[Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ? - Page 2
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



[Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ? Aller à la page : Précédent  1, 2

avatar
Uryuu Ishida

_________________
Quincy

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
71/100  (71/100)
Points:
11/80  (11/80)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ?
Dim 21 Oct - 0:19

Spoiler:
 

Les hollows qui pourtant avaient l'avantage numérique et semblaient avoir leurs chances étaient maintenant purement dominés, les attaques impitoyables du trio. Les misérables créatures commençaient à perdre de leur assurance. Voyant qu'ils étaient défaits un à un, il s'enfuyait de là où lacéraient les cendres du zanpakuto de Rangiku, se faisait pourfendre par les lames de Senzo et ceux qui arrivaient à échapper aux deux shinigamis se faisaient cueillir par les flèches meurtrières d'Ishida. Au bout de quelques minutes il n'en restait plus un seul, le silence était revenu et les trois camarades d'infortunes s'en sentirent soulagés.

Uryuu qui était plus loin dans le couloir revint aux côtés des deux Dieux de la mort en zigzaguant entre les cadavres jonchant le sol. La blonde semblait s'en être honorablement sortie et sans trop de blessures. L'homme était couvert de sang, mais pas du sien. Le Quincy avait été assez interpellé quand il l'avait vu parfois sur le point de se faire vaincre et qu'il s'était soudainement agité avant de tuer brutalement les créatures puis de revenir à lui l'air un peu perdu... la fougue et l'adrénaline du combat sûrement.

Quand Senzo déclara que cela avait été une belle démonstration de force, l'adolescent hocha la tête avec un léger sourire en coin. Certes, cette boucherie n'était pas très réjouissante et ce n'était qu'une bande de hollows peu puissants. Néanmoins ils pouvaient être fiers d'en avoir battu autant, dans un si petit espace et sans tout faire s'écrouler, en soi c'était tout de même un petit exploit. Ils avaient si peu d'occasions de se réjouir ici qu'il fallait en profiter. Les éclats de rire du shinigami avaient un côté rassurant, si on excluait l'hypothèse qu'il venait de sombrer dans la folie on pouvait se dire que c'était un bon présage et qu'ils allaient continuer sur cette lancée.

Fort bien, remettons-nous en route. Je crois qu'il y a deux ou trois personnes qui nous attendent impatiemment.

C'est avec une vigueur et une énergie renouvelée que le groupe repris la marche dans les tunnels obscurs malgré le combat éprouvant qu'il venait d'endurer.

Par moments ils firent halte pour prendre un peu de repos et discuter quelques instants.

- Je me demande bien ce qui nous attends à Las Noches... et comment nous allons réagir.

Pendant le trajet, Uryuu put faire le point sur ses sentiments. Il n'avait pas vraiment autre chose à quoi penser, toutes ses pensées étaient tournées vers Orihime qui était le but de cette mission. Etait-il vraiment amoureux d'elle ? Il n'en savait rien, il n'avait jamais ressenti cette émotion.

Mais qu'était-ce quand cette fille l'avait embrassé l'autre jour ? Rien, rien du tout, un besoin d'affection qui mourra avec le sale coup qu'elle lui joua. Au fond de lui il espérait revoir cette fille, mais pour lui donner une bonne leçon, lui montrer ce que c'était vraiment être un Quincy car elle avait bafoué l'honneur et la fierté de cette race.

Ce trajet dans les couloirs tortueux des souterrains du désert lui firent l'effet d'un pèlerinage, l'occasion de se remettre en question. Il était quelqu'un de très confiant en lui... ce qui fit qu'il ne se voyait pas changer de personnalité du jour au lendemain. Mais il pouvait par exemple revoir son opinion sur les shinigamis. Non pas qu'il se mette à les aimer ou qu'il les pardonne, mais il n'était pas tous comme Mayuri Kurotsuchi. Sans pour autant les apprécier il n'éprouvait pas de dégoût profond en marchant avec eux pour un but commun. S'ils avaient les mêmes ambitions, les mêmes convictions que lui, alors ils ne pouvaient pas être foncièrement mauvais.

Au bout d'une longue marche dont l'adolescent n'aurait su dire la durée, il fut interrompu dans ses pensées par un obstacle... un mur en fait.

Une pensée horrible traversa l'esprit d'Ishida, ce pouvait-il que cette longue galerie finisse en cul de sac ? Non... Non ! Ils ne pouvaient avoir fait tout ce chemin pour rien, l'arrancar ne pouvait s'être volatilisé ! Tous ces hollows devaient bien être arrivés par quelque part ! S'approchant alors, ne pouvant croire à la réalité de l'obstacle, il mit les mains dessus.

Ce mur était bien réel... mais il était lisse ! Et sa teinte blanc immaculé jurait avec les corridors grisâtre du dédale... Se pouvait-il que...

- Rangiku, Senzo, je crois que nous y sommes.

Oui, le groupe arrivait à Las Noches.

Suite 'The End is where we begin"

avatar
Sashikizu Iyashii

_________________
Arrancar

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Arrancar sans fraccion
Niveau:
82/100  (82/100)
Points:
8/90  (8/90)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ?
Mer 24 Oct - 18:59

Le spectacle était plus de délectable, les acteurs avaient été à la hauteur du défi qui leur avait été lancé. Devant la horde de monstres qui les attaquait, le petit groupe restait soudé et menait un combat acharné pour vaincre, pour survivre.

Les flèches fusaient, les lames sifflaient, fracassant dans des hurlements sinistres les masques et les crânes des hollows. Tel un torrent, la masse des créatures déferlait sur les humains qui accomplissaient leur macabre besogne. Le sang remplissait petit à petit la pièce alors que les cadavres s’amoncelaient sur le sol froid de la pièce.

Le Quincy employa un technique qu’Iyashii n’avait jamais vu jusqu’ici, un sabre de pur énergie, aussi tranchant que le plus aiguisé des sabre découpait les adversaires.

Les deux shinigamis eux aussi employèrent des techniques inconnues, mais cela n’étonnait en rien l’arrancar.

En effet, c’était la fort même des anges de la mort d’user d’un pouvoir qui était propre à leur âme. L’une employait une sorte de nuage de cendre qu’elle guidait avec le manche de son zanpakuto, déchirant les chairs et les os.

L’autre se servait de deux lames reliées par une chaine ébène, la différence de ces deux armes semblait être un atout dans les attaques. Toutefois, les horribles bruits que les lames émettaient mettaient les nerfs de ses ennemis à vif, d’autant plus ceux de la tique.

L’un semblait hurlée à la mort, l’autre grincer dans un son aigu au possible, c’était là un pouvoir bien contrariant pour Sashikizu dont les sens étaient aiguisés au-delà de la plupart des êtres du désert blanc.

Cependant, vastolord était son rang et il n’y avait nulle contrainte de cet ordre, venant d’être aussi faibles qu’il ne pouvait surmonter.

L’arrancar créa grâce à son énergie spirituel une sorte de filtre aux sons, qui à défaut de les neutraliser, les réduisit toutefois à la limite du supportable.


L’observateur pouvait à nouveau savourer la scène en toute tranquillité.

Plusieurs fois, les humains donnèrent l’impression de se faire sur surpasser, mais à chaque fois ils parvinrent à rééquilibrer la situation.


L’évènement le plus marquant pour l’insecte fut surement le renversement de situation quant au shinigami mâle.

Il l’avait vu dans l’ombre de la mort, sur le point de se faire broyer par un hollow dont la puissance était plus que douteuse. Il s’était déjà imaginé comment le pauvre bougre serait réduit en pièce par la bête et comment les autres, devant la scène macabre, perdraient l’avantage de la foi en leur groupe.


Mais il n’en était rien. L’espace d’un instant, Iyashii crut qu’un hollow était intervenu et avait tué l’assaillant. Mais si sa perception du reatsu le laissait cette fois ci incertains, ses yeux eux ne lui mentaient pas.

Si jamais il pouvait y avoir un hollow qui serait intervenu rapidement, Sashikizu l’aurait vu.

Non c’était différent, ici ne se trouvait que le shinigami et les restes ensanglantés du monstre.

S’il y avait bien eut l’émanation d’une énergie de hollow, elle n’avait pu venir que de l’ange de la mort.

Vizard, c’était un mot que certains connaissaient, peu en avait déjà vu, mais l’existence de ces être était loin d’être une fable. Cela n’avait en soit rien d’étonnant que de telles choses puissent exister, l’arrancarisation était elle-même la preuve que la frontière entre hollow et shinigami pouvait être annihilée pour permettre l’avènement d’espèces à part.



Cet homme était intéressant et à en croire sa réaction devant le macabre spectacle, il n’avait pas tout à fait conscience de ce qui lui arrivait. L’idée de le forcer à franchir la barrière le tentait.

L’attention de l’arrancar fut cependant attirée par la venue d’un invité qu’il avait déjà aperçu quelques temps auparavant.

Le hollow qui avait attaqué les humains à leur arrivé s’était joint à la partie et entendait bien profiter du chaos général pour s’offrir un festin.

Cependant sa ferveur fut de courte durée lorsqu’il fut confronté à un sort de la jeune femme qui ne manqua pas de le charcuter, le laissant s’enfuir dans la direction du vizard.

Celui-ci l’acheva d’un coup « réflexe ».

Les quelques hollows restant furent taillés en pièce à l’instar de leurs prédécesseurs. Très vite le groupe se retrouva à nouveau seul dans la vaste pièce.


Après quelques échanges, ils repartirent dans les couloirs. Alors qu’ils s’éloignaient, Iyashii descendit de son perchoir afin de continuer sa traque, réfléchissant à la meilleure façon de retourner leur ami contre eux.


Un écho, un souffle, le vastolord se retourna vers le couloir opposé à celui dans lequel les shinigamis et le quincy étaient partis.

Quelqu’un approchait, les allers et venus étaient relativement rares dans ses tunnels en ruine et il ne faisait aucun doute que ce visiteur n’était pas là par hasard.





Sujets similaires

-
» Nous sommes complet pour le tirage
» [Mission D] - Nous deux, c'est pour la vie !
» Nous sommes tous des enfants, il n'y a que le prix des jouets qui change
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» Nous sommes tous devenus des fous au service de Dieu ♛ Calixte [VALIDEE]
Aller à la page : Précédent  1, 2 Page 2 sur 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération