[Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ?
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



[Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ? Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Uryuu Ishida

_________________
Quincy

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
71/100  (71/100)
Points:
11/80  (11/80)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: [Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ?
Mar 3 Juil - 17:24

[Suite de ceci.]

Spoiler:
 


L'adolescent fixait la flaque et écarquilla les yeux d'effroi en la voyant se parcourir de vague tout en entendant l'écho de plusieurs rugissements et les bruits sourds des pas des hollows se dirigeant au triple galop dans leur direction.

Il se mit devant ses deux compagnons et tendit son arc devant lui.

- Restez derrière un instant, je vais éliminer une bonne partie du groupe.

La manœuvre était habituellement plutôt facile quand on peut tirer mille deux cents flèches par salve, mais dans un couloir étroit et dont le moindre choc assez violent est capable de tout faire s'écrouler il faut être plus minutieux. Allons il allait tirer six cents... non trois cents flèches. Il tira sur la corde spirituelle de son arc et la relâcha, laissant par la même occasion partir la nuée bleue qui se dirigea vers les monstres au cœur arraché.

Ishida regardait partout à la fois, regardant la trajectoire de chaque flèche qui quand elle percutait un hollow le faisait disparaître. Pour les plus forts d'entre eux il en fallait trois ou quatre. Certains hollows passaient entre les flèches bien entendu, le nombre n'était pas assez important. Ceux-ci préféraient s'écarter de l'archer pour ne pas se faire transpercer et se jetaient plus volontiers sur ses compagnons shinigamis. Uryuu faisait surtout attention aux flèches qui ne touchaient pas de hollows. Quand c'était le cas il devait faire un geste de la main en se concentrant sur elles pour les faire changer de direction, dans le meilleur des cas il les réorientait vers un monstre mais sinon il devait les faire s'entre-choquer pour qu'elles s'annulent mutuellement. Cela gâchait de la puissance de tir mais il fallait bien ça s'il voulait éviter l'éboulement du lieu.

Il baissa son arc et le dématérialisa, il n'allait pas retenter l'expérience car elle était trop complexe et il n'y avait plus assez de hollows face à lui, ils s'étaient plutôt agglutinés autour de lui, comme auprès de ses compagnons d'infortune pour l'attaquer maintenant qu'il ne pouvait plus se servir de son arc.

Il se repassa mentalement toutes les techniques qu'il possédait. Les techniques d'immobilisation comme le Gritz ne seraient pas utiles dans ce cas-ci et la plupart des autres étaient explosives... mais il lui restait une option. Il dégaina deux Seeleschneider et en pris un dans chaque mains. Certes il n'était déjà pas très doué au combat au corps à corps et cela serait peut-être encore plus dur avec deux armes et non une seule, mais cela serait certainement la méthode la plus efficace.

- Allez Uryuu, il est temps de montrer que tu es quelqu'un de polyvalent...

Il commença à parer les coups et à en donner, tourbillonnant, frappant, perçant, tranchant, il n'avait pas l'habitude de la mêlée mais se débrouillait de manière assez honorable pourtant. Même une simple parade de la part de l'adolescent provoquait des dégâts aux hollows étant donné que le trancheur d'âme Quincy vibrait continuellement à une fréquence d'environ trente millions de fois par seconde un peu à la manière d'une tronçonneuse supersonique. Mais Ishida n'était tout de même pas aussi habile avec les armes en forme de lame qu'à l'arc, il donna un coup circulaire pour faire reculer ses opposants et reprit sa respiration.

- Je comptais garder mes bottes secrètes du Seeleschneider en réserve encore un moment... mais bon j'imagine que je peux bien en utiliser une.

Il exerça une pression sur les crochets se trouvant à l'extrémité des gardes des Seeleschneider et ils pivotèrent à quatre vingt dix degrés sur le côté. Uryuu plaqua les deux pommeaux l'un contre l'autre et les deux crochets se replièrent chacun d'un côté du nouveau manche ainsi créé. Le Quincy avait désormais une seule épée mais ayant une lame à chaque extrémité.

- Zweischneider

Il saisit son arme à deux mains et commença à la faire tourner sur elle-même, donnant l'impression que l'adolescent maniait un disque de grand diamètre. Il le maniait aussi à une seule main par moment pour des raisons pratiques ou pour reposer un de ses poignets que les gestes circulaires et répétitifs fatiguaient. Cela avait l'avantage d'être efficace, mais Uryuu se demandait tout de même quand est-ce que des hollows arrêteraient d'affluer dans sa direction.


Dernière édition par Uryuu Ishida le Dim 21 Oct - 17:03, édité 1 fois
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ?
Ven 5 Oct - 23:23

Le petit groupe avançait, sur ses gardes, prêt à agir. Le couloir était étroit, tout en hauteur, laissant une impression d’écrasement à ceux qui pouvaient s’y aventurer. Sûr qu’il ne fallait pas être claustrophobe… Passer de la vaste étendue déserte à un dédale ténébreux en à peine quelques secondes, il y avait de quoi avoir le vertige. Le silence s’était installé entre les trois membres de l’équipe. Seul le bruit de leurs propres pas leur parvenait, imposant une atmosphère sinistre dont Rangiku se serait bien passée. Les deux hommes l’accompagnant s’étaient également renfermés… La vice-capitaine n’attendait plus qu’une chose. Pouvoir sortir de cet affreux labyrinthe, devenu synonyme de tout ce dont Matsumoto détestait. Solitude. Etouffement. Mort.

Malheureusement, elle allait devoir patienter. Car si la salle où ils débouchèrent était un peu plus grande et fut dans un premier temps comme une bouffée d’oxygène, très vite, l’odeur qui emplissait les lieux éteignit la petite étincelle d’espoir qui s’était allumée dans les yeux de la shinigami.
Les restes d’un hollow gisait, éparpillés un peu partout… Atterrée par le spectacle barbare auquel elle était spectatrice, Rangiku mit un certain temps avant de se rendre compte qu’un message leur avait été laissé. Et elle n’avait pas vraiment de doute quant à son destinataire. Pour l’instant, un seul arrancar s’était présenté à eux… Elle n’aimait pas ça. Elle préférait combattre en plein jour, en face à face… Ce jeu de cache-cache n’était décidément pas pour elle. Légèrement paranoïaque, elle se retourna vers le chemin qu’ils venaient d’emprunter, tentant de mettre fin à ce sentiment d’être tout à coup épiée par les yeux du Monde.

Un hurlement. Le sol se mit à trembler. De l’autre côté de la pièce, une meute de hollows enragés s’apprêtait à leur tomber dessus. Immédiatement, Rangiku dégaina son zanpakutô, prête à expulser son mal-être à coup de sabre et de kidô. Uryuu en décida autrement… Se mettant en avant, il commença à tirer sur les premiers hollows arrivant. Et ils étaient sacrément nombreux. Se plaçant à gauche du Quincy, la shinigami se contenta dans un premier temps d’éliminer les quelques hollows qui s’étaient faufilés sur le côté. Le premier qu’elle eut à affronter était tellement obnubilé par le tireur à l’arc qu’il ne la vit même pas arriver. La lame du zanpakutô le faucha verticalement pendant sa course. Etrangement, la shinigami se sentit un peu mieux. Elle reprenait le contrôle, et des évènements, et de ses émotions.

Vint le moment où Uryuu se décida à stopper son flux de flèches… Et il sorti une sorte de sabre qui égalait l’arc en matière d’esthétique. Au moins, il ne risquerait plus de les ensevelir vivant sous des tonnes de sables… Ripostant farouchement à la moindre attaque que tenter l’un des nombreux monstres blancs, Rangiku ne tarda pas à son tour à user des capacités particulières afin de mettre à mal les assaillants.

- Unare, Haineko.

La partie tranchante de son zanpakutô se désagrégea aussitôt en cendres, lesquelles se posèrent sur une dizaine de hollows. Matsumoto mima le geste d’une attaque avec son bras tenant la garde de son sabre, et celle-ci se reporta sur ses cibles. De larges plaies entaillèrent profondément les créatures. Dans un hurlement commun, elles rendirent leurs derniers soupirs.

Spoiler:
 
avatar
Yazooru Senzo

_________________
Shinigami de la 8ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Shinigami simple
Niveau:
65/100  (65/100)
Points:
39/60  (39/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ?
Sam 6 Oct - 13:28

Les ombres des hollows tournoyaient dans le sombre couloir et s’évaporaient sous le coup des flèches du quincy. Dans l’étroit corridor, les bêtes tombaient comme des mouches, cependant leur nombre semblait augmenter de plus en plus et au fur et à mesure, de plus en plus passaient au travers des mailes.
Très vite des créatures masquées firent face au groupe, enragées.

Les deux shinigamis s’occupèrent de neutraliser les premiers monstres qui étaient à leur portée.
Celui face à Yazooru avait une apparence très approchante à celle d’un humain. L’homme lui asséna un puissant coup de pied dans le ventre, puis d’un mouvement rapide de haut en bas le trancha au niveau de la clavicule. L’ennemi à terre, il plaça son genou sur le dos de celui-ci tout en plaçant sa lame sous sa gorge. La décapitation ne prit qu’une demi-seconde, mais déjà plusieurs hollows se trouvaient là.

Senzo sauta sur le coté afin d’éviter le coup porté par une espèce de gorille puis repassa à la charge et frappa de toute ses force le ventre de l’animal avec son coude. Fissa, il enfonça son sabre là où le coup avait été porté une seconde plus tôt.
D’un mouvement net, le guerrier arracha une partie de l’estomac de sa victime.

Les hollows affluaient et bientôt la salle semblait en être remplie.
Les cendres de Matsumoto, les flèches puis les lames d’Uryu, le zanpakuto de Senzo chacun accomplissait ce pourquoi il s’était entrainé, ils distribuaient la mort, eux pour qui la vie n’avait d’autre but que de tuer.

« Siffles Odoriko »

La lame se scinda, les chaines tintèrent en un chant mirifique. L’une tranchait, l’autre broyait, elles aussi n’avaient d’autres but que d’enlever la vie.
Dans cet endroit clos, Yazooru fit de son mieux dissimiler les sifflements et cris horribles de ses armes, l’écho eusse été insupportable dans le cas contraire.

Il s’agissait aussi de retenir les coups d’Eimin, la plus grosse des deux, afin de ne pas provoquer d’effondrement, mais cela s’avérait difficile.

Le shinigami ne chercha pas à en comprendre la raison, mais depuis qu’il était ici, ses forces semblaient augmenter au fil des minutes. Il ressentait de moins en moins la fatigue, la douleur.
Certaines fois, avant même que la pensée d’attaquer un hollow ne le traverse, celui-ci était déjà découpé en morceaux, c’était comme si quelqu’un frappait à sa place.
A cette idée, Senzo se stoppa. C’était pour le moins étrange, il avait toujours été un bon guerrier et la plupart de ses attaques se faisaient par réflexe, mais là, c’était plus que ça.
La source des hollows semblait se tarir même si un bon nombre arrivait encore.

Soudain, le guerrier vit quelque chose se faufiler derrière sa coéquipière. Une créature sombre, se déplaçant tel un animal trainant derrière elle une longue queue se finissant par une pointe assérée. Sa tête allongée était dépourvu d’yeux, mais il ne faisait aucun doute sur la cible de la bête, D Slicer, hollow fourbe et sournois qui les avait accueillit d’une carcasse d’un de ses congénères.

« Matsumoto attention !!! »

Regagnant sa fougue et sa combativité, Senzo trancha les ennemis qui se trouvaient entre lui et la belle. Ses cendres étaient éloignées d’elle, peut être trop pour qu’elle est le temps de les utiliser. Ishida était trop submergé et lui n’arriverait certainement pas à temps, mais ne pouvait se résigner à la voir mourir sans rien faire.
avatar
Uryuu Ishida

_________________
Quincy

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
71/100  (71/100)
Points:
11/80  (11/80)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ?
Lun 8 Oct - 23:25

Chaque monstre détruit par la lame double était remplacé par un ou plusieurs de ses congénères. Ils étaient tellement nombreux, à se bousculer pour avoir le privilège de dévorer ces âmes de première classe, que certains se retrouvaient empalés sur les lames sans qu'Ishida ait besoin d'agir. La longueur assez conséquente de son arme lui permettait de faire de gros dégâts et de tenir à distance ses opposants mais ses bras peu habitués à ce style de combat se fatiguaient et il craignait d'être bientôt submergé. Il avait toujours une technique en réserve qu'il avait imaginée il y a peu mais il n'allait tout de même pas s'en servir face à ce menu fretin ! Elle était faite pour combattre un arrancar, un Espada... Aizen peut-être ! Pas pour de vulgaires hollows qui fonçaient sur le groupe comme des chiens des rues affamés autour des restes laissés dans les poubelles ! Ce serait sa fierté de Quincy qui en prendrait un coup !

C'est là qu'Uryuu trouva une nouvelle motivation ! Il ne devait pas perdre la face devant les shinigamis, sa Quincy Pride ne le permettrait pas ! Attaquant avec une ardeur renouvelée les ennemis se dissipèrent par groupe de deux ou trois et bien qu'ils soient vite remplacés le Zweischneider créait un passage dans lequel s'engouffrait l'adolescent, son but était de traverser cette mer de monstres masqués pour ensuite les prendre à revers... pourquoi pas réutiliser son arc. Au fur et à mesure qu'il se frayait un chemin il se rendait compte que le flot de hollows commençait à tarir, mais il ne fallait pas se sentir soulagé pour autant ! D'autres pouvaient arriver... un unique monstre plus puissant pouvait aussi débarquer, celui qui les avait attaqués par exemple.

Alors qu'il effectuait un mouvement circulaire avec sa lame double qui faucha les ennemis autour de lui il entendit Senzo qui avertissait Rangiku d'un danger. D'un rapide coup d’œil il comprit la situation. Un hollow s'était glissé derrière elle et s'apprêtait à l'attaquer, ses cendres se trouvaient trop loin, l'empêchant de réagir assez vite. Yazooru semblait trop éloigné mais semblait déterminé à ne pas la laisser mourir, Ishida lui était de toute façon hors de portée et avait autre chose à faire. A ses yeux sa survie passait avant celle de sa camarade de mésaventure bien qu'il serait gênant qu'un autre membre du groupe perde la vie. Advienne que pourra, il se concentra de nouveau sur son propre combat et reprit courage en voyant qu'il arrivait bientôt au bout. Une fois la dernière ligne dépassée il reprit son souffle... et tendit brusquement ses lames de manière horizontale pour parer deux faux qui allaient s'abattre sur ses épaules. Il releva la tête pour voir ce qui l'agressait et comprit que ce n'était pas vraiment des faux qui avaient failli le tuer.

Son assaillant était un hollow aux allures de mante religieuse, et au vu des cadavres jonchant le sol derrière elle, l'insecte venait de profiter de la situation pour dévorer ses congénères et gagner en puissance. Bon, il allait falloir s'occuper de ça d'abord. Il évita les coups rapides de la bête à l'aide de son Hirenkyaku et tenta d'en asséner quelques-uns, parés à leur tour. Uryuu craignait que le monstre n'utilise un Cero, mais il semblait assez sensé pour ne pas lancer ce genre d'attaque qui ferait s'effondrer le tunnel sur eux. Le Quincy se déplaça rapidement juste devant la faucheuse, celle-ci écarta les bras pour faucher l'adolescent de ses deux lames mais le Quincy effectua un mouvement circulaire à l'aide de son Zweischneider qui coupa net les deux armes de mort de l'insecte masqué. Le monstre désormais moins sensé apparemment comprit que sans ses membres il était assuré de mourir et comptait emporter tout le monde dans l'au-delà. Un rayon cramoisi naquit entre ses mandibules.

Ishida recule d'une dizaine de pas, il n'allait pas laisser cette attaque toucher quoi que ce soit. L'avantage du Seeleschneider était que la cadence de vibrations très élevée de sa lame permettait une assimilation plus facile des particules spirituelles qu'elle touchait. Un trancheur d'âme Quincy voire deux auraient donc des chances d'arrêter et d'assimiler un Cero. Mais la forme couplée des deux armes avait encore un avantage. L'adolescent le fit tourner devant lui très rapidement, on avait l'impression de voir un disque de lumière bleue devant Uryuu, un peu comme s'il braquait un bouclier. L'impact le fit reculer de quelques mètres et il faillit arrêter son petit manège, mais il n'avait pas le droit à l'erreur. Le rayon rencontrait le disque d'énergie et s'écrasait dessus, des particules d'énergies s'éparpillaient autour de lui un peu comme si l'attaque était découpée au fur et à mesure qu'elle avançait sur la défense de l'humain.

L'attaque se termina finalement, l'adolescent avait les muscles des bras tout endoloris mais il devait effectuer une dernière manipulation pour achever son affrontement avec la créature. Il assimila les particules spirituelles issues du cero et lança son arme vers la monstruosité qui tourbillonna à la manière d'un frisbee énergétique. La créature se courba pour l'éviter et prépara une deuxième attaque dévastatrice. Sa seule erreur de calcul avait été de ne pas prévoir le retour de l'arme. Le Zweischneider revint en direction du Quincy et trancha la tête du hollow dont le corps s'écroula. Ishida rattrapa l'arme dont les lames se dématérialisèrent. Il était trop fatigué pour resservir des Seeleschneider pour le moment. Mais il ne prit pas la peine de séparer les deux armes d'argent, elles pouvaient toujours servir sous cette forme.

Il accrocha le Zweischneider à sa ceinture et matérialisa Ginreikojaku en regardant là où se trouvaient ses coéquipiers pour voir ce qu'il s'était passé...

Spoiler:
 
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ?
Lun 15 Oct - 0:12

Ils étaient vraiment beaucoup. Pas moyen d’endiguer ce défilement de hollow, heureusement le corridor ne permettait pas qu’ils prennent d’assaut la salle en même temps, ce qui permettait à la petite équipe de ne pas être submergée par le nombre. La cendre avait pris possession des lieux, se posant sur chacun de ses ennemis, perçant les carapaces, taillant les membres. Les trois équipiers faisaient des ravages.
Alors que Rangiku venait de prendre pour cible un énième hollow à la carrure massive, une ombre se posa sur elle, l’englobant totalement… Il était tout proche. Son souffle bestial parvint à la shinigami, qui s’arrêta net, comprenant sans même avoir besoin de se retourner qu’un ennemi bien plus imposant se trouvait juste derrière elle. Pendant cinq secondes qui en parurent dix fois plus, l’ombre et la proie restèrent immobile. Et presque d’un commun accord, ils déployèrent tous deux leurs forces l’un contre l’autre. L’appel de Yazooru se mêla au sifflement de la queue du hollow qui cherchait à transpercer Matsumoto. Esquivant à la dernière seconde en se jetant sur la gauche tout en se retournant, la vice-capitaine tendit une main vers sa cible, paume ouverte.

- Hadô 31 : Shakka Hô !

La technique de Kidô fusa dans les airs, et s’écrasa contre sa cible dans une déflagration assourdissante. A peine rétablie sur ses pieds, Rangiku rappela les cendres à elle, lesquelles l’encerclèrent afin de créer un bouclier pendant qu’elle reprenait son souffle. Ce monstre n’était pas au même niveau que les autres, c’était évident. La fumée se dissipa, révélant le simple couloir qu’ils avaient emprunté pour venir. Tchh, il était rapide. Elle le chercha rapidement du regard, sans parvenir à le localiser.
Instinctivement, elle leva les yeux. Trop tard. Le hollow s’était laissé tomber sur elle, la renversa en arrière, lui faisant lâcher le manche de son zanpakutô. Un semblant de sourire se dessina sur son énorme masque. Moins repoussant que l’arrancar, il avait tout de même une sale gueule.

- Stuuupide shinigami ! Ca se croit supérieur et ça rampe entre mes pattes. Comme c’est pathétique, vous devriez avoir honte de porter ce nom de Dieu de la Mort. C’est nous qui régnons ! C’est nous autres, hollows, qui décidons du sort des… Blablabla.

Ramper, c’était bien le mot. Profitant de l’incroyable débilité du hollow qui ne songeait qu’à déblatérer sur des trucs sans importances plutôt que de lui porter le coup final, Rangiku parvint à récupérer la garde de son sabre. Les pendules allaient être remises à l’heure.

- T’es comme l’espada. Luppi je crois. Tu parles trop.

En parfaite synchronisation, les particules d’énergie de Haineko se déversèrent en un flot continu sur le hollow, arrachant morceau par morceau le corps du monstre. En un ultime sursaut, il se dégagea du nuage, haineux et dépité de s’être fait avoir ainsi. Son sang se déversait lentement au sol. Affaibli, amoindri, il était temps de lui porter le coup final. Le nuage gris le prit une nouvelle fois pour cible. Ce serait la dernière.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤

- Raah mais concentre-toi !

- Tu crois que je fais quoi abruti !!

- Arrête de crier !

- Bordel, tu vois pas que je suis à fond !!

L’entraînement n’avait pas commencé qu’ils arrivaient déjà à se disputer. Lui, Haineko un chat gris aux yeux flamboyants, tolérant peu la flemmardise de sa moitié, elle, Rangiku, la shinigami qui rechignait perpétuellement à travailler. Mais aujourd’hui, c’était différent. Les traîtres s’étaient exilés au Hueco Mundo, et la guerre approchait. Le temps jouait contre la Soul Society, et même les plus réticents prenaient au sérieux leurs entrainements.

- Ecoute bien, tu ne pourras pas utiliser cette technique tout le temps, car elle exige d’être rechargée durant un certain temps. Tous ceux pris dans le nuage se feront prendre… Hey tu m’écoutes ?!

- Je ne fais que ça.

- On dirait pas.

- Je pensais.

- Pense moins, agis plus.

- Si je n’y arrivai pas…

- Tss, tu ne parles plus de l’entrainement là… Reprends.

¤ ¤ ¤ ¤ ¤

- Atsui Shisen ! (Regard brulant)

Les cendres se mirent à tournoyer de plus en plus vite, formant un cercle rougeoyant autour de sa prochaine victime. Le félin était aux aguets. La chair de la bête était son prochain repas et il allait se régaler. Les particules émirent une douce chaleur, laquelle s'accentua intensément en l'espace de deux secondes. Et le coup décisif survint. Un rayon d'une extrême intensité fut émis, traversant de part en part le hollow, brûlant tout ce qui pouvait se trouver sur son passage. Quelques secondes plus tard, ce fut fini. Le monstre blanc gisait à terre, un trou béant au niveau de son flanc droit, toujours vivant malgré la technique employée. Dans un élan de rage, il hurla et tenta de s’échapper.

- Yazooru !

Son compagnon était proche de la galerie… Il était le plus apte à stopper le lâche qui tentait de s’enfuir.

HRP : je ne tiens pas compte des HS pour Haineko et concernant la new technique je compte la faire valider lors de la correction ^^.


Dernière édition par Rangiku Matsumoto le Lun 22 Oct - 23:43, édité 1 fois
avatar
Yazooru Senzo

_________________
Shinigami de la 8ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Shinigami simple
Niveau:
65/100  (65/100)
Points:
39/60  (39/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ?
Sam 20 Oct - 14:20

Toute son attention fixée sur Matsumoto, il était déjà trop tard lorsqu’il s’aperçu qu’un hollow l’avait contourné et avait fondu dans son dos. Le jeune homme eut juste le temps de donner un coup de sabre mais son bras fut stoppé par l’ennemi, qui agrippa son poignet de sa puissante patte. De sa deuxième main, il tenta de trancher ce qui l’entravait mais la bête fut plus rapide et saisie son autre bras.

Sa gueule s’ouvrit pour laisser apparaître deux belles rangées de dents aiguisées qui s’approchaient dangereusement de son visage, près à lui arracha la moitié du visage.
Il jura, força de toutes ses forces mais rien n’y faisait, les coups de pieds étaient sans effets tandis que le souffle putride du prédateur pénétrait ses narines.
Senzo força une dernière fois en donnant tout ce qu’il avait de force, appelant Odoriko à lui prêta sa puissance. La sueur perlait sur son front alors qu’il donna toute ce qu’il avait dans un rugissement déterminé.
Le hollow vascilla un moment surprit par cette nouvelle énergie qui se dégageait de son repas, mais très vite reprit le dessus, d’autant plus pressé de déguster le shinigami.

*C’est la fin *


Ses bras flanchaient et ne pourrait bientôt plus retenir la progression de son bourreau.
La vue de Yazooru se brouilla soudain, l’espace d’un instant, cru se trouver dans ce village dont il avait rêvé la vieille.

*Yare yare, je te pensais plus robuste que ça. J’apprécie cependant le geste, tu me fais de plus en plus de cadeaux ces temps ci…*


La bête était devant lui en morceaux, lui recouvert de son sang. Pendant trois secondes, le jeune homme avait perdu la notion de la réalité et le monstre qui allait le déchiqueté n’était plus qu’un amas de cher.
Quelques hollows autour de lui reculaient lorsqu’il posa son regard sur eux. Leurs visages étaient cachés par leur masque, mais grâce à Odoriko le shinigami pouvait aisément sentir cette terreur presque palpable qui les tenayait.

Quelque chose venait d’arriver, quelque chose qu’ils ne connaissaient pas et ne comprenaient pas.

La voix de Matsumoto arriva aux oreilles de l’homme. Le hollow contre lequel il l’avait averti se dirigeait droit sur lui et à en croire l’état dans lequel il se trouvait, la lieutenant avait parfaitement maitrisé la situation.

D’un coup bref, Senzo leva Eimin, la plus grosse de ses lames, et la pointa en direction de monstre qui fonçait vers lui.

Dans son élan et sa fureur, il n’eut même pas le temps de s’apercevoir ce qu’il se passait. En une seconde, D Slicer s’était lui-même enfoncé le métal tiède dans le crâne.
Ce n’était surement pas là une attaque, mais plutôt une tentative de fuite d’un animal blessé, rendu fou par la douleur. Rangiku ne l’avait décidément pas raté.

Depuis quelques minutes le flux de hollow se tarissait et au fur et à mesure que les leurs tombaient, les monstres masqués perdaient leur entrain pour attaquer. Certains hésitaient, d’autres faisaient demi tour en s’apercevant du sort qu’avait subit le reste de la meute.

Quelques coups de sabres firent taire les plus téméraires et bientôt la pièce fut aussi silencieuse qu’à leur arrivé. Jonchée de corps et de sang.
Senzo enleva utilisa un morceau de cape pour essayer le sang qui le recouvrait puis regarda ses coéquipiers le sourire aux lèvres.

« Eh ben ça, c’était une belle démonstration de force ! »

Il éclata de rire. Séparés, perdu, l’homme avait vite baissé les bras mais après ce qu’il venait de se passer, ils ne pouvaient qu’espérer.
C’était là une grande victoire, de quoi tenir à l’écart les petits hollows qu’ils croiseraient.
Et quand à cette voix et aux trois secondes perdues dans le combat, ils furent rangés dans un coin de sa tête bien au fond. Un espoir retrouvé ne devait pas être entaché de doutes et de craintes infondées.

[je savais pas quoi dire sorry^^, on va essayer d'avancer un peu :)]
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [Corrigé] Nous sommes là, mais pour combien de temps ?






Sujets similaires

-
» Nous sommes complet pour le tirage
» [Mission D] - Nous deux, c'est pour la vie !
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE
» Nous sommes tous devenus des fous au service de Dieu ♛ Calixte [VALIDEE]
» Nous sommes sept...
Aller à la page : 1, 2  Suivant Page 1 sur 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération