[Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



[Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions] Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

avatar
MessageSujet: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Jeu 5 Jan - 15:23

[je me suis un peu laissé aller sur le pnj xD j'espère que vous apprécierez !]

Treize ans... Cela faisait maintenant près de treize années que nous avions quittés le Goteï pour une mission "particulière", avait précisé le lieutenant de la 1ère division, Sasakibe Chôjirô lui même.

"Avant que le Commandant capitaine n'unifie les âmes de la Soul Society par demande du roi, en fondant l'académie des shinigamis, de graves guerres civiles faisaient rages, opposant ceux qui seraient plus tard les shinigamis, à leurs adversaires. Des clans nomades qui étaient composés de membres qui refusaient l'extermination des hollows. La toute puissance des shinigamis, qui ont su maîtriser des techniques inconnus à leurs adversaires, permis de vaincre leurs ennemis.
Néanmoins, certaines légendes parlent d'une cité où des milliers de survivants se serait regroupés, cherchant à mettre fin à cette guerre entre hollow et shinigami, par l'unification...

La chambre des 46, du fait de vos recherches et vos compétences particulières, pense que vous êtes les mieux habilités à accomplir cette tâche.

Retrouvez cette cité, analysez la situation et tâchez de savoir si elle représente toujours un risque pour le Seireitei."


Les ordres étaient on ne peut plus clairs, même si le petit rappel histoire ne nous intéressait aucunement, après tout, comme il l'avait souligné, nous étions les meilleurs dans notre domaine et l'histoire de ces guerres, nous la connaissions sans doute mieux que le lieutenant lui même.

Nous partîmes donc, le cœur plein d'entrain. Après tout, la découverte d'une telle cité avait été le rêve de toute une vie pour la plupart d'entre nous, historiens que nous étions. Nous entrerions dans l'histoire par la découverte d'une telle cité, nous atteindrions la célébrité.

Nous laissâmes derrière nous nos femmes, nos enfants, nos demeures et avancions vers nos rêves.

L'équipe était composée d'une douzaine d'individus, la moitié d'entre nous étaient des scientifiques. Nous étions accompagnés de quatre shinigamis pour nous escorter, ainsi que de deux habitants du Rukongaï, qui auraient pour tâche de nous guider dans les lieux reculés de celui ci.

Il nous fallu près de trois ans pour quitter le monde habité et nous enfoncer dans l'inconnu de la Soul Society. Les montagnes, les lacs, les déserts, les forêts , nous vîmes toutes sortes de lieux et de créatures, jusqu'alors inconnues.

Ce n'est qu'après la cinquième année que nous perdîmes le premier des nôtres.
Ce jour là, nous marchions dans une dense forêt marécageuse, l'eau jusqu'aux genoux, les insectes, la fatigue, toutes les conditions semblaient être réunis pour que nous ne prêtions pas intérêt à ce qui nous guettait. Akifumi Ayae, l'un de scientifiques qui nous accompagnait, l'un de mes plus vieux amis, fut happé cette bête, qui surgit de l'eau sans crier gare. On pu entendre ses os sur briser lorsque le prédateur le percuta et que sa mâchoire se serra sur son épaule. En une fraction de seconde, le monstre aux allures de serpent géant disparu avec sa proie dans les eaux troubles des marais.
Ce n'est qu'une heure plus tard qu'il ressurgit, s'attaquant cette fois ci à l'un de nos garde du corps. Le shinigami, membre de la 11ème division, un brute couverte de cicatrice, arriva à stopper l'attaque de son assaillant.

Cette immense crêtes le long de son dos, son trou immense dans son corps. Était-ce sous le coup de la peur, mais il nous sembla à tous que ce hollow était la plus effrayant et horrible chose qu'il nous fut donner de voir. L'un des combattants se jeta sur le monstre qui tentait toujours de prendre le dessus sur sa proie, alors que son sabre allait s'enfoncer dans le dos de celui-ci, le shinigami reçu un puissant coup de queue qui lui brisa les cotes.
Ce ne fut qu'après de longues minutes de combat acharnées que les deux autres shinigamis réussirent à trancher la tête du hollow, alors que nous tachions tous par nos efforts combinés d'aider la brute de la 11ème ou d'attirer l'attention de la bête.

Les blessures du shinigami touché aux cotes étaient graves. D'après Ariake Chiyo, le médecin de l'expédition, les os avaient percés les poumons de l'homme. Il était peut être possible de le soigner, mais seulement si nous sortions au plus vite de ce marais, tout en ménagent le blessé.

Après trois jours de marche forcée, à porter tour à tour le brancard, jour et nuit, nous sortîmes de cette jungle affreuse. Warui Zenchoo, le blessé, mit près de six mois à se remettre. Les eaux troubles des marais étaient infestées de maux qui semblaient empêcher toutes guérisons. Même avec les meilleurs Kido, Chiyo n'arrivait à rien. Alors qu'un jour les plaies semblaient se cicatriser, le lendemain, elles étaient rougeoyantes et purulente . Certains jours, il était lucide et capable de se mettre assis, voir même se lever. D'autres, il restait allongé, tremblant, délirant, hurlant, agonisant... Zenchoo frôla la mort à plusieurs reprises. Ce n'est qu'au bout d'un certain moment que Ariake se rendit compte que la raison des multiples infections de Warui tenait dans un simple aiguillon de la bête qui les avait attaqué. Une fois retiré, la blessure sembla se guérir d'elle même.

Dans le doute, nous attendîmes encore un mois après son rétablissement afin d'être sur qu'il ne replongerait pas. Son état semblait stable, mais il ne fut plus jamais le même...

Au fil des années, l'entrain de nos cœurs nous quittait. Nous famille nous manquait, la fatigue, la faim, le froid, cela faisait bien longtemps que nous n'avions pas dormi dans un lit confortable, que nous n'avions pas manger quelque chose de réellement cuisiné.

Plus nous nous enfoncions dans les profondeurs du Rukongaï et plus nous tombions sur des hollows étranges et terrifiants, trois de mes compagnons scientifiques, un des shinigamis, et l'un de nos guide perdirent leur vie dans les deux années qui suivirent. Nous n'étions plus que six, nous autres scientifiques étions maintenant capable de nous battre par nous même, même notre guide maîtrisait maintenant des sorts de kido puissants.

Tous...Teososhiki Jinrai, le shinigami de la 11ème division, Warui Zenchoo, le convalescent, membre de la division des nécromanciens, Seikoo Kusa, le troisième shinigami, membre de la 8ème division, Michi Mugon, notre guide, Ariake Chiyo, le médecin, et moi même, nous étions tous désabusé.
Michi était au bord du gouffre, une semaine plus tôt, il avait vu son jeune frère, qui nous accompagnait se faire entrainer par un groupe de hollows, semblables à sauterelles, tout juste plus grand que des chiens. Lorsque nous retrouvâmes leurs traces. Il ne restait de lui que quelque bout de tissus imbibés de sang, couvrant un corps méconnaissable, dépouiller de sa chair, aux os rongés.

Cela faisait déjà longtemps que cette idée était évoquée, mais refoulé à chaque fois par honte. Néanmoins, depuis le mort du cadet du groupe, cette idée folle de rentrer chez nous nous faisait rêver.

Ce n'est que lorsque nous eûmes atteint l'une des montagnes environnante, sans grande conviction d'y trouver quelque chose que nous nous rendîmes compte de la réalité de notre situation.

Cette mission n'avait aucun sens, la citée que nous cherchions n'avait sans doute jamais existé, ou elle ne se trouvait pas là où l'on nous avait envoyé, même si les écrits ciblaient bel et bien cette zone du monde.

Huit années déjà que nous avions quitté le monde connu, fouillant les moindres recoins, franchissant les montagnes, s'enfonçant dans les cavernes, les marais, les plaines, à la recherche de vestiges. Mais nous n'avions rien trouvés... Si tant est qu'il y aurait eu une civilisation installée ici, jamais elle n'aurait pu survivre dans une zone aussi hostile, il aurait même mieux valu pour eux se frotter aux shinigamis que vivre durant deux milles années dans cet enfer.

''Je crois qu'il est temps de rentrer chez nous...''

Posés autour du feu, nous regardions tous Seikoo, les flammes se répercutaient sur son visage, lui donnant un air sinistre. En seulement dix ans, nous semblions avoir prit un siècle, nos traits étaient tirés, de lourdes cernes pochaient nos yeux, nos corps étaient recouverts de cicatrices, laissées par les hollows, les maladies, les accidents. Ce petit groupe d'explorateurs si fier n'était plus que l'ombre de lui même.

''Nous ne trouverons jamais cette cité, nous devons rentrer chez nous. Si nous n'effectuons pas les détours fait à l'aller, nous serons chez nous dans cinq ans... Je veux revoir ma mère, je veux revoir mon frère, je veux revoir les shinigamis de ma division et boire une coupe de saké avec mon capitaine. Je veux revoir ma lieutenant et faire ce que je n'ai pas eu le courage de faire avant mon départ, je veux demander sa main...''

Nous restâmes tous silencieux, fixant le feu chaleureux et chatoyant. Notre silence suffisait pour toute réponse... Nous allions rentrer chez nous.

''Nous... Nous ne pouvons pas...''

Zenchoo, le shinigami blessé sorti la tête d'entre ses genoux, son visage était tellement creusé que ses yeux nous étaient invisibles, cachés par l'ombre créée par le feu. Depuis son accident, il avait toujours été différent, lui qui semblait être quelqu'un de sage et d'amicale auparavant, était devenu froid et silencieux.

''Vous n'avez pas le droit de partir... Cette terre, est la notre... Vous n'avez pas le droit de la quitter.. Nous sommes ici chez nous... ''

Si se leva, tremblant, comme atteint de spasmes, Michi, notre guide l'imita et vint l'empoigner, en hurlant sur lui, pleurant la mort de son frère avant de conclure.

''… J'ai perdu ce qui m'était le plus cher ici... Aujourd'hui, je veux rentrer chez moi, et annoncer à mon père et à ma mère cette triste nouvelle...''

Ce furent ses derniers mots, Zenchoo poussa un hurlement furieux et une boule d'énergie percuta l'abdomen de celui qui l'empoignait. Son corps se déchira en deux, son sang éclaboussa nos visages...

'' Cette terre... elle est votre, tout comme vous êtes sienne... Nous ne faisons plus qu'un désormais avec elle''

Cette voix, elle était si proche de celle d'un hollow, tout cela nous paraissant impossible.

Seikoo Kusa le shinigami de la 8ème, et Ariake Chiyo le médecin, se précipitèrent sabre en main afin de tuer l'ennemi, Teososhiki Jinrai lui était déjà dans les airs afin de porter un coup fatal à l'assassin de son ami tandis que je saisissais ma propre arme.
En un mouvement, Zenchoo paralysa le shinigami de la 11ème division qui s'écroula au sol sous l'effet du sort de Kido. Il attrapa alors Chiyo par la mâchoire tout en projeta Kusa contre un arbre d'un simple coup de pied. Je frappais de toute mes forces pour tenter de le décapiter, mais son autre bras qui était extrêmement résistant stoppa mon attaque. Il tourna la tête vers moi, me laissant de ce fait voir ses sombres yeux. Sous ses paupières, quelque chose bougeait, c'est alors que je vis, ces petites choses blanches, semblables à des vers, se glisser sur ses yeux et descendre doucement le long de sa joue. D'un geste de bras, je fus envoyer au loin...
Lorsque je repris mes esprits quelques seconde plus tard, Chiyo était étalé par terre, la machoire et le haut du cou broyé.

Jinrai s'était libéré de son sort et combattait au coté de Kusa leur ancien compagnon. Ma jambe était brisée, mais je tentais de me levé afin d'aider les miens, mais mes mouvement étaient trop lents.

Le monstre qui avait été notre ami attrapa Kusa de sa main déjà couverte de sang, il l'empoigna par le pec qui se déchira sous son étreinte et le fracassa contre une roche. La pierre se brisa en même temps que notre ami.

Nous nous tenions cote à cote avec Jinrai. Lui aussi était blessé, son flanc dégoulinait de sang. Ce combat serait notre dernier, jamais nous ne pourrions vaincre un tel monstre, cette terre verrait notre fin à tous.

Tout à coup, Zenchoo se stoppa net. Un long trait rouge apparu du haut de son front jusqu'à la base de son cou. Son corps se sépara alors en deux, laissant apparaître ce qui semblait avoir été la chair de l'homme, noircit, comme décomposée, d'où débordaient des centaines de vers.
L'ensemble s'enflamma alors. Derrière les cendres virevoltantes, apparu alors une silhouette étrange. Un vieil homme venait d'apparaitre devant nous, l'air fatigué, une longue barbe blanche, une canne déformé, le vieillard qui venait d'apparaitre devant nous, était notre sauveur...



Voilà déjà trois ans que nous marchons à ces cotés, mais nous ne savons quasiment rien de lui, le peu qu'il a bien voulu nous dire est obscure et indécis.
Alors qu'il soigna nos blessures, il nous expliqua que Zenchoo avait été atteint par le mal blanc. L'épine du hollow qui était restée plusieurs mois dans sa plaie avait semble-t-il servit à la prolifération de micro organismes, souches de la bête, qui se trouvaient sur le corps de celle-ci .Ceux ci s'étaient alors développés et peu à peu, avaient prit le pouvoir sur la conscience de l'homme.

Nous apprîmes que la prise de pouvoir était presque complète, qu'en effet, les créatures qui avaient dévorées notre jeune guide étaient en quelques sortes des parasites, qui vivaient en suivant ceux atteints du mal blanc et dévoraient les cadavres laissés derrière eux.

C'était semble-t-il l'annonce de notre départ qui avait déclenché la prise de pouvoir des vers.
Le vieil homme lui même avait avoué être incapable de pouvoir détecter la présence de ce mal chez une âme et avait assisté à la mort de beaucoup des siens suites à ces maux, devenant à leurs tour tel cet étrange serpent...Depuis bien longtemps, il semblait vivre seul.

Nous comprîmes très vite que derrière ses airs sages et bienveillants, l'étranger était un original, Jinrai le compara même à un petit singe exubérant.

Je me rendis vite compte que cet homme était surement l'un des fondateurs légendaire de cette cité que nous avions tant cherché, le scientifique Furukusai Saru. Mais jamais il ne confirma mes hypothèses, sans néanmoins les contredire.

Il accepta de nous accompagner jusqu'au premier avant poste shinigami, afin de nous éviter des quelconques problèmes en chemin. Loin de toutes les estimations de Kusa, nous ne mirent que deux années pour atteindre les premiers lieux habités, un an et demi pour tard, nous atteignons le premier avant poste shinigami. Saru c'était avéré être d'une grande aide, sa connaissance du terrain, de ses pièges et de ses raccourcis nous sauva plus d'une fois la vie.

Nous apprîmes alors des shinigamis en poste les récents évènements quant à la trahison de trois capitaines. Persuadé que notre accompagnateur était bel et bien l'homme légendaire, je fis mon possible pour le convaincre de nous accompagner.
C'est néanmoins Jinrai qui parvint à le faire venir, lui évoquant les jeunes et belles femmes qui habitaient au Seireitei. Apparemment, il avait su remarquer lors de nos traversés de villages des choses qui m'avaient échappés.

L'un des shinigamis parti en avant afin d'avertir le Seireitei de notre arrivée.



Voici treize années que nous sommes parti et aujourd'hui, nous nous trouvons devant la lourde Porte du flot bleu. L'imposant gardien nous ouvrit nonchalamment celle ci et pour seul accueil, se trouvait un jeune shinigami de la 4ème division et l'homme que nous avions envoyé prévenir de notre arrivée.
Le garçon nous demanda si nous avons besoin de soins particuliers et après un refus de notre part, il nous gratifia des félicitations des hautes instances du Seireitei, qui n'avaient apparemment pas pu se déplacer pour le moment.

''Je comprend que la situation ici soit compliquée, mais ils auraient tout de même pu nous envoyer quelqu'un d'autre que ce gamin... Je m'attendais à autre chose après un voyage d'une douzaine d'année en enfer...'' Murmura alors mon compagnon de route à mon oreille.

Je lui souris et invita Saru à nous suivre. On nous mena dans un bâtiment dans lequel on nous proposa de nous nourrir et nous désaltérer. Une porte s'ouvrit alors.
Un messager faisait son entrée.



''Monsieur Furukusai Saru, votre escorte est là, si vous bien le suivre.''

Le vieil homme se leva avec peine et sans aucune souplesse de sa chaise et s'avança douloureusement jusqu'à l'homme. Il se tourna vers nous, nous faisons un signe de tête en guise d'adieu.

Avec ce vieux, nous n'avions pas besoin de parler pour nous faire comprendre, déjà trois ans que nous marchions ensemble, qu'il nous inculquait sa sagesse.

'' Dites à l'escorte que nous lui confions Saru, qu'il faut prendre soin de lui, il est vieux et fragile... ''

Je souriais intérieurement en prononçant ces mots, car je savais que si le vieil homme avait feint d'être si faible, c'est qu'il comptait bien s'amuser un peu.

''Sans vouloir paraître inconvenant, nous rentrons d'un long et épuisant voyage, j'aimerai retrouver les miens et me reposer... Il me faut de plus voir quelques personnes, je compte annoncer moi même la perte d'êtres chers à neuf familles.''

Teososhiki Jinrai et moi même sortîmes de la pièce.
Mon ami me fit brièvement ses adieux, après tout, il n'avait jamais été très bavard et je savais au fond que nous nous reverrions. En guise de cadeau, le shinigami me confia un médaillon doré que je savais cher à ses yeux. Après une poignée de main, nous nous quittâmes.

Je me mis alors à marcher en pensant à toutes ces choses que nous avions pu vivre durant ces douze dernières années, je repensais aux familles de tout mes compagnons que je devrais aller voir, ainsi que la lieutenant de la 8ème division, que Kusa semblait tant aimer. Je regardais alors le ciel bleu puis empoigna le médaillon de Jinrai. Un lion était gravé en son centre, avec un texte dans une langue que je ne connaissais pas, sans doute du latin, néanmoins, ce n'est pas ce qui attira mon attention.
Sur la chainette du bijou, quelque chose semblait bouger, tel un vers, je compris alors l'horreur de la situation.

*Jinrai... le mal blanc...*

Quand avait-il été contaminé, était ce pendant l'affrontement avec le serpent, ou lorsque j'étais inconscient près du feu ? Ou peut être même à un autre moment...
Une ombre se profila derrière moi, il était inutile pour moi de me retourner, je préférais qu'il en soit ainsi. Après tout, mieux valait mourir chez les miens que dans ces lieux maudits.

C'était comme si une rocher c'était abattu sur mon dos, le sang coulait dans ma gorge, mes yeux se baissèrent et je vis un bras ensanglanter sortir de mon ventre. Celui ci se retira et mes jambes cédèrent, me laissant m'effondrer sur le sol.

''Je n'avais pas remarqué que l'un de mes petits compagnons m'avait quitté, je ne pouvais pas te laisser vivre en connaissant mon secret... Ce monde qui s'offre à moi, c'est.. exceptionnel.''

Je gisais dans mon propre sang, un voile blanc couvrait mes yeux. La main pleine de sang, je commençais à tracer un cercle avec mon propre sang alors que la silhouette de mon agresseur disparaissait au loin. C'est avec peine que je pu finir le tracer et lancer le sort de kido.

''Sort #58 : Kakushi Tsuijaku.''

Je ne visais personne en particulier, j'espèrerai seulement qu'il atteigne quelqu'un.

''Teososh...shiki Jinrai...possédé.. par.... hollo...''




C'est ainsi que je m'éteint, moi qui avait rêvé de gloire, moi qui avait voulu diriger une expédition vers des merveilles, moi qui n'ai fait que mener à leurs pertes mes compagnons. Mon propre sang étouffe mes paroles. Moi qui rêvais de raconter aux miens mes fabuleux voyages, je ne pourrai même pas revoir mes enfants ni mon épouse, ni même raconter aux familles les circonstances de la mort de leurs proches...


[Ne pas tenir compte de la fin du post, vous n'êtes pas censé le savoir, cela donnera lieu à une mission ultérieure !]
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 14 Jan - 21:49

Yasuri faisait les cent pas devant la Porte du Flot bleu, il attendait un vieillard qui semblait avoir une grande importance pour l'escorter jusqu'aux quartiers de la 1ère division. Le shinigami aimait bien l'action mais une mission facile de temps en temps n'était jamais de refus surtout après la précédente. Il avait combattu un Adjuchas quelques semaines auparavant, il n'avait pas précisé dans son rapport qu'il l'avait fait en compagnie d'un autre Adjuchas, et il n'en était pas ressorti indemne, il était allé jusqu'à arrêter un cero à main nue et en gardait un bandage. Il n'avait pas vraiment les idées claires et son corps était toujours endolori. Pour donner l'illusion aux autres personnes et surtout à lui-même qu'il était en forme il avait pris une poignée de drogue spéciale pour récupérer un peu de vigueur. Il aurait pu ou plûtot du rester en convalescence encore un petit moment mais ne supportait pas ne rien faire, il y a une différence entre être flemmard et être inactif ! Et puis ce hollow cheval hantait ses pensées, il aurait bien aimé le revoir, savoir s'il allait bien et pouvoir avoir une vraie discussion avec lui, même s'il ne savait pas parler, car l'attaque du hollow les avaient interrompus. Quelqu'un devait l'accompagner pour cette mission et cette personne semblait elle aussi impatiente et prête à partir, Yasuri avait tellement les pense ailleurs que son partenaire aurait pu être le commandant en chef où un larbin il n'aurait pas fait de différences. Grâce au fait qu'il faisait partie de la division des archives, il s'était renseigné sur la mission qui venait de rentrer, ils étaient parti il y a treize ans pour retrouver une cité perdue ou quelquechose du genre, ils avaient apparement rencontré l'homme vers la fin du voyage et il semblait avoir des informations pouvant être utiles, surtout en ce moment ! Mais ils étaient un certain nombre à être partis, et seul deux en étaient revenus. Ces contrées reculées du Rukongaï étaient donc à ce point dangereuses ? Bon ils étaient là depuis une demi-heure et le batîment était à cinq mètres de l'autre côté de la porte, ils foutaient quoi ces gens ! Ils s'étaient perdus ?

- Bon j'en ai marre, je vais voir.

Il se dirigea vers la porte et rentra dans la batîsse, on lui montra l'endroit par où étaient sortis les personnes accompagnant le vieillard, vers une deuxième porte... il y a un quart d'heure. Il y avança et croisa un vieil homme qui le salua, il lui rendit son salut et avança dans la rue et vit... les deux hommes qui devaient leur amener le vieil homme ! Ils étaient inconscients, cela devait être dû à un sort de kido étranger, puis il vit le gardien de la Porte qui lui aussi était écroulé au sol, il lui expliqua que le vieil homme avait voulu visiter la ville, surtout les bars en fait, et que les shinigamis n'avaient pas voulu, alors il les avaient assomé et quand lui-même avait voulut l'arrêter, un sort l'avait envoyé sur le sol. Attends... l'homme qui l'avait salué ! Comment avait-il put être aussi idiot !? Il demanda au géant de lui garder la porte ouverte, il alla droit là où son partenaire devait l'attendre en espérant qu'il ne se soit pas lui aussi tirer et hurla :

- Eh viens ! Le vieux s'est fait la malle !


Dernière édition par Yasuri Holsaki le Sam 11 Fév - 19:11, édité 1 fois
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Ven 20 Jan - 22:24

- Un quoi ?
- Une personne âgée. Cet homme à un rapport avec le groupe qui était partie à la recherche de…
- Je t’en pris Nanao-chan. Je ne suis pas encore sénile. Ils sont donc revenus ?
- Et vous devez accompagner l’homme qu’ils ont trouvé jusqu’au quartier de la première division.

Kyoraku lâcha un soupire plus ou moins audible et attrapa le dossier en question. Les ordres étaient clairs. Il fallait que ce dénommé Furukusai Saru soit escorté jusqu’aux quartiers du commandant en chef. Il passa rapidement en revue ce qui était dit au sujet de la mission et ne put que se désoler en voyant que seul deux âmes avaient survécus au voyage…

- Je vais donc y aller oui. Est-ce que nous avons plus de renseignement au sujet de l’expédition ?…
- Je vais essayer de vous ramener le dossier.

Le capitaine laissa un sourire passer sur son visage, puis remercia sa lieutenant avant de se lever et de quitter la pièce, attrapant son chapeau qu’il vissa rapidement sur le haut de sa tête. Il était donc grand temps de se mettre en route, ils devaient peut-être s’impatienter la bas.

Le chemin ne fut pas particulièrement long. Désireux d’arriver à l’heure, il avait filé à travers les rues du Seireitei pour arriver tranquillement devant les portes où on lui avait donné rendez-vous. Déjà quelques s’y trouvait, semblant faire les cents pas. Un petit pressé ? Qui n’avait pas tellement l’air en forme à dire vrais. Bon, il avait eu quelques précision sur le fait qu’il serait aidé par un shinigami de la troisième division qui venait de sortir de convalescence, mais il ne s’attendait pas à voir quelqu’un d’aussi… Motivé ? Ou alors désireux de balancer la mission le plus rapidement possible aux archives. Quant à lui, il avait la ferme intention de prendre son temps. Un peu de discussion ne ferait pas de mal. Surtout si il voulait savoir quelques petites choses au sujet de tout ses morts. Après tout, l’un d’eux faisait partie de sa division non ? Et puis, ça ne dérangerais pas le grand Yamamoto qu’il s’intéresse un peu à toute ses histoires. Enfin… Il l’espérait.
Shunsui prit le temps d’observer les alentours, gardant un silence exemplaire alors que l’autre ne semblait pas avoir remarqué qui il était. Puis, le capitaine finit par se rendre compte que le temps était passé plutôt vite, lorsque finalement son « associé » du moment finit par confirmer le fait qu’il en avait marre d’attendre. Kyoraku l’observa partir, et ne bougea pas de sa place. Et il attendit ainsi quelques minutes, avant de voir un vieillard s’approcher l’air de rien… Et seul. Et autant le dire, sa présence éveilla rapidement sa curiosité.

Il ne fallait pas être stupide pour remarquer qu’il y avait un truc qui clochait. Enfin, il fallait surtout remarquer les détails. De un, les vieux au Seireitei, c’était plutôt rare. Ici, à part Yamamoto, il y en avait très peu, voir aucun d’aussi… Heu… Ridé ? De deux, une âme du Rukongaï venue pour rendre visite à la famille, n’entrait pas seul. Mais alors vraiment pas. De trois, les marchands qui venaient ravitailler les boutiques, ou qui revenaient de ravitaillement, ne rentraient généralement pas, les mains vide. Et puisqu’il s’agissait de son cas…

- Furukusai Saru je présume ? Je suis le Capitaine de la huitième division, Kyoraku Shunsui. Bienvenue au…

Une voix le coupa dans son élan, et il n’eu cas lever la tête pour voir revenir le petit jeune de son escapade. De quoi ? « Le vieux s’est fait la malle ? » Mais quelle politesse je vous jure… Et si ça froissait ce drôle de personnage ? Il avait déjà réussi à venir jusqu’ici sans être escorter, alors qui sait de quoi il pouvait-être capable… Hmm…

- … Seireitei. Nous serons votre escorte jusqu’à la première division.

Pas la peine de commenter. De toute manière, si Saru avait quelque chose à dire… Résultat ? Le capitaine se contenta de terminer sa phrase, arborant toujours un large sourire amusé.
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Ven 20 Jan - 23:27

Le vieil homme avançait calmement dans des rues d'une propreté et d'un calme inégalable. Furukusai Saru s'était défait de la compagnie de ses gardes du corps, enfin, il était plus juste de dire qu'il avait mit ses gardes du corps hors combat pour pouvoir se balader, ces types étaient de vrais rabat-joie ! Et après, le géant était intervenu pour le convaincre, voire l'attraper pour qu'il reste tranquille en attendant son escorte, mais celui-ci s'était écroulé de tout son poids sur le sol grâce à un sort du vieillard. Après, il avait croisé un jeune homme qui semblait impatient et... préoccupé. Il l'avait salué et il lui avait répondu, il n'avait pas d'uniformes mais vu le sabre qui pendait à sa ceinture cela devait être un shinigami, sûrement de son escorte. Puis il arriva plus loin et vit un homme tout de rose vêtu, un chapeau sur la tête et l'air tout à fait détendu, lui aussi avait un sabre au côté, deux même, et devait faire parti de son escorte. Les paroles qu'il prononça ensuite lui confirmèrent ses doutes. L'équipe hétéroclite d'un homme agacé, pressé et d'un homme détendu, calme et même plutôt amusé, pourrait passer comme déséquilibrée mais aussi, être différent pouvait être une force. Il ne remarqua qu'après que l'homme décontracté avait sous sa veste un haori, d'après ses compagnons de voyage, les personnes le portant était des capitaines, des gens gradés et à prendre au sérieux. La phrase suivante de l'homme lui confirmèrent une fois de plus ses intuitions. S'il allait essayé de l'arrêter, Saru ne devrait pas prendre cet homme à l'apparence frivole à la légère. Puis l'autre ahuri revint en hurlant des propos plus ou moins vulgaires. Mais le vieil homme ne lui en tint pas rigueur, ce jeune homme semblait en sale état, drogué où fatigué, voire les deux. Il se demanda ce que pensait de lui le dénommé Shunsui Kyoraku.

- Ravi de vous rencontrer, en effet je suis bel et bien Furukusai Saru. Et vous là-bas jeune homme, qui avez l'air mal en point et peu éveillé, comment vous nommez vous ?

Voilà, le "vieux" de sa phrase lui avait tout de même mis une pincée de rancune dans l'âme du vieil homme. Sa répartie aura sûrement mit un petit coup dans l'orgueil du jeune shinigami et cela lui apprendrait à respecter les aînés. Il continua ensuite.

- Maintenant messieurs, rassurez-moi sur un point. Vous ne comptez pas me forcer à aller à vos quartiers ? Car je souhaiterais bien boire un coup et visiter le charmant, bien que pauvre, hameau qu'il y a derrière nous. Et aussi rencontrer les femm... fameuses personnes qu'on doit y trouver. De plus, si vous ne me faites pas cette faveur, je pourrais être avare d'information et il me semble que vous avez besoin de moi. De plus, je n'aimerais pas avoir à vous forcer la main de manière... indigne de gentilshommes tels que nous. Vous voyez de quoi je veux parler ?

Bon il s'était bien rattrapé, le faux lapsus n'était certainement pas passé inaperçu mais les personnes n'en feraient certainement rien, restait à voir comment ils réagiraient au reste.

[C'est pas fameux mais soyez indulgents ^^]
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 21 Jan - 0:38

C'est au moment où il avait fini de respirer et d'inspirer avec difficultés à cause de ses blessures et de sa course dans les rues qu'il remarqua la scène, le vieil homme qu'il avait croisé était en train de discuter avec son "collègue"... attendez... ce type lui disait quelquechose... il avait un air, un détail qui le rendait reconnaissable... la veste rose...

AAAAAAH, pas possible !
Il se mit à genoux, le front sur le sol carrelé d'une propreté parfaite.


- Désolé Capitaine Kyoraku ! Excusez-moi, j'étais tellement absorbé par mes pensées et désorienté par mon récent combat que je ne vous ai pas reconnu ! Je suis prêt à être puni pour ce manque d'observation et mon manque de politesse. Quant à vous monsieur Furkusai, je m'excuses pour ce manque de tact flagrant !

Bon O.K. c'était connu que le capitaine de la 8ème division était pas du genre à punir, mais on sais jamais, un soudain revirement de situation ou un saut d'humeur était vite arrivé et il valait mieux être poli. Il attendit un peu et... bah attendit encore que le capitaine lui fasse signe de se relever. Et là, le vieil homme ft son petit discours et parla, en résumé, de boire une bonne rasade d'alcool et d'aller voir des filles. En temps normal, il n'aurait pas spécialement rechigné, mais là il était pas en forme et c'était une mission du capitaine commandant en chef et le shinigami de la 3ème division n'avait pas très envie d'être sermonné... Puis l'homme à l'apparence fragile continua son discours. Eh oh ! Il était en train de rêver ou ce vieux était en train de les menacer ? Bon, OK Yasuri n'était pas au top de sa forme, mais il était quand même shinigami et il y avait aussi un puissant capitaine. Qui était ce vieil homme pour être aussi sûr de lui ? Déduisant que le capitaine ne lui en tiendrait pas rigueur... enfin, il espérait, Yasuri se releva.

- Capitaine vous n'allez quand même pas accéder à ça demande et vous laisser menacer de la sorte ? Je n'ai rien contre faire un petit détour mais tout de même. Et je m'excuses de me sentir ainsi lâche et inquiet pour une chose si futile mais je ne suis pas au meilleur de ma forme, je n'ai aucun doute sur vos capacités mais imaginez que nous soyons victime d'une attaque...

Il se retrouva figé... le regard du vieil homme fixé sur lui le paralysait... et là il comprit que cet homme était beaucoup plus puissant que lui. Si ils étaient victimes d'une attaque, ce qui, à part par des ivrognes en colère, risquait peu d'arriver, Saru serait sûrement le protecteur et non pas le protégé... Il baissa la tête en signe de soumission et pour reprendre un semblant de pose comme quand il était à genoux pour montrer qu'il était toujours désolé et qu'il était en quelque sorte vaincu. Il termina sa phrase humblement :

... mais il en sera fait selon votre bon vouloir.

[J'ai honte T.T c'est ridicule comme post. x)]
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 21 Jan - 13:59

Décidément… A peine avait-il vue ce vieil homme qu’il s’était rapidement dit que la mission risquait de ne pas être aussi simple que ça. Il avait la tête de ce genre de personne qui aimait pouvoir faire ce qu’il souhaitait, et quand il voulait. Quand à l’autre… Oui bien sûr qu’il l’avait reconnu. C’était ce shinigami qu’il avait « sauvé » l’autre jour. Avec l’aide du capitaine Byakuya. Par contre, pour répéter le nom, c’était une autre pair de manche. Il n’avait pas souvenir de l’avoir déjà entendu. Peut-être que Nanao lui avait dis. Et qu’il n’avait pas écouté. Oui, voila, ça devait surement être ça. Enfin, Saru prit donc la parole, confirmant ses doutes. Il avait donc tapé en plein dans le mille ? C’était parfait alors ! Il ne restait plus qu’à se mettre en route. Plus vite la mission serais terminé, plus vite il allait pouvoir se planter sur un toit et laisser passer le temps. Du moins, jusqu’à ce que Nanao ne le retrouve. Il engagea ainsi la conversation vers l’autre shinigami, lui demandant son nom et constatant aussi qu’il n’était pas spécialement en forme -surement pour cela qu’il a était assigné ici ?- et… La suite ?… Kyoraku ne put qu’écarquiller les yeux…

L’autre semblait s’être rendu compte qu’il était en présence d’un capitaine. De Kyoraku entre autre. Un instant de blanc c’était posé avant qu’il ne décide de réagir, se mettant directement à genoux par terre, le front posé sur le sol. Et les paroles qui s’en suivirent… Il s’excusa de ne pas l’avoir reconnu, puis fit savoir qu’il était prêt à être punis pour son « erreur » avant de demander pardon après de Saru. Haha… Hahaha… vraiment. Lui punir les gens ? Il avait récupéré un shinigami déserteur il y a peut, et l’avait monté au rang de conseillé scientifique de la huitième division. Comment pouvait-il à présent, punir un shinigami qui n’avait commit que l’erreur de ne pas se rendre compte qui il était, et de manquer de politesse devant un vieux ? Et puis, autant le dire, il n’avait pas spécialement envie de se bouger pour l’instant. Sa seule réponse de l’instant fut alors un soupire bien audible, alors qu’un sourire des plus amusé trônait fièrement sur son fasciés. D’ailleurs, il aurait bien voulu continuer sur sa lancé mais… Saru avait décidé d’être plus rapide. Alors tant cas faire, autant le laisser parler. Après tout, c’était lui l’invité. Et lui-même n’avait pas grand-chose à dire.

Cependant, les paroles de ce vieil homme furent plutôt étonnante. C’était lui, où il était en train de « menacer » son escorte pour arriver à ses fins ? Une légère impression de mise en place de manipulation commençait à se faire sentir. C’est qu’il avait du caractère celui-là. Un peu comme Yamamoto ? Si c’était ça, ils avaient du soucis à se faire. Bien que Kyoraku se disait que cela pouvait-être assez amusant à voir. Ce qu’il voulait donc ? Visiter le petit hameau qui était au porte du Seireitei, boire un coup, et y voir les femmes du village. Hmm… C’était un planning plutôt intéressant mine de rien mais… Yamajii pouvait perdre patience non ?
Shunsui sembla ailleurs, détournant le regard un instant alors qu’il réfléchissait à vive allure. Il fallait trouver un arrangement. Les Négociations allaient donc devoir se faire ? Lui, n’avait pas particulièrement envie de se battre, et Katen Kyokotsu non plus d’ailleurs. Il écouta donc d’une oreille les protestations de l’autre shinigami qui semblait plutôt bien contre l’idée d’accéder aux requêtes du vieille homme. Et lorsque le capitaine tourna les yeux, ce fut pour voir l’instant où l’autre se rendez compte de la situation. Et bien, il avait l’air beau à cet instant tiens.

- Et bien et bien… Il est inutile de se mettre dans un tel état l’ami.- Il se tourna vers Saru et reprit tout en passant une main derrière la tête…-Je vois bien où vous souhaitez en venir Furukusai-san. Mais je crains que ce soit aussi facile, mais il est inutile d’en venir à ce stade. Si on ne vous ramènes pas rapidement à la première division, Yama-jii risque de me retomber dessus…

Kyoraku prit un air peiné, sachant pertinemment qu’il allait devoir supporter une nouvelle fois les réprimande du commandant en chef si c’était le cas. Mais… Ce n’était pas comme-ci il n’avait pas l’habitude en un sens. Il savait aussi que si l’homme ne lâchait pas tout ce qu’il savait, ce serait un sérieux problème. Alors… Il allait devoir faire attendre Yamamoto ?

- Peut-être pourrons-nous nous arranger ? Que diriez-vous d’une heure dans ce petit hameau, avant de nous rendre au quartier de la première division ? Lorsque le commandant en chef aura terminé de vous questionner, je pourrais vous conduire dans les établissement qui servent le meilleur Sake de toute la Soul Society.

Il se ferait quand même taper sur les doigts. Mais entre ça, et ramener quelqu’un qui ne répondra pas à toute les questions, c’était vite décidé. Surtout qu’avec ça, il allait pouvoir poser quelques questions vis-à-vis de ce que Saru savait sur le sort des disparut de l’expédition. Il n’attendit pas vraiment la réponse et se mit en route, s’approchant du jeune shinigami. Il s’arrêta à son niveau et posa le regard sur lui, tout en arborant un sourire chaleureux.

- Ne t’inquiètes donc pas pour ça. Le village à de toute manière était sécurisé à leur arrivé. Nanao-chan à surement dut envoyer quelques membres de la huitième pour surveiller les alentours. Ne me dit pas que tu aurais peur de quelques ivrognes ?

Kyoraku ria doucement, puis se tourna en direction du vieil homme, histoire de savoir comment se passerait la suite…
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 21 Jan - 23:04

Le vieil homme écoutait ce qu'avait à dire le capitaine et finalement accepta le marché d'un hochement de tête, bon une heure c'était toujours ça de pris... et puis il pouvait faire durer ce laps de temps par divers actions... un homme qui a trop bu ne se rend pas compte du temps qui passe. Et puis il lui suffirait de se faire la belle une fois le compte à rebours terminé. Il se tourna vers le jeune garçon qui n'avait toujours pas dit son prénom et qui avait hurlé des arguments avant de finir par se plier à ce qui allait être décidé.

- Jeune homme, si je comprends bien votre problème vous vous sentez mal ? Tellement mal que vous n'arrivez pas à dire votre nom ? Et vous avez un petit complexe je crois... Nous allons arranger ça !

Saru posa ses mains sur les tempes du jeune garçon qui était un peu plus grand que lui. Il lui lança une décharge d'énergie positive qui vaudrait certainement mieux que ces maudites drogues ! En faisant ainsi, Saru put observer un peu les souvenirs du jeune homme, il vit comment il s'était fait ces blessures qui étaient surtout de l'ordre du choc spirituel, son esprit avait été brisé... et pour son bras... arrêté un cero à main nue ? Cet homme était bizarre, particulier, il avait dû subir une atroce douleur surtout quand l'horrible rayon d'énergie condensée avait atteint son os, qu'une seconde heureusement. Bon, les blessures physiques iraient mieux avec le temps... une chose retint son attention. Cet homme était devenu en quelque sorte l'ami d'une hollow ? Cette personne était vraiment intéressante... C'est là qu'il arrêta le traitement.

-Tu es une personne exceptionnelle à ta façon... tu es particulier et je penses que tu peux atteindre tes objectifs.


Maintenant il savait son prénom, mais n'allait pas le laisser voir, il allait garder certains de ses talents pour lui... Puis il suivit le capitaine vers le village allant jusqu'à le devancer comme s'il connaissait le chemin.

- Ma foi, vous êtes accueillant dans le coin, dit-il avec un sourire malicieux, vous savez qu'on ne doit pas contester les envies d'un aîné ça serait fort mal poli et vous risquez quelques remontrances !

Ah lala, comme il aimait être vieux Saru, certes il n'avait plus un corps magnifique musclé et tout ça, il n'avait plus les même... "capacités" qu'avant, mais son âge était un avantage... qui oserait s'attaquer à un personnage qui semblait si respectable, fragile et inoffensif ? Et puis au pire il pouvait faire son grand rôle dramatique du vieil homme veuf, enfin c'est un rôle hein, au bout de sa vie et qui n'allait plus rester ici longtemps. Et hop, tout le monde était dans sa poche, on ne pouvait rien lui refuser !
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 21 Jan - 23:46

Yasuri resta muet pendant quelques temps, puis le vieillard vint lui dire quelques malices et lancer une ou deux piques. Puis il lui posa les mains sur les tempes et la seconde d'après il se sentait léger, mieux. Il était en forme, prêt à faire quelques folies et à prendre du bon temps, comme si le vieillard avait donné une partie de sa personnalité au shinigami... bon certes c'était pas trop loin de ses habitudes.

- Je ne sais pas ce que vous avez fait, mais je vous remercie Saru. Et excusez-moi de n'avoir pas répondu à votre question, je me nomme Yasuri Holsaki membre de la 3ème division.

En faisant cela, il se courba en signe de remerciement. Puis il suivit le groupe d'un pas plus enjoué, certes il avait toujours le bras dans des bandages mais il ne s'en souciait guère. Il hocha la tête avec énergie et avec un sourire quand le capitaine Kyoraku le rassura sur une éventuelle attaque. D'un coup il était un peu plus vif et gai. Il enleva même son bandage, il y avait une cicatrice... bon disons plutôt que son poing était complètement pourpre et restait sensible et dur à bouger, mais il s'en fichait. A moins que cette vision, ce dont il doutait, indispose ses aînés, il laisserait son poing à l'air. Il toucha légèrement Dakudoragon et il l'entendit dire qu'elle aimait bien ce vieux. Pour le moment, alors qu'au début ce personnage lui avait paru agaçant à cause du stress et de sa faiblesse, Yasuri commençait à être amusé par ce personnage. Quel talent pour envoyer des infos subtilement ! Et hop on glisse une autre menace !

- Monsieur, si vous souhaitez boire un coup et profiter... de la "vue", par là, il y a un endroit qui devrait vous plaire. C'est un petit établissement hôtelier qui au rez-de-chaussée fait office de boutiques pour divers articles, à l'étage il y a un café avec une terrasse et vue sur la place et la Soul society, tout en haut il y a des chambres. Vous verrez, le personnel et les serveuses, sont très poli et respectueux comme vous aimez. Bien entendu, capitaine, je suppose que vous connaissez cet endroit. Je jurerez vous y avoir déjà vu. Nous pourrions peut-être profiter de votre notoriété.

Il fit un clin d'oeil au capitaine à le fin de sa phrase. Voyant que l'aîné allait déjà sans consulter son escorte vers la direction qu'avait indiquée le jeune membre de la division des archives, il ne prit pas la peine de consulter son supérieur du regard, s'il avait un commentaire à faire, il le ferait. Yasuri suivit le vieillard dans les rues et finalement le dépassa pour lui montrer le chemin.
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Dim 22 Jan - 14:08

Saru hocha la tête pour confirmer son acceptation. Donc, ils allaient pouvoir visiter tranquillement ce petit hameau, et ensuite ils iraient au quartier de la première division ?… Et bien, tout irait pour le mieux dans le meilleur des mondes n’est-ce pas ? C’est du moins ce que voulait penser le capitaine, bien que Katen Kyokotsu n’était pas du même avis. Tout sourire, Kyoraku ne fit aucun commentaire lorsque le vieil homme s’approcha de son coéquipier en essayant de comprendre certaine chose. Qu’il se sente mal ? C’était une évidence. Par contre, Shunsui n’avait pas prévu le fait que ce fameux Saru décide de passer aux choses « sérieuses ». Il c’était approché, et avait posé ses mains sur les tempes du jeune homme, semblant activer quelques choses par la même occasion. Il le soignait ? Il le soignait alors que la quatrième division ne semblait pas avoir fait cela ? Etrange… Mais bon, ce n’était peut-être qu’une simple technique pour qu’il oublie les douleurs, et la fatigue ?… Enfin. Ce n’était de toute manière pas son domaine après tout. Le silence c’était fait, puis Furukusai le brisa une nouvelle fois, affirmant au blond qu’il était une personne exceptionnel et qu’il arriverait à atteindre ses objectifs. Hooo ? Voila qui était une chose plutôt intéressante à entendre n’est-ce pas ?

Kyoraku laissa un soupir silencieux s’échapper de lui, alors que le jeune shinigami répondait finalement Yasuri Holsaki donc ? De la troisième division. Voila qui était vraiment intéressant. Il tâcherait de s’en rappeler. Le capitaine se mit en route, et le reste du groupe suivit. D’ailleurs, il fut plutôt amusé de voir que le vieil homme avait finalement prit les devants, tout en laissant échapper quelques paroles. Savoir ne pas contester les envies de leurs aînés ? Haaa si il savait combien de fois il avait put contourner les exigences de Yama-jii… A ce niveau, Kyoraku n’était pas spécialement un model, surtout que les remontrances, ça ne l‘effrayait pas spécialement bien qu‘il en dise le contraire. Peut-être que c’était pour cette raison, qu’il l’avait envoyé faire cette mission ?

- Vous n’avez pas idée.

Et un sourire en plus pour appuyer ses dires.

Ce petit début de route se passa sans soucis particulier. Du moins, jusqu’à ce que ce Yasuri ne décide de retirer ses bandages. C’était plutôt une mauvaise idée non ?… Vue la couleur pourpre de son poing, il valait mieux pour lui de le remettre à l’abris. Qui sait comment Unohana pouvait lui retomber dessus par la suite ?

- Tu sais Holsaki-san, tu devrais remettre ce bandage. Pas que ça me dérange particulièrement mais… C’est juste un conseil. Unohana est plutôt effrayante lorsque quelque chose ne vas pas comme elle le souhaiterait.

Haaa bon sang… Ses regards flippants… Dire que même Zaraki en avait peur… Mine de rien, c’était peut-être la capitaine la plus respecté de tout le Seireitei. D’ailleurs, il avait toujours voulu voir une véritable confrontation entre Yama-jii et cette femme, simplement pour voir lequel des deux remporterait le concours du regard noir. Mais bon. Ses penses furent rapidement brisé, lorsque le shinigami reprit la parole, pour parler d’un petit établissement du hameau. Et bien sûr, un petit établissement que Kyoraku connaissait plutôt bien pour s’y rendre de temps en temps, afin d’éviter le courroux de sa lieutenant. Elle n’avait pas encore trouvé cet endroit, même si il était certain que ça ne saurait tarder.

- Tu veux peut-être parler du rossignol ? Ma foi.. Ils ont un thé particulièrement agréable, Ukitake apprécie de venir par ici de temps en temps.

Et son sourire se fit plus grand alors qu’il accélérait le pas pour ne pas perdre le vieux Saru de vue. Il ne manquerait plus que le vieil homme parvienne à les semer dans les rues du Rukongai tiens. Là, le vieux Yamamoto risquait de très mal le prendre. Mais alors vraiment. Et autant le dire, Kyoraku n’avait pas particulièrement envie d’avoir à subir ce genre de remontrance. Encore se faire taper sur les doigts parce qu’ils avaient prit leur temps, ça passait, mais la…
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Dim 22 Jan - 17:26

Le vieil homme avait tout de suite été captivé par les propos de Yasuri. Il se dirigea dans la direction indiquée et l'avait devancé, espérant ne pas se faire devancer les shinigamis avaient pressés le pas pour le rattraper. Le batîment qui apparemment s’appelait "Le rossignol" ne devait plus être loin. C'était son instinct qui le lui disait. Il fit peu de cas du bras du shinigami, il avait vu dans son esprit ce qui s'était passé après tout. Il avait aussi senti l’intérêt du capitaine quand il avait dit que le jeune Holsaki était une personne particulière, il allait sûrement le garder à l’œil maintenant. Il se surprit à penser que cette "balade" avec trois générations différentes aurait pu passer pour une balade de famille. Ahlala, il se faisait vraiment vieux et commençait à devenir sentimental.

- Holsaki-kun, s'il-te-plaît, arrête de me regarder avec ce regard amusé, je ne suis pas un clown. Et vous Kyoraku-san, vous n'allez quand même pas vous y mettre aussi ! Je croyais que c'était une habitude chez vous mais votre sourire s'agrandit à chaque parole que je dit, il va bientôt faire le tour de votre visage !

Il émit un petit rire pour prouver que ses paroles était totalement ironique et que la situation était tout autant agréable pour lui que pour son escorte. Il marcha encore un moment et sorti finalement une brindille de sa poche qui une seconde, et une décharge de reiatsu, après était devenue une canne tout à fait acceptable. Il commençait à se fatiguer et il comptait bien marcher encore un moment. Certes il avait marché pendant de longues années avec ses compagnons d'infortunes mais ils avaient dut souvent faire des haltes. Alors il avait développé ce stratagème pour éviter d'être un poids pour son groupe (et aussi pour qu'il ne décide pas de le laisser rentrer chez lui ce qui l'empêché de voir les femmes et de boire l'alcool que lui avait promis ses compagnons). Le soleil tapait durement sur son crâne dégarni et en l'espace d'un instant il avait "emprunté" le couvre-chef de Shunsui pour s'abriter.

- J'espère que cela ne vous dérange pas.

Ajouta-t-il avec un regard plein de malice et d'amusement.
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Dim 22 Jan - 18:37

Yasuri marchait toujours vers le lieu où lui et ses "compagnons" devaient se restaurer et après qu'il ait enlevé son bandage, le capitaine lui fit une remarque... D'abord il s'étonna que le capitaine ait utilisé la particule "-san" plutôt que "-kun" puis une fois cette reflexion faite, il essaya de se remémorer le capitaine Unohana en détails, il devrait s'en rappeller vu que étant donné l'état critique du patient (qui n'avait pas eu à patienter très longtemps), elle l'avait opéré en personne. Oui, il se rappellait d'un visage concentré mais aussi rassurant, puis il se reméomora le moment où elle lui avait donné des recommandations :

(Je change de couleur, mon gris se voit vraiment pas xb)

- Hum... héhé... oui vous devez avoir raison Kyoraku-taïcho, je vais le remettre.

Argh ! C'est vrai, cette femme était flippante ! C'était à coup sûr le genre de personnes à ne pas contrarier ! Il ne réutilisa néanmoins pas les gros bandages désormais tachés de sang qui enroulaient son bras mais de fiines bandes de tissus qu'il enroula autour de son bras puis un par un autour de ses doigts, un peu comme un gant, ainsi il serait plus à l'aise et plus libre de ses mouvements. Puis le capitaine le questionna sur le nom de l'établissement.

- Tout à fait capitaine, je savais que je vous y avait déjà vu. C'est un endroit vraiment magnifique n'est-ce pas ? On peut voir tout le monde depuis le balcon.

Cette référence était un sous-entendu, car l'un des avantages que cet établissment pouvait procurer au capitaine était que depuis l'étage, sa fidèle vice-capitaine Nanao Ise serait vite aperçue et il pourrait prendre la poudre d'escampette. Le vieil homme fit ensuite un commentaire sur leur sourire respectif ce qui amusa encore plus le shinigami, il avait l'impression d'entendre un grand-père parler à ses enfants et petits-enfants.

- Je m'excuses Saru-sama, mais votre compagnie m'est vraiment agréable, vous êtes une personne originale.

Il le vit ensuite sortir une canne de nulle part et, pour ainsi dire, voler le chapeau du capitaine. La situation était déjà cocasse mais une fois que le vieillard eut rajouté son petit commentaire le jeune archiviste dut se mordre la lèvre pour ne pas éclater de rire. Une fois cet instant passé il précisa :

- Il me semble que nous arrivons bientôt.
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Lun 23 Jan - 0:16

Le Shinigami ne chercha pas plus loin quand à son bandage, se souvenant très certainement du regard que la capitaine lui avait lancé lorsqu’elle donnait ses recommandations. Il avait beau être que très peu passé par la quatrième division, lorsqu’il était présent au moment où Unohana s’occupait d’Ukitake, il avait put voir plusieurs fois ce regard de tueur… Et autant le dire, l’idée même d’y être confronté ne l’enchantait guère. Yasuri prit donc sur lui, et remit tranquillement le bandage, faisant quelques choses de plus léger. Surement avait-il envisagé le pire ? De toute manière, qui dans le Rukongai aurait la superbe idée de défier un capitaine ? Kyoraku n’avait cas simplement monter la pression spirituel pour faire déguerpir les plus suicidaire. Du moins, en théorie.
La conversation c’était ensuite tourné sur l’hôtel sur lequel il se dirigeait. Et le jeune shinigami ne semblait pas avoir sa langue dans sa poche. Et bien que Shunsui fit mine de ne pas comprendre où il voulait en venir, il avait très bien saisi le sens de son affirmation…

- Hoo mais la plus belle vue reste sur le jardin de Sakura. Lorsque ses arbres sont en fleur, c’est tout simplement magnifique.

Mais bon, inutile de rajouter qu’il préférait de loin boire son sake sous l’un de ses arbres fleuris, plutôt que sur la terrasse d’un bar à les contempler de haut. D’ailleurs, c’était Katen Kyokotsu qui aimait bien ce genre d’ambiance aussi.

Puis ce fut au tour du vieil homme de prendre la parole. Il fit alors un commentaire par rapport aux sourires des deux shinigamis, et Kyoraku ne put qu’en rire. C’était vrais. Mais la situation l’amusait plutôt, et autant le dire, depuis que Rukia fut arrêté, il n’eu pas spécialement l’occasion de rire tout les jours. Il l’avait flairé le « piège ». Il avait même commencé à enquêté, avec Ukitake, mais n’était pas arrivé assez rapidement sur le fait qu’Aizen, Tousen, et Gin soit impliqué dans toute cette étrange histoire. Tout était tombé tellement vite… Tellement soudainement… Qu’il n’avait pas véritablement eu de moment où il avait put se détendre un peu, trop occupé à ressasser régulièrement les derniers événements. Et puis… Ne parlons même pas de la disparition d’Inoue. Heureusement que se Yazooru lui était tombé du ciel.

- Cela fait juste longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de venir par ici.

Il observa ainsi le manège du vieil homme, tout en écoutant les paroles de Yasoru à côté. Alors comme ça, il aimait la présence de Saru ? C’était vrais qu’actuellement, c’était plutôt reposant. Enfin… Jusqu’à ce que celui-ci disparut du champs de vision du capitaine, pour réapparaître à côté de lui. Il aurait put esquiver, mais il n’en fit rien, laissant l’homme attraper sa coiffe pour redisparaître de nouveau et revenir à sa place. Alors… lui aussi pratiquait le Shunpo ? En plus, savoir l’utiliser à ce niveau était plutôt rare. lui-même faisait partie des meilleurs utilisateurs de cette capacité. D’où le fait qu’il avait put voir l’arriver de ce Saru, même si pour le coup, il avait été surpris.

Cette fois, il en était sûr. Il allait devoir rester sur ses gardes. Si cet homme avait tant de capacité, imaginez un peu de quoi il était capable ? Et puis, peut-être qu’il en cachait encore beaucoup.

- Tant que vous me le rendez plus tard, il n’y a aucun problème. Seulement, il aurait été plus simple de me le demander avant de vous servir non ? Cela vous aurez évité de vous fatiguer pour si peu.

Depuis tout à l’heure c’était Saru qui ironisait. Il était donc grand temps de se mettre à jouer au jeu aussi. Après tout, ce vieil homme n’était pas le seul à aimer ce genre de chose. Heureusement, Yasuri finit par faire savoir qu’ils étaient bientôt arrivé… Et justement, Kyoraku pouvait déjà voir le haut du bâtiment.

- Alors ne perdons pas de temps.
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mer 25 Jan - 22:11

Le capitaine répondit au vénérable homme avec une pointe d'ironie. Le vieillard ria discrètement, il y a longtemps qu'il n'avait plus eu l'occasion de participer à une petite joute verbale. Puis il entendit le jeune homme qui disait qu'ils étaient arrivés. Il n'eut pas de mal à trouver l'établissement. Ses camarades l'avaient très bien décrit et son nom était écrit en grandes lettres peintes avec du noir.

- Eh bien, entrons !

Saru entra dans l'établissement qui était fort accueillant, l'ambiance était chaleureuse et le personnel très... agréable. Il avança monta à l'étage et prit place sachant qu'un de ses "amis" payerait pour lui. Il écouta ce que lui proposèrent les serveuses (un des membres de l'escorte avait dû donner des recommandations), il commanda pour lui et ses compagnons : un thé et un saké... bon certes ça n'allait pas trop ensemble mais bon. Il commanda aussi des pâtisseries. Ses "collègues" vinrent quelques instants après que tout fut servi.

- Dites-moi, je parles, je parles, mais vous avez peut-être des questions à me poser, après tout c'est un bon endroit pour ça.
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Jeu 26 Jan - 23:03

Les trois personnes entrèrent dans le batîment et dés son arrivée, le vieux fit comme s'il était chez lui et que ses employés allaient lui servir ce qu'ils désirait. Yasuri alla directement là où les serveurs(euses) faisaient des allers-retours vers les tables. C'était le milieu de l'après-midi et beaucoup de personnes prenaient leur pause à cette heure là pour se rafraîchir. Il demanda ce que le vieil homme avait commandé et paya l'addition. Et s'adressa au capitaine.

- Il est hors de question que je vous laisse payer, j'ai proposé l'endroit et vous êtes, par conséquent, mon invité.

Il alla ensuite à la table où s'était assis Saru et commença à siroter son thé, regardant avec un air bizarre son saké. Puis il entendit le vieil homme demander s'ils avaient des questions à lui poser. Le jeune shinigami entama une reflexion, il avait énormément de question à poser : Comment avait-il pu le soigner, comment il avait réussi à faire un shunpo aussi rapide (bon ça il pouvait demander au capitaine), comment était les régions d'où il venait, comment s'était passé le voyage ? Mais... il ferait le tri plus tard, le capitaine avait certainement des questions plus constructives à poser et qui répondraient certainement aux siennes.

- Certainement, mon esprit bouillone tellement j'ai des questions, mais à vous l'honneur capitaine.

Il regarda celui-ci en se demandant ce qu'il pourrait bien demander.
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Dim 29 Jan - 15:15

Haaa… Tout semblait se dérouler si rapidement mine de rien… Enfin… Kyoraku avait suivit le mouvement sans ajouter un mot, tout en gardant un œil sur le vieil homme. Enfin, jusqu’à ce qu’ils entrèrent dans le petit commerce en tout cas. Saru c’était dépêché d’aller à l’étage alors que Kyoraku demandait s’approchait de l’une des serveuses…

- Renela-chan, pourrais-tu faire en sorte que ce ne soit que les filles de l’établissement qui viennent s’occuper de nous pour cette fois ? Nous avons un invité de marque qui apprécie tout particulièrement la compagnie de la gente féminine.
- Ce sera fait Kyoraku Taisho !

Et Yasuri prit l’initiative de tout payer… Tout ? Vraiment ?… Il se contenta d’un simple sourire, alors qu’intérieurement, il se demandait pourquoi il agissait ainsi. Après tout, le porte monnaie d’un capitaine était très certainement plus remplis que le sien, non ? Le rang de capitaine devait très certainement jouer en sa « faveur »… Enfin, il n’allait pas non plus se plaindre. Pouvoir boire sur le compte des autres, c’étaient tout aussi bien.

Il monta donc à son tour, et vint prendre place à la table, venant profiter de la bonne odeur du thé qui avait été commandé. Hooo, et ce n’était pas n’importe quel thé dis donc ! Il savait bien choisir cet homme, c’était même certain.

- Vous savez choisir votre thé Furukusai-san.

Mais il préféra attraper sa coupe de Saké, plutôt que le thé en premier lieu. Il aurait le temps de laisser s’effacer les effets de l’alcool ainsi, bien qu’un seul verre ne lui ferait pas tant d’effet que cela. Il avait l’habitude de la boisson en un sens, et était plutôt difficile à saouler. Aussi.
Puis Saru proposa aux deux shinigamis de poser les questions qu’ils avaient. Enfin, si ils en avaient, et Yasuri fut le premier à répondre. Ho ? Il lui laissait donc l’honneur de commencer ? C’était plutôt appréciable à dire vrais. Puisque oui, Kyoraku avait des questions. Ou plutôt une qui lui trottait dans la tête depuis qu’il savait que la mission dites « disparut » était finalement revenue… En nombre réduit. Juste deux âmes sur plus que le double, c’était assez… Frustrant ?… Shunsui voulait savoir ce qu’il c’était passé pour qu’ils y aient laissé tant de personne derrière eux… Plutôt malheureux, n’est-ce pas ? Lorsque le capitaine reposa le Saké sur la table, son air se fit plus sérieux, plus grave. Il avait été affecté par la perte de l’un de ses hommes, même si cela faisait plusieurs années qu’il c’était fait à cette idée…

- Furukusai-san… J’aimerais savoir ce qui est arrivé aux hommes disparut pendant ce voyage. Je n’ai pas encore eu l’occasion de lire un quelconque rapport ayant un lien avec cette histoire et je pense que vous devez être la personne la mieux placé, pour pouvoir en parler.

Surtout que si il y avait eu des morts avant son arrivé, ses camarades le lui avaient très certainement compté leur histoire, et tout ce qui avait put se passer en chemin non ? Du moins, c’est ce que la logique voulait.
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Dim 29 Jan - 16:24

Le vieillard but son saké en premier tout comme le capitaine habillé de rose, ce qui semblait un comble vu qu'il avait dit plus tôt que le vieil homme savait bien choisir son thé. Un peu qu'il savait bien choisir son thé ! Il avait juste prit le plus cher ! C'était le porte-monnaie du non-gradé qui allait saigner ! Le shinigami aux longs cheveux laissa son supérieur poser une question en premier et celui-ci sembla satisfait. Il demanda à Saru ce qui était arrivé aux shinigamis qui étaient partis en mission, enfin il demanda surtout ce qui était arrivé à ceux qui n'étaient pas revenus. Furukusai Saru plissa les yeux et joignit ses mains comme s'il priait, il posa un instant son front sur celles-ci puis se redressa et prit la parole.

- Eh bien, vous savez sûrement que nous sommes à l'écart de la Soul Society car nous considérons qu'il est possible de vivre en communauté avec des hollows.

Il regarda Yasuri comme s'il le comprenait, ce qui était sûrement le cas même si c'était inconsciemment.

- Donc dans les régions reculées où nous habitons nous n'avons pas exterminé ces monstres, car même si certains d'entre eux vivent avec nous d'autres continuent d'êtres dangereux. Par conséquent les hollows qui vivent sans problèmes chez nous ont pu évoluer... parfois de manière sordide. J'ai entendu dire que vous avez rencontré des hollows ayant des pouvoirs similaires aux vôtres et qu'ils sont très dangereux, certains hollows mutants se trouvant dans nos contrées sont au moins aussi dangereux si vous voulez mon avis. Vos camarades ont du souffrir pendant ce voyage, rencontrant monstre après monstre. Ils ont ensuite rencontré un hollow qui avait des capacités bien particulières, ils lui échappèrent mais l'un d'eux fut constamment malade jusqu'à qu'on lui retire un dard du corps. Les capacités du hollow étaient que par ce dard il pouvait infecté une personne avec des vers qui ont une influence sur sa volonté, ils vécurent sans problèmes avec lui mais quand ils décidèrent de rentrer, il se manifesta et voulut tuer ses camarades, c'est là que je suis arrivé. J'ai tué cet homme qui n'en était plus vraiment un et j'ai aidé vos compagnons qui à ce moment n'étaient déjà plus que deux ou trois.


Soudain il se leva et se courba.

- Je suis désolé, c'est notre faute si vos compagnons sont morts, c'est car nous pensons que les hollows ne sont pas que des bêtes monstrueuses et que par conséquent nous ne tuons pas ceux qui sont dangereux que vos collègues ont perdu la vie. Au nom de mon peuple, je prends la responsabilité du décès de vos semblables. Je sais à quel point la vie est précieuse et...

Le vieillard qui semblait d'habitude si enjoué et si malicieux avait déjà commencé à renifler quand il s'était courbé, mais là il venait littéralement d'éclater en sanglots n'arrivant plus à exprimer des propos cohérents ou audibles.
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Dim 29 Jan - 19:59

Yasuri écouta avec attention le vieil homme répondre à la question du capitaine. Il commença un monologue qui dura bien cinq minutes puis se leva et s'excusa... enfin commença de s'excuser car il commença à sangloter au point de ne plus pouvoir parler. Yasuri se leva à son tour et commença à tapoter l'épaule du vieil homme. Qui n'aurait pas été attendri par ce triste spectacle ?

- Allons monsieur, ne vous mettez pas dans cet état, ce n'est pas vous qui les avez tués ces gens.

Il regarda le capitaine et parla un peu moins fort en espérant qu'il n'entendrait pas.

- Et moi je sais bien qu'il peut y avoir des hollows qui ne sont pas des monstres, j'en ai rencontré un avec lequel j'ai discuté, il m'a même aidé à en vaincre un autre.

Yasuri savait ce qu'il risquait si le capitaine avait entendu ce qu'il disait, mais bon, après tout il était aussi le capitaine le plus sympathique du Goteï 13. Il rassurait le vieil homme et lui disait des paroles apaisantes, s'il avait pu lui envoyer une vague d'apaisement grâce à son reiatsu il était sûr qu'il l'aurait fait... Ce qui embêterait le shinigami serait que des clients commencent à s'attrouper autour d'eux.
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Lun 30 Jan - 14:25

Kyoraku était loin de s’imaginer ce qu’il avait put enclencher avec cette question. Mais de toute façon, il avait eu la ferme intention de le demander, même si ça impliquait des douleurs dans les deux camps. Relater la mort d’une âme n’était déjà ce qu’il y avait de plus simple, alors plusieurs… Les explication du vieil homme commencèrent cependant plutôt bien. Il avait reprit son sérieux lui aussi, et commença à expliquer au capitaine, le fait que son peuple pensait qu’il était possible de vivre en « harmonie » avec les Hollows. Shunsui remarqua d’ailleurs le petit coup d’œil en direction de Yasuri mais préféra ne pas le relever. Puis Saru reprit son explication, expliquant donc que dans sa région, les hollows n’étaient pas exterminé, et qu’ils évoluaient. Bien que ce soit parfois de manière peu engageante. Et lorsqu’ils parla des Hollows avec un pouvoir similaire aux shinigamis, le capitaine ne put que soupirer légèrement.
Lui, personnellement, n’avait pas eu à affronter ce genre de créature. Il avait bien entendu parlé d’eux, et du fait qu’ils soient quasiment imbattable, il n’avait pas eu l’occasion de les tester lui-même. Mais bon, il savait bien que les shinigamis en général n’avait pas son niveau. Après tout, il était l’un des plus anciens capitaine du Gotei13 non ? Bref, tout ça pour dire que la comparaison que fit Saru ne fut pas ce qu’il y avait de plus percutant chez Shunsui en soit. Il devrait peut-être pensé à sortir un peu plus… Souvent non ? Quoi qu’il en soit, ça devait très certainement expliquer le fait que leur nombre ce soit réduit si rapidement. Le Shinigami de sa division avait très certainement dut se faire avoir de cette façon… Haa si seulement il avait su… Peut-être aurait-il put insister pour les accompagner ?… Même si bon, il ne fallait pas se leurrer, Yama-jii aurait montré très rapidement son désaccord.

Silencieux, il ressassa donc toutes ses informations dans son esprits, essayant de voir si il y avait put avoir un autre moyen pour que cette mission ne devienne pas aussi désastreuse. Mais à part y envoyer un haut gradé… Bien qu’à entendre Saru, les monstres ne l’auraient peut-être pas épargné. Enfin… Il était intervenu à temps. Cela aurait put être pire, et aucun d’entre eux ne serait donc rentré. Il y avait eu deux survivants… Cela aurait put être deux morts de plus… Du moins, c’est ce qu’il pouvait penser à l’heure actuelle.

Puis, d’un seul coup, le vieil homme se releva d’un seul coup, courbant l’échine comme pour s’excuser alors qu’il venait de renifler. Surpris, Kyoraku l’observa avec des yeux ronds, alors que l’homme reprenait la parole… Il… S’excusait ?… Au nom de son peuple ?… Malheureusement, l’ancien ne su dire plus de choses, éclatant finalement en sanglot. Alors là… Kyoraku ce serait tout imaginé, mais surement pas ça. C’était certain. Le capitaine laissa donc Yasuri se lever et aller « consoler » cet homme. Il put repérer un coup d’œil du shinigami dans sa direction, avant d’être témoin de messe basse qui était tout, sauf nette. Les seuls mots qu’il put d’ailleurs percevoir, ce fut Hollow, discuter, et vaincre. Pas de quoi fouetter en chat, c’était sûr, mais ce fut largement suffisant pour éveiller les soupçons de Shunsui. Ce shinigami allait devoir s’expliquer avec lui lorsque tout ceci serais terminé. Mais en attendant. Il préféra jouer ceux qui n’avait rien comprit.

- Allons allons Furukusai-san. Vous n’avez pas à être désolé… Vous vous êtes déjà fait pardonné en acceptant de les suivre jusqu’ici. Votre aide nous sera précieuse, vous le savez bien. De plus, vous les avez protéger jusqu’ici.

Il tenta un sourire amicale, alors que dans son esprit il savait que tout cela aurait put être évité. Il savait aussi que les deux camps étaient tout aussi responsable l’un que l’autre, mais préféra ne rien dire à ce sujet. Certes, ils étaient là pour « consoler » Saru à cet instant précis, mais Kyoraku avait l’étrange impression que le moindre faux pas profiterait au vieil homme. Et pour le moment, mieux valait l’avoir du bon côté, afin qu’il puisse donner toutes les informations que le capitaine en chef souhaitait avoir.

- Merci beaucoup d’avoir répondu à ma question.

Il fit un léger mouvement de la tête pour appuyer ses dires, alors que les clients installé dans la même pièce avaient repris leurs activité, pensant que tout avait été réglé. Peut-être étais-ce par la présence du capitaine ? Enfin, quoi qu’il en soit, les craintes silencieuse de Yasuri ne se réalisèrent pas.

avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mer 1 Fév - 21:43

Les paroles réconfortantes des deux shinigamis apaisèrent un peu l'âme du vieux bonhomme. Il renifla une fois encore et se moucha dans un morceau de tissu tout droit sorti de sa poche. Il repris son calme et but une gorgée de thé, la chaleur du breuvage le réconforta encore un peu plus. Même si ce vieil homme paraissait toujours gai et même s'il était puissant, durant le voyage il avait lui aussi enduré toute ces épreuves, les même que celles endurées par les shinigamis. Il se remémorait les hollows qu'ils avaient croisés, l'instant d'avant il venait d'utiliser le terme de "monstres", tuer des hollows l'avait répugné mais certains étaient effectivement des monstres. C'était indéniable.

- Messieurs je vous prie d'excuser mon emportement.

Il regarda tour à tour Yasuri et Shunsui, le premier lui avait dit avoir combattu aux côtés d'un hollow, Saru avait dû se retenir de dire "Je sais.". Le deuxième, lui, semblait n'avoir rien entendu, mais Saru se doutait qu'il avait sûrement compris quelques bribes de conversation, il savait que le non gradé risquait beaucoup si on apprenait qu'il avait laissé un hollow de puissance assez importante en vie, qu'il avait même sympathisé avec. Mais le fait que d'après les apparences il était venu à bout, seul, d'un Adjuchas et toute sa troupe au risque de sa vie dissimulait pour l'instant d'éventuelles questions. Mais un jour quelqu'un se demanderait bien si le jeune archiviste avait vraiment de telles capacités, on l'observerait. Donc soit la "trahison" serait découverte, soit le shinigami passerait pour un menteur et perdrai toute crédibilité. Il lança un regard au capitaine qui avait certainement une signification du style : " Si vous savez quelque chose, soutenez le, ne l'enfoncez pas." le jeune homme lui faisait penser aux gens de chez lui. Puis ayant fini sa propre collation, il proposa.

- Si vous avez fini, je vous propose de partir. Non pas que votre compagnie me soit désagréable, mais c'est au contraire car je vous apprécie que je souhaite pas que vous subissiez des remontrances par ma faute.

Il questionna ses compères du visage pour savoir leur avis.
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Mer 1 Fév - 22:43

- Vous êtes tout excusé Saru.

Il reprit place à son tour et but son saké puis son thé, les deux liquides mélangés ne faisait pas vraiment bon ménage, surtout avec un si petit intervalle, mais bizarrement Yasuri n'avait pas enve de s'éterniser, cette soudaine réaction l'avait mit mal à l'aise. Non pas à cause du vieil homme, mais il craignait que son secret fut découvert par le capitaine de la huitième division. Il regarda à droite et à gauche comme si des membres de la deuxième division allaient débarquer d'un instant à l'autre pour l'arrêter, voire l'éxécuter, sur le champ. Il avala sa salive difficilement et se demanda s'il avait bien fait. Il se remémora ses péripéties avec cet Adjuchas et la manière dont ils avaient détruit l'autre. Cet instant bizarre où Dakudoragon s'était écoulé en lui restait mystérieux... et il n'arrivait plus à dégainer son shikaï, il pouvait parler à Daku, mais la faire changer de forme était impossible. Cela ne devait pas être grave, sûrement que son zanpakuto au caractère bien trempé lui bloquait intentionnellement cette forme à cause de la remarque qu'il avait fait. Elle ne l'abandonnerait pas en cas de difficultés... enfin Yasuri l'espérait. Le vieil homme proposa de reprendre la route.

- Eh bien personnellement je n'y vois pas d'objection, mais je pense que cette décision revient au capitaine Kyoraku. Capitaine avez-vous fini de vous désaltérer ?

Il parlait d'un ton très poli, il avait la bizarre impression que son sort était entre les mains du capitaine, bien entendu même si c'était le cas être poli n'arrangerait pas ses affaires. Il était de plus en plus heureux et soulagé d'avoir fait cette mission avec le capitaine le plus agréable et gentil de la Soul society.
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Jeu 16 Fév - 12:13

Il était parti, de lui-même, effectuer une simple mission d’escorte. Aux enjeux primordiaux, certes, mais la fukutaicho aurait parié devoir lui expliquer en long et en large l'importance d'obéir aux ordres donnés pendant un certain temps. Comme quoi, il peut parfois y avoir du changement. Le soupir d'ennui que son supérieur émit ne passa pas dans l'oreille d'une sourde, mais elle ne fit aucun commentaire et lui tendit le dossier, rassurée qu'il ait pour le moment un air sérieux et ne tente pas de la harceler... Mais de toute façon, elle avait son livre sur elle.

Ce fut à son tour de soupirer lorsque Nanao s'assit à son bureau, attrapant une feuille au hasard pour commencer à rédiger la paperasse. Vu la tonne de travail, elle allait en avoir pour la journée et n'a plus qu'à espérer que son Taicho fasse son travail correctement. Elle a toujours envie d'aller la remettre à sa place lorsqu'il commence à divaguer. Posant sa plume, elle se concentre un bref instant pour essayer de ressentir où se trouve son capitaine en se focalisant sur la trace de son reiatsu des plus typique. Il semble au rukongai, en plein mouvement. Elle lâche un soupir rassuré et reprend son travail, ses yeux azurés ne laissant rien passer. Ceux-ci se posent sur le dossier de la mission mais elle secoue la tête et se concentre sur son travail. Il s'agit de la mission de son capitaine, pas de la sienne.

Plusieurs minutes passent ainsi dans un silence agréable et nouveau. Si son Taicho n'est pas du genre à remplir des formulaires, il a un peu trop tendance à envahir son espace personnel lorsqu'il s'ennuie et ne peut ni boire ni aller voir son Jyuu'. De ce fait, la jeune femme profita du moment pour avancer de façon efficace, se doutant que le capitaine n'allait plus tarder à revenir. Même avec ce vieil homme à escorter, il n'en aurait pas pour bien longtemps à accomplir cette mission. Elle jeta un nouveau coup d'oeil au dossier et craqua, le reprenant pour le parcourir avec plus d'attention. Au fond, la vice-capitaine était assez curieuse. Elle resta plusieurs minutes silencieuse et immobile.

- La hollowphication ? »

Bien qu'elle ne l'avait jamais montrée, la jeune femme était curieuse vis à vis de ce sujet. Et le mot était faible. De ce qu'elle avait pu recueillir sur la disparition de la femme occupant son poste avant elle et qu'elle admirait, celle-ci avait subit un sort semblable à cette hollowphication. Que l'on puisse penser à une telle chose et que l'on veuille la tester sur les siens... Cela l'a dépassait complètement. Continuant sa lecture, elle tiqua sur un paragraphe anodin mais, à n'en pas douter, que son capitaine n'aurait pas loupé pour tout l'or du monde. En soit, l'excuse parfaite pour pouvoir agir selon ses propres méthodes. Elle soupira de nouveau, referma la dossier en un claquement sec et ferma les yeux quelques secondes pour, une nouvelle fois, se concentrer sur l'énergie spirituelle de son supérieur. Elle ne s'était jamais demandée si le fait de pouvoir se repérer aussi bien dans l'espace était un lien que d'autres lieutenants avaient avec leurs capitaine. Il y avait des chances pour que ce ne soit pas le cas. D'un autre côté, elle était bien la seule à passer ses matinées à le chercher dans tout les bars du Seireitei et du Rukongai réunis. Elle sentit alors qu'il n'avait pas avancé et en déduit bien vite qu'il prenait du bon temps quelque part. Ben tiens, cela ne l'étonnait même pas.

Bien; ce ne serait pas la première fois qu'elle devrait intervenir au cours d'une mission pour remettre son capitaine en place de toute manière. De plus, avec ce calme elle avait plutôt bien avancée dans son travail administratif... Et il faut bien se l'avouer, elle se montrait curieuse vis à vis de ce que ce vieillard pourrait leur dire. Elle ouvrit le dossier à nouveau pour mémoriser le nom de l'escorte avant de se lever et de sortir du bureau, saluant plusieurs membres de sa division avant de sortir de leurs quartiers. De là, le shunpo lui permit d'entrer en quelques minutes dans le Rukongai.

Visiblement, ils se trouvaient dans un quartier assez agréable. Propre, des établissements respectables, des âmes qui semblent heureuses de s'y trouver, la jeune femme marcha avec nostalgie, se rappelant de ces quelques années passées ici. Mais jamais elle n'aurait envie de retourner à cette époque; ce n'était pas comme si sa famille adoptive l'appréciait, et elle était certaine qu'elle aurait fini par être abandonnée si ce shinigami ne l'avait pas découverte. Une aubaine étant donné sa place actuelle. Ou une malédiction, selon les points de vue. Elle accéléra le pas en se servant su shunpo avant de s'arrêter face à un bar joliment nommé « Le Rossignol. » Pas de doutes, c'était bien ici qu'il se trouvait. Elle rentra donc sans attendre, ses yeux perçants scrutant la salle. Elle ne le vit pas, bien que sa présence ne faisait aucuns doutes. Sans se soucier des serveurs, elle vit alors les escaliers et s'y dirigea d'un pas égal, se retrouvant à l'étage. Son regard se posa aussitôt sur son capitaine, installé avec une table en compagnie d'un vieillard - la raison de leur mission sans l'ombre d'un doute - et d'un shinigami aux cheveux blonds qu'elle ne connaissait pas, ou uniquement de vue.

- Taicho, c'est donc ici que vous vous trouviez. »

Inutile de faire une scène en compagnie de cette escorte; elle ne voudrait pas compromettre en quelques façons que ce soit cette mission et, d'après le dossier, ce... Furukusai Saru, semblait quelque peu particulier. Elle salua donc le vieil homme poliment, avant de faire de même avec l'autre ange de la mort. Elle jeta un regard en coin à son capitaine, espérant qu'il sache rester... A peu près calme, pour aujourd'hui.
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Ven 17 Fév - 0:46

Décidément, Shunsui ne se serait jamais douté qu’une simple escorte pourrait tourner de cette façon. Enfin. Silencieux, il c’était contenté de finir son verre de Saké, laissant le thé de côté. De toute manière, il n’avait jamais véritablement apprécié mélanger les deux en même temps. Puis Saru s’excusa platement pour le « spectacle » qu’il venait de montrer.

- Ce n’est rien voyons.

Et au moins maintenant il savait que le shinigami de sa division qui était parti avec le groupe, était mort, surement dans d’atroce souffrance… Humph… Comme les autres. Des morts qui auraient put être évité ?… Enfin, c’était du passé maintenant. Ou presque. La tristesse qu’il put ressentir à cet instant devait très certainement ce voir. Mais soit. De toute manière, Saru eut vite fait de briser le silence après avoir lancé un regard vers le capitaine en rapport avec Yasuri, faisant donc savoir qu’il était peut-être temps d’y aller ? Ho ? Il les appréciait donc et ce soucié du fait qu’ils se fassent taper sur les doigts ou pas ?… C’était vrais que si ils tardaient trop, Yama-jii lui ferait très certainement quelques sermons. Le blondinet ne montra d’ailleurs aucune réticence à quitter l’endroit, bien au contraire, et Shunsui finit par approuver doucement d’un mouvement de tête. Autant ne pas trainer. Plus vite Saru serait devant Yama-jii, mieux ce sera après tout.

Le capitaine posa sa coupelle sur la table et alors qu’il s’apprêtait à se lever pour quitter la zone, il ressenti un Reiatsu qu’il connaissait que trop bien, pour l’avoir trop souvent surveillé. Mais alors qu’il allait chercher un peu plus pour savoir où elle pouvait bien être, la voix de la lieutenant retenti. Et bien, on voyait bien qu’il n’était pas ici pour lui échapper. Sinon il l’aurait bien repéré avant qu’elle ne mette ne serais-ce qu’un pied dans le bâtiment… Et puis, surtout, il aurait caché un maximum son reiatsu pour ne pas être retrouvable, ce qui n’était actuellement pas vraiment le cas. Il tourna donc la tête en direction de la jeune femme, arborant un air plutôt étonné… Elle s’inquiétait ? Pour s’être déplacé jusqu’ici ?

- Nanao-chan ! Je t’ai manqué pour que tu viennes jusqu’ici ?

Mouai… mais non. A en voir son regard, même si les autres ne le verraient pas vraiment -il l’a connait que trop bien- elle ne semblait pas ravis. Ha ! Pour une fois qu’il n’avait emmené personne boire un coup ! Il n’était pas fautif. Il finit donc par se lever, remettant correctement sa veste rose.

- Furukusai-san souhaitait faire connaissance avec notre environnement avant d’être conduit vers la première division. Je sais que Yama-jii souhaitait le voir au plus vite, mais c’est toujours mieux que nos invités puissent se reposer un peu après avoir fait un voyage pareille. Nous nous apprêtions à reprendre la route. Si tu veux te joindre à nous ?

Shunsui c’était donc finalement retourné, faisant dos au vieil homme et au shinigami qui l’accompagnait. Il laissa un instant son regard dans celui de sa lieutenant, avant de le détourner. Après tout, elle décèlerait rapidement qu’il n’était pas spécialement joyeux. La perte d’un membre de sa division, même si il s’en était fait à l’idée depuis longtemps, n’était jamais quelques chose qu’il appréciait vraiment. Surtout en ses circonstances. Combien étaient revenu de se périple ? Sur plus d’une dizaine ?… Seulement deux.

Shunsui c’était donc remit en route, passant à côté de la jeune femme sans se soucier un seul instant de la non présence de son chapeau sur sa tête. Saru l’avait toujours. Il savait aussi qu’elle devinerait sans mal le pourquoi il n’avait pas posé de problème particulier pour aller faire cette mission spéciale… Et la question qu’il devait avoir posé… Sans compter la réponse qu’il avait dut avoir.

D’ailleurs, plus il y réfléchissait, plus il se demandait comment un peuple pouvait-il vivre avec ses… monstres ?… Ne pas tuer les plus dangereux était une chose, mais… Laisser ces choses avancer comme elles le souhaitaient était pas un peu… Suicidaire ?… Et après ils s’étonnaient que certain monstre de cette trempe pointaient le bouts de leur… heu… Nez ?… Dans le Rukongai.
Et puis… Ce regard que Saru lui avait lancé quelques minutes avant… Et les paroles de Yasuri … Il y avait quelques choses de louche la dedans, et il comptait bien questionner le jeune Shinigami la dessus. Que Nanao soit présente était plus que Bénéfique du coup.

- Nous avons de la chance en plus ! Il fait un soleil magnifique ! Hahaha !

Grand sourire histoire de voiler les choses, et il passa à l’étage du dessous.
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Ven 17 Fév - 23:10

Le vieil homme trouvait que les deux hommes qui l'accompagnaient étaient décidément vraiment compréhensifs, il commençait sincèrement à les apprécier, depuis combien de temps n'avait-il pas eu de relations humaines ? Il avait bien entendu eu l'occasion de discuter longuement avec les personnes qu'il avait accompagnés jusqu'ici, mais comment dire... Elles étaient toujours sur leurs gardes prêtes à se défendre d'un éventuel agresseur et... ces personnes n'étaient plus tout à fait saines d'esprit, traumatisées par leur voyage et les épreuves qu'ils avaient dû affronter, les deux voyageurs restant étaient devenus des demi-hommes, ils avaient en eux une partie animale... en même temps ils n'avaient pas torts, dans ces contrées ils n'étaient rien d'autres que des proies. Au moment où le capitaine donna son accord pour partir ou plutôt au moment où les hommes s'étaient levés, une femme débarqua. Elle salua le vieil homme et, sans l'ignorer pour autant, fit peu de cas du deuxième membre de l'escorte. Vu la manière dont elle se comportait vis-à-vis de ce dernier et du capitaine vêtu de rose, elle devait être une gradée contrairement au blondinet, peut-être même la vice-capitaine du "chef" du groupe. Il rendit son chapeau à son propriétaire et se campa devant la femme au livre et aux lunettes.

- Madame, à moins que ce ne soit mademoiselle, je vous prie d'excuser mes deux compagnons pour leur retard, il est uniquement causé par moi et mon envie de mieux connaître votre culture. Envie qu'ils se sont empressés de satisfaire en étant tout à fait corrects et respectueux avec moi.

Furukusai Saru se courba légèrement en guise de salut.

- Et enfin je me présente, je suis, comme le savez sûrement, Furukusai Saru l'homme que ces deux personnes doivent escorter jusqu'à votre commandant afin qu'il puisse l'interroger sur des sujets touchant à vos problèmes actuels.

Il recula à nouveau se remettant au côtés du shinigami sans uniforme. Certes il allait déballer son sac au chef de cette société d'âmes, mais ses deux acolytes qui l'avaient accompagnés depuis le début de cette promenade et qui avait, pour ainsi dire, touché au coeur le vieillard qui n'avait plus eu de véritables amis depuis un moment, car désormais il considérait comme des amis ses deux personnages un brin extravagant. Ces deux-là, et sûrement aussi la nouvelle venue, méritait peut-être eux aussi des informations... mais c'était encore à voir, le vieillard hésitait encore un peu. Mais la nouvelle arrivante promettait une nouvelle animation, elle semblait être avec son capitaine comme une mère le réprimandant où allant le chercher s'il était en retard où s'il ne faisait pas ses devoirs, tout à fait intéressant. Le capitaine annonça que le temps était magnifique au moyen d'une exclamation et commença à descendre les étages. Le ton du capitaine de la huitième division semblait... trop enjoué, comme faussé. Que voulait-il caché ? Ou peut-être demandé ? Si Saru eut un doute, il ne le montra pas descendant lentement les marches, sans se gêner pour s'appuyer sur le bras de Yasuri, une canne n'étant pas vraiment pratique pour descendre un escalier. Ils arrivèrent donc au rez-de-chaussée. Là, le vétéran du groupe fit plus attention à une chose que le shinigami ayant proposé l'établissement avait cité mais à laquelle il n'avait pas fait attention à son arrivée : les produits de cette épicerie où plutôt l'épicerie en elle-même. Il y avait deux ou trois rangées de bacs où reposaient divers articles allant du livre le plus simple aux journaux relatant des dernières nouvelles en passant par divers denrées alimentaires et objets en tout genre. La vendeuse l'apostropha :

- Bonjour à vous monsieur ! Je peux vous aider ?

- Non merci madame, je vais me débrouiller, je ne pense pas acheter quelque chose de toute manière.

Le gérant, sûrement le mari de la vendeuse, grommela quelque chose du genre : "Encore un vieux qui vient pour ne rien acheter j'te jure..." pas tout à fait discrètement.
avatar
Yasuri Holsaki

_________________
Shinigami de la 3ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: 4ème siège
Niveau:
56/100  (56/100)
Points:
20/60  (20/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Sam 18 Fév - 0:19

Le jeune homme aux cheveux blonds penchant vers le brun eut un genre de soulagement quand le capitaine Kyoraku déclara qu'en effet ils allaient partir, en fait il n'avait pas plus que cela envie de quitter l'amical vieil homme, mais il ne souhaitait pas s'éterniser ici, un mauvais pressentiment vous voyez. Il se leva donc... et la Fukutaisho de la huitième division, Nanao Ise, débarqua. Manquait plus que ça pour attirer l'attention et rester encore plus longtemps ici... Néanmoins, elle ne semblait pas enclin à réprimander le capitaine qui lui parla avec son habituel ton charmeur et charmé. La vice-capitaine avait salué poliment le vieil homme ainsi que lui, mais il se sentait hors de la discussion, Saru lui au moins était impliqué, d'ailleurs il s'excusa au nom de son escorte auprès de la lieutenant. Mais bon, c'était sûrement le sort d'un non-gradé, passant pour un shinigami comme les autres surtout qu'ils n'avaient même pas la même division, le blondinet se demanda s'il agirait de la même manière s'il devenait capitaine... Il se courba pour saluer la nouvelle arrivante. Puis Shunsui déclara que le soleil était magnifique et qu'ils allaient pouvoir reprendre la route d'un ton plein d'entrain... qui glaça le sang du dieu de la mort sans uniforme, il sentait que derrière ce ton enjoué, qui pourtant était habituel au capitaine, ce cachait sûrement un soupçon à son égard... ou alors devenait-il paranoïaque ? Bref, ils allèrent au rez-de-chaussée, le vieil homme appuyé sur son bras. Puis celui-ci laissa son regard traîner sur les étals remplis de divers babioles. La gérante lui proposa de l'aider mais il refusa poliment, son mari murmura quelques propos incompréhensibles qui ne laissaient rien présager de bon. Pourtant ils avaient dépensés de l'argent à l'étage supérieur, l'hostellerie-restauration et le magasin n'appartenait donc pas à la même personne ? Yasuri fit le raisonnement suivant : Pour calmer le patron il allait acheter quelque chose. Il prit un article au hasard et se dirigea vers le patron... qui l'attrapa par le col en le soulevant du sol.

- Oh, tu crois quoi là ? T'as vu que j'étais en colère et t'as peur pour ton pépé ? Du coup tu prends le truc le moins cher en croyant que je vais me calmer ? J'en veux pas ta charité à deux ronds !

Mais Yasuri n'avait pas fait exprès ! Il avait pris le premier truc qui lui tombait sous la main... attendez voir... Odeur d'alcool, ce type était complètement saoul ! S'il savait qu'il s'attaquait à un groupe de shinigami il n'aurait sûrement pas agis comme ça, mais le sabre de Yasuri aurait put passer pour n'importe quel katana, de plus il ne portait pas son uniforme. Le capitaine avec sa veste et son chapeau qui camouflaient son haori ne passait pas du tout pour ce qu'il était et le livre de la vice-capitaine cachait tellement bien ses vêtements qu'elle aurait pu passer pour n'importe qui... surtout accompagné d'un ado, d'un hurluberlu fringué en rose et d'un vieux. L'état d’ébriété avancé du gérant n'arrangeait en rien les chose. Sa femme n'osait pas intervenir et le blondinet ne savait pas ce que pensait les gradés, mais lui ne dégainerait jamais son sabre contre un humain qu ne menaçait pas sa vie... en même temps ce type était en train de faire quoi ? Yasuri se mit à réfléchir... enfin essaya car l'homme plutôt musclé envoya voler le gringalet sur le seuil de la porte. Le dieu de la mort voulut se rattraper sur un bras ou au moins amortir sa chute... pas de bol, il se servit de son bras handicapé ce qui le fit chuter ridiculement et réveilla la douleur qui se fit un peu plus intense... il espérait que sous la violence de la réception, ou plutôt de l'impact, il n'avait pas ré-endommagé son bras... et il espérait surtout que le capitaine allait réussir avec son tact et sa diplomatie habituel allait réussir à calmer la situation... même si c'était le capitaine Kyoraku, Yasuri était sûr qu'il savait être sérieux... enfin sûrement.
C'est avec ces pensées confuses que Yasuri resta là, sur le seuil de la porte, en se tenant le bras qui envoyait des éclairs de douleurs dans tout son corps.


(A Nanao je crois.)
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]
Lun 20 Fév - 1:56

Elle s'était bien doutée qu'à un moment ou à un autre son capitaine risquait de dévier de la mission initiale pour prendre quelques libertés. Pourtant, elle ne put s'empêcher de penser qu'il n'agissait pas tout à fait comme à l'ordinaire. La hollowphication était un thème auquel il devait tenir lui aussi, sans parler du membre de la huitième division disparu au cours d'une mission lié à cette escorte. Cela faisait beaucoup de points, bien suffisant pour que son fainéant de capitaine prenne la mission au sérieux. Pour autant, Nanao avait bien du mal à le laisser divaguer seul lorsqu'il était question de bar. Son goût prononcé pour l'alcool était gênant et peu approprié à un capitaine du Gotei 13, même si il ne risquait pas de changer un jour. Elle était arrivée des milliers d'années trop tard pour cela. Soupirant intérieurement, la jeune femme pénétra dans le bâtiment, se dirigeant à l'étage pour pouvoir cueillir son Taicho et en savoir plus. Elle les repèrent aussitôt, note qu'il n'aura pas essayer de s'enfuir cette fois, où jamais elle n'aurait pu mettre la main sur lui aussi facilement.

Comme d'habitude, il en va de son petit commentaire et elle soupire, redressant ses lunettes d'un geste devenu habituel.

- Bien au contraire, Taicho. »

Et même si cela avait été le cas - mais fort heureusement, elle pouvait se passer de sa présence sans se sentir mal, bien au contraire - jamais elle ne l'aurait formulé à voix haute. Il l'aurait harcelée encore plus après une telle déclaration. Soupirant pour elle-même, la vice-capitaine salua poliment le shinigami inconnu aux cheveux blonds qui accompagne son capitaine - sans l'ombre d'un doute venant d'une autre division que la leur - avant de s'incliner face à leur escorte. Celui-ci venait de se lever, le chapeau de son capitaine sur sa tête. Elle se contenta de hausser un sourcil, l'observa silencieusement le remettre sur le crâne de son paresseux de propriétaire, avant de l'écouter se présenter d'un air poli. Elle s'inclina légèrement à nouveau avant de lui répondre, de façon simple et efficace. Ce qu'elle aimait en somme.

- Ise Nanao, Fukutaicho de la huitième division. Ravie de faire votre connaissance, Furukusai-san. »

Son capitaine reprit alors la parole et elle lui jeta un coup d’œil complice, suffisant pour qu'elle comprenne dans quel état d'âme il se trouvait et quelle serait la marche à suivre. Comme il venait de le penser de façon très juste, la jeune femme n'avait pas à se poser de questions quant au sérieux de son capitaine à effectuer une telle mission qui pourrait s'avérer banale. La réponse est bien trop évidente pour cela... De ce fait, la vice-capitaine espère pouvoir aider et emboîte le pas à son supérieur, marchant à la même allure, restant deux pas derrière lui comme à son habitude. Ils retournèrent donc au rez de chaussée et, alors qu'elle pensait que le reste du groupe suivrait vers la sortie, la vieille homme s'arrêta à l'échoppe de l'établissement en question. Elle s'arrêta et, d'un oeil passablement neutre, suivit du regard la scène qui se produisit. Le shinigami blond, de part un geste maladroit mal interprété, se retrouva aux prises du gérant visiblement ivre et finit au sol. Apparemment, il ne voulait pas user de violence. Un instant, la jeune femme eut envie de se servir d'un sort de Kido pour immobiliser l'homme, mais jeta un coup d'oeil en coin à son Taicho. Il était du genre à ne pas apprécier la violence, surtout venant de sa chère vice-capitaine, et s'il voulait se charger de ça elle le laisserait faire sans protester.

- Dois-je m'en charger, Taicho ? »

Ils n'avaient pas besoin de plus de mots pour se comprendre. Sa diplomatie habituelle portait-elle ses fruits dans une telle situation ? Pour être honnête, la jeune femme avait de gros doutes. Mais soit, c'était son supérieur, c'était à lui de trancher.
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [Corrigé] Escorte d'un vieillard atypique [pv ; voir missions]






Sujets similaires

-
» site pas mal pour voir des films en direct ^^
» Demande de kit pour le vieillard
» reportage de grand voir vient voir c est beau ..............
» Rang C ou B, Atsu Island, escorte ou enquête [Atsu Island, Rang C-B, Tout type, Enquête ou Combat]
» Un des plus beaux gargant qu'il m'ait été donne de voir
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant Page 1 sur 3
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération