[Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions] - Page 2
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



[Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions] Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mar 28 Fév - 2:45

Haaa Nanao… Toujours les mots qu’il faut. Shunsui fit une légère Moue, avant d’écouter les propos du vieil homme après qu‘il lui ait rendu son couvre-chef. Et ses paroles étaient plutôt étonnante. Enfin, au moins il validait la version de Kyoraku, et donc, par conséquent, le capitaine pourrait espérer un après mission plus… Tranquille ? Saru se présenta par la suite, expliquant en petite partie la mission, et Nanao fit de même. A la suite de ça donc, le capitaine n’attendit pas plus longtemps pour lancer le mouvement. Il était grand temps de quitter les lieux, et de conduire cet homme jusqu’au commandant en chef. Il n’avait plus qu’à espérer d’avoir accès aux informations par la suite… Après tout, la Hollowfication, ça concernait Lisa et les autres non ? Il était toujours plus intéressant d’en savoir un peu plus la dessus…

S’il se doutais que Yasuri ou Saru soupçonnaient quoi que ce soit après sont exclamation ? Pas du tout. Ou peut-être un peu ?… De toute façon il ne c’était pas attardé, laissant Nanao lui emboiter le pas comme à son habitude. Sans un mot, ils descendirent les escaliers et notre shinigami rabaissa légèrement son chapeau afin de cacher son regard aux clients et employés présent au rez-de-chaussée. Pas qu’il souhaitait ne pas croiser le regard des autres, mais plutôt qu’il réfléchissait sur les dernières information qu’il avait assimilé. Et surtout sur ce qu’il devait faire si ses soupçons sur Yasuri était fondé. De toute manière, à la fin de cette mission, puisqu’il n’avait rien d’autre à faire d’important, il avait prévu de questionner le shinigami en question. Autant ne pas passer par quatre chemin n’est-ce pas ?
D’un pas rapide, il se dirigea vers la sortie sans faire vraiment attention au fait que Saru c’était attardé sur les étalages -surement par curiosité- et alors qu’il s’apprêtait à sortir, des éclats de voix retentit derrière lui. Qu’est-ce qu’il se passait encore tiens ?… Il se tourna vers la scène, et ne put que voir Yasuri valdinguer jusqu’au seuil de la porte -à côté de lui donc. L’agresseur ? Le gérant du magasin. Chose qui n’étonna guère le capitaine. Bien que Shunsui ne soit pas venu énormément au Rossignol, il c’était rapidement rendu-compte que l’homme était un adepte de la boisson. Et surtout, qu’il ne l’avait pas spécialement joyeux. Hm… S’il souhaitait ce la jouer diplomate, ça n’allait pas être une partie de plaisir. Peut-être qu’il allait devoir monter un choya la pression pour l’obliger à se calmer, même si ça ne lui plaisait guère… Les démonstrations de force, c’était pour la onzième division. Par pour lui.

Puis Nanao prit la parole, demandant si elle devait s’en charger… S’en charger… Quel mot étrange. Le capitaine tourna le regard vers elle, arborant un léger sourire sur ses lèvres. C’est qu’elle risquait de ne pas aller en douceur… Mais en même temps, il n’aurait rien à faire et… Mouai. Pas très convainquant comme excuse…

- Je vais essayer de le calmer. Si ça ne marche pas, tu auras cartes blanche Nanao-chan. Mais ne soit pas trop brusque héhé.

Autant dire qu’il avait déjà une vague idée de comment tout cela allait se terminer. Il avait déjà participer à quelques unes de ses crises après tout. Mais bon. D’un autre sens, il savait aussi qu’il n’avait pas assez fréquenté les lieux pour prétendre connaître les vendeurs de la zone. Alors, peut-être qu’il pourrait y avoir un miracle ? Qui sait.
D’un soupire, il s’avança vers l’homme en « colère » et prit la parole d’une voix calme avant de s’arrêter à une distance respectable de l’individu…

- Allons, allons, ce n’est pas la peine de se mettre dans un tel état …

Il leva légèrement les mains dans un même temps, toujours pour tenter de calmer les choses, et continua sur la même lancé…

- Ce n’est pas en « discutant » ainsi avec les gens que vous parviendrez à vendre vos produits vous savez ?… Regardez-donc, vous effrayez la clientèle…

Il lança un rapide coup d’œil en direction des âmes présentent, et pas spécialement rassuré par la situation, puis reporta son attention sur cet homme… Il n’y avait plus qu’à espérer qu’il se calme maintenant… Dans le cas contraire, le capitaine savait que Nanao réagirait au quart de tour. C’était un « ange gardien » plutôt efficace en soit, même si pour être honnête, le rôle était bien plus souvent inversé. Il n’était pas question qu’il y ait une autre « Lisa » .
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mar 28 Fév - 3:38

Saru n'aurait pas crû qu'un simple regard pouvait engendrer tant de choses... le tenancier avait soudainement prit la mouche quand le blondinet, croyant bien faire, avait voulut acheter un produit à celui-ci, visiblement contrarié. Il avait crié sa colère en saisissant le blond par le col. Il avait visiblement pris le groupe pour une bande d'âmes banales qui formaient une famille. Pas étonnant sachant que le termes de "famille" était relatif au Rukongaï étant donné qu'on dispersait au hasard les âmes et que celles-ci se regroupaient dans des semblants de familles. Puis le gérant envoya valser le gringalet sur le seuil de la porte l'air de dire : "Allez barre-toi je veux plus te voir !"; Yasuri tenta de se rattraper, assez adroitement en fait, mais sur son bras invalide ce qui causa sa chute. Le vieil homme fut soudain inquiet, le "crac" qu'il avait entendu venait-il du plancher du magasin où du bras du shinigami ? Ne voulant nullement participer à un combat où une chose du genre, il se précipita vers la sortie pour voir le shinigami aux rêves de grandeurs. Il utilisa sa "magie" pour sonder le bras du garçon, le sol sous son bras était légèrement craqué... mais il n'était pas le seul à avoir fait crac, le bras du blond s'était fissuré en même temps que le sol de l'échoppe. C'aurait été un manque de finesse de dire que l'os du shinigami était comparable au bois pourri du magasin, mais après s'être pris un cero de plein fouet, il ne pouvait en être autrement. Le vieillard s'appliqua à essayer de ressouder les parties séparées du bras du shinigami, il était assez étonnant que le blondinet n'ait pas crier toute sa douleur au contact du sol, car cela n'était pas une fissure anodine... il faisait preuve d'un self-control hors-normes ce garçon ! Saru agissait lentement pour être sûr de bien faire le travail... et au risque de se répéter il pensa que cette fissure n'était pas toute petite. Le capitaine avait, après la proposition de sa vice-capitaine de s'occuper de la situation, décidé de faire preuve de tact et de calmer le vendeur avec des mots, contrairement à ce qu'aurait fait la 11ème division pensa-t-il, mais Saru ne connaissait que trop peu le système du Gotei 13... enfin du Goteï 10 plutôt. Le capitaine s'avança sereinement vers l'homme en faisant des gestes rassurants, "Comme pour dresser une bête sauvage." pensa Saru. Le gérant s'approcha du bonhomme en rose fit mine de le contourner, s'arrêta au niveau de celui-ci comme s'il savait que s'il en avait eu envie; il aurait put lui saisir le poignet et l'arrêter. Puis il parla à la femme qui le regardait avec un air un tant soit peu menaçant.

- Qu'est-ce qui a ? T'as un problème ? Tu crois que tu m'impressionnes femmelette ? Détournes le regard tout de suite !

S'il savait à quel point mal lui en avait pris, la vice-capitaine n'apprécierait sûrement pas ! Néanmoins le tenancier la regarda dans les yeux une poignée de minutes comme pour la défier ou vérifier qu'elle allait lui obéir, puis ce macho bafoué eut dans l'idée de lui faire lui-même tourner la tête à l'aide d'une gifle. Saru arrêta le traitement et sachant qu'il n'aurait pas le temps d'incanter une barrière quelconque ferma les yeux et attendit d'entendre un très caractéristique "clac".
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mar 28 Fév - 4:12

Yasuri était à genoux sur le sol et son bras le lançait, il ferma les yeux puis inspira et expira lentement en tentant de garder son calme, il focalisa son esprit sur les reiatsu des gens de la pièces pour suivre l'action et éviter de se concentrer sur sa propre douleur. Il put ainsi voir la vice-capitaine Ise qui préparait semble-t-il un sort de kido, puis elle tourna la tête vers son capitaine, le blondinet entendit la question ainsi que la réponse que donna le capitaine en s'approchant vers le gérant tentant d'apaiser cet homme. Celui-ci avait un reiatsu malsain, non pas à la manière d'un hollow, mais il était menaçant, néfaste. Le système de la Soul society qui l'avait réduit à une certaine misère, malgré la clientèle de l'établissement, semblait le dégouter, non, le répugner ! Et... entre autre, l'alcool s'était vraiment une saloperie ! En même temps, il sentit Saru se rapprocher, l'ausculter puis lui prodiguer des soins qui furent accueillis on ne peu plus gaiement, il soupira en sentant la douleur s'éteindre peu à peu pour presque revenir vers le stade qu'il avait avant de toucher le sol. Je dis bien presque, car le vieillard s'était arrêté en cours de traitement. Et pour cause ! Le gérant s'était approché, avait stoppé son mouvement à la hauteur du capitaine de la huitième division puis s'était adressé à la vice-capitaine de cette même division. Apparemment, l'homme, un brin misogyne, n'aimait pas le regard de la femme. Il se regardèrent ainsi pendant une poignée de minutes qui parurent durer des heures. Ensuite il entama un mouvement qui était destiné à envoyer valser la femme à lunettes. Saru n'entendit jamais son "clac", tout comme le gérant du être étonné de sentir sa main amortie. Yasuri n'aurait jamais eut un shunpo assez rapide pour arrêter l'homme au moment où il giflait la femme mais vu qu'il avait observé les reiatsus et non les personnages, il avait sentit l'onde négative de l'homme et se déplaça au moment où il commença son geste. Il était parti pour se prendre la gifle à la place de la vice-capitaine mais par un reflexe, qu'il devait sûrement à Daku, il tendit le bras verticalement et arrêta la main tendue avec son poing, mais le valide tout de même. Il savait pertinemment que la lieutenante aurait pu se défendre seule, mais Yasuri ne supportait pas qu'on fasse du mal à une femme... et cet homme commençait sérieusement à le chauffer ! Néanmoins l'homme une fois sa surprise passée saisi le bras du shinigami et accentua la pression de sa main pour forcer le blondinet à se plaquer au sol en signe de soumission... ce qui ne marcha qu'au début car si cet homme avait une grande force physique, Yasuri avait son entraînement de shinigami pour lui. Avec la poignée de Dakudoragon il donna un coup dans l'estomac du tenancier ce qui le fit lâcher prise et vaciller. Le blondinet était persuadé que, conformément à la permission que lui avait donné son capitaine, la vice-capitaine avait illuminé ses mains avec un sort de kido. Avec sa prestance naturelle, le capitaine Kyoraku impressionnait. Yasuri, pour ne pas être en reste et être aussi un peu impressionnant, ainsi que pour convaincre le gérant que s'il ne l'avait pas encore compris, il avait affaire à des shinigamis, mit au clair son trancheur d'âme et le pointa en direction du malotru. Le bonhomme sembla comprendre sa situation, mais toujours ivre et les idées brouillées, il pouvait faire n'importe quelle folie ! Alors comment l'homme allait-il réagir, entouré de trois adversaires plus impressionnants et menaçants les uns que les autres ?
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mar 28 Fév - 22:48

Elle redressa ses lunettes sur le bout de son nez tout en suivant son supérieur, marchant au même rythme que lui. La jeune femme pensait qu'ils allaient pouvoir enfin retourner à l'air libre - ils en étaient vraiment proches - lorsqu'un accident survint et mis à bas ses pensées. Le jeune shinigami qu'elle ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam semblait au prise avec le gérant du magasin et se retrouva propulser, retombant avec un craquement qui ne présageait rien de bon. Elle fronça les sourcils, se tournant vers son capitaine tout en le questionnant. Faire usage de la violence ne gênait pas la vice-capitaine malgré les apparences, bien qu'elle ne le fasse que très rarement, justement parce que son supérieur faisait toujours en sorte qu'elle n'ait pas à agir. Une situation qui ne lui plaisait qu'à moitié, mais elle le respectait suffisamment pour l'accepter.

Elle fronça légèrement le bout de son nez à ses mots, relevant ses yeux azurés vers son supérieur. Son petit rire, dont elle avait pourtant l'habitude, avait le don pour la faire réagir. Elle redressa une nouvelle fois ses lunettes avant de lui répondre d'un air froid.

-Il faut bien que quelqu'un fasse le sale boulot. »

Même si - et elle ne l'avouerait jamais - le caractère pacifiste de son capitaine était appréciable. Rien à voir, par exemple, avec cette brute de la onzième qui pensait qu'on ne pouvait résoudre un problème que par les muscles. Il y avait bien d'autres manières de faire. Pour autant, Nanao n'était pas forcément la mieux placée pour critiquer... Elle pouvait s'emporter rapidement et, en quelques sorte, son capitaine était un canalisateur. Même si cela n'excusait en rien son comportement frivole à son égard... Elle eut un léger soupir tout en sortant de ses pensées, ne voulant pas s'égarer alors que son capitaine entrait en scène. L'homme saoul ne risquait pas d'être convaincu par quelques mots, même prononcés par lui... Et les mots firent même plus que glissés sur le tenancier; il ignora purement et simplement son capitaine, s'arrêtant à côté de lui pour la fixer elle. La vice-capitaine fronça légèrement les sourcils, remettant ses lunettes en place alors que commençait une bataille de regards. Elle eut envie d'enlever ses lunettes et d'augmenter sa pression spirituelle, mais cela serait abusé de ses pouvoirs. La jeune femme, étant née dans le rukongai, savait que ce n'était pas un bon moyen...

Du moins, pensait-elle de la sorte en temps normal. Pas lorsque son caractère féministe prenait le dessus, comme à cet instant. Il avait bien mal choisit ses mots; la vice-capitaine détestait ces hommes machos se pensant supérieurs.

-Femmelette ? »

Et il avait mal choisit sa personne à insulter. Sans parler de son capitaine qui se tenait juste à ses côtés et qui n'aimait pas que l'on parle ainsi à l'un des membres de sa division... Alors, à sa Nanao-chan... Elle releva la tête, ses yeux habituellement azurés devenant plus sombre, d'une teinte violine, alors qu'elle le fixait. Qu'elle détourne le regard ? Il était bien présomptueux. L'alcool était décidément un grand mal. Mais pour autant, elle savait que son capitaine pour l'exemple n'aurait jamais agit ainsi, même ivre. Il s'agissait juste d'un débris qui ne faisait qu'arranger son cas.

...Et il continuait à l'aggraver. Pendant quelques instants, elle se retrouva sans voix en se rendant compte qu'il allait la gifler. Etait-il ivre à ce point pour ne pas reconnaître l'uniforme des shinigami ? Elle leva une main gorgée de reiatsu, prête à le rattraper au vol et à lui briser le poignet par la même occasion, mais l'ange de la mort blond fut plus rapide et arrêta le saoulard en plein acte. Elle leva un sourcil, mais ne dit rien. Son côté féministe était toujours bien présent, et elle avait assez de son capitaine pour la surprotéger, pas besoin que d'autres fassent de même. A croire que cet insigne de vice-capitaine n'était qu'une décoration.

-Taicho, je m'occupe de ça. »

Sa voix, à l'image de ses yeux sombres, n'avait plus rien de doux bien au contraire. Elle s'avança d'un pas vers l'ignorant alors que le shinigami blond, que l'homme avait encore frappé, sortait son zanpakutô. Mais inutile d'en arriver à de telles extrémités pour un tel homme. A vrai dire, la jeune femme ne sortait que rarement son arme. Certains disaient même que le livre qu'elle tenait bien souvent dans ses bras était son arme; ils étaient à des années lumières de la vérité, m'enfin...

Elle leva une main vers l'homme et, restant silencieuse, se servit du premier sort de hadô. Shiyou. Même si ce charme de Kidô n'était pas très efficace sur un autre shinigami ou un hollow, il pouvait être terrible contre une âme simple comme celle de l'ivrogne. Même si elle ne prononçait pas la formule, elle aurait pu lui causer de graves blessures ou même le tuer, mais ce n'était pas le but, et elle contrôlait parfaitement son reiatsu. Cela eut l'effet d'une jolie pichenette et l'homme vola sur plusieurs mètres, retombant lourdement sur le parquet. Simple retour des choses après ce qu'il avait fait à l'un des leurs. Ne s'en arrêtant pas là - il l'avait quand même traité de femmelette, ce macho ! - elle garda sa main levée en sa direction et sans un mot utilisa cette fois le quatrième sort de Bakudô, Haineki. Une fine corde jaillit de l'extrémité de son doigt et vint s'enrouler autour du corps de l'homme pour une immobilisation complète. Contre un ennemi sachant se battre, le sort ne durait que peu de temps, juste assez pour avoir une ouverture, mais contre une simple âme du rukongai, il lui faudrait sûrement quelques heures pour qu'elle se détache. Et cela uniquement parce qu'elle contrôlait son niveau de d'énergie spirituelle lâchée dans l'attaque.

Nanao remit en place ses lunettes sur le haut de son nez, tournant ses yeux azurés vers son capitaine. Un mince sourire fleurit au bout de ses lèvres; elle se sentait mieux.
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mer 29 Fév - 1:50

Shunsui ignora les propos de sa lieutenant. De toute manière, elle n’avait pas le choix. Il était hors de question qu’il fasse une démonstration de sa puissance ici, au Rukongai. Bien que certain shinigamis et Hollows étaient capable de supporter son reiatsu, ici ce n’était pas forcément pareil. En plus la salle grouillait d’âme divers et varié, dont des âmes plutôt jeune et particulièrement inexpérimenté. S’il se laissait allé, il s’en voudrait par la suite. Et Ukitake aussi. Il avait donc opté pour la diplomatie, sachant pertinemment que si ça partait en sucette, Nanao serait plus apte que lui pour remettre se type en place.
Bref. Lorsque le silence c’était reposé entre eux, le capitaine observa cet homme tourner un instant autour de lui, restant quant même à bonne distance, comme-si il soupçonnait que ce type en rose cachait bien son jeu. M’enfin… La suite ne se passa pas comme il l’aurait souhaité par contre. L’ivrogne se désintéressa de lui pour se tourner vers sa chère lieutenant. Et lorsqu’il ouvrit la bouche, ce fut pour déblatérer des propos qui ne plus qu’à moitié au capitaine… Et encore, c’était plutôt optimiste… Il se tourna vers la scène, laissant son regard dans l’ombre de son chapeau, alors qu’il commençait à se demander comment il allait cuisiner ce type… Surtout lorsque celui-ci leva la main. Ho ça oui, il aurait agit. Même plus rapidement que Yasuri, ou Saru dans le cas présent. Mais il avait bien senti qu’ils c’étaient mit en mouvement. Il l’avait bien senti que d’autres avaient voulut faire ce qu’il avait l’intention de faire. Et il était inutile d’y aller à trois… Sans compter qu’elle largement expérimenté pour pouvoir se défendre contre ce genre de type… SURTOUT… Lorsqu’ils étaient un peu trop macho. Celui-là venait de faire sa plus grosse erreur… Et Kyoraku savait qu’il n’avait plus les capacités de « gérer » l’humeur de sa lieutenant…

A cet instant, Yasuri ne se priva pas pour venir dégainer son arme et la présenter au tenancier, après lui avoir asséner un bon coup dans l’estomac histoire de le faire reculer…
Quant à Nanao, elle sembla s’assombrir, et lorsque les mots sortirent de sa bouche, il put confirmer qu’il n’était plus du tout utile dans cette affaire, tout en sentant un léger frisson glacer lui parcourir l‘échine. C‘est qu‘elle pouvait-être effrayante dans ses cas là... Il se contenta de soupirer légèrement, tout en haussant les épaules…

- De toute façon, quoi que je dise ça ne t’empêchera pas de t’en occuper…

Il garda cependant le sourire, bien que léger, et prit soin de changer de place afin de se placer à côté de la sortie… Tout en espérant que les deux autres face de même. Ils allaient pouvoir comprendre qu’un Lieutenant n’obtenait pas son rang dans un kinder surprise. Bien au contraire. Et même si sa chère Lieutenant n’utilisait quasiment jamais son Zanpakuto, elle n’était pas moins une bonne combattante.
Il observa donc la scène, se disant intérieurement que l’ivrogne était plutôt chanceux au final, de se trouver face à elle, et pas à quelqu’un d’autre. Un membre de al onzième division par exemple, pourrait très facilement prendre la mouche et aller jusqu’à le laisser pour mort après tout… Il y avait eu « agression ». C’était l’excuse universel pour se justifier d’un tel acte… L’homme en question venait de se prendre un coup de Kido, qui l’expulsa un peu plus loin, avant de finir ligoter par un autre de ses sors si caractéristique. Il allait en avoir pour des heures avant de se libérer mais… On ne pouvait pas dire qu’il ne l’avait pas cherché.

Shunsui ne put que se réjouir lorsqu’il aperçut le mince sourire de sa lieutenant. Elle en avait donc finit ? Ce fut plutôt rapide… Et efficace. Comme toujours.

- Nanao-chan… Tu es effrayante tu sais ?

Il se laissa rire légèrement, puis, à l’aide de son index remonta un peu son chapeau, observant les dégâts qui avaient été causé par tout se remue ménage…

- Je suis désolé pour toute cette agitation…
- Ce…. Ce n’est pas grave… Je…
- Je repasserais un peu plus tard dans la journée.

Il offrit un sourire chaleureux, alors qu‘il se demandait combien les réparations allaient couter pour eux… Le Rukongai n‘était pas forcément ce qu‘il y avait de plus facile après tout, et même si il avait été plutôt favorisé, il n‘était pas aussi aveugle pour ne pas se rendre compte de la difficulté des habitants… Puis il se tourna vers le blondinet…

- Hunohana-chan risque de ne pas être contente de te voir revenir dans un tel état… Est-ce que ça iras ? Si tu souhaites retourner à l’infirmerie je comprendrais, ne t’en fais pas.

Puis il tourna les talons et sorti du bâtiment, comme pour relancer le mouvement.

Il marcha ainsi un moment dans les rues de ce petit hameaux afin de rejoindre la grand porte du Seiretei. Et bien que le chemin commença en « silence » pour sa part, il ne put s’empêcher de jeter un rapide coup d’œil vers Yasuri…

- Holsaki-kun, j’aimerais pouvoir m’entretenir avec toi par la suite. Tu es libre après cette escorte non ?

Et voila, il avait donc finit par se décider de mettre tout ça sur la table. Inutile de faire toute une histoire maintenant, lorsqu’ils seront au calme et loin des oreilles indiscrète, se sera bien plus efficace, et utile…
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mer 29 Fév - 11:45

Saru attendit son "clac" pendant deux longues minutes et se demanda si une poignée de secondes pouvaient passer si lentement... Il se décida enfin à rouvrir les yeux pour remarquer que le blondinet n'était plus à ses côtés, avait-il prit la fuite ? Non ! Il venait d'arrêter le bras de l'homme qui devenait de plus en plus vulgaire et qui commençait sérieusement à taper sur le système de tout le monde. Le soulard voulut une fois de plus frapper cet insolent qui avait vraiment un don pour l'agacer. Mais l'homme avait réciproquement le don d'agacer le shinigami ! Celui-ci ne se gêna pas pour lui porter un coup bien placé à l'aide du manche de son zanpakuto, faisant vaciller le malotru. Puis il dégaina pleinement son sabre pour impressionner l'homme. Il est vrai qu'entre le shinigami, le sabre au clair, la vice-capitaines aux mains illuminées et le capitaine au charisme certain, même Saru qui avait une puissance non-négligeable aurait été en mauvaise posture. Mais alors la pauvre âme du Rukongaï ne devait pas en mener bien large. Il les avait défié et s'était mit seul dans cette situation, les shinigamis avaient leur fierté et cet homme méritait ce qui lui arrivait. Mais apparemment l'homme avait emprunté un chemin sans retour, la lieutenante n'était plus que l'avatar d'une haine et d'une colère immense. Elle n'avait pas eu son insigne comme cadeau de Noël ! (j'ai kiffé le coup du kinder surprise XD) En un instant, une onde bleue presque imperceptible même pour le vieillard vint s'abattre sur l'homme qui valsa dans le décor d'une manière semblable à celle de Yasuri. Puis décidant que la sanction n'était pas suffisante, la femme créa une corde d'énergie qui vint s'enrouler autour du tenancier sous le regard affolé des clients et de sa femme, étaient-ils d'accord avec le groupe où bien allaient-ils encore se plaindre de shinigamis sans vergognes qui agressent les pauvres marchands ? Cette femme était vraiment impressionnante, non plus : effrayante ! Tout à fait son genre. Il commençait à bien aimer aussi la jeune femme. Le capitaine alla faire un commentaire et décida de reprendre la route. Tout le monde le suivit gentiment... en même temps que faire après cela ? L'homme au chapeau vêtu de rose demanda au blondinet s'il voulait se diriger vers l'infirmerie. Saru se demanda s'il l'aurait dit à n'importe quelle personne... sûrement. Mais il osait espérer que grâce à lui, le gringalet avait créé des liens avec le capitaine... voire sa lieutenante. Car tout de même, leur discussion n'avait rien à voir avec celle du début de la journée. Comme s'il allait à son exécution, Saru se remémora les bon moments de la journée... et dire que le blondinet avait au début de journée dit un truc du style : "Eh viens ! Le vieux s'est fait la mal !". Saru ne put s'empêcher de rire en repensant à cette scène. Puis le capitaine demanda au blondinet s'il était libre après la mission. Saru ne put que souhaiter que son ami (ils considèrent tout les membres de l'expédition comme ses amis) s'en sorte bien. Il ne serait pas là pour l'aider et appuyer ses dires avec son expérience.
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Ven 2 Mar - 2:23

Yasuri se tenait bien droit, évitant de tituber, avec son zanpakuto pointé vers son agresseur. Il avait pensé attendre le moment où le marchand s'excuserait... s'il y avait pensé une seconde, il n'avait pas eu le temps de le faire. La lieutenante envoya valser l'homme avec le hado n°1 puis l'avait enchaîné avec un bakudo. Même si les deux shinigamis qui l'accompagnaient étaient beaucoup plus gradés que lui, sachant que lui-même n'était pas gradé en fait, qu'ils se connaissaient depuis quelques heures, voire quelques minutes, et qu'ils n'appartenaient même pas à la même division. Le blondinet eut l'impression de faire partie d'une équipe, la vice-capitaine avait en quelque sorte rendu au tenancier les coups qu'il avait infligés au shinigami sans uniforme. Soudain, ils reprirent la marche ensemble, avant cela Yasuri alla faire un petit commentaire à l'homme attaché au sol.

- Rira bien qui rira le dernier ! Et... en l’occurrence c'est moi !

Puis il se retourna pour rattraper le petit groupe... néanmoins, avant que le blondinet ait dépassé le seuil de la porte, un éclair blanc était parti, l'air de rien, tranché les liens du tenancier qui aurait mit plusieurs heures à se délivrer. Après un petit temps de marche silencieuse, le capitaine Kyoraku proposa à Yasuri d'aller refaire ses bandages et se refaire examiner par la quatrième division. Ce à quoi il répondit :

- Non pas la peine, je pense pouvoir tenir au moins jusqu'à la fin de cette mission. Nous l'avons commencée ensemble, j'aimerais que nous la finissions ensemble.

Bien entendu, il incluait aussi la vice-capitaine dans le groupe même si elle n'était arrivé que peu de temps plus tôt. Pour appuyer ses dires il regarda chaque membres de l'expédition dans les yeux. Et aussi, il ne tenait pas vraiment à revoir la capitaine Unohana qui serait certainement contrariée de l'état dans lequel s'était mit le shinigami qui revenait de convalescence seulement quelques semaines après avoir failli mourir de blessures graves. Puis le capitaine de la 8ème division lui demanda s'il était libre après cette escorte, apparemment vu le ton du capitaine ce n'était pas pour aller boire un coup. Yasuri regretta soudainement l'infirmerie et ses sermons. Il avala presque douloureusement sa salive, il serait temps de jouer cartes sur table. Le capitaine devait certainement avoir des doutes sur où être curieux au sujet des messes basses entre le vieil homme et le shinigami rêveur. Néanmoins il voulut en être certain.

- Oui, tout à fait,réussit-il à dire d'un ton plus assuré qu'il ne s'en serait cru capable, il n'y aura donc pas notre bon ami dans cette discussion, votre vice-capitaine qui nous a fait preuve de sa force et son honneur y participera-t-elle aussi ? A quel sujet est-ce ? Pourquoi ne pas en parler maintenant ?

Le gringalet arrêta sa cascade de questions et reprit la route l'air de rien. Il ne comptait pas que cette discussion ait lieu maintenant, il ne le souhaitait pas d'ailleurs ! Et surtout il espérait que cela se passerait en "tête à tête", qu'il serait seul avec le capitaine car il ne voulait pas que son secret soit découvert d'une immense quantité de personnes. Puis il changea abruptement de sujet.

-Au fait, quand j'y pense... moi, simple shinigami, j'ai pris cette mission car j'avais pensé que ce serait une mission tranquille pour mon retour de convalescence... mais qu'est-ce qui a pu vous attirer dans cette mission ? Laissez moi deviner... la hollowmorphose !

(Voilà, je vous ai un peu tous lancé un sujet de conversation, par contre Shunsui, pour la pluie de questions fait comme tu veux, mais je pense qu'il serait mieux qu'on le fasse après l'escorte (car c'est un peu hors sujet) et dans un autre sujet de rp ^^ (Nanao pourrait venir si elle veut et selon comment tu te débrouilles avec ce que je t'ai balancé ^^))
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mer 7 Mar - 1:31

Une telle situation était à prévoir, tout comme un débordement de la part du gérant saoul. L'alcool était décidément un bien mauvais vice, et elle aurait aimé que son capitaine prenne exemple sur cette âme et se calme un peu sur sa consommation personnelle... Mais c'était peine perdu et Nanao le savait bien. Soupirant la jeune femme resta deux pas en retrait de l'homme au haori rose, attendant la suite des évènements. Son capitaine n'était pas le plus efficace dans ce genre de situations... Mais elle était là pour compenser ça. Même s'il n'aimait pas la voir se battre - combien de fois avait-il pu lui sortir cette réplique ? - Nanao n'était pas le genre à se soumettre si facilement... Même si, paradoxalement, le profond respect qu'elle éprouvait envers lui était toujours le plus fort.

Evidemment, la dite situation dérapa bien vite. L'homme ne prêta aucune attention à son capitaine, fonçant droit pour s'arrêter devant sa lieutenant. Elle haussa un sourcil, l'observant sans ne bouger ne serait-ce qu'un cil. Mais les mots de l'homme bourré fit disparaître ce qui lui restait de droiture; encore un macho. La situation dérapa rapidement. Il commit la grossière erreur de vouloir la gifler : la main de la jeune femme gorgée de reiatsu était prête à lui briser le poignet sans soucis, son capitaine avait envie d'intervenir ( ce qui n'était pas difficile à deviner ) mais ce fut le jeune shinigami blond qui fut le plus prompte à réagir, arrêtant l'homme dans son élan tout en le frappant. La jeune femme laissa un sourire étirer ses lèvres. Mais ce n'était que le début. Ses yeux s'assombrirent, prenant une teinte violine, et elle lâcha quelques mots à son capitaine avant d'avancer d'un pas. Sa réaction ne se fit pas attendre, fidèle à lui-même.

- Non, effectivement. »

Après tout, Kyouraku Shunsui était le mieux placé pour savoir qu'il valait mieux ne pas tenter d'arrêter sa lieutenant lorsqu'elle était en colère. En règle générale, il valait mieux ne pas se mettre entre un expert de kidô et sa proie.

Le terme était peut-être un peu fort. Peut-être... Dans tout les cas, son regard n'avait rien d'amical et elle n'hésita pas à instant à se servir de sorts de kidô sur l'homme. Certes contrôlés, elle ne voulait pas le tuer ou le blesser gravement, mais assez pour lui faire comprendre ses erreurs. Un deuxième sort et l'affaire fut rapidement expédiée; une fois sobre il comprendrait peut-être, même si la jeune femme en doutait. Les alcooliques étaient irrécupérables, elle avait un bon exemple sous la main pour le démontrer. Un fin sourire passa sur ses lèvres alors que son capitaine lui faisait un autre de ses commentaires habituels. Elle rougit légèrement, détournant le regard pour observer à son tour les dégâts.

- Il l'avait cherché... »

Ses yeux azurés suivirent son capitaine du regard alors qu'il parlait avec la femme du tenancier sans faire le moindre mouvement. Elle s'était occupée de l'homme et reprenait sa place habituelle; silencieuse derrière son Taicho. Du moins pour le moment; il n'était pas rare qu'elle doive le remettre sur le droit chemin. Mais cette mission étant quelque peu particulière pour eux deux, les choses risquaient d'être différentes. Elle remit ses lunettes sur le haut de son nez, en se demandant si cela serait en bien ou en mal. Elle le suivit lorsqu’il s'adressa au shinigami de la troisième division et ils purent enfin sortir prendre une bouffée d'air frais.

Ils marchèrent en silence un long moment mais son capitaine finit par prendre la parole, toujours en direction de Holsaki. Elle haussa un sourcils, l'écoutant silencieusement. Son Taicho semblait intéresser par le shinigami et il devait y avoir une raison à cela; après tout d'ailleurs ses airs d'alcooliques insouciants le capitaine Kyouraku était un fin observateur et un homme d'une grande intelligence. Cela attisa la curiosité de la jeune femme, mais elle resta d'apparence stoïque, se contentant de marcher près de son capitaine. Elle écouta la réponse de l'homme blond, l'observant un instant lorsqu'il parla d'elle, mais ne rajouta rien. La plupart du temps, elle préférait le silence. Un mot attira alors clairement son attention; hollowmorphose. Elle se tourna à demi vers son capitaine, cherchant son regard. Le souvenir de Lisa étaient encore profondément gravé dans son esprit, et la jeune femme ne pouvait pas nier que ce sujet lui tenait très à cœur. Mais elle préférait ne rien dire, préférant laisser le chemin libre à cet homme qu'elle admire tant, même si elle le montrait rarement.

Elle se détourna enfin, continuant de marcher d'un pas égal.
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 10 Mar - 22:17

Shunsui su que le blondinet venait de libérer le tenancier, mais il ne fit aucun commentaire sur le sujet. Ni même se retourna. De toute manière, après avoir été ridiculisé de la sorte devant tout les clients du magasin, il avait du avoir sa part de punition. Ce fut une fois à l’extérieur donc, qu’il avait demandé au blond s’il souhaitait retourner à l’infirmerie. Ce à quoi il répondit négativement. Alors comme ça, il souhaitait faire cette mission jusqu’au bout hein ? En voila un qui avait de l’avenir ! Enfin, l’espérait-il. Pas mal d’autre shinigami auraient accepté la proposition de Shunsui sans rechigner. Enfin bon…
Le chemin continua donc dans le silence, jusqu’à ce que le capitaine ne finisse par demander au blond s’il était libre après cette escorte. Et autant le dire, même si le shinigami faisait tout son possible pour rester assuré, il n’en fallut pas plus pour qu’il se rende compte que celui-ci craignait quelque chose. Alors comme ça, il avait visé juste ? Il y avait donc anguille sous roche ?... En même temps, pour murmurer des choses hors de porté des oreilles d’un capitaine, c’est parce que l’on cachait quelque chose, non ?... Enfin, c’est ce que la logique voulait. Mais le capitaine avait apprit à mettre cette logique de côté de temps à autre. Pas mal de chose c’était déroulé sous ses yeux d’un côté. Il était ici depuis plus de deux siècles après tout. Par contre, Kyoraku ne put que souffler devant autant de question. C’est qu’il était curieux le petit en plus. Il détourna légèrement les yeux, puis répondit, d’un ton calme.

- Bien sûr que Nanao-chan sera là. Nous allons discuter de ton avenir, et je n’ai pas spécialement envie que cela se fasse à la merci de n’importe qui non plus. Hm. Tu poses beaucoup trop de question, tu le sais ? J’espères que tu ne fais pas pareil avec les autres.

Il jeta un semblant de regard un peu trop sérieux vers le blondinet, puis éclata de rire. S’il se foutait de lui ? Quant même un peu. Voir beaucoup ?...

Par contre la suite ne le fit pas rire, bien au contraire. Est-ce qu’il s’attendait à ce genre de question ? Pas du tout. Pourtant ça avait bien commencé. Il avait parlé de sa motivation pour faire cette mission, avant de demander celle du capitaine… Avant de mettre le doigt sur la Holowmorphose. A cet instant, il put sentir le regard de sa lieutenant se poser sur lui, et il se contenta d’abaisser son chapeau un peu plus, afin de cacher son regard dans l’ombre de celui-ci… C’était un sujet qui revenait malheureusement souvent sur la table…

- Je vois que tu es particulièrement bien renseigné petit. Mais… Dans tout les cas, tout ce qui va être dit à propos de la Hollowmorphose restera chez Yama-jii pendant un petit moment. La mission ne demande pas d’en apprendre plus sur le sujet après tout.

Il lâcha un léger soupir… Avec ces paroles, il espérait tout de même attirer la curiosité de Saru. Peut-être qu’il aurait l’envie de lui en dire un peu ? Avant qu’ils n’arrivent au bâtiment de la première division… Mais bon, il ne fallait pas non plus trop espérer.
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Dim 11 Mar - 21:22

Le vieil homme marchait tranquillement en compagnie de la petite troupe, le capitaine avait donc demandé au blondinet s'il était libre après l'escorte, après une mûre reflexion, Saru ne s'inquiéta pas pour lui. Rien ne disait que la raison de cette entrevue serait les messes basses d'il y a peu. Peut-être n'était-ce qu'une occasion de boire un coup pour fêter la réussite de cette mission. En tout cas le shinigami semblait inquiet et déballa tout un tas de questions qui donnèrent presque au vieillard mal à la tête, la vice capitaine ne semblait pas s'y intéresser mais notre vieillard atypique était persuadé qu'elle tendait tout de même une oreille attentive. Le capitaine souffla et fit un commentaire au soldat sur sa manie de poser des questions en masse et le regarda d'un air sévère... puis éclata de rire. Rire apparemment contagieux car devant la mine déconfite qu'avait tirée le jeune homme blond, Saru n'avait pu s'empêcher de suivre la capitaine dans sa bonne humeur. Le shinigami changea ensuite radicalement de sujet en parlant des motivations de chacun de faire cette mission, celui-ci avait décidé de la faire car elle lui semblait tranquille. Le shinigami sembla ensuite trouver la raison de la venue du capitaine, qui se trouvait être la hollowmorphose, et celui-ci se cacha le regard et lui annonça qu'il semblait bien renseigné. Apparemment le capitaine, et sûrement sa lieutenante, avait quelques souvenirs avec cette pratique. Saru se demanda ce qui avait bien put se passer. Il lui rappela que les informations que Saru donnerait resterait d'abord chez "Yama-jii" et son entourage. Saru aurait aussi put lui communiquer des informations mais hésita, il leur en parlerait peut-être car cela semblait leur tenir à coeur, et le blond qui avait rencontré un hollow serait certainement intéressé aussi, mais cela n'était pas des informations qu'on devait donner à n'importe qui, il y avait encore un peu de marche jusqu'au baraquements du Commandant en chef, Saru aurait le temps de réfléchir. Il garda le silence persuadé que le shinigami poserait assez de questions pour répondre aux siennes, il était déjà bien parti après tout.

[Bon pour le coup ce sera Yasuri qui fera avancer l'action ^^']
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Dim 11 Mar - 21:52

- Bien sûr que Nanao-chan sera là. Nous allons discuter de ton avenir, et je n’ai pas spécialement envie que cela se fasse à la merci de n’importe qui non plus. Hm. Tu poses beaucoup trop de question, tu le sais ? J’espères que tu ne fais pas pareil avec les autres.

Le blondinet tire une tête pour le moins... figée en fait. Vous savez ce genre de tête où d'un coup la personne ne bouge plus et reste figé dans sa dernière expression, bah là c'était pareil. Parler de son avenir ? Le shinigami se voyait déjà sous les verrous où bien sur la colline du Sokyoku. Puis le capitaine en rose partit dans un rire qui rassura quelque peu le blondinet. Puis après sa question sur les motivations de chaque membres du groupe, le capitaine se cacha plus ou moins le visage dans son chapeau et répondit :


- Je vois que tu es particulièrement bien renseigné petit. Mais… Dans tout les cas, tout ce qui va être dit à propos de la Hollowmorphose restera chez Yama-jii pendant un petit moment. La mission ne demande pas d’en apprendre plus sur le sujet après tout.


Yasuri qui n'était pas au courant de l'accident avec son ancienne vice-capitaine ne comprit pas.

- Bien renseigné ? Que voulez-vous dire ? Je ne vois pas de quoi vous parlez capitaine. Je pensais simplement qu'au vue des derniers évènements la hollowmorphose pourrait vous intéresser, surtout que vous allez certainement être amené à participer à des évènements s'y rattachant. J'aimerais bien être gradé pour y participer aussi d'ailleurs. Enfin retournons à notre principal sujet : l'un de vous peut-il m'expliquer ce qui se cache derrière tout ça ?

Le shinigami était plutôt perdu, il n'avait pas pensé que sa pauvre question, et surtout sa déduction, pourrait soulever d'autres questions qui apparemment avait un rapport avec le passé du capitaine et de sa vice-capitaine. En oubliant presque l'entrevue qu'il devait avoir avec eux plus tard, il les dévisageait avide de réponse. C'était certainement de la curiosité mal placée, mais personne n'a que des qualités, mais la curiosité est-elle vraiment un défaut ? En tout cas si c'en était un, alors le blondinet aux rêves de grandeurs avait ce défaut. Il était curieux par nature et voulait savoir ce qui était la cause de la soudaine attitude grave du capitaine, s'il refusait de répondre, il insisterait sûrement de manière légèrement détournée puis laisserait tomber, mais il espérait tout de même que l'un des gradés présent réussirait à apaiser sa soif de questions, surtout que le silence du vieil homme laissait envisager qu'il avait lui aussi envie d'en savoir plus.

[Excusez-moi pour ces deux posts ridicules, mais au moins ça vous laisse de quoi répondre (j'espère) si vous avez un souci dites le moi.]
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Dim 18 Mar - 14:06

Elle se contenta d'un regard courroucé lorsque son capitaine sortit de nouveau ce surnom, un sourcils froncé. Il ne pouvait pas s'en empêcher. Elle avait beau lui répéter sans cesse qu'utiliser un tel surnom devant d'autres shinigamis était une marque d'irrespect, il n'arrivait pas à s'en empêcher. Faisait-il au moins le moindre effort ? Elle en doutait fort. Mais au fond la fukutaicho ne pouvait que se blâmer elle; cela avait été son choix d'accepter ce poste et travailler à ses côtés; et malgré tout ce qu'elle pouvait dire elle ne l'avait jamais regretté. Il était peut-être fainéant et porter sur la bouteille, Kyouraku Shunsui n'en restait pas moins un supérieur apprécier (quand il n'était pas en train de draguer les femmes de sa division qui ne le prenait pas toutes aussi bien que la brune) et un allié sûr, même s'il était bien connu qu'il n'aimait pas se battre. Mais il fallait parfois faire des exceptions...

Elle soupira discrètement tout en prenant en compte les paroles de son capitaine; la journée n'est pas encore terminée. Ce n'est peut-être pas une si bonne idée que ça de venir ici finalement : les formulaires ne vont pas se remplir tout seuls. Encore des heures supplémentaires à venir. Mais la fukutaicho oublie très vite tout ces petits détails lorsque le terme d'hollowmorphose est mis sur le tapis. Voilà pourquoi elle était venue. Redressant ses lunettes sur son nez - certains tics ont la vie dure - elle lui jette un regard mais celui-ci couvre ses yeux sous son chapeau, signe qu'il a changé d'humeur. Malgré les années, la blessure laissée par la disparition de Lisa n'a toujours pas cicatrisée correctement; du moins est-ce ainsi dans le coeur de la jeune femme, et elle soupçonne qu'il en soit de même pour son capitaine. Parfois, la jeune femme se demandait quelle relation il avait put avoir avec sa prédécesseur, mais elle préférait étouffer rapidement ce genre de pensées troublantes; cela valait mieux.

La jeune femme eut un bref sourire lorsque son capitaine pris la parole, comprenant ses desseins comme à son habitude. Cela ne marcherait pas forcément - néanmoins elle n'était pas ici depuis assez longtemps pour pouvoir cerner Furukusai-san - mais cela valait le coup d'essayer. Elle ne dit rien, préférant laisser parler son capitaine, restant sagement à ses côtés comme à son habitude. La jeune femme n'était pas très bavarde et préférait écouter, même avec ses amies. Alors, lorsque le jeune shinigami demanda ce qu'il s'était passé, elle se contenta de hausser un sourcils, jetant de nouveau un regard en direction de son supérieur, même si ses yeux gris restaient dans l'ombre. En parler pouvait peut-être débloquer la situation, mais ce n'était pas quelque chose dont ils parlaient souvent. A vrai dire, le sujet n'était jamais abordé, comme un accord tacite mis entre eux.

Nanao soupira brièvement, se demandant où cette simple mission allait finir par les mener.

{Désolé pour ce post inutile, mais vu le caractère de Nanao je ne pouvais pas faire avancer l'intrigue :(}
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 24 Mar - 20:38

Hm ? Alors comme ça, il avait posé la question juste par hasard ? Sur le coup, Kyoraku devait bien avouer qu’il c’était fait avoir, c’était un fait. Enfin, maintenant qu’il avait mit un pied sur ce chemin sinueux, il n’allait pas pouvoir faire demi-tour sans lâcher quelques petites choses… Enfin… Cela faisait combien de temps déjà ? Un siècle ? Oui voila. Cela faisait un siècle que tout ces événements c’étaient passé. Voila un siècle maintenant, que Lisa avait quitté son quotidien pour une vie plus compliqué… Durant un instant, il se demanda si elle s’en était sorti, mais finit par se dire que ça devait être le cas. C’était forcément le cas. Oui voila… ça ne pouvait pas se passer autrement après tout. C’était Lisa…
Il resta silencieux un instant, gardant son regard dans l’ombre de son chapeau, puis soupira bruyamment.

- Un Groupe de Shinigami haut gradé c’est retrouvé ciblé par la Hollowmorphose il y a de cela… Un siècle environ… Aucun d’entre eux n’est revenu. Ma Lieutenant en faisait parti.

Pas besoin d’en dire plus… Déjà qu’il se sentait assez fautif de par le fait, qu’il a était celui qui l’a envoyé sur le coup. Il lui avait donné l’ordre qui l’avait mené à sa perte en un sens, afin qu’elle remplace le Nécromancien Tessai. Dans la logique des choses, c’était donc de sa faute. Enfin… Autant le dire, il n’aimait pas spécialement de ce lancer dans ce genre de discussion. Heureusement que Nanao n’avait pas l’idée de remettre tout cela sur le tapis… De toute façon, il en était sûr, elle devait-être tout aussi affecté que lui, malgré le temps qui c’était écoulé…
Bon… Il fallait trouver un autre sujet de conversation, s’éloigner de ça, et faire en sorte qu’il ne pose pas plus de question n’est-ce pas ?... Bon sang… Il avait l’impression de penser comme Yama-jii à cet instant… Toutes ses cachoteries…

- Mais dis moi, pour ne pas avoir entendu parler de cette histoire, tu dois être parmi nous depuis peu non ? Et d’ailleurs, pourquoi souhaites-tu participer aux événements qui se rattachent à tout ça, hm ? C’est pourtant pas ce qu’il y a de plus jolie jolie tu sais…

Ha bon sang… tout ces combats, ces pertes, ces blessures… Shunsui n’était pas forcément fan de tout cela, et il préférait nettement rester en arrière… Enfin, s’il n’y avait pas toutes ses vies en dangers, il le ferait bien volontiers. Mais bon. Il savait que l’heure viendrait où il devrait dégainer ses deux partenaires de combats pour affronter Aizen et ses acolytes.

Il laissa donc le shinigami répondre, puis se tourna vers Saru qui restait incroyablement silencieux. Bon, ok, Nanao l’était aussi, mais il était habitué à ça déjà, alors qu’avec ce vieux, c’était une toute autre histoire. Ce pourrait-il qu’il soit intéressé par cette conversation ?

- Saru-san, vous êtes étonnamment silencieux. Quelque chose ne va pas ?

Spoiler:
 
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 24 Mar - 21:35

- Un Groupe de Shinigami haut gradé c’est retrouvé ciblé par la Hollowmorphose il y a de cela… Un siècle environ… Aucun d’entre eux n’est revenu. Ma Lieutenant en faisait parti.

Au vu de cette réponse le maladroit blondinet compris qu'il avait gaffé.

- Ah... Je comprends maintenant. Désolé d'avoir abordé un sujet si délicat, je ne me rendais pas compte de ce que cela pouvait représenter pour vous deux.

Yasuri se retrouva songeur, qui eut cru qu'une misérable question pourrait mener à un terrain si glissant... enfin, ce ne serait ni la première fois ni la dernière. Il se demanda comment il réagirait si cela lui arrivait... et se rendit finalement compte que cela avait déjà été le cas : quand Imade était mort lors du combat contre un arrancar... il était entré dans une colère noire et avait tué son meurtrier... Il se demanda si le capitaine qu'il avait en face de lui avait eu une réaction semblable, il n'arrivait pas à imaginer le capitaine qui était toujours souriant en colère... cela devait pourtant déjà être arrivé.

Ils marchèrent quelques minutes dans un silence gêné qui dérangea quelque peu le personnage le moins important de cette mission, c'est à dire Yasuri lui-même, mais il ne trouvais pas les mots, il ne savait pas quoi dire pour détendre l'atmosphère... ou même pour alimenter la discussion. Il n'osait plus rien dire de peur de gaffer encore auprès de ses supérieurs. Était-ce vraiment car c'était ses supérieurs ? N'était-ce pas plutôt car il commençait tout juste à apprécier intimement ses compagnons missionnaires et qu'il ne voulait pas les gêner plus qu'ils ne l'étaient déjà ? Si c'était sûrement ça, toutefois n'ayant pas une quelconque technique permettant de lire les pensées des gens, il ne pouvait pas savoir ce que pensait les gens qui l'entouraient.


- Mais dis moi, pour ne pas avoir entendu parler de cette histoire, tu dois être parmi nous depuis peu non ? Et d’ailleurs, pourquoi souhaites-tu participer aux événements qui se rattachent à tout ça, hm ? C’est pourtant pas ce qu’il y a de plus jolie jolie tu sais…

Aaaah enfin, une amorce de discussion !

- Pour être honnête, il est vrai que je ne suis pas parmi vous depuis extrêmement longtemps, si vous vous intéressez à ma vie, ou plutôt à ma mort, je peux bien vous répondre.
Je suis mort il y a 219 ans exactement, à cet époque, j'avais 27 ans et j'étais sur le point de me rendre là où ma petite amie m'avait donné rendez-vous... son père ne m'aimait pas beaucoup, c'est lui que j'ai trouvé au point de rendez-vous. Il était en compagnie d'un charmant fusil de chasse dont il me montra de très près les capacités, si vous voyez ce que je veux dire. En y repensant, je me dis que c'est assez, excusez moi de l'expression, con comme manière de mourir, non ?
Yasuri trouva bizzare de se moquer de sa propre mort. J'ai ensuite erré quelques temps pour tomber sur un groupe de shinigami qui était là pour arrêter un hollow assez puissant... un Menos grande peut-être, je ne m'en souviens plus. Mais l'un d'eux laissant leur stratégie de côté vint m'apposer le Konso et je fut envoyé au Rukongaï. J'ai appris plus tard que l'intégralité du groupe avait perdu la vie au cours de cette mission... je ne peux m'empêcher de me dire que c'est en partie ma faute. C'est en quelque sorte pour leur rendre hommage que j'ai rejoint vos rangs. Je vous épargnerez les détails de la découverte de mon zanpakuto et de tout ce qui va avec. En vérité il avait peur de maladroitement déraper sur un sujet plus ou moins important qu'il valait mieux ne pas évoquer... vous voyez parfaitement de quoi je veux parler. Pour ce qui est de mon envie de participer à tout cela... Je vous accorde qu'il y a plus agréable comme passe-temps, mais je pense qu'inconsciemment c'est toujours pour ce groupe de shinigamis, je veux faire en sorte qu'ils ne se soient pas sacrifiés pour rien. Et puis, je ne veux pas que des choses horribles arrivent ni qu'Aizen n'arrive à ses fins et il faut des capitaines pour gérer la Soul society, il en manque actuellement trois ce qui n'est pas la plus confortable des situations.

Il avait lâché son objectif principal : devenir capitaine. Mais cela n'était pas important... Il fit néanmoins attention à la remarque du capitaine Kyoraku, Saru n'avait dit mot depuis un petit moment.

- C'est vrai Saru-san, vous avez un problème ?

(Exceptionnellement je met Yasuri avant le pnj.)

Spoiler:
 
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Lun 26 Mar - 22:17

Le vieil homme écouta attentivement les discussions de chacun des membres de la petite compagnie... ou tout du moins des hommes du groupe car la femme gradée ne parlait plus depuis un petit moment. Il avait donc compris finalement que le capitaine et certainement sa collègue avaient des antécédents plutôt négatifs avec la hollowmorphose. Son ex-vice capitaine avait été hollowmorphosée et n'était donc jamais revenu au bercail... et l'actuelle tenante du titre semblait aussi être affectée par l'évènement. Il ne savait rien de l'admiration que Nanao portait à Lisa, mais il se disait que vivre sur la disparition de quelqu'un, cela devait être dur à porter "être celle qui remplace".

Puis le capitaine, désireux de changer de sujet, demanda après un long silence depuis combien de temps le jeune blond faisait parti des shinigamis et ses motivations à participer à cette guerre. Yasuri ne se fit pas priver pour étaler sa vie. N'hésitant d'ailleurs pas à se moquer délibérément de sa propre mort, l'expliquant de manière plus ou moins détaillée, passant ensuite à son envoi à la Soul society et ses remords sur la mort des missionnaires. Avouant son "but ultime", l'accès au rang si convoité de capitaine qui était justement à pourvoir. Il voulait aussi faire échouer les plans du dénommé Aizen et rétablir la paix dans le monde... des beaux discours, mais était-ce vraiment plus que cela ? Puis à sa grande surprise, les deux personnes semblèrent étonnées par son silence et se tournèrent vers lui l'air intrigués.


- Non, rassurez-vous, j'étais songeur et je vous écoutais attentivement. Je suis navré pour vous capitaine Kyoraku ainsi que pour vous vice-capitaine Ise, la hollowmorphose peut en effet être une horreur, il n'y a qu'à voir le membre de notre expédition qui a été contaminé, mais sachez que l'on ne devient pas forcément bestial en s'hollowmorphosant, je dirais qu'il y a plusieurs genre d'hollowmorphose tout comme il y a plusieurs façon d'être hollowmorphosé.

Pour ce qu'avait dit Yasuri, aucun commentaire n'était à faire ni ne serait fait.

- Mais vous voyez, pour en revenir à mes origines, les gens de chez moi vous diraient aussi que la hollowmorphose peut être un bien. D'ailleurs pour vous ne serait-ce pas un moyen de gagner en puissance ? N'est-ce pas un moyen d'arriver à l'apogée de votre race ? Les hollows et les shinigamis ne sont-ils pas finalement un tout ? Les hollows deviennent complets en s'arrancarisant, ce qu'on peut comparer à une shinigamistation, alors pourquoi n'en serait-il pas de même avec les shinigamis et la hollowmorphose ? Certes il y aurait sûrement des ratés, mais il y en a aussi de leur côté c'est certain.

Il pouvait déjà voir au loin se dessiner les formes de ce qui devait être le QG de la division une, il eut une pensée émue en se disant qu'il allait quitter le trio de shinigami. En une après-midi, il avait réussi ce qu'il n'avait pas put faire avec les gens qui l'accompagnaient plusieurs années. Il s'était attaché à ces personnages originaux et uniques, ils n'avaient rien à voir avec les personnes traumatisées qui n'avaient presque plus de personnalité. Enfin, ce n'était peut-être pas un adieu, après ce questionnaire il pourrait certainement revoir les membres du groupe... Quelques mètres devant le batîment il se retourna vers le trio et en regarda attentivement chacun des membres, comme pour les graver dans sa mémoire... Puis il commença à parler.

- Nous y voilà donc, merci pour cette "promenade", avait déclaré Saru avec un sourire complice, mais avant que nous ne nous quittions j'aimerais vous faire partager quelque chose, mon histoire et celle de mon peuple.
Il s’assit sur un muret au bord du chemin et les invita à se joindre à lui. Cela ne faisait aucun doute qu’ils étaient un peu gênées de devoir attendre encore alors qu’ils étaient si proche du but, mais d’un autre coté, ses compagnons de route semblaient assez content de pouvoir partager encore un peu de temps avec lui.

Le vieil homme prit donc le temps de raconter son histoire, éludant certaines parties, autant par choix que sous l’effet du temps et de l’âge, qui avaient effacés une partie de ses souvenirs.
Il leur raconta ainsi comment la guerre avait éclatée, chose qui étaient inscrite dans les livres d’histoire, mais surtout ce qu’il était advenu bien plus tard de ce peuple exilé, mais aux capacités extraordinaire. L’ascension jusqu’à un système d’évolution parfait et une symbiose des hollows avec les shinigamis. Sa voix ressemblait à celle d’un enfant qui racontait des histoires de comtes merveilleux.
Il s’arrêtait parfois pour avaler sa salive et réprimer une larme, certains souvenirs étaient parfois plus forts que d’autres et la pensée de la gloire de sa cité, ainsi que de la sienne lui faisait encore mal.
Si seulement les choses avaient été différentes…

Saru leur raconta ensuite comment tout avait basculé, comment tous avaient été dupés, même les shinigamis et arrancars les plus avisés. Même lui…
Ces peuples étaient tellement optimistes et confiant dans le futur et dans la magnificence de leurs évolutions qu’ils en avaient oubliés que quelque que soit la beauté d’une race, il existait toujours des êtres pervertis.

La fin de son discours était comme assombrie, comme si sa voix s’effaçait peu à peu, comme si le vieil homme se mourrait à chaque parole qu’il prononçait. De lui semblait émaner la tristesse et la résignation de tout un peuple. La prise de conscience de la situation, la fuite, les guerres, la mort, le désespoir, tout cela les avait immanquablement conduit à leur perte.
Lorsqu’il eut finit, le vieil homme resta un moment silencieux, laissant ses spectateurs digérer ce qu’on leur avait raconté, puis il se décida.


« Mes amis, vous avez été de bien agréables compagnons de route et je vous en remercie. Laissez-moi donc une dernière fois vous faire part de mon savoir. »

Il avait fait son choix et y avait songé à plusieurs reprises mais maintenant il était déterminé. Le vieil homme ne s’était nullement joué de ces individus qu’il était fier de pouvoir appeler « amis », mais son récit lui avait rappelé combien il avait perdu et pourquoi il ne devait pas laisser de telle choses se reproduire à nouveau, si depuis des siècles la chose n’avait pas donnée de signe de vie, c’est qu’elle était en sommeil, c’était ainsi le moment le plus opportun pour contre attaquer et venger son peuple.

Aussitôt son récit achevé, le sage matérialiserait son masque et disparaitrait pour aller faire fasse à ses démons sans même que ses amis ne puisse l’en empêcher.
Après tout, ce vieux bougre avait de la ressource et aurait pu rivaliser avec le commandant capitaine lui-même.


« Comme je vous l’ai expliqué, je suis celui qui a pour la première fois permis l’arrancarisation, l’évolution parfaite, autant pour les shinigamis que pour les arrancars, . il se sentit un peu gêné en croisant le regard des deux shinigamis de la huitième division car était en parti responsable de leur mal, mais ayant inventé ce procédé, je suis aussi capable de vous expliquer comment il est possible de l’in… »

La voix du vieil homme se perdit lorsque l’air fut bloqué par un corps étranger. Les quelques dents qu’il lui restaient se serrèrent tandis que sa mâchoire se crispait sous l’effet de la douleur.
Ses yeux se posèrent sur ce qui venait de lui transpercer le corps. Un avant bras ensanglanté dépassait d’une demi-longueur de son thorax. Ses chairs meurtries, pouvaient tout de même capter comme un fourmillement, un grouillement dans le corps de son assassin. Avec horreur, il réalisa qu’au-delà de sa propre mort, il avait ramené le mal blanc avec lui, et causerait peut être celle des gens du Seireitei.

Le vieil homme posa un regard ampli de tristesse vers ses amis puis d’un coup sec, arracha le bras qui souillait sa chair et le laissa tomber au sol, avant de s’écrouler lui aussi.
Sa vue se brouilla, tout tourbillonna. Lorsqu’il heurta le sol, tout n’était plus qu’ombre. Il les cris de ses amis semblaient être des échos assourdis. Le vieux Saru s’éteignait tandis que sur le sol, le bras laissait échapper un flot de vers blanc…


[Voilà la fin de votre ami Saru, j’espère que vous avez apprécié ce petit moment avec lui.
Vous aurez peut être remarqué un petit changement de style d’écriture, la première parti du rp ayant été faite par ishida et la seconde par moi-même (yaya).
Je vous ai un peu laisser dans le flou concernant l’histoire tout simplement parce que vous pourrez trouver ICI l’histoire racontée par un autre individus^^ . J’espère que vous l’apprécierez !]
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 7 Avr - 11:08

Entendre parler de l'ancienne vice-capitaine de la huitième division était toujours aussi douloureux bien qu'une centaine d'années se soit déjà écoulées depuis cet incident. Même si Nanao était très jeune à cette époque, la haut gradée avait été tellement pour elle qu'elle ne pourrait jamais l'oublier. Elle considérait Lisa comme étant son unique famille, comme une grande soeur qu'elle n'avait jamais eue. Certes, Nanao avait eue des grands frères et soeurs lorsqu'elle vécut au Rukongai mais... C'était très différent, elle ne s'était jamais sentie à sa place là-bas. Le Gotei 13 et sa division étaient tout pour elle, comme l'avait été l'ancienne fukutaicho a l'époque. Elle ne fit donc aucuns commentaires, laissant son capitaine répondre sur ce sujet et expliquer brièvement le cas de l'ancienne vice-capitaine de la huitième. Nanao jeta un coup d'oeil en biais à Furukusai-san. Il les observaient discuter mais, étonnamment, se tenait silencieux. Même pour elle, qui le connaissait depuis peu de temps, cela ne convenait pas avec ce qu'elle avait pu voir de son caractère. Il devait lui aussi se rappeler quelques souvenirs alors que la voix lancinante et grave de son capitaine s'éteignait. Ils continuèrent à marcher encore quelques instants avant que son capitaine ne reprenne la parole, c'était plus fort que lui.

Encore une fois, Nanao écouta sans prendre la parole. Le shinigami aux cheveux blonds semblait apprécier parler et, en réponse aux questions de son capitaine, il entama un long récit concernant sa vie avant et après la mort qu la jeune femme écouta, gardant un air neutre sur son visage. La fin de son récit lui tira un sourire discret avant qu'elle ne se mêle à la curiosité générale concernant le vieil homme qu'ils escortaient; pourquoi restait-il aussi silencieux ? Ils se tournèrent vers celui-ci mais il les rassura bien vite en expliquant qu'il était simplement dans ses pensées. Puis il s'excusa auprès d'eux, et la jeune femme se contenta d'un hochement de tête alors que ses yeux azurés ne le quittait plus. La fin de sa phrase attira un peu plus son attention encore. Plusieurs formes de hollowmorphose ? Y avait-il donc une chance que... ?

Non, il ne valait mieux éviter de commencer à élaborer ce genre d'hypothèses. Cela faisait cent ans. Au final, elle ne ferait que souffrir un peu plus en voulant y croire. Il valait mieux se persuader qu'il n'y avait plus aucuns espoirs... Si le contraire avait été juste, elle aurait bien fini par retrouver le trace de son ancienne supérieure non ? S'en persuadant, la jeune femme sortit de ses pensées lorsqu'il reprit la parole, mettant le point sur un problème qui allait peut-être finir par faire beaucoup parler. La différence entre hollow et shinigami qui s'effritait. Nanao y avait déjà songé, bien qu'elle n'ait encore jamais rencontrée d'Arrancar. Mais les nombreux rapports qu'elle avait lue et témoignages entendus avaient finit par la remettre en question. Dans son esprit uniquement : il n'était pas bon de débattre sur ce genre de sujets au sein du Gotei 13. Bien que la jeune femme était certaine que son capitaine écouterait son opinion et ne le répèterait pas - peut-être même pouvait-il être en accord avec ses pensées ? - Nanao préférait tout de même garder ça pour elle.

- Intéressant... » murmura t-elle pour elle même, ne quittant pas leur escorte du regard.

Pour autant, Nanao n'était pas intéressée par cette notion du « toujours plus puissant ». Une quête d'un trop grand pouvoir ne pouvait amener à rien de bon; ils en avaient l'exemple avec le traitre Aizen. Elle sortit de ses pensées en voyant les bâtiments de la première division : la mission arrivait donc à sa fin. Enfin, même si elle n'était arrivée qu'en cours de route...Mais au bout du compte, la vice-capitaine ne regrettait pas de s'être déplacée, croyant que son capitaine lézarder une fois de plus, une coupelle de saké à la main. Cela lui changeait de son quotidien morne, entourée par la paperasse administrative de la division. Alors que la jeune femme pensait qu'elle retrouverait d'ici peu ses chers papiers - ahem - le vieil homme reprit la parole tout en les invitant à s'asseoir près de lui. Elle se rapprocha, restant près de son capitaine, et après un temps d'hésitation finit par s'asseoir à son tour sur le muret pour rester polie.

Il leur raconta alors l'histoire de sa vie. Celle d'une guerre ancestrale, d'un peuple différent, d'une cohabitation étonnante. Il en avait les larmes aux yeux et fit une pause avant de reprendre la parole, exprimant cette fois sur le déclin de ce peuple. Il leur parla d'un hollow différent, perverti, qui les menèrent à leur perte. De pouvoirs étonnants et dévastateurs.
Elle releva la tête, intriguée, lorsqu'il voulut les remercier une dernière fois en leur parlant de son savoir. Etait-ce possible que... ? Nanao remit ses lunettes sur le haut de son nez lorsqu'il reprit la parole, parlant de la hollowfication. Ca ne faisait plus aucuns doutes, il allait le dire. Elle se pendit à ses lèvres, écoutant chacun des mots du vieil homme avec attention. Mais il stoppa, brusquement, sans signes avant-coureur. Il semblait avoir du mal à respirer et elle se redressa d'un coup, se rapprochant d'un pas. C'est alors que quelque chose jaillit de son corps.

- Qu'est-ce que... »

Un bras. Un bras sortait du corps du vieil homme. Elle recula d'un bond alors que Saru arrachait le bras de son propre corps, le jetant au sol. Il ne survécut pas et tomba lourdement au sol, ses yeux se fermant. Son énergie spirituelle disparut et elle baissa la tête en signe de deuil... Avant que ses yeux azurés ne se posent sur le bras. D'où jaillissait une flopée de vers blancs. Les paroles du vieil homme lui revint en tête. Des vers... Et s'il s'agissait de cette créature qui avait finit par décimer son peuple ? La jeune femme releva alors la tête et s'éloigna prudemment d'un pas de l'homme qui se tenait maintenant devant eux. Avoir perdu un bras ne semblait pas le gêner. Il avait un regard vide, dénué de tout sentiments et expressions et son air cireux semblait être celui d'un malade condamné. Les vers lui revinrent à l'esprit et sa main s'illumina aussitôt, la vice capitaine préparant son énergie spirituelle pour un éventuel sort de kidô.

- Il ne faut surtout pas s'en approcher ! » elle fixa ces vers qui grouillaient sur le sol, puis l'inconnu, avant de s'autoriser un rapide coup d’œil en direction de son capitaine. « Taicho ? »

La situation ne pouvait pas être pire. Enfin si, mais elle préféra ne pas y songer.

(excusez-moi pour le temps que j'ai pris à répondre =/)
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mar 10 Avr - 0:05

Comment pouvait-il se rendre compte de tout cela hm ? S’il n’avait jamais entendu parler de cette histoire, ni d’Eve, ni d’Adam, ça risquait d’être un choya compliqué n’est-ce pas ? Shunsui se contenta donc simplement de sourire légèrement face à la réponse du shinigami et finit par lui poser sa question. Honnêtement, s’il pensait qu’il raconterait toute sa vie ? Enfin, sa mort ? Pas le moins du monde. C’est qu’il avait envi d’être bavard le garçon. Shunsui tenta de tout écouter, mais se perdit assez rapidement. Pas qu’il n’aimait pas écouter les autres, mais plutôt qu’il ne c’était pas préparer à recevoir autant d’information d’un coup. Enfin… Il avait mit malgré lui pas mal de chose de côté, mais retint facilement l’histoire de ce groupe de shinigami. Il lui sembla d’ailleurs avoir de vague souvenir à ce sujet, mais sans plus.

- C’est vrais que ces malheureux lieutenants se retrouvent plutôt noyés sous le boulot accumulé avec cette absence…

Enfin soit. Maintenant que la conversation c’était terminé, Kyoraku c’était inquiété du silence du vieil homme. Silence qui trouva rapidement son excuse.

Par contre, lorsqu’il parla, il attrapa un peu plus l’attention de Shunsui. On ne devenait pas forcément bestiale ? Plusieurs façons d’être Hollowmorphosé ? Le capitaine fut interpellé. Bien évidement. Il y avait donc une chance pour que Lisa soit belle et bien vivante ? Encore présente ? Il préféra cependant ne rien ajouter, redressant du bout de son doigt son chapeau. Par contre, quand il commença à parler de ses origines, de se que pense son peuple… La Hollowmorphose, un bien ? On lui avait dit que ces gradés avaient réellement souffert… Alors autant dire qu’il ne considérait pas cela comme étant un bien, bien au contraire. L’histoire de puissance revint ainsi sur le tapis, et le capitaine n’en fut que plus désolé. Pourquoi chercher à toujours toucher plus haut ? Certes, il s’entraînait souvent pour garder la forme et pourquoi pas, découvrir encore d’autre truc au niveau de son Zanpakuto, mais… Il se trouvait déjà bien loti.

- La puissance ne sert à rien, si on ne sait pas l’utiliser correctement. Vouloir atteindre l’apogée, comme vous l’appelez, est prendre un risque que je considère comme étant inutile. Sans vouloir vous offencer.

Il leva les deux mains pour montrer qu’il ne cherchait pas l’affrontement, ni le débat, et put enfin apercevoir le QG de la première division. Alors comme cela, la mission touchait déjà à sa fin ? Bon, même si la dernière discussion n’était pas très joyeuse, il avait plutôt bien apprécié la compagnie de Saru, et de Yasuri. Et puis, le fait que sa lieutenant soit arrivé entre temps, était une chose qu’il avait encore plus apprécié. Au moins, elle prenait l’air, loin de tous ses papiers… Parfois, il se demandait même comment est-ce qu’elle faisait pour rester tant de temps, le nez plongé la dedans. Elle était inhumaine. Ça devait être ça.

Lorsqu’ils arrivèrent à quelques mètres de la zone d’arrivé, Saru stoppa les convois. Hm ? Il observa chacun des membres, et Shunsui ne pu s’empêcher de hausser un sourcil. Et lorsqu’il se mit à parler… il ne put s’empêcher de sourire. Merci pour cette promenade ? Shunsui voulu répondre, mais le vieil homme ne c’était pas arrêté. Ho non. Il leur avait d’ailleurs annoncé qu’il allait tout raconter. Son histoire, celui de son peuple. Hoo… Et bien, voila une chose plutôt intéressante. Il les invita à s’asseoir, et Shunsui n’attendit pas plus longtemps pour le faire. Si Saru avait décidé de raconter son histoire, alors il écouterait attentivement. Peut-être allait-il découvrir quelques trucs qui pourraient l’aider ? Contre Aizen par exemple…
Il raconta donc les meilleurs années, et la pensée de son peuple, avec plus de détaille. Il raconta que la cohabitation entre Hollow et Âme se passait à merveille et quasiment sans soucis. Il raconta tout ce qu’il y avait put avoir de magnifique, et les larmes qui perlaient aux coins de ses yeux ne passèrent pas inaperçu aux yeux du capitaine. Ce peuple avait put prouver qu’une partie des Hollow n’étaient pas forcément mauvais, et Saru en était fier. Et il avait de quoi l’être. Malheureusement, cette idylle ne sembla pas durer.
Il passa ainsi sur le déclin, parlant d’un Hollow qui ne semblait pas être comme les autres, et qui se servait de vers blancs pour posséder les âmes et les autres hollows. Il raconta la fin de son peuple, comment ils avaient finit par se faire avoir après avoir oublié que quelque soit son « espèce »… Il y avait toujours des âmes sombres… Alors il en était le dernier survivant ?... Voila une nouvelle tragédie, qui expliquait en soit, la réaction de Saru, un peu plus tôt. Et lorsque le silence ce fit, Shunsui le respecta.

Cependant, lorsque le vieil homme reprit la parole, une étrange sensation parcourut le corps du capitaine… Pourquoi parlait-il ainsi ??? Avait-il seulement l’idée de … ?... Kyoraku resta silencieux, le regard caché dans l’ombre de son couvre chef, alors que le vieil homme continuait de parler. Il leur rappela donc qu’il était celui qui avait commencé l’Arrancarisation, et la Hollowmorphose en soit, et lorsqu’il commença à se lancer sur le sujet qu’il attendait, Saru se tue…
Le regard du capitaine se porta directement sur se bras qui dépassait de son torse… Comment est-ce… Pourquoi n’avait-il rien vu venir ? Ce fut comme un véritable coup au cœur. Lui qui d’habitude restait toujours à guetter, avait baissé sa garde alors qu’il pensait apprendre la chose qu’il avait tant souhaité savoir depuis plus d’un siècle. Il venait de faire une erreur, qui avait couté la vie à cet homme si important, et par la même occasion, mit Yasuri et Nanao en danger…

- SARU !

Le cri parti tout seul. Et alors que Nanao reculait, il fit de même tout en dégainant ses deux lames. Placé de façon à garder Yasuri et Nanao derrière lui, il finit par observer leur adversaire. Un shinigami, au regard incroyablement vide… Avec le bras en moins… et la peau plus que pâle, extrêmement maladif… Voir mort ? De l’épaule grouillait quelques vers blancs… Des vers… Blancs ? Tout comme dans l’histoire de Saru… Leur peste semblait être arrivée au Seireitei, et ce n’était en rien rassurant…

Ce fut finalement Nanao qui le ramena bien rapidement sur terre. Alors qu’elle faisait savoir qu’il ne valait mieux pas s’approcher, il recula en forçant les deux autres à faire de même…

- Nanao… J’ai l’impression que nous entrons en alerte Maximal… Vas donc prévenir le commandant en chef ! Je me charge de lui.- Il jeta un coup d’œil vers Yasuri- J’espère sincèrement que tu n’as pas d’idée stupide en tête.

Mieux valait être prévenant. Quant à lui, il se mit en position d’attaque, prêt à recevoir une éventuel attaque de la part de ce corps dépourvu d’âme…
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mar 10 Avr - 21:09

Après sa petite déclaration, tout le monde avait demandé au vieil homme pourquoi depuis quelques instants il s'était enfermé dans un mutisme qui ne lui ressemblait pas, d'après ce qu'avait pu en voir la petite bande. Il se plongea dans un monologue... qui ressemblait un peu à une propagande ayant pour but de rendre la hollowmorphose... attirante ? Oui c'était en gros ça : "Venez donc ! Moins cinquante pour cent pour les trois premiers acheteurs ! En plus d'être très esthétique ce masque vous donne un bonus d'attaque et de vitesse en vous faisant débloquer des capacités uniques et vous conférant une blancheur des dents incomparables !" en ce moment Yasuri aurait put être pas mal attiré par ce procédé après le discours du vieil homme... et pas forcément pour avoir les dents blanches.

Yasuri entendit le capitaine Kyoraku faire un commentaire sur la puissance et durant le restant du trajet qui était décidément calme, le jeune -façon de parler- shinigami prit intérieurement un moment de reflexion sur ces paroles. Elles étaient pleines de bon sens... mais dans les temps qui courraient la puissance n'était pas un facteur négligeable. Et puis il disait que cela pouvait être dangereux et inutile si on ne savait pas comment s'en servir... les capitaines n'étaient-ils pas sensés savoir se servir de la puissance et les avantages qu'elle conférait ? Mais après tout l'on parlait d'hollowmorphose là... c'était un genre de "côté obscur de la Force" comme diraient certains humains, on ne savait pas ce qui pouvait arriver. Saru avait dit que l'on ne devenait pas systématiquement bestial... mais cela restait un risque. Après tout il n'y avait aucun témoignage de gens hollowmorphosés, peut-être que certains tombaient dans une folie dont ils ne ressortaient jamais. Enfin , ce n'était pas la peine de se torturer l'esprit avec ces idées, le blondinet n'avait aucune information à ce sujet et n'émettrait pas plus d'hypothèses douteuses.

Soudain ils arrivèrent à destination... son coeur se serra à cette idée, regrettait-il de devoir se détacher de ce vieil homme alors qu'ils ne se connaissaient que depuis quelques heures ou bien avait-il pressenti le malheur qui allait venir ? La seule chose qui est sûre, c'est qu'il éprouva une sorte de soulagement lorsque le vieil homme en question proposa de s'asseoir et de discuter. De plus, j'ai déjà put dire que l'archiviste aux rêves de gloire était curieux, alors en savoir plus sur cet homme et sa si lointaine et différente civilisation était une véritable aubaine pour lui. Alors que les deux membres de la huitième division s'asseyaient d'un côté du vieillard, le soldat de la troisième se mit de l'autre côté. Pas pour s'exclure du groupe mais pour un côté pratique et pour mieux pouvoir écouter... car derrière deux personnes cela aurait été pour le moins inconfortable... et il n'avait pas spécialement envie d'avoir un torticolis le lendemain.

Il tendit alors une oreille attentive et écouta. Il écouta sans broncher l'épisode qui concernait l'exil de ce qui allait être la Soul society et cela même s'il le connaissait déjà en partie, il n'aurait interrompu Saru pour rien au monde. Saru déclara alors que la plupart des monstres masqués avaient pu être apprivoisés mais que d'autres restaient des bêtes menées uniquement par leur instinct primitif. Ce nouveau peuple en vint alors à une conclusion : il fallait donc les faire évoluer. Yasuri n'avait aucun doute sur le génie de Saru, mais il n'aurait jamais imaginé qu'il avait été le premier à détruire la barrière entre les Hommes et les Hollows, créant par la même occasion ce qui serait appelé les Vizard et les arrancar. Cette mutation qui devint rapidement une mode dans cette région faisait froid dans le dos à Yasuri. Si tout le monde dans ce monde était aussi puissant que le vieillard alors ils auraient put facilement raser de la surface du monde spirituel leurs vieux ennemis et leur cité. C'est là que la nouvelle tomba, Yasuri avait depuis le début pensé que le peuple du vieil homme était toujours vivant... alors apprendre qu'il avait été victime d'un génocide avait été choquant. Se dire que ce puissant peuple avait été éradiqué était plutôt macabre... et l'idée que cette horreur avait été causée par un membre de cette communauté donnait envie de vomir à Yasuri. Même si en y réfléchissant bien cela se passait comme pour Aizen, il avait trahi la Soul society de l'intérieur... le génocide en moins, même si cela risquait de ne pas tarder.

Les larmes du senior ne passèrent pas inaperçue, cela était sûrement dû à ces choses qui n'avaient jamais été dites, qui avaient besoin de sortir tout comme ces larmes qui n'avaient peut-être pas pu apparaître lors de la fuite du vieil homme, comme un deuil jamais consommé. Puis il y eut une étincelle dans son regard, il prit un air résolu comme s'il avait prit une décision importante. Mais avant, comme pour dire au revoir et donner une information à ses amis, il se tourna vers eux. Que venait-il de dire ? Qu'il pouvait expliquer le procédé pour annuler la hollowmorphose ? Mais oui ! Cela coulait de source... à cet instant tout le monde était pendu à ses lèvres. Comme par hasard c'est ce moment que choisit un bras pour se ficher dans le corps du vieil homme. Un râle de douleur mêlé à ses dernières paroles s'échappa de la gorge du vieillard... il eut un instant un air ébahi en regardant ce membres qui sortait de son corps, quoi de plus normal ? Puis il arracha le bras sous les regards horrifiés de ses compagnons, des vers blancs en coulèrent comme d'un réservoir ayant une fuite.

Chacun des membres du groupe eut sa manière de réagir, pour Yasuri se fut un grand sentiment de vide, il regarda avec des yeux écarquillés le bras grouillant de vers et le corps sans vie du vieillard qui le suivit. Non, c'était impossible... si près du but ? Le QG de la division 1 qui plus est, l'élite ! Cela ne pouvait pas s'être passé, c'était un cauchemar. Il était aussi impossible que personne n'ait remarqué cet ennemi, certes il était en costume de shinigami mais son regard vide et glauque était suspect... les trois acolytes étaient donc à ce point plongés dans le récit de Saru ? Une fureur remplaça le vide que ressentait Yasuri, il eut soudain un pic de reiatsu en dégainant son trancheur d'âme.


- EFFRAIE DAKUDORAGON !

Son sabre à deux lames courtes apparut, de l’électricité le parcourant déjà et il se prépara à se jeter sur l'assassin quand le capitaine s'interposa, donnant ses directives... puis il demanda à Yasuri, sur un ton qui relevait plus de l'ordre que de la question, s'il n'avait aucune idée stupide en tête. Ce à quoi le blondinet répondit :

- Une idée stupide voyons..., il fit un shunpo... mais en arrière car il n'espérait pas battre un expert dans ce domaine pour le doubler alors il avait décidé de feinter en reculant puis en passant au dessus de lui pour finir juste devant, ... j'ai que ça en stock !

Il aurait pu être prudent de brûler les vers avant d'attaquer, mais Yasuri n'avait pas du tout cela en tête, il commença à se diriger vers le monstre devant lui, sans savoir si sa feinte avait fonctionné et donc si le capitaine allait soudainement l'attraper par le col pour le retenir. En tout cas il commença à piétiner les vers pour tenter de frapper le shinigami infecté. De cette ancienne civilisation, le dernier survivant venait de mourir... non il restait cette affreuse créature ! Et le blondinet avait bien dans l'idée de faire tomber pour de bon cette dynastie !

[Bon, comme mon perso est pas non plus super puissant Kyo peut prévoir la feinte s'il veut et j'ai rien contre une infection si je peux être sauvé genre Unohana ou Mayuri ou Urahara un truc du genre ^^]
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mar 10 Avr - 23:08

Je suis la volonté, l'instrument de la volonté de l'infini, je suis ce qui doit être, je suis ce qu'il a besoin que je sois... Que suis je ?! Pourquoi ces voix fourmillent-elles dans ma tête ?!
Que ce passe-t-il ? Pourquoi me parlent-elles ? Pourquoi crient-elles ?..
Je suis l'instrument de la volonté... Je suis un tout, je suis multitude, je suis légion. Tel est sa volonté.

Pourquoi tout est si sombre autour de moi ? Pourquoi est ce que je n'entend plus que se grésillement assourdissent, pourquoi toutes ses voix hurlent-elles, ma tête va exploser !
NOUS SOMMES LA VOLONTE !

Est ce ça la mort ? Je suis mort ce ne peut être que ça ! J'ai si mal !
Nous avançons vers un but, celui de la vérité.

Taisez vous donc ! Je n'en peux plus ! J'ai si mal ! Comme si j'étais dévoré de l'intérieur !

Sous nos pieds la terre se meurt, par notre bras, s'effondre les civilisations !
Comment en suis je arrivé là ? Je ne me rappel pas ! …

Nous sommes la volonté et nous prospérons dans la chair putride des hérétiques !

Il y avait cette fille ! Oui c'est elle, je m'en souviens, je l'avais déjà vu avant, elle est de ma division, elle est si belle...

Cette chair que nous mangeons accomplira la volonté ! Nous sommes légion !

Elle était si étrange ce matin, comme effacée... NOUS NOUS NOURRIRONS DE LA CHAIR DES INSOUMIS ! Saru... Le vieil homme. Tel est la volonté...

Arrêtez d'hurler dans ma tête !!!

Nous sommes légion.

Elle n'avait pas l'air bien, je me souviens... Je suis allé vers elle pour lui demander si ça allait.

Arraches le cœur de ton ennemi est nourris nos fils avec ses entrailles !

Elle m'a agrippé.. oui c'est ça, elle m'a agrippé puis m'a embrassé, quel doux baisé... Pourquoi tout est si sombre autour de moi ? Pourquoi fait-il si sombre ?

Notre voix s'élève et les peuples tombent à genou...

Oui, je me rappel.. Elle m'a embrassé et j'ai senti quelque chose rentrer dans ma bouche, comme si elle avait vomit, mon dieu, que s'est-il passé ?! J'ai senti...


Les viscères des âmes corrompues sont notre nid !

J'ai senti tout ce mal rentrer en moi... Comme si toute la laideur de ce monde m'avait envahit...Tout est si noir autour de moi... Les choses bougent, mais je ne vois que des ombres.Le vieil homme, tel est la volonté, son sang putride éclaboussera bientôt le sol ! Je ne sens pas mon corps.. Juste la douleur.. Qu'est ce qui m'arrive !

NOUS TAILLERONS EN PIECE NOS OPPOSANTS ! Nous sommes légion, nous sommes la volonté.

Je veux sortir de ce cauchemar ! Faites que ces voix se taisent ! Par pitié, faites les taire ! Je n'en peux plus.

Nous sommes nombreux, mais nous ne sommes qu'un. LE VIEIL HOMME ! Déchirer sa chair !

Vous êtes légion...Est ce sa volonté ?

Notre main tendu vers les cieux fait déchoir les dieux.

C'est la volonté...

Nos pas annoncent la mort de nos ennemis.

Nous....

Tu es légion, nous somme l'instrument...

Nous somme légion... Car nous sommes un...


Nous avançons vers la volonté. Nous sentons sa présence et entendons la voix de notre maître qui nous appel à accomplir ses desseins.

Il est ici...

Dans notre main, s'effondre les hommes, ainsi soit-il ! Que notre main anéantisse les âmes corrompues, qu'elle soit souillée par leur sang infecte !

Ainsi était la volonté, l'odeur ferreuse de son sang embaume l'air,...Nous sommes légions. Privez nous d'un membre, cela n'a pas d'importance, de pauvre créatures telles que vous ne peuvent rien y faire...

Pauvre fou qui croit pouvoir venir à bout de la toute puissance !

Dans notre main les mondes tombent... Au bout de notre bras se trouve l'insecte qui a cru pouvoir nous abattre. Ses pieds ont quittés le sol et bientôt, de sa gorge jaillira le sang lors que la volonté se sera refermée sur sa chair !

Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 21 Avr - 12:16

Ils ne s'attendaient pas à ça, ils n'auraient pu le prévoir. Au beau milieu du seireitei, face aux quartiers de la première division, qui aurait pu penser qu'ils auraient le droit à une attaque éclair... De la part d'un des leurs ?

Nanao ne le connaissait pas mais, de toute évidence, il n'était plus lui-même. Son regard était comme éteint, son teint d'une pâleur cadavérique et il ne semblait pas suivre sa propre volonté et elle recula prudemment lorsqu'il jaillissait de son épaule arrachée non pas du sang mais une multitude de vers grouillant qui tombaient un à un sur le sol. Ils ne pouvaient que faire le rapprochement avec l'histoire que le vieil homme venait de leur compter... Ce qui voulait dire que mal était déjà présent dans le Seireitei. Reculant, elle reprit la parle et se tourna un instant vers son capitaine pour le questionner, ses yeux azurés se tournant aussitôt vers l'homme pour ne pas le perdre de vue. Enfin, si on pouvait encore parler d'un homme... Il avait plus l'air mort que vivant. Ironique vu leur statut de dieu de la mort...

Le blond semblait mal réagir à la mort du vieil homme et, au lieu de sagement reculer, il fit appel à son shikai, apparemment bien décider à combattre cet ennemi. De la folie; ils savaient encore très peu de choses sur ces vers, mais une chose était sûre : il valait mieux qu'ils gardent leur distance pour le moment. Si l'un d'eux était infecté... Elle frissonna à cette pensée et secoua légèrement la tête alors que son capitaine faisait reculer l'autre shinigami et se tournait vers elle. La vice-capitaine fronça un sourcils mais hocha malgré tout la tête. Elle n'oserait pas désobéir à un ordre direct, fut-il aussi peu agréable que celui-ci.

- Bien Taicho. »

Elle recula d'un bond, le fixa un instant avant d'observer le blond qui ne tenait pas en place. Nanao aurait aimé faire comprendre de façon claire à son capitaine qu'elle n'appréciait pas d'être toujours tenue en retraite, loin de lui et du combat, mais il y avait plus urgent pour le moment...

- Soyez prudent. »

Et d'un pas de shunpo, la vice-capitaine s'évapora et fit son entrée dans les quartiers de la première division. Au moins elle pourrait rapidement avertir le commandant en chef et, peut-être, retourner rapidement auprès de son capitaine...

Elle eut de la chance dans son malheur et croisa rapidement le vice-capitaine de la première division. Il comprit en voyant le visage de Nanao que quelque chose de grave se tramait et l'emmena directement dans le large bureau du commandant en chef pour qu'elle puisse faire son rapport. Comme son capitaine l'avait présumé, l'état d'alerte maximal fut aussitôt décrété. Et elle ne put que prier pour qu'il n'ait pas été contaminer.
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 21 Avr - 14:09

Kyoraku se contenta d’un sourire rassurant en direction de Nanao pour lui signifier qu’elle n’avait pas à s’en faire pour lui. Après tout, il était entraîné n’est-ce pas ?… Bon, ok… Peut-être pas pour ce genre de situation. Il suffisait que d’un seul ver… Un seul, et tout s’effondreraient… Et en face d’eux, ce trouvait actuellement plus d’une dizaine. Une centaine peut-être ?… Dans un seul et même corps ?… Le capitaine perdit son sourire lorsque la lieutenant disparu, et lorsque l’autre shinigami c’était mit à parler… Après avoir bien entendu, fait appel à son shikai. Imbécile… Shunsui savait déjà qu’il foncerait dans le tas. Il voulut l’attraper, peut-être le balancer dans le décor, histoire de le sonner un bon coup mais… Il avait reculé avait même que le capitaine n’ait le temps de faire ce qu’il souhaitait faire, en un shunpo.

La suite ? Tout c’était passé si rapidement… Et autant le dire, la mort de Saru l’avait directement brisé. Tout ces anciens souvenir avait finit par faire surface, alors son temps de réaction avait était bien trop long pour éviter la suite des événements. Il vit le blond passer au dessus de lui, et foncer directement sur l’adversaire. Il était fou ?! Et complètement stupide oui.

- YASURI !

Cri du cœur, avant de le voir se faire chopper directement à la gorge par ce shinigami. Bon sang ! Pourquoi les gens ne l’écoutaient jamais hein ?!… Rapidement, le capitaine profita du fait que l’autre soit trop occupé à essayer d’égorger le blond, pour passer à l’attaque…
En un rapide Shunpo, il se retrouva derrière sa cible, un regard triste braqué sur elle… Quelques secondes s’écoulèrent d’ailleurs, avant que sa première attaque de fasse effet. Il n’était pas fou, il avait déjà agit. En parti. Sa lame ayant déjà tranché le dernier bras du dieu de la mort, l’obligeant ainsi à lâcher sa prise. Il le fallait. Il était obligé d’agir ainsi… Il fallait… Qu’il en finisse maintenant… Avant qu’il ne fasse plus de dégâts, qu’il devait très certainement déjà en avoir fait.

Kyoraku ne détourna pas le regard, et planta directement sa lame au niveau du cœur. Son reiatsu c’était élevé d’un seul coup, sans qu’il ait prévenu, histoire de ne pas y aller doucement. Il ne fallait pas qu’il rate son coup après tout. Il fallait qu’il le tue. En une fois. Directement. Pour qu’il ne souffre plus, pour qu’il ne face plus souffrir personne, pour… Le délivrer d’une certainement manière. Même s’il avait un léger doute quand au fait que les vers utilisent le corps de la même manière qu’un Homme. Le cœur était-il seulement un point faible pour eux ?…
Enfin, il ne s’attarda pas. Il retira la lame, en essayant de faire le maximum de dégâts, et disparut une nouvelle fois, pour réapparaître aux côtés de Yasuri, qu’il s’empressa d’attraper. Il fit d’ailleurs dégager le bras qu’il avait coupé juste avant, et s’éloigna avec le blondinet, en un troisième shunpo, cette fois dirigé vers l’arrière… Alors, c’était terminé ? Enfin… Du moins, pour celui-là ? Il déposa donc Yasuri, et se redressa…

- Si tu souhaites devenir un bon shinigami, Holsaki-kun, et honorer la mémoire de ce groupe de shinigami dont tu parlais précédemment… Tu ferais mieux d’arrêter de foncer directement vers le danger, sans réfléchir, et de préserver ta vie.

Si il était en colère ? Non, plutôt désolé. Désolé de n’avoir pas su sauver Saru, désolé d’avoir dut achever l’un des leurs… Aussi.

Par contre, son regard c’était reporté vers l’adversaire. Il valait mieux se débarrasser des vers au plus vite, avant qu’ils ne posent problème… D’ailleurs, il en aurait bien gardé un, mais n’ayant rien sous la main pour l’empêcher d’agir…. Ne sachant pas de quoi la créature était capable…
Bref, Il plaça ses mains devant lui, et murmura doucement le nom du Hadô qu’il comptait utiliser… Oukasen. Le Hadô numéro 32. Jouant avec son reiatsu, il put contrôler le débit des flammes envoyé, et passa le tout sur les vers, et le shinigami infecté. Avec un peu de chance, il ne resterait plus rien ?

Spoiler:
 
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 21 Avr - 20:09

Il s'était jeté dans l'épicentre du danger comme à son habitude. Yasuri, aveuglé par la rage, s'était jeté sur le monstre avec pour intension de l'attaquer d'une quelconque manière. Il entendit le cri du capitaine... il semblait inquiet mais Yasuri ne parvint pas à savoir si c'était la peur qu'on éprouvait pour un subordonné, un homme comme les autres ou un peu plus que cela. Il ferma les yeux et soupira, il était content de savoir qu'au moins quelqu'un s'inquiétait pour lui, quelle qu'en soit la raison. Car c'était peut-être là ses derniers instants, car il y avait trois possibilité : survivre, mourir ou perdre son âme... une chance sur trois de vivre. Il sentit l'énergie affluer dans ses bras et se diriger jusque dans les lames de son zanpakuto, les éclairs allaient châtier l'assassin.

- Furashudora...

Il avait commencé à invoquer son pouvoir et s'était fait interrompre brutalement par le second bras du monstre qui lui avait brutalement saisi la gorge. Sans la fin de l'incantation le sort s'était tout simplement dissipé... Il voulut hurler un juron mais sa voix était étouffée par cette puissante poigne... l'air commençait à se raréfier dans sa bouche, son nez, sa gorge et ses poumons, il grimaça de douleur et voulut pleurer. Il était vraiment stupide. Il avait voulut tuer ce type ? Ce n'était rien de plus qu'un larbin du diable blanc et le blondinet s'était fait avoir en un pauvre coup. Il allait mourir si bêtement... néanmoins il ne voulait pas paraître lâche. Il regarda la mort venir, regarda les vers qui sortaient du bras qui le tenait fermement et monter petit à petit sur celui-ci pour atteindre sa gorge et le contaminer. Décidément il n'aurait jamais réussi à faire quoi que ce soit de bien... à part peut-être sauver ce hollow et encore, juste d'après son point de vue. Et alors ? L'important ce n'était pas l'avis général, c'était son avis propre, et pour cet animal il avait bonne conscience.

Soudain la pression se fit moins... eh bien moins pressante. Yasuri avala avidement une bouffée d'air, et la pression revint... mais pas la même. Il se sentit attirer vers le sol, la pression du capitaine étant trop dure à supporter pour ce simple soldat. Mais la pression disparut aussi vite qu'elle était venu... laissant néanmoins une trace, comme un parfum dans l'air. Il se sentit soudain tiré par le capitaine et son shunpo et se retrouva plus loin. Il était frustré par lui-même, frustré par son échec, frustré par la mort de Saru, frustré de ne pas avoir put empêcher la mort de Saru plutôt, frustré de n'avoir même pas été capable de venger le vieil homme, frustré d'avoir du être sauvé... peut-être même frustré de ne pas être mort. Le capitaine lui fit la morale.


- Je sais que ce que vous dites est juste capitaine. Mais j'ai encore du mal à contrôler mes émotions et mon impulsivité. Excusez-moi de vous avoir désobéi.

Il venait de dire qu'il devait apprendre à contrôler ses émotions, mais il ne retint pas ses larmes pour le vieil homme auquel il avait pu s'attacher en une journée, on ne devait pas retenir ses larmes, sinon cela pesait sur la conscience. Mais il ne fallait pas trop s'apitoyer sur son sort, ce n'était pas lui qui était mort après tout, et il y avait du boulot Même s'il ne le savait pas Yasuri se doutait bien que l'alerte maximale serait mise en place. Le deuil devrait attendre.
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mar 24 Avr - 22:18

Que la volonté s’accomplisse, que la chair des hérétiques pourrisse entre nos doigts Que le souffle de cet insecte s’étouffe, que son sang coule et se répande sur le sol froid.

Toute existence nous appartient, nous sommes légions et ce monde est notre, tout comme nous sommes à lui. La volonté ! L’homme a l’haori, la puissance se dégage de cet être. Lorsque nous en aurons fini avec ce frêle ennemi, le guerrier deviendra notre.

Qu’importe le courroux de ceux qui nous affronte, qu’importe leurs attaques sordides, nous sommes la volonté et y répondons ! Coupez lui un bras et voyez se propager sur la terre notre bienveillance et notre puissance !







C'est donc ainsi que je meurs

Que… Que c’est-il passé ? J’ai.. j’ai si froid… Où suis-je ? Je ne me souviens pas... Il … Il y avait cette fille, elle était pourtant si belle. Son visage était si doux. Je me rappel l’avoir vu parfois, elle était assise là, sur le porche de la division, à contempler le ciel. Mon dieu j’ai si mal !

Pourquoi dois-je tant souffrir ? C’est donc la mort ? Est-ce donc comme ça que ma vie s’enfuit ? Dans la douleur, la peine, entouré d’un vide total. Pourquoi est ce que je n’arrive pas à crier ? Pourquoi est ce que je n’arrive pas à hurler au secours ? Je vous en prie ! Que quelqu’un fasse quelque chose j’ai dis mal !

Ce bourdonnement dans ma tête je vais devenir fou ! Seigneur que quelqu’un me vienne en aide je ne veux pas mourir ici !



Qu’est ce que… ? Je, je vois quelque chose ! Quelles sont ses formes autour de moi ? Ce sont des gens, oui ! Ce sont des shinigamis ! Je peux les voir ! Oui je les vois, merci mon dieu, je suis sauvé, je suis sauvé !

Ils vont m’emmener dans la division des soins et vont m’aider à faire sortir ses voix de ma tête ! Faire cesser cette douleur atroce ! Comme si j’étais rongé de l’intérieur ! Merci seigneur d’avoir entendu mes prières, je vais être sauvé ! Je le reconnais, c’est le capitaine de la huitième division, un des plus anciens capitaines, un homme bon. Je vous en conjure mon seigneur, prenez la main que je vous tends et aidez moi à me rel… Qu’est ce que… ?! Mes mains… Qu’… Non, qu’est ce que vous faites ?! Je vous en conjure non ! Pourquoi ?!

...

J’ai si mal, je sens mes entrailles se faire dévorer par un mal inconnu alors que les flammes carbonisent ma chair… C’est ainsi, je ne suis qu’une âme, la douleur est une mère aimante avec laquelle je vais disparaître, consumé par mes propres frères... Moi qui n’aspirais qu’à aider mon prochain… Pourquoi m’avoir ainsi assassiné alors que je tentais de tout mon être d’appeler à l’aide… ?!


Soyez maudits…




Je suis seul...

Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Dim 6 Mai - 18:41

Plus qu'à regret, la vice-capitaine s'éloigna du lieu improvisé du combat, bondissant en un pas de shunpo pour pénétrer dans les quartiers de la première division. Sa seule et maigre consolation était qu'ils se soient fait attaquer à seulement une dizaine de mètres des lieux, lui permettant d'agir au plus vite pour déclarer l'état d'urgence. Mais elle ne pouvait s'empêcher d'être inquiète pour son capitaine, une douleur au ventre lui rappelant à quel point elle avait peur qu'il ne soit touché par l'un de ces vers et infecté. Elle ne pouvait pas s'en empêcher. Nanao savait très bien que Kyouraku Shunsui n'était pas n'importe qui. C'était l'un des capitaines le plus fort de la Soul Society, l'un des plus anciens, un homme bon et intelligent qui ne se ferait pas piéger si facilement. Mais ils ne savaient rien de ce terrible mal qui avait frappé ces âmes et qui venait de s'étendre jusque dans la Seireitei lui-même... Comment pouvait-ils s'en protéger, l'éradiquer ? Comment savoir si l'on avait été contaminer ? Toutes ces questions qui restaient sans réponses n'étaient pas pour la rassurer, bien au contraire...

Croisant la route du vice-capitaine de la première, Nanao réussit à prendre sur elle et à garder la tête haute alors qu'elle lui expliquait en quelques mots qu'elle avait un message urgent à faire passer au commandant en chef. Il acquiesça sobrement et lui fit signe de la suivre. Elle marcha un pas derrière lui, plus par habitude qu'autre chose, recommençant rapidement à stresser. Et si il était arrivé quelque chose ? Elle aurait du être avec lui à se battre, pas être encore envoyée ailleurs... Nanao comprenait pourquoi il agissait ainsi à son égard, mais à chaque fois le résultat était le même : elle se sentait inutile, faible et impuissante. A se demander pourquoi elle avait toujours un tel grade... Pourquoi ne pouvait-il pas la considérer comme un soldat, comme le faisaient tout les autres capitaines ? C'était presque... Insultant. Et bien qu'elle aima son capitaine de tout son coeur, elle ne pouvait pas s'empêcher d'être en colère contre lui à chaque fois qu'il lui faisait le coup. C'est à dire très souvent.

Arrivée face aux grandes portes, elle reprit un air calme et attendit que la voix du commandant lui demande d'entrer. Elle pénétra dans la pièce et, d'un vif pas de shunpo, alla s'agenouiller devant le commandant, prenant la parole...

- Ise Nanao, fukutaicho de la huitième division, au rapport. »

~~

L'état d'alerte avait été aussitôt proclamer et le commandant lui-même, comprenant la gravité de la situation, s'était déplacé jusqu'au lieu du combat. Nanao le suivit, voyant qu'il ne se souciait plus d'elle, et se hâta de se rapprocher de son capitaine, essoufflée par ses pas de shunpo rapides. Celui qui les avaient attaqués n'était plus et elle reconnut les ravages du sort de Hadô numéro 32. Elle s'arrêta face à son capitaine, reprit son souffle un instant avant de se redresser, une lueur d'inquiétude dans le regard. Le stress continuait de la tirailler.

- Vous... Vous allez bien, Taicho ? »

Toute sa colère semblait s'être évaporée pour le moment, remplacée par cette inquiétude grandissante. S'il avait été contaminer elle ne se le pardonnerait jamais...

(Veuillez m'excuser, again, pour le temps de réponse x.x en tout cas ce fut une super mission, merci de m'avoir acceptée ! ♥)
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mer 6 Juin - 17:51

Le regard que la cible lui avait envoyé, fut tel un poignard qui venait traverser son cœur… Il y avait tant de reproche, tant de pourquoi, tant de… Il était donc encore conscient ?… Conscient mais pour le moment, impossible à sauver, pour sûr… Ils n’avaient rien contre ça. Ce shinigami était condamné… Ce fut lorsqu’il ne restait plus que des cendres, que le shinigami qui l’accompagnait ce décida à répondre à sa « moral »… Il lui affirma donc qu’il était incapable de contrôler ses émotions et son impulsivité, et il s’excusa de l’avoir désobéis… Shunsui se contenta d’abord d’un hochement de tête, alors qu’il venait finalement rengainer cette lame qu’il avait laissé à l’extérieur, observant les restes qui s’envolaient avec le vent.

- Tu as encore beaucoup de chemin à faire dans ce cas… Si tu souhaites grimper les échelons, il va falloir que tu travails d’abord ça.

Mais une fois qu’il eut finit sa phrase, son regard croisa les larmes du shinigami. Surement le contre coup… De la mort de Saru… Un vague sourire passa sur son visage, et il vint poser une main amical sur l’épaule du blond, avant de s’éloigner un peu, tout en baissant le bord de son chapeau… Cachant son regard au monde. Cette journée, qui avait si bien commencé, venait de prendre un tournant qu’il n’aurait jamais put imaginer. Et sans s’en rendre compte, il finit par sombrer dans ses pensés…

Ce fut lorsque Nanao vint se planter en face de lui qu’il revint réellement sur terre, tout en se rendant compte que le comandant en chef c’était déplacé spécialement pour voir ça. Il resta silencieux, observant son supérieur durant quelques secondes avant de sourire franchement en première réponse pour sa lieutenant… Alors, elle s’inquiétait hein ? Comme il l’aurait fait pour elle, dans un cas contraire, mais ça… Puis il redevint sérieux, un peu… lointain ? Alors que son regard fixait les cendres qui restaient sur le sol…

- Cet homme… avait un regard suppliant, comme-ci ça conscience avait refait surface pour ses derniers instants… Ou peut-être que je commence à délirer.

Un vague sourire se fraya un chemin sur ses lèvres, durant un instant, puis il se décida à s’approcher du comandant en chef… Même s’il n’avait pas spécialement envie d’en discuter énormément. Mais bon. Il savait que la suite risquait d’être dans les papiers, même si une grande partie allait être de garder un œil sur tout ça… Il fallait trouver les infecté… Il fallait trouver le mal blanc lui-même, et éviter que la contagion ne continu… Il fallait éviter le même sort que le peuple de Saru…
D’ailleurs, durant un instant, il se demanda où il avait bien put envoyer Senzo, et se rappela de l’affaire Inoue. Et merde… C’était vrai qu’il y avait ce problème là aussi.

- Je suis désolé. Je n’étais pas assez vigilant.

Et il finit par lâcher un nouveau soupir, alors qu’il revoyait la scène, dans son esprit, défiler encore et encore, essayant de voir ce qui n’allait voir, ce qu’il avait loupé, sans pour autant avoir de réponse… Les prochains jours allaient être difficile, pour sûr.

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]






Sujets similaires

-
» site pas mal pour voir des films en direct ^^
» Demande de kit pour le vieillard
» reportage de grand voir vient voir c est beau ..............
» Rang C ou B, Atsu Island, escorte ou enquête [Atsu Island, Rang C-B, Tout type, Enquête ou Combat]
» Un des plus beaux gargant qu'il m'ait été donne de voir
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant Page 2 sur 3
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération