bon... Si il faut mourir, autant que ça soit de la main, ou plutôt de la lame, d'un grand homme !

- Wooooh pardon...

Ce fut la seule chose que je su dire après cela pour tenter de me rattraper, sérieusement, j'attendais la mort de la main de cet homme, inconsciemment ?

Ma blessure me faisait atrocement souffrir, après tout, je venais quand même de me faire transpercé par un Gillian, hein... Je décida donc d'employer des soins basiques pour essayer d'avoir moins mal, même si cela n'avançait pas grandement, il faut dire que les soins n'était pas mon fort... Quelques minutes après, je sentais déjà moins la douleur et j'étais capable de tenir sur mes deux jambes sans problèmes mais... L'envie de poser une fatidique question à cet homme brulait en moi... Allez, je me lance :


- Excusez-moi Hirako-sama mais... Je veux devenir plus fort pour... Je veux devenir plus fort. Acceptez-vous de m'entrainer, s'il vous plaît ?
avatar
Shinji Hirako
Vizard

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
80/100  (80/100)
Points:
0/100  (0/100)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 18:47

A ce moment, la seule chose dont j’avais réellement envie c’était de partir… de partir le plus loin possible et de reprendre ma promenade pour oublier que je venais de sauver indirectement la vie d’un shinigami. Qu’est ce qui m’en empêchait d’ailleurs ? Il était vivant, il tenait debout… avec difficulté certes, mais il tenait debout, il n’y avait plus un seul hollow dans les parages, alors pourquoi est-ce que je restais planté là sans réagir… presque comme si j’attendais quelque chose de la part de ce jeune garçon, après quoi ? Ca c’est une autre question à laquelle je n’ai pas encore de réponse. Alors que mon regard se posait doucement sur Kouichi, je ne pu m’empêcher de remarquer que quelque chose l’avait interpellé, il semblait, pensif, même surpris mais par quoi ? Et comme pour les minutes précédentes, j’étais loin de me douter de quelles allaient être les prochaines paroles du gamin. Je manquais de m’étouffer en avalant ma salive lorsqu’il sortit sa remarque.

-PARDON ??

Mes pupilles se dilatèrent et je gardais mon regard fixe sur Kouichi à la fois outré et complètement choqué par ce qu’il venait de me sortir sans gêne aucune… ah non mais il était gonflé celui là ! Pour qui il se prenait d’ailleurs ?! Je n’arrivais même pas à trouver les bons mots à rétorquer sans être vulgaire ou violent, presque je lui aurais balancé un bon coup de zanpakutô en pleine tronche pour lui apprendre la vie à ce gars ! C’était pas l’envie qui me manquait, mais en tant qu’être civilisé je me devais de contrôler ma colère pour éviter simplement d’achever celui que je venais de secourir. Ca aurait quand même été assez ironique d’ailleurs, un shinigami assassiné par l’homme qui l’avait sauvé contre plusieurs hollows. Même si j’essayais profondément de garder mon calme je ne pu m’empêcher de m’approcher de lui à une vitesse fulgurante pour l’attraper par le col de sa veste, fronçant les sourcils avant de lui hurler dessus.

-Je te trouve bien ingrat pour un mec qui a faillit crever contre une bande de hollows pourris !!!!

Non mais !!! Les vannes sur la taille des gens c’est pas marrant franchement… en plus lui qui était quand même plus grand que moi devait avoir pris un malin plaisir à la sortir celle là… pourtant à le voir, il semblait regretter ses paroles… ok d’accord, mais c’est trop facile de s’excuser à tout bout de champ ! Je rabaissais Kouichi de façon à se que son visage se retrouve bien en face du mien puis… finalement c’est la que je réagis à mon tour. Attend… qu’est ce qu’il venait de dire là ? « Ancien capitaine de la 5ème division » ? Non… j’ai pas rêvé quand même, comment il est au courant de ça lui ? Cette période de ma vie date d’il y a plus de cent-dix ans ! C’est pas possible qu’il soit au courant de tout ça, il à l’air beaucoup trop jeune ! Je lâchais donc le vêtement du shinigami avant de reculer de quelques pas, visiblement encore plus surpris que lui l’avait été quelques secondes auparavant.

D’un seul coup, un foule de souvenirs refirent surface, et j’étais incapable de comprendre comment cet inconnu que j’étais sur de n’avoir jamais, mais alors jamais croisé nulle part était au courant de mon passé de capitaine au sein de la Soul society. J’étais pourtant sur que tout le monde là bas nous avaient tous oubliés, jetés au fond d’un gouffre sans fin et privés de tout. Personne n’avait voulu croire à notre innocence, ils s’étaient tous ligués contre nous… alors comment ce fait-il que Kouichi soit au courant ? Pour ça il aurait fallu que l’un des capitaines nous ayant connu moi et les autres lui en parle, je ne voyais que cette alternative qui pourtant me paraissait complètement futile. Qui aurait envie de parler de cette époque aujourd’hui complètement révolue ? Qui aurait envie de faire ressurgir tous ses souvenirs douloureux pour tout le Gotei 13 ? Finalement je fus sortis de ma torpeur par le soufflement d’excuse de Kouichi qui visiblement s’en voulait de s’être adressé à moi de façon aussi singulière. Mais je me fichais pas mal de ses excuses. Serrant les poings et les dents je lui demandais…


-Comment… Comment es-tu au courant ??? Comment tu sais ça ?

Alors que le jeune shinigami se prodiguait lui-même les premiers soins, je restais interloqué sans trop comprendre vraiment la situation. Je ne savais pas quelle genre d’attitude adopter, d’un seul coup je me retrouvais dans une position tout à fais désagréable, dans un état d’esprit totalement perdu, mais je faisais de mon mieux pour garder cette sensation de mal être tout au fond de moi. Ainsi, je gardais une expression neutre après avoir repris mon calme habituel, gardant mon regard ambré fixé dans les yeux bleu de Kouichi. Franchement… quelle journée pourris ! Et il semblait même qu’elle n’en finirait jamais, je n’étais pas au bout de mes peines lorsque l’inconnu me demanda la permission de l’entrainer afin qu’il puisse devenir plus fort. Sama ?? Pourquoi est ce qu’il m’appelait comme ça d’un coup ? J’étais pas encore son maître à ce que je sache et je n’avais strictement aucune envie de le devenir d’ailleurs. C’était quoi cette question bizarre? J’arquais un sourcil avant de pousser un looong soupir de dépits.

-Heein ? Et puis quoi encore ? Comme si j’allais entrainer un petit insolent comme toi ! Demande plutôt à ton capitaine de faire son boulot correctement !
Invité






MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 19:09

-Comment… Comment es-tu au courant ??? Comment tu sais ça ?

Je venais de toucher un point sensible par mes mots sans le faire exprès, mais ce qui le choquait n'était pas la remarque sur sa taille mais plutôt le grade que j'avais cité...

-Heein ? Et puis quoi encore ? Comme si j’allais entrainer un petit insolent comme toi ! Demande plutôt à ton capitaine de faire son boulot correctement !

Son commentaire me faisait remarqué une fois de plus qu'il était vraiment un homme bon et qu'il fallait vraiment que je m'explique auprès de lui, ainsi, je déclara :

- Je suis au courant de votre passé de Capitaine car je suis tombé sur une sorte de "biographie" vous concernant, Hirako-sama, peut-être que quelqu'un voulait garder une trace de votre présence à la Soul Society, pour montrer que même ceux qui sont partis, ont un jour réellement servis le Gotei 13... Enfin... J'ai lu toute votre biographie, du moins ce qui y fut consigné et je trouvais cela totalement illogique que de trahir la Soul Society, et au vue des évenements récents, je ne peux que croire en votre innocence et que le Gotei 13 a fait une grave erreur... Mon "Capitaine" ne peut m'entrainer, je vous rappelle que l'homme qui avait prit votre suite était Aizen Sosuke, le traître... Et ce n'est certainement pas à Hinamori que je demanderai de m'entrainer, soupirai-je... Donc, Hirako-sama, je vous en supplie, permettez-moi de devenir plus fort, permettez-moi de laver votre honneur en m'expliquant ce qui vous est arrivé, permettez-moi de vous aider à ne plus vivre caché dans le monde réel.

A ces mots, je joignit les actes et m’agenouillas respectueusement en attendant si, oui ou non, il accepterait de me prendre sous son aile, en espérant avoir su choisir les bons mots pour le convaincre.

J'avais l'honneur de rencontrer un ancien Capitaine, et j'étais en train de lui demander de m'aider à devenir plus fort... Si j'avais su en me levant ce matin que la mission de routine deviendrait un tel évènement, je n'aurai pas hésité un instant de plus avant d'accepter cette mission !
avatar
Shinji Hirako
Vizard

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
80/100  (80/100)
Points:
0/100  (0/100)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 19:57

-Une… biographie ??

J’avais presque envie de m’écrouler de rire à ce moment précis, qui aurait pu être assez renseigné sur moi pour écrire une biographie à mon sujet… et question d’autant plus intéressante… qui aurait pu avoir envie d’écrire ce genre de bêtises ? Un livre qui raconterai ma vie… quelle idée stupide, et puis quoi encore, mon nom dans le dictionnaire tant qu’on y est ? Une photo sur le tableau d’honneur ! Je ne manquais pas de laisser éclater mon hilarité face à cet amas de débilités en laissant échapper un petit ricanement de moquerie que je dissimulais derrière ma main. Et pourtant, Kouichi semblait plus que sérieux, en voyant qu’il gardait cet air grave, je cessais de rire et le rictus sur mes lèvres disparus d’un seul coup. Je commençais à me poser la question, est ce que ce qu’il disait était vrai ? Est-ce qu’il y avait réellement un bouquin qui parlait de moi à la Soul society ? Pourtant dieu sait si j’en doutais, ça paraissait totalement futile !

Toutefois, Kouichi entrepris son récit en me racontant qu’il avait entièrement lu ce soit disant livre me concernant, qu’il était au courant de tout ce que j’avais fais auparavant… y compris la fameuse histoire de trahison du Gotei 13. Cette histoire m’avait toujours amusé de par son incrédulité évidente, d’autant plus qu’elle était totalement fausse, mais il fallait croire que les shinigami étaient tous suffisamment stupides pour se laisser berner par cet abrutit d’Aizen. Il fallait quand même avouer qu’il n’avait pas son pareil pour tromper son entourage, après tout, il avait bien réussis son coup le bougre et personne n’avait pu voir a travers son petit jeu, ils n’y avait vu que du feu… moi y compris. Ainsi, le coupable avait pu continuer ses petites expériences tranquillement alors que les victimes avaient été condamnées à mort. Je ne sais pas à quel point je devrais d’ailleurs être reconnaissant vis-à-vis de Kisuke et Yoruichi de nous avoir secouru et mine de rien… Aizen aussi méritait une certaine gratitude… c’est vrai, sans lui je n’aurais surement jamais acquis une telle puissance.

Alors que le shinigami s’appliquer à clamer mon innocence, je ne pouvais m’empêcher de le trouver à la fois sympathique mais également incroyablement naïf. Comment pouvait-il renier tout ce qui avait été selon lui écrit sans ce bouquin en m’ayant seulement vu quelques minutes… c’est vrai après tout le sauver n’était absolument pas mon but. Fallait pas non plus qu’il se face des films le petit Kouichi !


-Croire en mon innocence tu dis hein ? … je pense surtout que tu es incroyablement candide gamin…

Je le fixais avec mon regard méprisant et un sourire narquois sur les lèvres avant d’hocher la tête alors qu’il continuer à déblatérer ses explications. Finalement je savais bien ce qui c’était passé par la suite, effectivement, Sosuke avait du prendre ma place en tant que capitaine, mais il avait fini par révéler à son tour son vrai visage à la Soul society… et je ne peux que me réjouir intérieurement de la tronche que tous ses idiots on du tirer à ce moment précis, ils l’avaient mérités ! Tous ceux qui jusqu’à présent avaient cru en l’innocence d’Aizen s’étaient retrouvés grugés ! Mais là encore je mis un petit moment avant de vraiment réagir à ce que le jeune Kouichi venait de dire. Si Aizen était son ancien capitaine… alors ça voulait dire qu’il faisait partit de la cinquième division ?? Et bien… le monde est petit faut croire ! Mais ce qui m’étonna le plus, c’était encore ses dernière phrases… et voila qu’il recommençait avec son histoire d’entrainement. Je levais le regard vers le ciel roulant des yeux et poussant un long soupir d’aigreur. Cependant… même si j’aurais voulu rester de glace à toutes ses paroles, elles me percèrent littéralement comme la pointe d’un katana. Laver mon honneur ? Je n’avais pourtant rien demandé à ce que je sache…

-Te fais pas d’illusion… si je suis là aujourd’hui ce n’est pas par erreur… Je m’approchais doucement de lui pour le fixer avec un regard des plus dédaigneux. Qu’est ce qui te fait croire que je n’ai pas mérité mon sort ?

Pourtant, le garçon c’était agenouillé devant moi à mon plus grand damne… qu’est ce qu’il était entrain de faire ? Et pourquoi est ce que chacun de ses mots raisonnait comme un écho salvateur, un écho de justice qui montrait que finalement tous les shinigamis n’étaient peut être pas si stupide ! L’expression de mon visage se figea en une moue d’incompréhension, je profitais de pouvoir le regarder de haut, ce shinigami qui se prenait déjà pour mon fidèle disciple alors que je n’avais encore rien dit. Mon regard se posa alors sur la blessure à son ventre qui malgré les premier soins semblait toujours aussi étendue. Sans répondre à sa demande je levais le nez vers les nuages… j’allais surement regretter mes prochaines paroles mais bon…

-Debout et suis moi… je vais t’aider à soigner tes blessures… après quoi tu retourneras à la Soul society !

Bien sur… d’un certain côté je me doutais bien de comment allait se terminer cette histoire de sauvetage… mais, dire oui tout de suite ça aurait été trop… beaucoup trop alors que je e connaissais pas vraiment ce garçon qui voulait s’immiscer dans ma vie pour selon lui m’aider… Après tout, je n’avais plus besoin de l’aide de qui que ce soit…
Invité






MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 20:25

-Croire en mon innocence tu dis hein ? … je pense surtout que tu es incroyablement candide gamin… Te fais pas d’illusion… si je suis là aujourd’hui ce n’est pas par erreur… Qu’est ce qui te fait croire que je n’ai pas mérité mon sort ? dit-il en me lançant un regard dédaigneux.

Je réfléchis quelques instants à ces mots puis je me suis exprimé ainsi :

- Pensez ce que vous voulez de moi, Hirako-sama. Pour moi, personne de votre calibre et ayant si bien servi la Soul Society, ne mériterait un tel sort. Vous et vos amis avez été pris au piège car vous vouliez le bien de la Soul Society, vous devriez être adulés, plutôt que bannis...


Il me regarda, plus précisément à mon ventre, voyant que la blessure n'était pas vraiment soignée et il prononça ces mots :

-Debout et suis moi… je vais t’aider à soigner tes blessures… après quoi tu retourneras à la Soul society !


- Merci beaucoup, Hirako-sama, lui répliquai-je en lançant un doux sourire à mon bienfaiteur.

Je me releva avec quelques difficultés et en m'appuyant sur mon sabre une fois de plus, que j'avais rengainé entre temps,mais j'étais heureux... Heureux qu'une légende accepte encore de m'aider après m'avoir déjà sauvé une fois, de mon pitoyable échec... J'espérais pouvoir rétablir l'honneur de ceux qu'on appellait les "Vizards", non, je devais rétablir leur honneur. Il était temps que la Soul Society pense enfin à redorer le blason de ces exilés qui avaient étés pris dans un piège machiavélique orchestré par celui dont personne ne se doutait auparavant...
avatar
Shinji Hirako
Vizard

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
80/100  (80/100)
Points:
0/100  (0/100)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 22:43

En fait… il fallait admettre que le jeune shinigami Kouichi était réellement persuadé de mon innocence dans toute cette histoire de trahison… il avait du passé un certains temps à réfléchir pour tout démentir et finir par croire dur comme fer que moi-même ainsi que tous les autres avions été dupés avant d’être considérés comme traitres au Gotei 13. En cent-dix ans, c’était bien la première fois que j’entendais ce genre de remarque. Rien que le fait que Kouichi cherche à devenir plus fort pour soit disant : laver mon honneur comme il l’avait si bien dit auparavant… je n’y croyais qu’à peine, non en fait, je n’y croyais pas du tout. Mon scepticisme n’avait certainement pas changé depuis tout ce temps, et j’avais encore du mal à imaginer après avoir été abandonné par mon entourage, que quelqu’un voulait encore mon bien. Nous avons été trainés dans le déshonneur, haïs, méprisés, lamentablement rejetés, et malgré toutes ses histoires qui apparaissaient comme étant la seule et unique vérité, on trouvait encore des personnes capable d’oser tout démentir.

Mais soyons clair, je n’ai jamais cherché à clamer mon innocence, au contraire, j’avais toujours pris cette chronique très au sérieux, et je ne m’étais jamais caché d’être au final, fier des nouveaux pouvoirs que j’avais acquis. Après tout… j’avais obtenu un gain de puissance assez phénoménal puisque je pouvais utiliser mes pouvoirs de shinigami, mais également les aptitudes des hollows, et pour rien au monde aujourd’hui je n’aurais voulu renoncer à cette acquisition. Inutile de mentir ce que j’étais devenu me convenais tout à fais, et même si aujourd’hui encore il m’arrive de repenser à quelques anecdotes de la Soul society, je suis pleinement satisfais de ma vie actuelle, après tout… je suis en vie… c’est principalement ce qui compte non ? Alors pourquoi devrais-je me plaindre ou chercher à tout pris à m’égosiller à qui voudra l’entendre que je n’aurais jamais cherché à nuire au Gotei 13 ? De toute façon, personne n’y croirait, et même si par le plus grand des éclairs de conscience mon cris était entendu, ce qui avait été fait était fait et il n’y a plus aucun moyen d’effacer cette rancœur qui à pu s’installer au fil des années.


Voyant que Kouichi semblait insister sur sa persuasion du fait que je n’avais pas mérité mon sort, je fermais doucement les yeux avant d’hausser les épaules…

-Ca fait bien longtemps que j’ai abandonné l’idée d’obtenir le repentir des shinigamis, ou même l’adulation et la reconnaissance de leur part… et d’ailleurs, je ne le recherche même pas… Puis ma voix se fit plus basse et plus renfermée. Je n’ai même pas réussis à les aider… alors pourquoi je devrais être remercié…

Mon regard se perdit dans le vague alors que j’avais lentement repris la marche, mon pas était le même que celui de Kouichi, ainsi, nous avancions au même niveau, sans trop forcer le corps meurtrit du jeune shinigami. Le hangar ne se trouvait pas trop loin de là où nous étions, mais étant donné l’état physique de celui que je venais de sauver, il ne fallait pas espérer se presser… bah, sa tombait plutôt bien je n’avais pas tout à fais envie de rentrer immédiatement, déjà parce que j’allais retrouver l’ambiance bruyante et agitées du quotidiens, mais aussi parce que j’allais surement me faire descendre par les autres lorsqu’ils s’apercevraient que j’ai ramené un shinigami chez nous. J’imaginais déjà la réaction d’Hiyori, rien qu’en y pensant j’avais déjà mal partout… il va pleuvoir des coups de sandales ça c’est certains !

Profitant du peu de calme et de sérénité qu’il me restait avant de rentrer, je détournais la tête vers Kouichi le fixant avec insistance pour le détailler entièrement. En fait… c’est étrange parce que j’avais l’impression que ce gars connaissait tout de ma vie avant même que je ne le rencontre et de mon côté à part le fait qu’il s’appelait Kouichi, qu’il était shinigami et membre de la 5ème division… je ne savais rien du tout de mon invité surprise. Et c’est surement la curiosité qui me poussa à l’interroger. Les mains dans les poches, le ton distant et presque désintéressé, je lui demandais…


-Alors Kouichi… ça fait combien de temps que tu bosses pour la Soul society ?
Invité






MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 23:04

- Ca fait bien longtemps que j’ai abandonné l’idée d’obtenir le repentir des shinigamis, ou même l’adulation et la reconnaissance de leur part… et d’ailleurs, je ne le recherche même pas… Puis il reprit avec un ton plus grave et plus bas :Je n’ai même pas réussis à les aider… alors pourquoi je devrais être remercié…

Je réfléchis à ces paroles en tentant d'avancer à une allure constante, même si je souffrais toujours :


- Vous avez fait de votre mieux et vous vous êtes bien battus pour tenter d'arrêter Aizen, j'en suis sûr, c'est juste l'idiotie de l'époque et son piège trop bien construit qui vous ont menés à la situation actuelle. Franchement, j'admire vos actes Hirako-sama... Vos actes et votre pensée sur tout cela...

Je continua à avancer du mieux que je pouvais en baissant mon visage vers le sol, comme pour montrer que je me sentais honteux d'avoir soulevé un si lourd poids, qu'il avait peut-être "mis à l'écart" dans sa tête. C'est alors qu'il me demanda :


-Alors Kouichi… ca fait combien de temps que tu bosses pour la Soul society ?


Je releva la tête et vis qu'il avait mis ses mains dans ses poches et posait la question, comme d'un air désintéressé, cela me fit sourire, de voir qu'il s'inquiétait de ma personne, même si il semblait vouloir me faire penser l'inverse.


- Eh bien... Cela fait 20 ans que je suis mort. Donc, cela fait autant de temps que je suis à la Soul Society, mais cela ne fait que quelques temps que je suis dans la 5ème Division, j'en suis le 9ème Siège... On me dérange toujours quand je lis un bon livre, d'ailleurs !


Je me mis à rire comme pour essayer de détendre l'atmosphère et essayer de provoquer une réaction auprès de l'ancien Capitaine, même si rapidement mon visage est redevenu neutre et que je rabaissa celui-ci vers le sol en remontant mes lunettes qui manquèrent de tomber.


- Sommes-nous bientôt arrivés Hirako-sama ?
avatar
Shinji Hirako
Vizard

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
80/100  (80/100)
Points:
0/100  (0/100)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Mer 4 Juil - 23:50

La tête basse, ma frange couvrant mon regard, j‘ hochais gravement de la tête alors que Kouichi continuait à dire du bien de moi. Et il allait même jusqu’à blâmer les autres pour me mettre en avant, ponctuant de son admiration qu’il avait l’air d’éprouver à mon égard. D’un côté, j’aurais aimé qu’il continue comme ça, à clamer haut et fort mon innocence, je n’avais ni l’envie, ni la motivation de le faire moi-même, et pour être franc, moi-même je ne croyais même plus en ma bonne foi, alors entendre ce genre de chose dans la bouche d’un corps étranger, c’est à la fois rassurant et perturbant. Tellement que j’avais même du mal à croire aux bonnes paroles du shinigami, après avoir subit tant de brimades il était dur de croire que certaines mentalités pouvaient être différentes. J’inspirais profondément avant d’expirer dans un « humhum » pas tout à fais convaincu, mais j’avais fini par argumenter en relevant légèrement le visage vers Kouichi.

-Tu admires des fais racontés dans un bouquin… la réalité et bien plus dure hélas

Alors que je me forçais moi-même à soutenir le regard du jeune garçon, c’est lui qui fini par baisser la tête pour fixer le sol alors que nous avancions au même rythme lui et moi. Est-ce qu’il s’en voulait d’avoir fait remonter de vieux souvenirs que j’aurais préféré garder enfoui loin au fond de moi ? Y avait pas de quoi, j’étais le seul fautif et j’allais pas non plus le déprimer lui alors qu’il n’avait rien à voir dans cette histoire. Alors le plus simple encore c’était peut être de changer de sujet, en espérant qu’il ne trouve pas ça trop étrange. D’un autre côté je ne faisais que me renseigner, voila, je prenais des renseignements au sujet du shinigami que j’allais aider malgré moi. Ca réponse m’émeu presque, alors comme ça il avait connu la mort ? Et… pourtant, il semblait si jeune, à vu de nez il ne devait pas avoir plus de 20 ans, un bien triste destin pour un humain, et si on rajoute les 20 ans qu’il a passé à la Soul society alors ça fait vraiment de lui un très jeune shinigami…

9ème siège ? Ca devait quand même être un sacré personnage si à son âge il avait déjà un grade au dessus de dix. Mais on dit souvent que l’expérience s’acquière au fil du temps, évidement, personne ne nait en sachant se battre, personne ne sait en connaissant la vie qu’il va mener au fil du temps, et personne ne nait avec la science infuse. Pour évoluer dans la vie, il faut tout simplement apprendre et s’entrainer encore et encore. Est-ce que c’était ce qu’il voulait me faire comprendre indirectement ? En fait, je trouvais ça plutôt intéressant comme parcourt et relativement particulier. Mais à quoi est ce que je pense ? Je ne suis tout de même pas entrain de tomber dans le vieux cliché du gars qui commence à se demander s’il n’y aurait pas un espoir de faire de sa nouvelle connaissance quelqu’un de fort en le poussant au bout de ses capacités ! On se croirait dans un mauvais scénario de manga !!

Le petit rire discret de Kouichi eu pour effet de m’arracher un sourire en coin, être encore capable de rire lorsqu’on à vécu des choses difficiles, c’est une preuve de force mine de rien. Finalement le silence s’installa de nouveau, et dura un moment, un moment ou je ne trouvais visiblement pas grand-chose d’intéressant à dire ou à demander au jeune shinigami et visiblement lui-même était surement préoccupé à se maintenir debout à cause de sa blessures. Au bout de quelques minutes le silence fut rompu par Kouichi lui-même qui me demanda si nous étions encore loin. Je plaçais mon indexe replié sur mes lèvres en signe de réflexion.


-Si l’on continue à cette allure nous ne devrions plus être très loin !

Sur ces mots, je continuais mon avancée, en lorgnant de temps en temps le ventre du blessé, me demandant même s’il allait réussir à tenir jusqu’à ce que nous arrivions. Mais j’aurais mentit en disant que je n’avais pas fait en sorte de prendre un chemin plus long qu’à l’allé afin de retardé le plus possible mon retour au bercail. Je n’avais même pas pensé qu’il était possible que les autres refuse catégoriquement que Kouichi entre même dans le bâtiment miteux qui nous servait de planque, et pourtant c’était une solution envisageable… très probable même ! Est-ce qu’il était bon d’en informer le shinigami ? Option à envisager…et puis de toute façon je ne lui avais rien promis. Je me lançais donc avec mon habituel timbre de voix hautin.

-Je te préviens, les autres ne t’accueillerons pas à bras ouverts… y a même des chance pour que tu reste pas plus d’un quart de seconde !


Dernière édition par Shinji Hirako le Jeu 5 Juil - 0:37, édité 1 fois
Invité






MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]
Jeu 5 Juil - 0:08

-Si l’on continue à cette allure nous ne devrions plus être très loin !

- Bien, lançais-je dans la volée en souriant.

-Je te préviens, les autres ne t’accueillerons pas à bras ouverts… y a même des chance pour que tu reste pas plus d’un quart de seconde !

- Oooh... Eh bien... Si ils ne veulent pas de moi, je partirais, voilà tout... Même si j'aimerai bien pouvoir vous parler plus longtemps...

Après avoir dis cela je lança un visage souriant à mon interlocuteur puis je baissa de nouveau le visage... Si près de pouvoir être avec une légende vivante, de pouvoir m'entrainer avec, et pourtant, il y avait 9 chances sur 10 que je me fasses refuser l'accès à tout cela, par les autres Vizards...

Nous marchâmes encore quelques instants puis je leva les yeux et vit enfin le but de notre marche : Le Hangar. Je ne pus me retenir de dire :


- C'est un peu miteux, tout de même... Vous vivez réellement ici, Hirako-Sama ?


[Fin de cette partie, suite au Hangar]
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [FB] Ma première mission [1/2]






Sujets similaires

-
» Première mission
» Première mission
» Convocation pour la première mission ?
» Première mission de Grey pour le QG de North Blue
» La première mission de Maethor
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération