[Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  



[Corrigé] Intrusion Exequiasienne - Aller à la page : 1, 2  Suivant

Invité






MessageSujet: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Jeu 27 Oct - 19:30

U papillon noir virevolta dans l'air au gré d'un vent très doux. Il se dirigeait vers le quartier de la neuvième division, où brillait par son absence le Capitaine de cette même division. Elle était connue pour son caractère protecteur des lieux, et assurait les entrées et sorties entre le Rukongai et le Seiretei, si bien qu'aucun n'avait la velléité de s'insinuer dans les locaux de manière délibérée. Toujours est-il que le responsable de la Division neuf, à savoir Hisagi Shuuhei, se trouvait dans son bureau à signer les quelques rapports de la matinée. Autant dire qu'il n'était pas là à boire le thé tout en discutant avec un homologue comme le ferait très bien Shunsui.

Quoiqu'il en soit, le papillon de l'enfer pénétra la pièce par la fenêtre et informa enfin Hisagi d'une convocation : il fut appelé en salle de réunion pour une nouvelle mission au vu d'un récent évènement des plus singuliers. Il termina bon gré mal gré de lire le rapport avant de le signer, et quitta le quartier pour rejoindre le So-Taisho. A son arrivée, il salua le Capitaine, ainsi que Rangiku Matsumoto qui se trouvait déjà sur les lieux, accompagné bien-sûr du Capitaine de la Dixième Division, Hitsugaya Toshiro. Suite à un très court échange de formules et politesses, le So-Taisho monologua. Après avoir soumis la nouvelle problématique, à savoir l'arrivée des Exquesias sur Karakura, Hisagi Fukutaisho fut aussi surpris que perplexe par le but de leurs présences, mais se tint prêt pour quitter la Soul Society pour aller sur le terrain et neutraliser cette arrivée impromptue et surtout des plus intrigantes.

En effet, ils se demandaient à l'unanimité les raisons de leurs présences dans la ville et ne voyait pas leur utilité. Il sortit de la chambre, attendant les membres de la Dixième Division, toute marque de respect mise en avant. Après quoi, ils furent envoyés sur Terre, et firent de suite baisser la limite de leurs capacités à 20 %, avant de localiser les reaitsu du groupe exequias ainsi que celui de leur chef. Lui s'élança le premier dans les airs pour s'adonner à sa tâche sans toutefois chercher à booster son shunpo. Bien-sûr, ils ne devraient pas de suite passer à l'offensive étant donné qu'ils souhaitaient obtenir des réponses de la part des intrus issus du Hueco Mundo.

[Petite introduction, désolé x)]
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Jeu 3 Nov - 0:26

Tôshirô s'était levé de mauvais poil ce matin. Après avoir passé une mauvaise nuit, agitée; son réveil avait été quelque peu chamboulé par le message d'un papillon de l'enfer. Sa mauvaise humeur, hormis liée au fait qu'il était toujours grincheux, était liée à ce réveil anticipé. Il aurait volontiers fait du papillon son petit déjeuner, pour se venger. L'idée lui avait traversé l'esprit alors encore râleur. Mais après tout il n'était plus un enfant.

Après une brève explication de la mission énoncée le matin même par cet insecte damné, puis par les membres officiels de la Soul Society, ils avaient pris le portail en direction de la Terre. Il s'était tout d'abord demandé le pourquoi de leur présence et de leur mission avant de comprendre, en arrivant sur les lieux, qu'un groupe d'Exequias était présent, proche du coeur de Karakura.

Hisagi Shuuhei, un membre qu'il jugeait compétent et avait déjà fait maintes fois ses preuves avait été envoyé pour lui fournir une aide. Si il n'en avait eu cure au départ, il pensait maintenant qu'elle aurait son utilité pour vaincre ces ennemis dont le reiatsu était plus élevé que ses prévisions. Dans un état encore vaseux, comme toujours endormi, cette aide s'avérerait surement précieuse pour vaincre. Qui plus est, Matsumoto n'avait pu l'accompagner...

*Cela me permettra d'être un peu tranquille, d'avoir un peu de silence !*

C'est vrai qu'il se montrait un peu cruel, mais diable, quel calme parfois quand la jeune vice-capitaine ne se retrouvait pas dans ses pattes, à piailler.

Ils se trouvaient maintenant sur le champ de bataille, prêts à en découdre face à un nombre d'ennemis encore inconnu. Comme d'habitude, la précision des informations données par la Soul Society avant le départ n'avait pas été extraordinaire. Et comme d'habitude ils feraient sans. En compagnie d'Hisagi protégeant ses arrières, il s'avança dans la direction - quoiqu'un peu floue encore à une telle distance - du groupe d'Excequias qu'ils devaient abattre. Le combat, comme il l'avait déjà pressenti, s'annonçait plus compliqué que prévu et ses deux alliés ne seraient pas de trop. Finalement, le groupe, qui n'était encore qu'un point minuscule pour ses yeux il y a quelques instants se dévoilait peu à peu alors qu'Hisagi prenait les devants et accélérait son Shunpo.

Ce combat finirai peut être par le réveiller...

[Court RP de démarrage pour moi aussi :) et modif. effectuée]
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Lun 7 Nov - 8:58




Hueco Mundo - Palais de Las Noches.
----------

Un bruit de pas sourds résonnait dans les longs couloirs immaculés de Las Noches, édifice surplombant le Hueco Mundo de sa magnificence. Construit selon les instructions du Shinigami renégat Aizen Sôsuke, il servait de repaire à sa fidèle armée d’Arrancars, Hollows ayant franchit la barrière les séparant des Dieux de la mort afin d’acquérir des pouvoirs similaires à ces derniers. Pour quiconque franchissait le seuil de ce lieu pour la première fois, il serait aisé de s’y perdre tellement chaque recoin ressemblait à son voisin, tel un labyrinthe inextricable dans lequel il est difficile de se repérer. Pourtant, une fois connaissance des lieux prise, l’on pouvait remarquer que chaque partie était destinée à une fonction bien précise. Quartiers de l’Espada d’un côté, laboratoire d’expérimentation de l’autre, salle de réunion dans un coin et cellules dans un autre, le tout, entourant la pièce la plus importante située au cœur même de l’édifice, la salle du trône, celle où siégeait Aizen ainsi que ses mécènes, planifiant la moindre de ses futures actions le sourire aux lèvres, attendant l’heure fatidique avant de mettre ses projets à exécution. Véritable lieu de croisement entres les différents Arrancars qui peuplaient ainsi le palais, le couloir semblait cette fois-ci totalement désert, faisant ainsi hautement résonner n’importe quel bruit qui viendrait à le traverser. Depuis la veille néanmoins, une personne extérieure à ce monde avait été amenée ici, sous les ordres de l’ex-Capitaine de la cinquième division.

Alors qu’une attaque de l’Espada avait été lancée sur Karakura afin de détourner l’attention de tous les Shinigamis, Inoue Orihime, humaine possédant des pouvoirs dépassant l’entendement, avait été approchée par Ulquiorra Schiffer afin qu’elle rejoigne les rangs du Hueco Mundo. Toutefois, les choses avaient été faites de manière sournoise, de manière à laisser penser que la jeune humaine n’avait en rien été kidnappée ou emmenée de force, mais avait bien rejoint le camp adverse de son propre gré. Enfermée seule dans l’une des cellules de l’immense palais, sa présence ne pouvait que prouver que le plan avait parfaitement fonctionné et était à la hauteur des espérances d’Aizen. La suite des opérations ne tarderait pas à se révéler, et tous se tenaient près à passer à l’action au moindre mot du maitre des lieux. C’est ainsi que Rudobone, capitaine de l’Exequias, commando d’exécution étant chargé d’éliminer tout intrus posant les pieds à Las Noches, ou supprimer des Arrancars ayant failli à leur mission et étant dans l’incapacité de combattre, marchait seul, à travers les longs couloirs du palais. En effet, une mission des plus inhabituelles venait de lui être confiée, il devait dès lors en informer son armée et lancer les opérations, aucun échec n’étant permit. Arrivé devant ses appartements, il poussa la porte qui s’ouvrit dans un grincement sec, se retrouvant alors devant une trentaine de ses subordonnés. Les scrutant avec attention, il en désigna alors un certain nombre qui durent s’avancer afin d’écouter les instructions qui allaient leur être données.


« Nous venons de recevoir de nouveaux ordres d’Aizen-sama. Vous allez devoir vous rendre dans le monde des humains et exterminer tous les Shinigamis que vous y trouverez, ce pour faciliter la prise de pouvoir de notre seigneur une fois qu’il passera à l’attaque. Remplissez votre mission ou périssez, aucun échec ne sera toléré ! »

S’abaissant en signe d’abdication, les six membres de l’Exequias quittèrent aussitôt la pièce et se mirent en route, pénétrant dans un Garganta qui s’ouvrit d’un vrombissement tonitruant au-dessus de la ville de Karakura. La chasse aux Shinigamis pouvait commencer…

--------------------




----------

Karakura – Clinique Kurosaki.

Le jour s’était levé depuis peu lorsque les premiers rayons de l’astre solaire vinrent caresser le visage de cet adolescent encore endormi, lui procurant une douce sensation de chaleur le forçant à sortir de son sommeil. Ouvrant difficilement les yeux, il constata alors que sa nuit avait été courte après avoir jeté un furtif coup d’œil au réveil posé sur le bureau adjacent. Peinant à se redresser, ses muscles le tiraillant de toute part, il ouvrit sa fenêtre afin d’observer la vue qu’il avait de sa chambre, laissant la brise matinal faire virevolter ses cheveux. Karakura se révélait être une ville vraiment paisible de si bon matin, lorsque l’on prenait la peine de l’observer dans le silence le plus total, et sous un ciel ensoleillé. Mais en l’occurrence, notre jeune rouquin était perdu dans ses pensées, ailleurs, fixant l’horizon d’un regard pessimiste. Il avait peu dormi en réalité, ressassant sans cesse les évènements s’étant produit il y a peu, à savoir la disparition de sa camarade de classe, Inoue.

Alors qu’il avait disparu de la circulation pendant près d’un mois dans le but d’apprendre à maitriser son Hollow intérieur afin de devenir un vrai Vizard, il avait fallu que son entrainement soit interrompu par une irruption surprise des Arrancars pour le sortir de sa torpeur, suivi d’une cuisante défaite face à Grimmjow Jaggerjack qui le força à retourner chez lui reprendre des forces, avant de constater le lendemain que la jeune rouquine avait disparue… À dire vrai, tout s’était enchainé très vite depuis son retour de la Soul Society, lui qui pensait pouvoir retourner à une vie paisible déchanta très vite, se retrouvant confronté à l’oppression régulière de son Hollow intérieur qui le menaçait ouvertement, mettant sa vie en danger. Puis l’apparition d’Hirako Shinji, leader de ce groupe masqué nommé Vizard, ainsi que les Arrancars, tout ça lui était tombé dessus sans qu’il ne s’y attende. Et aujourd’hui encore, une autre des personnes auxquelles il tenait se retrouvait dans une situation des moins enviables.

Inoue… Cette jeune fille si fragile et innocente incapable de blesser volontairement quelqu’un… Ichigo le savait, ses profondes fractures que lui avait occasionnées Grimmjow qui avaient guéries en une nuit, et cette faible trace de Reiatsu encore présente sur lui, ce ne pouvait être qu’Inoue, mais où avait-elle pu partir ensuite ? Et surtout, pourquoi ainsi, pourquoi maintenant ? Ces questions taraudèrent tous ceux la connaissant, et une réunion d’urgence avec le Capitaine-Commandant de la Soul Society avait été dès lors organisée dans l’appartement de la jeune lycéenne. Pour l’adolescent, les conclusions du So-Taishô ne pouvaient être exactes, il connaissait son amie et avait toute confiance en elle, ainsi, il était impossible qu’elle les ait trahis pour rejoindre le camp adverse. Qu’avait-il donc bien pu se passer dans le Dangaï pour que personne ne l’ai revue depuis ? Yamamoto avait alors rapatriés tous les Shinigamis présent à Karakura le temps de lancer une enquête visant à découvrir le fin mot de l’histoire, interdisant à l’aîné des Kurosaki de prendre une quelconque initiative dans cette affaire, il devrait se contenter d’attendre les réponses qui lui seraient données…

Depuis lors, il bouillonnait de l’intérieur. Comme si il était du genre à rester les bras croisés à attendre que les réponses viennent à lui… Non, bien au contraire, et pourtant, c’était bien là le rôle dans lequel il avait été cantonné, qu’il soit d’accord ou non. Bien qu’un peu loufoque, Inoue restait une personne très pure d’esprit, fidèle en toute circonstances à ses amis, et plus encore au rouquin qu’elle n’abandonnerait sous aucun prétexte, alors comment expliquer sa soudaine disparition ? Tout cela n’avait aucun sens… Et pourtant, Ichigo ne cessait de ressasser ces mille et une questions en tentant vainement d’y trouver ne serait-ce qu’un début de réponse. Plongé dans ses pensées, il ne se rendait également pas compte du fossé qu’il était en train de creuser entre lui et sa famille, inquiétant ses sœurs qui s’était questionnées bons nombres de fois sur l’endroit où leur grand-frère avait pu disparaitre, mais également pourquoi se montrait-il soudain si distant…

La même chose s’était également produite lorsqu’il était retourné au lycée, faisant face à son professeur qui le sermonna pour sa si longue absence, ne bronchant même pas lorsque celle-ci lui infligea un puissant coup de cahier sur le haut du crâne en signe de mécontentement. Chad et Ishida étant absents, il s’était retrouvé seul avec Keigo et Mizuiro, qui ne purent s’empêcher de remarquer le détachement total dont faisait preuve le rouquin. Le pire se produisant à la fin du cours avec Tatsuki, qui l’interrogea de manière virulente sur l’endroit où était passée Inoue, lui avouant au passage qu’elle était quelques peu au courant de ses activités pour l’avoir vu affublé de son Shihakushô un jour où il était partit à la chasse aux Hollows. Perturbé au plus haut point par les révélations de sa camarade de classe, Ichigo ne s’en démonta pas pour autant, faisant mine d’ignorer totalement les allégations de la jeune fille et démentant ignorer totalement ce qui avait pu arriver à celle-ci –ce qui était en partit vrai qui plus est-. La confrontation se terminant de manière quelque peu explosive, -la disciple de karaté envoyant notre héros percuter de plein fouet une fenêtre de l’établissement qui se brisa à son contact- le rouquin fini par demander à ses deux compères de prendre soin de celle-ci avant de rajouter qu’ils ne devaient en aucun cas chercher à lui adresser la parole à partir de ce jour, tournant ensuite les talons afin de quitter le bâtiment…

D’une certaine manière, on pouvait dire que sa vie partait en éclat, subissant défaite sur défaite lors de ses combats, une amie proche disparaissant après s’être occupée de lui dans la nuit et creusant un fossé considérable entre lui et les gens s’inquiétant pour son sort… Pour l’instant, la seule chose étant claire dans son esprit, c’est qu’il fallait coute que coute retrouver la douce Orihime, peu importe le moyen, mais ensuite, que faire ? La menace Aizen était toujours présente, et les onze secondes de tenue de son masque de Vizard ne lui permettraient jamais de pouvoir se défaire de toute l’Espada… Ces questions tournaient et retournaient dans son esprit au fur et à mesure que la nuit avait avancée, ne lui octroyant qu’un peu de répit vers quatre heures du matin lorsque la fatigue l’emporta sur le reste, le plongeant dans un profond sommeil… Et le voici, le matin suivant, les bras croisés et posés sur sa fenêtre, à regarder l’horizon, ses tourments reprenant irrémédiablement le dessus. Il ne pouvait y échapper, cela faisait partit de son caractère, et ce n’était point maintenant qu’on le changerait.

Se décidant finalement à se lever, il partit en direction de la salle de bain, tentant de laisser s’échapper son esprit tandis que l’eau bouillante fouettait son corps de toute part. Une fois finit de se préparer, il croisa Karin attendant devant la porte, la saluant sans même la regarder en lui disant qu’il ne prendrait pas de petit-déjeuner en leur compagnie ce matin, retournant dans sa chambre en veillant à bien refermer la porte derrière lui. S’asseyant sur sa chaise, fixant de nouveau le paysage, il se demanda ce qu’il pourrait bien faire à présent. Il était clair qu’il ne retournerait pas au lycée avant un bon moment, mais alors que faire ? Retourner voir Shinji et les autres pour leur demander leur aide ? L’idée ne l’enjouait pas réellement. Se rendre à l’appartement d’Inoue pour tenter de rentrer en contact avec la Soul Society via l’énorme poste de transmission installé par leur soin et en savoir plus sur l’avancée de l’enquête ? Il y avait peu de chance qu’il parvienne à le faire fonctionner, ce genre de technologie n’étant pas son fort, il risquait surtout de perdre patience et finir encore plus à vif qu’il ne l’était. Alors quoi ? L’idée de rendre visite à Urahara frôla son esprit, après tout, l’énigmatique commerçant semblait toujours tout savoir sur tout et avait déjà aidé l’adolescent à de nombreuses reprises, qui sait quel genre d’informations serait-il à même de lui donner concernant la disparition de sa camarade…


Son choix semblait alors fait, mais contre toute attente, ses plans allaient être quelque peu chamboulés lorsqu’il ressentit l’air se condenser sous l’apparition d’une forte pression spirituelle. Prit de surprise, il se précipita à sa fenêtre afin d’en percevoir l’origine, se débrouillant au mieux afin de tracer les particules d’énergie spirituelle et d’en remonter jusqu’à leur source. Les Arrancars étaient-ils de retour ? Était-ce Grimmjow, une nouvelle fois ? À en juger par leur intensité, il ne s’agissait pas du Sexta Espada, ni même à un Reiatu d’Arrancars comme ceux auxquels il avait déjà eu affaire. Bon sang, qu’était-ce cette fois-ci ? Pourquoi les évènements semblaient s’enchainer à une telle vitesse sans même lui laisser le temps de résoudre quoi que ce soit ? Le temps n’était plus au questionnement, il fallait agir ! Qui sait, avec un peu de chance, cela lui permettrait également d’en apprendre un peu plus sur la rouquine, mais ce qui était sur, c’est que l’adolescent ne pouvait rester passif. Attrapant son insigne de Shinigami Daikô d’un geste vif, il appliqua celui-ci sur son torse afin d’extraire son âme de son enveloppe corporelle qui retomba sur son lit. Si besoin était de faire acte de présence, Kon pourrait s’en charger lui-même en prenant possession de son corps. Bondissant violemment, il se mit en route vers le Sud de la ville.

Traversant tout Karakura à la vitesse de son Shunpô, il se hâta afin d’éviter que les différentes sources de Reiatsu ne se séparent et le force à courir après celles-ci en enchainant combat sur combat. Se rapprochant petit à petit, il ressentit de nouveau deux sources de pression spirituelle apparaitre et se diriger vers le lieu de l’affrontement, la Soul Society avait été réactive elle-aussi ? Tant mieux, cela ne pourrait qu’en être bénéfique au vu de ce qu’il pourrait arriver. Étant ainsi accompagné, il pourrait l’emporter plus efficacement sur ses opposants. Lesdits alliés avaient d’ailleurs été plus rapide que lui, sans doute étaient-ils arrivés plus prêt de ces nouveaux ennemis que lui ne l’était de sa chambre. Empoignant Zangetsu afin de le sortir de son fourreau, il arriva alors sur les lieux de ce qui allait être un futur affrontement farouche, reconnaissant les deux alliés venus lui prêter main forte qu’il interpella juste avant de se fixer à leur hauteur.


« Hisagi-san ! Tôshirô ! »

S’arrêtant au niveau du Capitaine de la dixième division, Zanpakutô en mains, il les scruta des pieds à la tête, il n’avait jamais combattu à leur côté, mais il fallait une première à tout, et face au groupe d'adversaires leur faisant face, leur aide n’allait pas être de refus. En parlant d’adversaires… Ils ne ressemblaient en rien à des Hollow classiques, mais il n’avait guère l’apparence d’Arrancars non plus, qu’étaient-ils exactement ? Une nouvelle caste de guerriers d’Aizen ? Leur Reiatsu semblait néanmoins indiqués qu’ils étaient moins forts que Grimmjow, mais fallait-il les sous-estimer pour autant ? Prudence est mère de sureté, aussi était-il plus judicieux de se tenir sur leur garde et prendre le temps d’observer le genre de capacités qui étaient les leurs avant de passer à l’action… Même si il fallait avouer que ce n’était pas forcément le genre du rouquin, préférant attaquer de front et voir au moment voulu plutôt que de jouer à celui qui restera le plus stoïque avant d’attaquer. Toutefois, n’étant pas seul, et ayant la possibilité de leur soutirer quelques informations, il allait falloir la jouer serré et rester concentré autant que faire se peut. L’adolescent savait qu’en cas d’extrême urgence, il ne lui suffirait qu’à sortir sa botte secrète pour prendre l’avantage et espérer en finir rapidement.

« Ce sont... Des Arrancars ? Il marqua un temps de pause, déglutit, et reprit d'une voix quelque peu hésitante. Avez-vous... Des nouvelles concernant Inoue ? »



Spoiler:
 
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Mer 16 Nov - 14:48



Les pas des vingt exequias accompagnés de leur capitaine résonnaient dans les couloirs sombres du garganta.
Force de frappe du Hueco Mundo, leur seul but était de tuer, exécuter froidement quiconque se mettrait en travers de la route de leur maître. Ils étaient la lame de Las noches depuis déjà des siècles, bien avant l'arrivée des shinigamis dans le palais, bien avant même leur arrancarisation.
Ces assassins ne connaissent ni la peur, ni la douleur et encore moins le courage et la bravoure. Êtres dépourvus d'une réelle âme, ils ne sont ni plus ni moins que des armes.

Leur unique maître et créateur, Rudobon, leur père ; s'était quand à lui rangé sous les ordres d'un shinigami, un ennemi juré du monde creux. Mais cela, ils n'y attachaient aucune importance.

La mission était simple et claire : tuer les shinigamis présents sur terre. Après tout, tuer était ce qu'ils savaient faire de mieux, peut être même la seule chose qu'ils connaissaient.

Lorsque la troupe arriva sur terre, leur capitaine leur fit un signe de main afin de les arrêter. Il sonda les alentours tout en libérant de son reatsu afin d'être perçu de tous. Après tout, il était plus aisé de faire venir l'ennemi à lui que de le chercher et qui plus est. Rester à proximité du garganta lui laissait une possibilité de repli.
Les premiers adversaires ne tardèrent pas à se présenter devant les soldats. Ils seraient donc trois, et à en juger par leurs tenues, il y avait là un capitaine de division, un lieutenant ainsi qu'un autre qui aurait pu passer pour un simple shinigami.
Néanmoins, Rudobon était informé de l'identité de cet être, il avait assisté aux rapports des espadas et était au fait de sa puissance.

"Exequias, soyez prêt à mourir pour moi."


D'un signe de main, il envoya la quasi-totalité de ces hommes face à l'adversaire. Ainsi, trois groupes d'une dizaine d'homme s'étaient formés et allaient attaquer de front l'ennemi, frappant tous en même tant, dans la confusion la plus générale.
Simple mesure de leur force, l'arrancar pourrait ainsi juger de la force de ses adversaires.
Il le savait, la puissance de ses exéquias tenait dans leur nombre et devant de tel ennemis, les siens seraient vite défaits.
Le dernier resterait à ses cotés afin de le couvrir tandis qu'il émettait déjà un flux de reatsu pour faire venir nombre d'exequias qui attendaient à l'autre bout du tunnel.
L'arrancar avait prévu que les affrontements seraient difficiles, et avant même que les shinigamis se soient débarrasser de leurs assaillants ; car il en était certains, les anges de la mort ne déploieraient pas toute leur puissance tout de suite ; des dizaines arriveraient.

Dans le pire des cas, si jamais tout les siens étaient anéantis, il n'aurait qu'à libérer son pouvoir pour en créer d'autres.
Tel une vague, la puissance de l'exequias allait s'abattre sur ses ennemis alors que déjà, à l'autre bout du tunnel, le torrent déferlait.

Spoiler:
 
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Mer 21 Déc - 10:46

La ville de Karakura s'éveillait une fois de plus au son des oiseaux pépiant dans le ciel. Une superbe matinée s'annonçait, matinée à laquelle Ishida Ryuuken ne prêtait aucune attention, encore une fois.
Si la plupart des gens est à cette heure-ci en train de s'éveiller, lui était déjà fin prêt et en route pour le boulot.... Quoique, par un temps pareil, un samedi matin, le nombre de blessés et de malades se compte sur les doigts de la main. Nous parlons bien d'une seule main!
Ainsi donc, il se promenait sous le soleil éclatant, sans rien faire de plus intéressant que cela, au moment où il sentit l'arrivée d'une force extérieure à ce monde. Un grotesque assemblage de plusieurs forces dites "traditionnelles", dans l'univers bien fermé des porteurs de pouvoirs. Autrement dit un mélange de Shinigami et d'Arrancar, autrement dit de Hollow, en un sens.


*.... On peut tout de suite parier sur le fait que la Soul Society aux abois a déjà envoyé sa meute. Sans compter le fait que Kurosaki Jr. doit déjà être parti, en quête d'informations sur sa dulcinée. Enfin, lents comme ils sont, les intrus auront probablement eu tout leur temps pour prendre connaissance du terrain. J'ose espérer qu'Uryuu n'aura pas eu la mauvaise idée d'essayer de planter son professeur pour aller se battre.*

Ryuuken leva le regard vers le ciel et marqua une pause, avant d'entrer dans le hall du bâtiment principal de l'hôpital.

*Quoi qu'il en soit, ces créatures ne sont pas des hollow. Suivant cette théorie, elles ne sont pas là pour mettre la pagaille, mais plutôt donc dans un but précis. Des Exequias, probablement... Bref.
On dirait qu'il n'y a pas de papier à remplir pour le moment, ni de malade urgent. Evidemment, un samedi matin. Ce qui me laisse le champ libre pour me dégourdir les jambes. Sauf si Isshin trouve le moyen de se faufiler pour se foutre de ma gueule, comme à l'accoutumée.*


"Voilà qui me laisse un vaste panel d'options."

Il se dirigea tranquillement vers l'ascenseur et redescendit au rez-de-chaussée, avant d'emprunter l'escalier menant aux sous-sol. Il n'y avait aucune chance pour qu'il éveille les soupçons, vu que le nombre de malades ne nécessitait qu'un personnel minimum. Quand bien même, prudence est mère de sûreté, et ça ne lui coûte rien.
D'ailleurs, heureusement les escaliers n'étaient pas en colimaçon, ce qui évite des maux de tête inutiles, même si bien évidemment Ishida Sr est bien au-dessus de ça, on sait.
En fait, cette parenthèse n'ayant rien à faire ici, nous l'ignorerons purement et simplement.
Bref, où en étions-nous? Ah oui, Ishida et les sous-sols. Trêve de discussions oisives, nous allons partir du principe que le lecteur est assez intelligent, et assez au courant de ce qui se trame - et s'est tramé - à Karakura, pour savoir ce qu'Ishida Ryuuken fait au sous-sol de son propre hôpital.
Ayant fait ses provisions d'armes, de tubes et de tout ce à quoi vous pensez à la mention du mot "promenade"....., il repartit dans la même direction, toujours sans se presser. Eh bien oui, ne me dites pas que vous ne connaissez pas la règle commune à tous les bâtiments publics....

Enfin, la voici quand même pour les ignares.... :
On ne court pas dans les couloirs !

*Autant aller faire un tour à l'orée de la ville. S'ils sont là pour exterminer les Shinigami, je n'ai aucune raison de me battre et eux n'ont aucune raison de s'opposer à moi. Le reste dépendra d'eux je suppose. D'eux et de ces.... Shinigami. Je n'ai nullement l'intention de me montrer, qui plus est.*


N'oublions pas que Ryuuken est passé maître en l'art de cacher ses pouvoirs, capacités et reiatsu. En gros tout ce à quoi le mot 'Quincy' peut bien vous faire penser..... Pour le moment, personne d'autre que son fils ne sait qu'il possède des pouvoirs, de toute manière, et tout était bien mieux ainsi.
Quoi qu'il en soit, son trajet jusqu'au lieu dit étant exempt d'événement croustillant, mis à part réclamations intempestives du lecteur, nous allons considérer qu'Ishida Sr. s'est téléporté, et arrivons donc directement dans la zone entourant la scène - pour l'instant diplomatique - de combat.


*En ce qui concerne ce problème, il n'y a pas de souci à se faire je suppose. Il faudra juste que j'intervienne au moment opportun pour qu'ils croient en une intervention d'Uryuu. Je suppose qu'il arrivera tôt ou tard de toute manière.... Et plutôt tard que tôt, pour changer.*


Enfin il semblerait que la scène ne soit plus si diplomatique que ça à présent.

*...... Quoi qu'il en soit je suis assez proche pour observer la bataille, et assez loin pour que l'ennemi ne tienne pas de compte de moi. Pas pour l'instant du moins.
Aucun être sain d'esprit n'enverrait toute son armée sur l'ennemi sans avoir une autre carte à jouer. Il me paraît limpide qu'il cherche à juger de la force de son adversaire, des délais impartis pour les affaiblir avant de pouvoir lâcher le gros de la bête. Il reste à voir en quoi ce gros consiste, étant donné la valeur quasi-nulle de ces pantins qu'il envoie actuellement. La Soul Society pourrait très bien envoyer des renforts... Qu'est-ce qu'ils cherchent donc à faire ici...?
Certainement pas une mission-suicide, ce serait bien trop maladroit. De la recherche d'infos peut-être. Mais de quelles informations auraient-ils besoin....Enfin ça ne me concerne pas. Le reste de la bataille nous le montrera sûrement, d'ailleurs.*




/Navrée du manque d'imagination, c'est pourri je sais.... et ça correspond moyen à Ryuuken -_-'' C'est un peu beaucoup fait à l'arrache pendant que le proprio de l'ordi a le dos tourné xD /
avatar
Uryuu Ishida

_________________
Quincy

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
71/100  (71/100)
Points:
11/80  (11/80)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Sam 24 Déc - 21:13

Le Quincy se trouvait chez lui quand il sentit un reiatsu assez particulier. Comme tout les samedi il ne s'entraînait pas avec son père et bien entendu il n'y avait pas cours. Il était en train de coudre une chemise sur laquelle il rajoutait avec minutie différente teinte de bleu pour faire une croix de Quincy. Il faisait ça pour s'occuper l'esprit. Il était comme Chad et Ichigo, torturé intérieurement depuis la disparition de leur camarade avec laquelle ils avaient vécu plusieurs aventures pleines de danger. Il avait même cousu une poupée à son effigie sans vraiment s'en rendre compte.

Il se sentait mal à l'aise depuis qu'Orihime avait disparue, sans sa bonne humeur et son côté bizarre habituels, il avait une impression de vide, il n'avait qu'une envie c'était d'aller la chercher au Hueco Mundo, ce qui allait sûement bientôt arriver. Il passait plusieurs aprés-midi à l'imaginer là-bas, il faisait peu attention au cours et ses résultats baissaient... un peu. Il ne tenait plus en place, et les entraînements avec son père lui permettaient de se défouler et de penser à autre chose, il en avait vraiment besoin.

Quand il sentit le reiatsu il se dressa d'un coup et se prépara à aller sur place, et sentit la pression spirituelle de shinigamis, il reconnaissait sans peine celle de Kurosaki et identifia le capitaine Toshiro Hitsugaya pour l'avoir déjà croisé. Le dernier il ne le reconnaissait pas, il avait peut-être déjà croisé cette personne mais pas assez pour qu'elle lui semble importante, cela devait être un vice-capitaine. Il sentit aussi le grand nombre d'hollows qui devaient être des arrancars.
Il se rappella de la promesse faite à son père. Il faillit ne pas y aller mais utilisa une logique un peu tordue pour se convaincre d'y aller. Il n'aidait pas vraiment les shinigamis, il protégeait sa ville. Ces shinigamis se mêlaient de ces affaires là c'étaient leur problème, il espérait juste que son père ne serait tout de même pas au courant... en plus il y avait Ichigo.

Il arriva sur place et remarqua que le combat n'avait pas encore commencé, il n'avait pas remarqué la présence de son père et observa le groupe.


- Bon les arrancars ont un avantage numérique mais sont beaucoup moins puissants, ils sont face à deux personnes de niveau capitaine et un lieutenant. Ils se ressemblent tous sauf celui le plus en retrait. Il semble aussi leur donner des ordres, si ça se trouve il a invoqué ces gars là, si on se débarasse de lui ses sbires devraient suivre.

Uryuu matérialisa son arc et visa celui qu'il avait ésigné comme étant le chef du groupe. Il matérialisa une flèche assez imposante au lieu d'en tirer plusieurs rapidement et ne regarda pas où elle termina, il visait déjà un des larbins.
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Lun 26 Déc - 22:55



Les forces de Las Noches déferlaient sur ses ennemis.
Les lames scintillaient et déjà le fer s’entrechoquait. Le capitaine Rudonbon observait ses hommes se faire massacrer avec une certaine satisfaction, les shinigamis, trop sur d’eux comme à leur habitude sous estimaient leurs adversaires.
Quelque chose attira l’attention de l’arrancar, très vite, il effectua une manœuvre sur le coté et vis passer la flèche suffisamment près de lui pour sentir sa chaleur.
Loin de là, se tenait un personnage qui déjà s'en prenait à l'un de ses subordonnés.

«Tss, ne t'inquiète pas, il y en aura bientôt bien assez pour toi !"»

Celle-ci s’engouffra dans le garganta et s’en alla finir sa course.

.:: Ichigo : 10 exequias ::.

Spoiler:
 

.:: Hisagi : 10 exequias ::.

Le premier groupe arriva vers un jeune shinigami aux cheveux noirs et au visage entaillé, et alors que le premier frappait déjà au niveau de la nuque, le deuxième exequias lui, visait les cotes.

Tout se passa très vite, et un instant, les deux pantins avaient été tranchés et tombaient lourdement.
Les suivants s’arrêtèrent une seconde. De toute évidence, l’ennemi était puissant et il valait mieux se lancer dans le combat avec précaution et finesse.

Attaquant par groupe de deux, chacun leur tour et de plus en plus rapidement, les exequias tentaient de déstabiliser leur adversaire, alors que celui-ci, alors que le combat avançait, abattait petit à petit les ennemis qui lui faisait face.
Très vite il le resta plus que quatre d’entre eux.

Maintenant, les soldats adoptaient une attitude défensive en retrait, tandis que le shinigami prenait de plus en plus confiance en lui et avançait d’un pas sûr.

« Si c’est cela la puissance des arrancars de Las Noches, je n’aurai même pas besoin de libéré Kazeshini ni même de … »

Le shinigami s’interrompit alors qu’un exequias s’était déplacé derrière lui plus le décapiter. Hisagi lui donna un coup de genou dans l’estomac et trancha sa gorge d’un coup sec. Un autre était déjà derrière lui et avant même qu’il ait eu le temps d’attaquer, le lieutenant lui avait déjà enfoncé son zanpakuto dans le ventre.

Il retira rapidement son épée et regarda devant lui. Il ne restait plus qu’un exequias, un jeu d’enfant, néanmoins…

Le jeune homme fut soudain prit d’une violente douleur dans l’abdomen. Il y posa sa main, et réalisa que du sang en coulait abondement.

En contrebas, alors qu’il déplaça sa main de son champs de vision, le dernier des exequias qu’il avait tué lui apparu, gisant. A ses cotés, son sabre, imprégné de sang.

« Teme…. »

Sa vision se brouillait et ses forces les quittaient alors qu’il réalisait qu’il avait été imprudent. Trop sûr de lui, le shinigami avait laissé un adversaire se rapprocher de lui assez prêt pour effectuer une mission suicide.

Le corps du lieutenant alla s’écraser juste à coté de celui qui avait tranché sa chair alors que furtivement, l’exequias restant se dirigeait vers sa cible.

.:: Toshiro : 12 exequias ::.

Les guerriers tombaient uns à uns sous le coup de l’épée du capitaine de division, nul n’avait réussit à approcher plus prêt que le tiers de sa lame et tout ceux qui l’avaient fait étaient tombés.

Déjà, il n’en restait plus qu’un lorsqu’Hitsugaya remarqua la défaite du lieutenant. Surpris, il observa une seconde afin d’analyser la situation. Hisagi était tombé, mais il ne restait plus aucun ennemi. Son reatsu émanait encire faiblement de son corps, ce n’était pas très encourageant, mais il était toujours en vie.

Profitant de ce moment d’inattention, l’exequias qui restait se rua sur lui pour tenter de la tuer.
Loin d’être un amateur, Toshiro l’exécuta froidement et l’observa glisser le long de sa lame.

Une force émana un peu plus loin. Le garganta semblait s’ébranler tandis qu’un grand nombre d’exequias déferlait.
Subitement, il sentit une présence derrière lui.

Un exequias, sorti de nulle part l’attaquait, sa lame toucha son bras.

La blessure n’était pas profonde, mais suffisamment pour ralentir son mouvement lorsqu’il tenta de tuer son assaillant. Celui-ci lâcha son sabre et l’attrapa pour le serrer entre ses bras. Le capitaine, loin d’imaginer un tel type d’attaque, ne put empêcher l’étreinte.

« Qu’est ce que.. ?! »

Une ombre planait déjà au dessus de sa tête. Du coin de l’œil, il vit trois exequias sauter sur lui, pointant leurs épées sur sa nuque.

*C’est la fin…. *


Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Mer 28 Déc - 2:27

Plus les minutes défilaient, et plus la tension devenait palpable, voire électrisante. Les deux camps se faisant face ne prononçant aucun mot, se contentant dans un premier temps de simplement s’observer. Qui lancerait l’assaut en premier ? Qui arracherait ses premiers mots à l’ennemi ? Cette atmosphère étouffante pourrait paraitre insoutenable à quiconque assisterait à la scène, mais les guerriers présents eux, vivaient avec ce genre de sensations chaque jour, si bien qu’elles étaient devenues parties intégrantes de leur vie. Ils étaient entrainés pour ne pas succomber à cette pression constante, ne pas se laisser submerger par leurs émotions pour garder leur sang froid quelque soit la situation. Quand bien même celle-ci devenait de plus en plus écrasante.

Malgré tout, pour Ichigo, la situation était légèrement différente, et quand bien même l’assaut était imminent, une partie de ses pensées étaient malgré tout tournées vers sa camarade disparue. Quand était-il de l’enquête de la Soul Society ? Avaient-ils de nouvelles informations ? De nouveaux éléments ? Bien qu’il n’en n’avait pas conscience, la réponse qui viendrait à lui être apportée influencerai considérablement son attitude lors du combat. Le rouquin avait toujours été comme ça. Fort de son instinct de protection envers ceux lui étant cher, le simple fait de les savoir en danger ou dans tout autre situation négative changeait sa manière de combattre, quitte à lui porter préjudice dans certains cas. Trop impatient de rejoindre ses amis pour leur prêter mains forte, il pouvait dès lors manquer de concentration sur le combat qu’il menait et ainsi se faire surprendre par celui lui faisant face. Et la situation actuelle n’échappait pas à la règle.

Toutefois, aucun de ses deux alliés ne lui apporta de réponse, et bien que cet instant lui paru interminable, il ne s’était en réalité écoulé qu’à peine quelques minutes avant qu’un nouveau reiatsu ne se fasse sentir. Reiatsu qui, fait bien étrange, ressemblait énormément à celui de son camarade de classe Ishida. Dubitatif, le Shinigami Daikô se retourna afin d’apercevoir ce nouvel individu qui semblait arriver en renfort, et surtout, essayer de comprendre pourquoi son énergie spirituelle ne lui était pas tout à fait inconnue. Uryuu ayant perdu ses pouvoirs lors de l’escapade à la Soul Society durant l’été, il était tout bonnement impossible qu’il s’agisse de lui, du moins, c’était une évidence dans l’esprit du rouquin, mais alors qui ? Fronçant les yeux jusqu’à ce que l’inconnu en question n’arrive finalement à sa hauteur, Ichigo écarquilla les yeux lorsqu’il constata qu’il s’agissait bel et bien d’Uryuu.


« I... Ishida ?! »

Marquant un temps de pause, son cerveau se bloqua l’espace d’un instant. Était-ce simplement possible ? S’agissait-il vraiment d’Ishida, là, devant ses yeux ? Comment diable pouvait-il se tenir à ses côtés alors qu’il avait perdu ses pouvoirs quelques mois auparavant ? Décidément, le mois passé auprès des Vizard afin de contrôler son Hollow intérieur lui avait, semble-t-il, empêché de se tenir au courant de l’évènement, si tenté que tout ceci était bien réel. Incapable de sortir le moindre mot de sa bouche, suite au choc que cette apparition lui avait provoqué, il écouta son camarade de classe décrire à voix haute la situation actuelle telle qu’elle était, tout en évoquant les hypothèses auxquelles il parvenait.

Lui jetant un regard perplexe, c’était comme si rien n’avait changé, comme si le Quincy n’avait jamais perdu ses pouvoirs et se comportait comme il l’avait toujours fait. Arrivant de nulle part et balançant à qui voulait les entendre toutes ses théories sur les adversaires qui étaient apparu. Si d’ordinaire, ce genre de chose était sujet à querelles entre les deux adolescents dû à leur comportement diamétralement opposé -le rouquin étant du genre à foncer dans le tas sans se poser de question-, cette fois-ci, l’ainé des Kurosaki ne répliqua guère, encore stupéfait par l’apparition de son camarade. Mais une bonne surprise n’arrivant jamais seule, véritable coup de grâce au choc encore frais du rouquin, Uryuu invoqua alors son arc, décochant sans attendre une flèche en direction de celui qu’il avait désigné comme étant le chef de troupe de leur nouveaux adversaires.

Attends un peu… Depuis quand au juste avait-il récupéré ses pouvoirs, et depuis quand son arc ressemblait-il à une rosace ? Était-ce l’explication à l’infime variation dans son reiatsu, ce qui expliquait pourquoi il ne l’avait pas reconnu à son approche ? Cela faisait bien trop d’informations à assimiler à la fois, surtout ajouté à toutes les questions qui lui taraudaient déjà l’esprit pour que l’adolescent n’arrive à comprendre ce qui se passait sous ses yeux. À cet instant précis, il avait surtout l’impression de se retrouver en plein milieu d’un rêve plus réaliste encore que tout ce qu’il aurait pu imaginer, tellement tous les évènements récents paraissaient invraisemblables. Le regardant décocher une nouvelle flèche, il constata alors que les choses se mettaient en mouvements. Non seulement la première attaque d’Ishida avait été déviée, mais trois groupes d’une dizaine d’adversaires leur fonçaient droit dessus. Touché par la seconde attaque du taciturne, l’un des Arrancars de son groupe se retrouva hors d’état de nuire, cela ferait un de moins à retirer de la liste. Plaçant Zangetsu de manière oblique devant son torse, il se prépara à encaisser la première attaque, tournant alors le dos au Quincy pour se focaliser sur la bataille qui démarrait enfin.


« On dirait que les explications vont devoir attendre ! »


En une fraction de seconde, le premier adversaire entrechoqua violemment sa lame contre celle du rouquin, provoquant un fracas d’étincelles. Tenant fermement le manche de son trancheur d’âmes des deux mains, le rouquin parvint à le repousser, avant de prendre appuis sur sa jambe droite, Zanpakutô placé à l’arrière dans le but d’asséner un coup transversal à l’ennemi. Rabattant la lame, il se débarrassa sans peine de son opposant qui alla s’écraser en contrebas. Visiblement, prit individuellement, ces nouveaux ennemis n’avait pas l’air plus puissant qu’un Hollow classique, mais se devaient toutefois de ne pas être pris à la légère au vu de leur nombre élevé. Qu’il veuille bien l’admettre ou non, l’aide d’Ishida ne serait pas de trop dans cet affrontement. Les deux autres Dieux de la mort présents en avaient également pour leur compte, se retrouvant dans la même situation que le rouquin, isolés face à une dizaine de ces cavaliers de la mort.

Toutefois, confiant dans leur force, Ichigo préféra se concentrer sur ceux lui faisant face, plaçant Zangetsu parallèlement à son corps afin de pouvoir parer à sa guise ou asséner un coup au prochain qui se lancerait à sa rencontre. Usant de toute sa rapidité, et de la même manière que son prédécesseur, un nouvel Exequias lui fonça dessus de plein fouet, faisant entrechoquer leur lame dans un nouveau fracas d’étincelles, et forçant le rouquin à reculer sous la pression du choc, lorsque soudain, son opposant usa de son sonido pour disparaitre, laissant l’adolescent totalement décontenancé, alors qu’un autre adversaire fonçait sur lui à toute vitesse. Plaçant rapidement sa main sur le dos de son trancheur d’âmes, il eu tout juste le temps de parer cette attaque surprise en rabattant sa lame d’un coup sec devant son buste, évitant ainsi de se faire transpercer l’estomac. Toutefois, le premier Exequias ayant disparu, en profita pour réapparaitre dans le dos du rouquin pour l’embrocher à son tour, une double diversion. Décontenancé par la première attaque, si tenté qu’il parvenait à esquiver la deuxième qui arriverait, une troisième l’attendrait alors, nul doute que la force de ses ennemis provenait et de leur nombre, et des stratégies qu’ils employaient.

Sentant le reiatsu ennemi émaner de l’arrière, et ne voyant aucune autre solution possible, le rouquin agrippa fermement de sa main droite la veste de l’Arrancar au niveau de l’épaule gauche, et laissa s’échapper une infime charge de pression spirituel sous ses pieds pour ainsi prendre appuie sur son adversaire et passer par-dessus celui-ci avant d’esquiver l’attaque à l’aide d’une pirouette. Se redressant rapidement, laissant le premier Exequias embrocher son allié, il saisit de nouveau son Zanpakutô des deux mains, le chargeant de reiatsu, avant de rabattre la lame afin de se débarrasser des deux adversaires d'un coup grâce à son Getsuga Tenshô. Ne restait maintenant que six adversaires, mais prudence étant mère de sureté, il ne fallait guère les sous-estimer. Si ses réflexes et son instinct n’avaient pas été si poussés, il y avait fort à parier que le rouquin aurait été mit hors d’état de nuire.

Se remettant en position de combat, son attention fut alors attirée parce ce qui se passait pour ses alliés. Un frisson lui parcouru l’intégralité du corps lorsqu’il constata que tout deux étaient en grande difficulté. Resserrant son emprise sur son trancheur d’âmes, prêt à foncer dans leur direction pour leur venir en aide, il se fit alors encercler par le reste de ses adversaires, décidés à ne pas le laisser interférer dans leur mise à mort. Positionnant Zangetsu de manière horizontale, prêt à les repousser de toute sa hargne, il fallait espérer qu’Ishida parviendrait à les aider avant que lui ne puisse intervenir à son tour.


« Tch... »


Dernière édition par Kurosaki Ichigo le Mer 28 Déc - 18:48, édité 1 fois
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Mer 28 Déc - 7:56

Ishida observa son fils entrer dans la danse, quelque peu railleur. Quand déjà on a besoin de changer ses habits pour aller se battre, ça n'annonce pas grand chose de bon. Quoi qu'il en soit....

*Identifier l'équilibre des forces en présence devrait être un jeu d'enfant pour lui, et même un réflexe. J'ai bien peur que sa réaction ne soit pas appropriée cependant.... Pour changer.*

Tandis qu'il réfléchissait, la bataille suivait son cours. Ishida Jr. visant le chef de la meute, si je puis dire, les Exequias présents se divisaient déjà en groupes d'une dizaine d'unités. Chacun se dirigeait vers une cible précise.
Evidemment, la flèche de son fils rata son objectif. Mais ça, ce n'est pas une nouveauté, me direz-vous...


*Jusque-là rien de bien passionnant. Ils devraient être capables de s'en sortir sans trop de mal, s'ils prennent un minimum au sérieux leurs adversaires. Reste à voir si ça sera le cas, mais connaissant les Shinigami, ils risquent tout simplement de les sous-estimer, et de chercher le marionnettiste. Cracher sur les pantins revient cependant à cracher sur leur chef lui-même. Ce n'est jamais bon, comme tout un chacun sait. C'est le premier pas qui mène vers le piège, et ultimement vers une défaite cuisante.
Un Shinigami non gradé pourrait abattre ces marionnettes, prises individuellement. Mais prises en groupes de calibre suffisant dirigés par un soldat doué d'une intelligence même moyenne, ils peuvent se révéler bien plus coriaces qu'il n'y paraît. Ils restent cependant des ennemis de basse lignée.
Enfin, je suppose que ça n'a traversé l'esprit d'aucune des personnes ici présentes, à part le mien.*


Jusque-là, les Shinigami avaient l'air de faire leur boulot. Le rouquin se débrouillait tant bien que mal pour éliminer les monstres qui lui barraient la route. Quant à son fils....... les choses restaient à voir.
Enfin, ce qui devait arriver arriva. Le lieutenant réussit à faire une bourde magistrale à la dernière seconde, qui leur en coûta, à la fois à lui et à son capitaine. Le premier tomba, et le deuxième réussit le le malin tour de s'en inquiéter plus que du comportement de ses adversaires.


*Ils sont vraiment au-delà de tout espoir d'évolution. Bien, ces trois-là devraient l'attaquer en triangle aérien. Le reste me paraît couler de source.*

Ryuuken, ne bougeant pas de là où il était, matérialisa son arc, et le pointa vers le ciel, changeant le traditionnel angle de 90 degrés avec le sol en un autre d'environ 145. Il lâcha prise après avoir chargé sa flèche environ au cinquième de sa puissance maximale. Prenant en compte la distance à laquelle il se trouvait, et la hauteur de laquelle sa flèche retomberait, la puissance d'impact devait correspondre à ses calculs.
Pendant ce temps, comme il l'avait imaginé, les deux divisions d'Exequias avaient fusionné en une seule, de quatre unités. Un bloquait le jeune capitaine tandis que les trois autres s'apprêtaient à lui sauter dessus en triangle équilatéral. Parfait. Ils auraient probablement une belle frayeur... Tant mieux, ils la méritent. Ca et bien pire, d'ailleurs.


*Voilà qui devrait suffire.*

Sur ce Ishida Sr. fit disparaître son arc et dissimula ses pouvoirs une fois de plus, observant l'effet de son attaque. La flèche ne fut vraiment remarquée qu'au moment où elle arriva dans le champ de vision des combattants, comme prévu. Sur la montée, l'énergie accumulée dans la flèche s'était épuisée, ce qui avait probablement conduit la compagnie à considérer ça comme un tour que leur jouait leur esprit, ou bien, pourquoi pas, leur ennemi?
Grossière erreur cependant, car, arrivée au point culminant de sa trajectoire et au fur et à mesure de sa descente, la flèche regagna l'énergie et la force qu'elle avait précédemment perdues.
Elle atteignit sa cible, et anéantit directement deux des quatre Exequias : celui qui constituait le sommet du triangle, pris du point de vue du capitaine, et celui qui l'immobilisait. Le choc de l'impact envoya les deux autres valser, et mutuellement s'embrocher, sans pour autant gravement atteindre le capitaine. Après tout, c'est bien là l'une des capacités du personnage : abattre uniquement la cible. De toute manière, un capitaine se doit de se remettre rapidement d'une flèche de puissance relativement faible. Il n'est autrement pas digne d'être capitaine.


*Mattaku.... Ca ne me ressemble vraiment pas.
Enfin, ils croient probablement qu'il s'agit d'une action d'Uryuu. Même s'il n'y a aucune chance qu'il soit aussi synchronisé et rapide. Si c'est en effet ce qu'ils pensent eh bien tant mieux.*


Quoi qu'il en soit il pénétra la zone de combat, restant tout de même à son orée et observant froidement les différents protagonistes, en particulier le jeune Shinigami à l'épée de glace. L'autre corps gisant ne méritait même pas son attention. Quant à Kurosaki Jr. n'en parlons même pas.


" .... On dirait que vous n'êtes pas au mieux de votre forme, pour devoir laisser un gringalet en costume blanc et un rouquin qui agite son épée comme un jouet faire votre boulot pendant que vous repartez chez vous."

Il tourna son regard vers l'Arrancar qui dirigeait les pantins. Blanc à cornes d'animal. Preuve d'un manque de goût évident. Enfin, ça ne faisait en rien partie de ses affaires.

"Vu votre situation actuelle vous n'avez en effet pas beaucoup d'autres options que de prendre votre camarade et filer d'ici." lui dit-il de l'air altier qu'on lui connaît.

Il maîtrisait toujours son reiatsu, de sorte qu'il paraissait être un humain parfaitement normal. Seul Uryuu ne pouvait pas se faire avoir, mais on pouvait compter sur lui pour se la fermer.
Il n'y avait plus qu'à voir la réaction du marionnettiste en chef.


*Ca promet.*

//Bon, les exequias ont pour but de détruire les humains normaux aussi?
avatar
Uryuu Ishida
Quincy

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
71/100  (71/100)
Points:
11/80  (11/80)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Mer 28 Déc - 20:09

Le combat continuait, Uryuu avait remarqué que sa flèche n'avait pas atteint le présumé invocateur des monstre et il ne savait pas exactement où son autre flèche avait atterie car il avait senti le reiatsu d'Ichigo se tourner vers lui. Il put lire sur ses lèvres qu'il prononçait son nom, il avait l'air étonné, de le voir ou qu'il ait ses pouvoirs ? C'était lui où son reiatsu avait aussi augmenté ? Bref, il n'avait pas le temps de penser à ça, les explications se feraient plus tard. Le lieutenant dans un excès de confiance avait sous-estimé complétement ses adversaires et s'était fait maîtrisé, le capitaine de la 10ème division Toshiro Hitsugaya s'était inquiété pour lui et lui aussi s'était vautré. Tout le monde aurait pu croire que s'en était fini d'eux. Une lueur lui sembla se diriger vers le ciel, il crut que son imagination lui jouait un tour mais il vit une flèche de reiatsu redescendre droit sur les ennemis et en éradiquer une partie... Lors de l'épisode des Bounts son arc avait déjà tiré malgré lui, mais ce n'était pas ça, il s'en serait rendu compte et une faction de seconde il lui avait semblé sentir le reiatsu de son père puis il l'avait aperçu.


- Il tien à ne pas se faire remarquer, pour quelqu'un qui veut que j'arrête de fréquenter les shinigamis il les aide assez je trouve. Bref, il est temps que je passe à la vitesse supérieure, tirer deux flèches qui n'atteignent rien c'est ridicule.

Poussé par l'orgueil et sûrement une certaine rivalité vis-à-vis de son père, il monta son reiatsu, mais assez pour être plus ou moins discret et que les ennemis les moins doués et certain un peu plus ne le remarquent pas. Il tira une volée de dix flèches en un seconde pour éliminer ceux qui se dirigeaient encore vers les shinigamis qui se repliaient puis il sentit des nouveaux reiatsu arriver. Il se tourna d'instinct vers le Gargantua, il tira au moins une centaine de flèches dedans sans pouvoir viser et sentit les reiatsu qui se diminuaient. Néanmoins d'autres sbires à la tenue identiques aux précédents déferlèrent. C'était une véritable invasion. ( Tu vas avoir l'occasion de saigner comme ça Ichigo ^^)



Ishida Jr. releva ses lunettes, cela devenait compliqué, il y avait encore plus d'ennemis. Il fut tenté de sortir un Seleschneider pour aller combattre les ennemis au corps à corps mais pensa qu'il était plus utile avec son arc pour le moment. Mais il était trop loin pour toucher celui qui semblait maître de tout ces ennemis à peine plus puissants que des hollows de base même si la dernière fois sa flèche l'avait frolé et qu'il n'en avait tiré qu'une. Puis il entendit ses railleries et soupira, il essayait de les déconcentrer, de les faire enrager voir de forcer les deux shinigamis qui se repliaient à revenir pour laver leur honneur. Leur seul espoir était peut-être d'attaquer le chef, il semblait assez lâche, preuve en est, car il restait derrière ses troupes, à portée du portail. Portail qu'Ishida aurait pu traverser prenant peut-être Kurosaki au passage pour aller sauver Orihime, mais il se reprit et repensa à l'instant présent. Il faudrait peut-être vaincre le chef donc, ou le faire se replier histoire qu'il n'envoie plus ses vagues de sbires.

Il regarda le shinigami remplaçant et imagina un plan, certes il était peut-être simpliste mais vu le côté disons... simpliste du style de combat d'Ichigo qui consistait à foncer dans le tas le plan d'Uryuu pourrait marcher. Il observa une dernière fois la situation puis son père, celui-ci semblait attendre la suite. Il se décida donc à communiquer son plan au shinigami qui était légèrement sur la défensive. Le plan d'Uryuu consistait à faire en sorte que le shinigami aille s'attaquer au chef du groupe, pour cela il aurait à traverser un grand nombre d'ennemis qui s'échappaient toujours du Gargantua. Pendant ce temps le Quincy le couvrirait, et son père, lui, ferait ce qu'il voudrait et tirerait ses propres déductions comme il l'avait fait depuis le début.



- Kurosaki ! Sors ton Bankaï fais ce que tu veux je ne sais pas mais tu vois le type là-bas avec les cornes ? Comme je l'ai dit tout à l'heure c'est sûrement lui l'invocateur, va l'attaquer, soit il fuira soit tu le tueras. Il y a beaucoup de sbires mais je te couvre !

Il espérait être assez loin pour que l'homme en question ne l'ait pas entendu mais si jamais c'était le cas cela ne changerait pas grand-chose, que pourrait-il faire après tout ? S'enfuir ? Ça les arrangeraient. Il regarda le shinigami en voulant voir sa réaction puis dressa son arc et commença à générer une flèche et à viser les ennemis.


Dernière édition par Uryuu Ishida le Lun 15 Oct - 22:56, édité 1 fois
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Jeu 29 Déc - 22:58



.:: Toshiro ::.

Alors que les lames de ses bourreaux allaient s’abattre sur lui, Toshiro aperçu comme un éclat de lumière, les exequias furent écartés.

Surpris, le capitaine ne comprit pas ce qu’il venait d’arriver et sursauta lorsqu’il entendit une voix derrière lui.

L’homme devant lui lui était totalement inconnu, toutefois celui-ci ne se trompa pas quant à son analyse de la situation.

Hitsugaya observa atour de lui.
Hisagi était mourant tandis qu’Ichigo et Ishida semblaient encore maitriser la situation. Mais pour combien de temps.

Il se tourna vers l’homme aux cheveux blancs.

« Si je pars,, je demanderai du renfort à la Soul Society, mais avec tout ces ennemis, je ne sais pas si Kurosaki et son ami arriveront à s’en sortir.
C’est vous qui m’avez sauvé n’est ce pas ?! Vous pouvez les aider jusqu’à ce que d’autres arrive ? Le Seireitei vous en sera très reconnaissant. »


.:: Ishida Uryu ::.

Des dizaines d’exequias envahissaient peu à peu la zone. Pour le moment, à la grande satisfaction de Rudobon. Ses plans s’étaient déroulés comme prévu. Les shinigamis les avaient sous estimé et avaient été déchus. Lui ne commettrait pas la même erreur. Si l’effet de surprise avait fait son effet, c’était maintenant fini.
Les pièges ne marcheraient plus aussi facilement et la puissance des adversaires allait très certainement s’approcher de celle de la masse d’arrancars.

Un ouragan de flèches s’était abattu sur la garganta, tuant et blessant un certains nombres de pantins. Leur maître observa et jaugea le quincy.
Si ses guerriers étaient redoutables au corps à corps, du fait de leur nombre, les attaquer à distance pouvait être une solution adéquate. Tout du moins pendant un temps.

Il devait se débarrasser de lui avant tout.
D’un geste de main, la bras armé de Las Noches ordonna à ses subordonnés d’attaquer le quincy. Plusieurs dizaines déferlèrent alors que les autres restèrent à ses cotés.

Tel un nuage blanc mais menaçant, le groupe formait un bloc opaque devant la cible. Quelques uns prirent de l’avance pour commencer à attaquer le jeune homme.

Soudain la masse s’écarta, laissant apparaître un immense halo rouge.
Le cero, lancé au bon moment avait été camouflé jusqu’au dernier moment.
Ishida pouvait-il réellement éviter l’attaquer alors qu’elle était si proche.
Rudobon en doutait et même si c’était le cas, sa proie devrait pas la suite se confronter aux exequias qu’il n’avait pas éliminé jusque là.

.:: Ichigo ::.

Rudobon attendit que les exequias obscurcissent l’angle de vue de son adversaire pour lancer un cero. Pour sur, le quincy ne s’y attendait pas et tant pis si l’attaque tuait quelques uns des siens.
Une fois fait, il porta son attention sur le rouquin.


« Exequias, attaquez le shinigami remplaçant ! »

Face à six adversaires, il n’allait surement pas déployer tout sa puissance. Cela pouvait être dangereux. En effet, laisser ses hommes foncer dans le tas sans être confronté à la puissance maximale de l’ennemi pouvait engendrer de leurs pertes. Trop habitué à un certains degré de reatsu et de force offensive, le choc serait trop important lorsqu’il faudrait faire face aux capacités du bankai. Mieux valait-il avoir un maximum de soldat pour s’y confronter.

Les forces présentes foncèrent sur Ichigo tandis que désormais, les autres arrivaient au compte gouttes, restant vers leur maitre.

En tout et pour tout, une centaine d’entre eux était sur les lieux. Rudobon tourna observa enfin le capitaine afin de voir s’il avait été exécuté. A son grand étonnement il était encore en vie et quelqu’un se trouvait à ses cotés.

Tout à coup, l’explosion de son cero obstrua son champ de vision et lorsqu’il regarda à nouveau, il n’y avait plus personne, ni capitaine, ni lieutenant, ni inconnu.

« Que… Teme .. »
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Ven 30 Déc - 8:08

La situation devenait critique, concentré sur son propre combat, Ichigo ne s’était en rien rendu compte de la défaite d’Hisagi, qui, par manque de prudence, gisait maintenant inconscient au sol. De même pour Hitsugaya qui, inquiet de son sort, avait relâché son attention l’espace d’un instant pour se retrouver dans une condition des plus délicates. Cette journée commençait mal, très mal. Et cerise sur le gâteau, les ennemis ne cessaient d’affluer, augmentant leur nombre au fil des minutes, compliquant encore plus les choses. Que faire dans un tel cas ? Ce qui était sur, c’est qu’il ne fallait absolument pas que ses co-équipiers trépassent, il ne le permettrait pas, peu importe la manière dont il devrait s’y prendre. Tout ce qui comptait, c’est qu’il les sauverait tous, et ça, quoiqu’il arrive.

Resserrant fermement sa poigne sur son trancheur d’âmes, le regard fixé en direction de ses compagnons, un sifflement cristallin lui parvint aux oreilles, tandis qu’une légère pointe de lumière scintillante se refléta dans ses yeux, de quoi s’agissait-il ? Fronçant les yeux afin de mieux distinguer ce dont il était question, il constata au tout dernier moment qu’il s’agissait d’une flèche de reiatsu parfaitement identique à celles qu’utilisaient Ishida. Projectile qui terrassa les cavaliers de la mort qui s’apprêtaient à en finir avec le jeune Capitaine de la Dixième Division. Était-ce là un coup du Quincy qui avait ainsi pu intervenir à temps ? Tout le portait à croire en tous les cas, et alors que l’adolescent sentit monter en lui un sentiment de soulagement à la vue de la libération du prodige à la crinière blanche, voilà qu’un nouveau protagoniste sortit de nulle part fit son apparition.

Un air de surprise s’afficha sur son faciès alors que ce nouvel arrivant se posta tout près du Dieu de la mort. Qui était-ce ? Fallait-il le considérer comme un allié, ou comme un ennemi ? Restait à espérer que la première solution était la bonne, vu le nombre d’ennemi qui ne cessait de croitre, toute l’aide possible serait à prendre sans rechigner pour éviter tout risque inutile. Sans oublier que plus vite ce combat serait terminé, plus vite le Shinigami Daikô pourrait se remettre à en apprendre plus sur la disparition de sa camarade Inoue, et plus important encore, la ville de Karakura serait de nouveau en sécurité. Qui que soit ce nouvel arrivant, il n’y avait plus qu’à espérer qu’il soit du bon côté, et qu’il soit suffisamment puissant pour ne pas être une béquille aux combattants déjà présents, quand bien même il restait à établir son identité. Le scrutant de haut en bas, il ne pu s’empêcher de remarquer une ressemblance troublante avec l’une de ses connaissances, mais qui donc ? … … Il avait beau tenter de se concentrer de tout son possible, il n’arrivait guère à remettre le doigt dessus, restait à savoir si Ishida pourrait lui apporter un début de réponse. Tournant ainsi la tête dans sa direction, il resta un instant figé sur son visage, avant de revenir sur celui de l’inconnu… Attends un peu…


« Uoooohh ?! »

De la même manière que c’était arrivé lors de l’apparition d’Uryuu, son cerveau se bloqua l’espace de quelques secondes lorsqu’il remarqua que son camarade de classe et ce nouveau venu avait énormément de similitudes. Bien que n’étant pas particulièrement physionomiste d’ordinaire, la ressemblance était frappante, et là, les deux personnes dont il était question se trouvaient juste sous ses yeux, totalement ébahis, il lui était donc impossible de ne pas le remarquer. Principalement à cause des lunettes qu’ils portaient tous deux… Un clone d’Ishida ? Une version de lui débarquant tout droit du futur et donc avec le poids des années en plus ? Des hypothèses de ce genre toutes plus farfelues les unes que les autres traversèrent l’esprit du rouquin alors qu’il observait ce nouveau combattant. D’ailleurs, combattant était un bien grand mot, celui-ci ne dégageant quasiment aucune once de reiatsu… Cependant, sa présence ne devait pas être un hasard, et encore moins après ce qu’il venait de se produire avec Tôshirô…

Profitant de cet instant de relâchement, un des Exequias entourant Ichigo fonça sur lui, la lame de son sabre bien pointée vers son cœur. Peu importe qui était cet étranger, le temps était venu de se remettre dans le combat, sans quoi l’adolescent risquait fort de terminer dans la même position que le jeune Capitaine de la Soul Society. Se déplaçant légèrement pour esquiver l’attaque, il se saisit de l’épée du Hollow en tirant son bras dans la direction opposée, laissant ainsi une très large ouverture sur tout le corps de celui-ci, afin de pouvoir le trancher à l’aide de son Zanpakutô. Jusqu’à maintenant, il avait réussi à s’en tirer sans trop de mal, mais le nombre grandissant des adversaires risquait fort de lui compliquer la tâche au fur et à mesure que le temps passait. Croisant le fer avec un nouvel ennemi, il se débarrassa de lui à l’aide d’un coup vertical donné avec hargne. N’en restait plus que quatre avant que des renforts potentiels ne foncent droit sur lui.

Suffisamment proche de sa position, Ishida lui fit alors part de ses suppositions et conclusions, l’ennemi le plus éloigné d’eux devant être le leader, il fallait le mettre hors d’état de nuire pour espérer que le reste de la troupe se replie pour ainsi en finir avec cet affrontement. Il y avait fort à parier que le Quincy avait raison, lui, le spécialiste de l’analyse des situations en tout genre, mais quand bien même, c’est un rideau d’ennemi qui risquait de se dresser devant eux à la moindre tentative. Même si le rouquin était du genre à foncer dans le tas sans réfléchir, il s’agissait là de quelque chose dont il se doutait malgré tout. Toutefois, il fallait essayer. Les attaques à distance du taciturne pouvant couvrir ses arrières, il pourrait ainsi ouvrir un couloir à l’adolescent afin que celui-ci se faufile à travers les adversaires pour atteindre leur meneur. Le laissant se charger d’éliminer un bon nombre d’entre eux, le Shinigami Daikô en profita pour s’exécuter, nul doute qu’une fois devant le chef des troupes adverses, son Bankaï ne serait pas de trop. Ainsi, plaçant Zangetsu perpendiculairement à son corps, il libéra celui-ci dans un tourbillon de reiatsu de couleur ténébreuse nuancée de pourpre.

Comme à l’accoutumée, en plus de libérer une grande densité d’énergie spirituelle dans les environs, c’est la tenue même d’Ichigo qui se voyait modifiée, apparaissant cette fois-ci dans une parure similaire à celle de son homologue Zangetsu, incarnation de son Zanpakutô. Zanpakutô qui d’ailleurs, s’était transformé en un katana de couleur intégralement noir. N’attendant pas une seconde de plus pour tenter de le mettre en déroute, un Exequias se précipita sur lui alors même qu’il finissait sa transition au Bankaï, tentant de lui asséner un coup transversal qui le trancherait de tout son long. Bloquant l’attaque en positionnant son trancheur d’âmes horizontalement, le rouquin plia légèrement le genou sous la pression du choc tout en maintenant sa position pour ne pas avoir à reculer.

Son attention étant soudainement attirée du côté d’Ishida, il fronça le regard lorsqu’il vit foncer sur lui tout une horde d’ennemi. Plusieurs dizaine d’Exequias s’étaient effectivement lancés à sa poursuite formant un épais mur de corps les uns par-dessus les autres. Tandis qu’Hitsugaya semblait avoir mis les voiles après avoir récupéré Hisagi, si l’inconnu ne réagissait pas, Ishida se retrouverait seul pour gérer cette vague de cavaliers aux masques d’os qui risquaient de lui tendre une embuscade. Cependant, un scintillement attira l’attention du Shinigami Daikô, et, tournant son regard noisette vers l’immense Garganta déchirant le ciel bleuté de la ville de Karakura, il constata avec effroi que le chef désigné de leur adversaire était en train de charger un Cero. Cette terrifiante attaque, Ichigo la connaissait plus que bien à présent, et savait à quel point elle était destructrice. Capacité élémentaire des Hollow, les Vizard étaient également capable de l’utiliser, et pour en avoir déjà observés à l’œuvre, il savait que son camarade était en grave danger si il ne s’écartait pas rapidement, il fallait agir !


« ISHIDAAAAA !!!! »

Hurler à pleins poumons dans ce genre de situation relevait plus d’un réflexe de protection qu’autre chose, il se devait de prévenir son compagnon, toutefois, il pourrait tout aussi bien déconcentrer celui-ci et le priver d’un certain temps de réaction. Mais la situation était différente, il y avait peu de chance dans le cas présent pour que le Quincy puisse s’apercevoir à temps de l’énorme vague de reiatsu qui n’allait par tarder à lui foncer dessus à une vitesse prodigieuse, le mur d’ennemi lui avançant dessus à pleine vitesse lui obstruant la vue. Mais ce mur, qu’en était-il justement ? Cet Arrancars n’hésitait pas à sacrifier ses propres sbires pour pouvoir en finir ? Voilà le genre de comportement lâche qu’Ichigo avait toujours détesté, et peu importe le nombre de combat qu’il avait pu mener jusqu’à présent, c’était un fait qu’il ne pourrait jamais comprendre, lui favorisant la protection des personnes lui étant chères par-dessus tout.

Ce qui était certain, c’est qu’il devait faire quelque chose, et vite, les premiers Exequias arrivant à la hauteur du taciturne, et le Cero presque totalement chargé, tout n’était plus qu’une question de seconde, et l’action n’utiliserait pas plus de temps non plus. Mais que faire pour dévier une telle attaque ? Même en utilisant toute sa vitesse, le Shinigami Daikô n’arriverait jamais à temps pour attraper son allié et le pousser hors de la trajectoire du flux de reiatsu, le dévier était la seule solution possible. Le temps pressait, et le regard de l’adolescent restait collé sur la sphère d’énergie écarlate grossissant au fil des secondes. Soudain, dans un élan d’instinct pur, une solution lui apparue clairement dans l’esprit, et il fallait la mettre en application instantanément, il n’était pas question d’envisager les pours et les contres maintenant, à ce stade des choses, c’était advienne que pourra. La vie d’Uryuu passant avant tout.

Il allait devoir user de ses nouveaux pouvoirs fraichement acquis auprès des Vizard afin d’agir, et ainsi matérialiser son masque d’os pour débloquer tout son potentiel. La manœuvre était risquée, il le savait parfaitement, sans compter que son corps, n’étant pas encore totalement habitué à cette transformation, risquerait de le faire souffrir une fois son laps de temps écoulé, risquant de lui rendre la suite du combat bien difficile. Toutefois, ces adversaires là n’était pas du niveau de Grimmjow, ainsi, même si l’adolescent se retrouvait extrêmement éreinté, il y avait des chances pour qu’il puisse tout de même continuer le combat un minimum de temps. Il n’avait de toute façon guère le choix, il n’y avait aucune autre solution possible… Poussant sur sa jambe d’appuie, il repoussa l’Exequias lui faisant face, avant de lui asséner un coup de pied en plein estomac afin de le faire reculer. Aussitôt fait, il dressa son bras gauche devant son visage, prêt à passer à l’action.


* Onze secondes… *

D’un geste vif, il passa celui-ci devant son faciès, et matérialisa son masque d’os typique de la race des Vizard. Ses iris prirent alors instantanément un ton jaunâtre, lui donnant un regard bestial, tandis que son timbre de voix était lui aussi également modifié, ressemblant davantage aux créatures qu’il s’employait à combattre. C’était la première fois qu’il usait de ce nouveau pouvoir devant des alliés autres que Shinji et sa troupe, Rukia elle-même ne l’ayant pas aperçu lorsqu’elle était venue prêter main forte à l’adolescent face au Sexta Espada. Comment Ishida réagirait-il ? Peu importait à vrai dire, les explications pourraient attendre la fin du combat, et visiblement, ils auraient tous deux énormément de choses à se raconter à ce sujet.

Dans un tintement aigu, la vague de reiatsu écarlate lancée par le leader des Exequias fonça droit sur le Quincy, ne laissant à Ichigo que quelques secondes pour agir. Usant de toute la vitesse que lui conféraient à la fois son Bankaï et son masque, il usa de son Shunpô pour se placer pile sur la trajectoire du Cero, plaçant son katana parallèlement à son corps. Main droite sur le manche et main gauche sur le dos de la lame, il réceptionna de plein fouet l’attaque, qui le repoussa sur plusieurs mètres, avant qu’il n’arrive à se stabiliser plus ou moins en relâchant de l’énergie spirituelle sous ses pieds pour l’aider à tenir. Le son strident qui s’échappait du point d’impact entre la lame de Zangetsu et la vague de reiatsu était tonitruant, preuve de la violence des forces qui s’opposaient l’une à l’autre en tentant de surpasser l’adversaire.

Fébrile, et alors que plusieurs gouttes de sueur perlèrent de son front, le Shinigami Daikô usait de toutes ses forces pour tenir aussi bien qu’il le pouvait, malgré la puissance écrasante de l’attaque qu’il tentait de repousser. Il était sur le qui-vive, et tous ses sens étaient en alerte. Nul doute que si un ennemi tentait la moindre attaque contre lui à ce moment précis, les choses prendraient un tournant plus que critique, à la fois pour lui, mais également pour Uryuu. Et Dieu seul sait que les adversaires qu’il avait en face de lui en étaient capables, sans ajouter que le temps d’utilisation de son masque était également compté, et qu’une fois brisé, son corps endolori ne lui causerait qu’un échec cuisant. Il y arriverait… Il devait y arriver !

Resserrant sa poigne gauche sur le dos de sa lame, il augmentait exponentiellement son énergie spirituelle, la faisant monter à son paroxysme afin de se stabiliser au maximum, puis, concentrant toute cette énergie sur un même point, il déclencha son Getsuga Tenshô à la base de son katana, lui donnant ainsi une masse de puissance en plus pour dériver le Cero. Appuyant de toutes ses forces sur sa main gauche, il fit descendre celle-ci jusqu’au manche de son trancheur d’âmes afin de le saisir des deux mains, la masse de son Getsuga toujours en place. Il commença alors à enfoncer celle-ci dans la sphère écarlate, retournant ainsi son katana de manière à placer le manche vers le haut, tandis que la lame était à la base du champ de force. Puis, usant de toute la résistance de ses bras, il effectua un mouvement rapide et sec, libérant ainsi toute la puissance de son Getsuga Tenshô ajoutée à ses propres forces afin de dévier l’attaque qui prit alors la direction du ciel, et finirait par se dissiper dans l’atmosphère.

La manœuvre avait été particulièrement serrée, et il regarda l’énorme masse d’énergie se désintégrer au fur et à mesure qu’elle s’éloignait de la zone de combat. Haletant, les bras quelque peu endoloris par l’effort qu’il venait de fournir, il ne mit que quelques instants pour se remettre en position de combat, katana tenu des deux mains. Aussi épuisant que cela avait été, il gardait à l’esprit que les secondes lui étaient comptées avant que son masque ne se brise, il fallait donc agir maintenant pour se débarrasser des ennemis restant et mettre un terme à ce combat. Cette fois-ci, il viserai le leader, plus question de perdre du temps avec des sbires de bas niveau, il faudrait faire confiance à son camarade pour s’en charger seul, il ne devait en aucun cas devenir lui-même un poids dans cet affrontement. Il fallait en finir. Son regard bestial brillant d’un éclat de détermination fixait le chef ennemi. Qu’il se prépare, il était le prochain…


« »
avatar
Uryuu Ishida
Quincy

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
71/100  (71/100)
Points:
11/80  (11/80)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Ven 6 Jan - 23:37

Uryuu abattait ses flèches sur les ennemis qui commençaient à s’agglutiner sur lui, il y en avait de plus en plus, des dizaines, une ou plusieurs centaines peut-être ! Il semblait que les agresseurs l'avait désigné comme le plus dangereux, c'était flatteur mais il s'en serait bien passé ! Et il se demandait tout de même comment on pouvait prendre Ichigo, qui avait une pression spirituelle écrasante, pour moins fort que lui. Il abattait ennemis après ennemis, mais il avait l'impression que quand il en terrassait un, deux autres arrivaient. Il commençait à être submergé, il allait se noyer dans cette vague d'ennemis qui ne désemplissait pas ! A un moment les flèches furent trop peu efficaces, elles brûlaient les ennemis qui s'approchaient trop et quand il en tirait une, le Quincy pouvait désintégrer jusqu'à une demi-douzaine des monstres mais cela commençait à faire juste au vu du nombre qui arrivait sans cesse.

Il devait prendre une décision... et très vite ! Il regarda le Shinigami Daikô qui se battait avec son Bankaï pour résister aux assauts des ennemis, son sabre fin, noir de jais, tranchait les ennemis les uns après les autres, puis il remarqua lui aussi Ishida Sr. et... fit un genre de cri, un gémissement, une exclamation étonnée dirons nous. Il regardait les deux membres de la famille Ishida, les deux Quincys, tour à tour et cela plusieurs fois, puis il se stoppa une poignée de secondes, il regardait dans le vide comme un attardé et Ishida Jr. se demandait quelles idées farfelues étaient en train de germer dans son esprit. La situation était d'autant plus cocasse qu'ils étaient entourés d'ennemis et ceux-ci n'attendirent pas outre-mesure qu'Ichigo réagisse.




- Kurosaki ! Ce n'est pas le moment de rêver !

Néanmoins le Shinigami lui avait donné une idée, il dématérialisa Ginreïkojaku et dégaina un Seleschneider. Il transperça un ennemi et quand il le vit se désagréger il se décida que ce devait être la bonne technique, il en coupa en deux un et visa essentiellement les masques. Dés qu'il entaillait assez profondément ce visage d'os, les personnages habillés de blanc disparaissaient ou tombaient au sol, cette technique était efficace et rapide, et cela permettait aussi d'éviter des éclaboussures de sang qui aurait salies ses vêtements blancs. Les ennemis lui semblaient tout de même encore nombreux, enfin c'était peut-être parce qu'il n'avait pas l'habitude de la mêlée. Un ennemi donna un coup de sabre horizontalement droit sur son front, il fit une parade un peu maladroite et pris un Silver tube qu'il jeta sur l'ennemi, il incanta : “ Vorcal ! I Shenk Tsuaihi !” et une explosion effaça l'assaillant de la surface de la Terre ainsi que quelques-uns de ses compagnons qui brûlèrent à cause de la déflagration. Les coups continuaient, il n'utiliserait le Sprenger qu'en dernier recours car il brûlait un assez grand nombre de Ginto et il avait besoin de son Seleschneider pour le moment. Il continua un moment ce petit manège, lança parfois quelques Ginto pour détruire en masse les ennemis. Il commençait à comprendre l'atmosphère pesante des guerriers, certes il avait déjà combattu, mais là c'était différent. Il sentait la sueur qui perlait sur son visage, ses bras devenaient lourds, endoloris, à force de résister aux attaques violentes du grand nombre d'ennemi, il respirait difficilement et ses inspirations étaient souvent interrompues pas des coups qu'il devait contrer et son cœur battait la chamade, voir la mesure dans cette danse infernale où il fallait toujours être aux aguets prêt à toutes éventualités risquant chaque instant sa vie car un geste mal calculé ou un ennemi que l'on n'aurait pas vu pouvait vous coûter la vie.

Il trancha les masques d'un groupe d'arrancars tous identiques et le rouquin cria son nom, c'est là qu'il le vit : le cero. Le rayon de pression spirituelle condensée arrivait plus ou moins rapidement vers lui, tout risquait de se jouer sur son temps de réaction, tout en se positionnant face à l'attaque mortelle qui fonçait vers lui il imagine une série de plan destinés à lui sauver la peau. Il s'était imaginé réutiliser un Vorcal pour intercepter l'assaut mais l'explosion, sans être faible, n'arrêterait certainement pas l'énorme masse rouge de reiatsu avançant de plus en plus vite vers lui, ou bien n'était-ce qu'une impression... Il avait aussi pensé parer avec un Seleschneider, voir deux et assimiler les particules de pression spirituelle avec, mais les armes résisteraient-elles au choc brutal du cero et arriveraient-elles à assimiler l'intégralité du rayon, ne risquaient-elles pas de lui exploser dans les mains ? Il se demanda s'il n'allait pas utiliser un Hirenkyaku pour éviter l'attaque mais ne voulut pas risquer des dégâts dans la ville, qui sait où aurait pu finir cette attaque ? Il pensa faire un Haizen pour stopper net l'attaque mais imagina que cela ne marcherait pas et cela finirait mal. Il envisagea même d'avoir recours au "Quincy : Letzt Stil" une nouvelle fois au risque de perdre de nouveau ses pouvoirs, il aurait ainsi put très certainement vaincre tous les ennemis dans la zone ainsi que leur chef, puis il aurait peut-être put s'engouffrer dans le portail sombre, noir comme l'ébène, et aller dans le Hueco Mundo pour causer des dégâts avant de perdre ses pouvoirs. Mais il n'avait finalement pas très envie de perdre ses pouvoirs à nouveau et n'aurait certainement pas le temps de sauver Orihime, ce qu'il voulait faire par-dessus tout.

Bref, il se résuma tout son arsenal de techniques et d'armes de Quincys mais n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit car Ichigo venait de passer devant lui à une vitesse fulgurante et était en train de contrer l'attaque, Uryuu voyait ses muscles en train de ployer sous l'effort et qu'il était en train de monter son reiatsu à son maximum, c'était à la fois génial et tout à fait effrayant. Mais ce qui était encore plus effrayant c'était le masque de hollow blanc et rouge, et ses yeux jaunes et noirs, insondables voir inexpressifs, mais qui semblait tout de même emplis de haine.


- Que ?!

Le Getsugatensho fit décoller le cero vers le ciel et Ishida en fut soulagé. Il mit sa main sur l'épaule d'Ichigo et lui dit :



- Je penses qu'en effet nous devrons avoir des explications plus tard, mais là ce n'est pas le moment, je ne te poserais pas de question tout de suite car je ne sais pas combien de temps tu peux rester sous cette forme et je sens déjà ton reiatsu diminué, allez Kurosaki, sauve le monde comme d'habitude, je te fraye un passage !

Uryuu lui poussa légèrement l'épaule pour lui signifier qu'il pouvait y aller, il leva son Seleschneider vers le ciel et les résidus du Cero et du Getsugatensho ainsi qu'une partie d'eux vinrent s'intégrer en lui, la lame d'énergie semblait avoir un peu grossi et si on faisait vraiment attention on aurait pu jurer qu'un petite ligne rouge se trouvait dans le bleu. Ishida matérialisa à nouveau son arc en forme de rosace, il prit le Seleschneider comme une flèche et le mit en joue. Il visait dans la direction du reiatsu de l'arrancar qu'ils avaient définis une fois pour toute comme étant le chef et intensifia encore l'énergie se trouvant dans la flèche, il lui semblait que tout autour de lui tremblait, ou alors était-ce lui qui ployait sous l'effort ? La corde était tendue au maximum pour donner de la vitesse et de la force à la flèche, une aura brûlante en émanait et les bras du Quincy ainsi que le métal du sabre énergétique fumaient tellement c'était intense. Finalement il décocha la flèche, elle fit une ligne droite vers l'arrancar cornu, elle détruisait les ennemis qu'elle traversait sans ralentir et ceux autour reculaient ou bien, pour les plus faibles, étaient terassés par la pression et la chaleur que dégageait le projectile. Le but n'était pas spécialement de tuer le chef de ces monstres, c'était surtout pour faire un passage pour Ichigo, néanmoins la flèche allait vers lui mais peut-être allait-il l'éviter comme tout à l'heure...

Pendant que sa flèche allait à vive allure, Ishida se mit à se demander ce que ferait Ichigo, il pensa que le plus probable serait qu'il passerait à toute vitesse par le passage qu'il avait fait tout en chargeant un Getsugatensho à pleine puissance et qu'il le déchargerait de toute sa force sur l'ennemi enfin, ce n'était pas vraiment la peine de se poser la question, il allait le voir dans l'immédiat... si sa transformation durait assez longtemps. Uryuu tomba à genoux et son arc se dématérialisa, ses bras encore fumant pendaient... il était à bout de force.


- Ichigo... c'est à toi de jouer le dernier coup... je compte sur toi !
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Lun 9 Jan - 20:50



.:: Ishida Sr & Toshiro ::.

Le gamin shinigami dévisagea le quincy attendant que celui-ci lui réponde. Mais il n’en fit rien. Et pis quoi encore ?! Ryuuken Ishida, l’un des derniers quincys, dont la race a été exterminée par les shinigamis, faire une promesse à l’un d’eux ?!

Les anges de la mort étaient vraisemblablement aussi stupides et ignorants qu’il le pensait.
Tout à coup tout deux se retournèrent pour voir l’immense flot de reatsu qui se dirigeait vers Uryuu. Hésitant à intervenir pour sauver son fils, qui de toute évidence, était toujours aussi doué pour se mettre en difficulté et toujours aussi incapable de s’en défaire, il remarqua l’intervention du fils d’Ishiin.

Les yeux du quincy s’écarquillèrent au même titre que ceux du capitaine lorsqu’ils remarquèrent l’étrange masque recouvrant son visage, ainsi que la puissance qu’il dégageait.

Alors que Ichigo repoussait l’attaque et que le souffle dégagea un immense nuage de poussière, Ishida
Sr se tourna vers Toshiro.

« Il est temps de vous éclipser jeune homme ».

Conscient de la situation, Hitsugaya admit que le repli était la meilleure solution, d’un shumpo, il alla récupérer Hisagi et s’éloigna suffisamment pour pouvoir créer un portail vers le Seireitei et ainsi rentrer demander de l’aide. A l’abri, il regarda le lieutenant, inconscient.

*Tss, nous nous sommes mis dans une situation difficile... Sous estimer les arrancars alors que notre limite n’était pas levée est une erreur…

Désolé Hisagi, j’aurai du être plus vigilant… *


Ryuuken lui aussi s’était mis à l’écart. De loin, il suivait le déroulement du combat, c’était décidé, le quincy n’interviendrait plus, il en avait déjà beaucoup trop fait. Néanmoins, il se devait de rester ici, cet étrange masque sur le jeune Kurosaki, cela piquait sa curiosité.
Qui plus est, même s’il refusait de se l’avouer, le père voulait tout de même rester à proximité au cas où la situation dégénérerait pour son fils.

.:: Ichigo & Ishida Jr::.

Rubodon poussa un grognement de surprise lorsque son regard, cherchant les deux shinigamis et l’inconnu, se posa sur Ishida Jr.

Il était toujours en vie et de plus, loin d’être mourant. Autour de lui, il ne restait guère d’exequias, la plupart étant partiellement blessés.
A ses cotés, le jeune shinigami remplaçant, haletant, mais coiffé d’un masque étrange.

L’arrancar recula d’un pas dans un geste de protection. Comment cela était-il possible. Quel était ce mélange entre shinigami et hollow. Ce pouvait-il que cette chose soit l’égal de l’arrancar ?!

Il capta alors le regard de l’ennemi, fixé sur lui. Son cœur s’emballa, la puissance du vizard dépassait la sienne, autour de lui peu de ses exequias étaient encore en état de combattre et ceux qui restaient ne suffiraient surement pas à le défendre correctement.

Le garganta restait silencieux. Apparemment, tous ses soldats étaient déjà arrivés.

Un fois de plus, un halo bleu apparut. Une flèche avait été lancée, dégainant son arme de justesse il tenta de parer l’attaque alors qu’une certains des siens s’interposaient et se voyait traversés par l’attaque du quincy.

La flèche toucha sa dernière cible, traversant le ventre de l’arrancar. Celui-ci poussa un hurlement de douleur tandis que le rouquin s’apprêtait à attaquer.

Il n’avait donc plus le choix, blessé, il n’avait plus aucune chance de victoire dans cet état.

« Pousse arboles. »


Petit à petit, son corps changea pour devenir semblable à celui d’un arbre fruitier, avec sur ses branches des crânes. Très vite une recréa un petit groupe de calaveras alors qu’il sentait le danger devenir imminent. Sa blessure se referma, laissant place à une légère crevasse rougeâtre.

Tout ses hommes de mains restant étaient réunit pour contrer l’attaque, tel un mur, ils étaient prêt à s’interposer tandis que de nouveaux arrivaient. Main tendue, il concentrait un cero pour éviter l’attaque du shinigami. Ce ne serait surement pas de trop.


« Restez à mes cotés, calaveras »





Malgré lui, il avait sous estimé ses ennemis et l’issus du combat était désormais plus qu’incertaine.
Mais après tout, comment donc aurait-il pu ne serait ce qu’envisager un tel retournement de situation ?!

[Dsl, je ne fais pas vraiment avancer les choses dans ce post.]
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Dim 22 Jan - 14:38

Suite de "Prévenir le shinigami remplaçant"

Le rythme était soutenu. Courant à travers le Dangaï, à la recherche de cette lueur qui annoncerait la fin de leur petit voyage, Rangiku avait sombre mine. Deux officiers avait été mis à mal lors des combats, ce qui ne présageait rien de bon. Certes, ils n’avaient pas eu accès à leurs libérations illimitées, mais pour qu’ils soient tous deux vaincus, c’était que les adversaires étaient coriaces. Sur place, il y avait encore Ichigo d’après les informations qu’ils avaient… Peut-être était-il épaulé par Chad ?
Les portes furent enfin visibles, s’ouvrant peu à peu sur le monde réel. Sans ralentir, Rangiku s’y précipita, manquant presque de s’en prendre une dans la figure. Surgissant à pleine vitesse dans le ciel de Karakura, elle dégaina immédiatement son zanpakutô, prête à faire face à n’importe quel adversaire se présentant à elle. Attiré par l’agitation et la puissance dégagée, son regard se posa sur le combat en cours… Ichigo faisait face à un arrancar peu commun… D’immenses racines maintenaient ce dernier dans les airs, tandis que de plus petites s’élevaient dans son dos, desquelles naissaient d’autres arrancars. La chose n’était pas banale... Et pouvait s’avérer dangereuse. Avait-il une limite dans la création de ces clones ? En tout cas, il avait la capacité d’en concevoir un nombre plutôt conséquent.

Assistant à la décharge d’énergie du shinigami remplaçant vers les troupes du hollow-arbre, la vice-capitaine observa avec attention le résultat obtenu… La meilleure chose qu’il puisse arriver, c’était qu’il réussisse à décimer tout sur son passage, auquel cas, l’affaire était réglée et ils pourraient parler de ce qui amenait réellement les deux shinigamis sur Terre. Mais si l’arrancar aux racines parvenaient à s’en tirer, il allait recréer des clones, ça allait être le foutoir, elle serait obligée de demander une libération illimitée et de combattre, et pire que tout, elle devrait surement supporter le shikaï de Senzo, ce qui allait surement la rendre sourde pendant une journée entière ! Enfin, s’ils en arrivaient là, elle aurait l’occasion de taper sur l’arrancar qui avait battu son capitaine et en soit, c’était un point plutôt positif.

De là où elle était, Matsumoto ressentit parfaitement la puissance dégagée par Ichigo. Contrairement à d’autres, elle ne l’avait jamais combattu, ne l’avait jamais vu à l’action. Et elle devait bien l’avouer, ce qu’elle voyait et percevait du représentant shinigami était à la hauteur de ce qu’on lui avait raconté, voir même supérieur. Une chose la surpris cependant… Ce masque. Et puis ce reiatsu, qui se rapprochait beaucoup plus des hollows que des shinigamis… Qu’est-ce que c’était ? Jamais encore elle n’en avait entendu parler mais en tout cas, l’impression que Kurosaki donnait était assez… Dérangeante.


- Yazooru, prépare-toi… On va le tailler façon bonzaï cet arrancar.

Spoiler:
 
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Mar 24 Jan - 8:03


User de son masque dans une pareille situation, était-ce vraiment la bonne solution au vue du nombre d’ennemi leur faisant face ? Si jusqu’à maintenant, les deux adolescents étaient parvenus tant bien que mal à contenir les forces adverses, le fait qu’ils emploient une technique aussi dévastatrice que le Cero faisait indubitablement pencher la balance vers le oui. Qu’importe les effets secondaires qui ne tarderaient maintenant plus à se manifester, Uryuu était sain et sauf, voilà l’unique chose qui importait. C’était d’ailleurs ce qui différenciait ce combat de celui qui l’avait opposé à Grimmjow la veille. Ce premier affrontement lui avait servit non seulement de test, mais également à rassurer son égo en se prouvant qu’il était capable de faire force-égale avec le Sexta Espada, quand bien même il ne l’admettrai pas.

Là, la situation était tout autre, et la vie de son camarade était en jeu, il n’avait donc guère été question de fierté ou d’autre chose, mais simplement de l’instinct de protection de l’ainé des Kurosaki. N’ayant de cesse de vouloir protéger son entourage depuis sa plus tendre enfance, si mettre sa propre vie en danger était le prix à payer pour protéger un de ses proches, il n’hésitait pas une seule seconde, et agissait bien souvent par instinct, précisément comme ce fut le cas il y a quelques secondes. Si c’était à refaire, nul doute qu’il se lancerait à corps perdu dans l’action, comme il était déterminé à le faire pour aller secourir Inoue, et ce, peu importe l’endroit où elle se trouvait actuellement. Dans son esprit, il n’y avait aucune place pour le doute, il croyait en sa camarade et se refusait à penser qu’elle aurait pu les trahir ou disparaitre sans raison valable. Il la retrouverait. Peu importe les sacrifices.

Mais pour l’heure, c’est bel et bien avec ces Exequias qu’il fallait en finir, et après le coup que venait de leur lancer le leader adverse, nul doute que ce combat n’avait que trop duré et ne pouvait s’éterniser plus longtemps. Une seule solution maintenant, foncer droit sur l’ennemi et tenter de lui asséner un coup décisif qui, s’il ne le mettait pas hors d’état de nuire, le ferait battre en retraite et retourner dans les limbes du Hueco Mundo. Que ce soit l’un ou l’autre, les deux adolescents en avaient conscience, ne leur restait plus qu’à se coordonner afin de mettre à bien la manœuvre, et ce fut le Quincy qui prit la parole en premier. Posant sa main sur l’épaule du rouquin, celui-ci ne demanda pas la moindre explication concernant cet effrayant masque apparu sur le faciès du Shinigami Daikô, ayant bien compris que le temps n’était pas au confession mais bien à l’action, avant de lui pousser l’épaule en guise de signe qu’il pouvait foncer sans se préoccuper des adversaires qui viendraient à se mettre sur son chemin, il couvrirait ses arrières.

Il fallait bien l’admettre, quand bien même leurs caractères diamétralement opposés étaient souvent sources de conflits entre les deux compères, lorsqu’il s’agissait d’agir dans l’urgence, ils n’avaient souvent pas besoin de mot pour se comprendre, et les actes parlaient d’eux-mêmes, laissant de côté toutes querelles puériles pour joindre leur force et parvenir à leur but. Ils se faisaient confiance, même si aucun d’eux ne voudraient l’avouer. Et quoi de mieux pour le prouver que le geste tout juste effectué par le taciturne ? Il n’y avait point de mot à prononcer, point de question à se poser, tout était là, et cette confiance mutuelle se chargeait du reste. Quoiqu’il arrive, ils étaient deux dans cette situation, et s’en sortirait à deux une fois de plus, comme cela avait été le cas lorsqu’ils s’étaient confrontés tous deux pour la première fois, avant de joindre leur force pour repousser un Menos Grande ayant posé les pieds à Karakura. Ainsi, le rouquin ne chercha pas à tergiverser, empoignant son Zanpakutô, son regard était rivé vers le chef de la troupe d’Exequias.


« Ouais... »

Laissant une vague de Reiatsu tourbillonner autour de lui, il chargea celle-ci en impulsion afin de le propulser en l’espace de quelques secondes vers l’immense Garganta perforant le ciel. Usant de toute sa vitesse, il fonça en ligne droite vers l’ennemi, laissant les quelques adversaires tentant de lui barrer la route se faire transpercer, voir broyés sous l’énorme pression spirituel que dégageait la flèche du Quincy, celui-ci ayant directement puisé de l’énergie dans les flux du Cero ainsi que du Getsuga Tenshô précédemment dispersés dans l’atmosphère. Les secondes de tenues de son masque étant presque écoulées, la meilleure solution pour ne pas rendre tous ces efforts vain était de foncer droit vers le but sans se soucier du reste, Uryuu était là pour veiller à ce que tout se passe pour le mieux. Zanpakutô retroussé vers l’arrière, le rouquin s’apprêtait à donner ce qui serait son « grand coup final » dans cet affrontement, ses réserves d’énergie étant toutes mobilisées pour maintenir son état actuel.

Cependant, et alors qu’il s’approchait de plus en plus de sa cible, celui-ci se mit soudainement à prononcer une phrase et changer de forme, devenant plus imposant au fil des secondes, et laissant maintes racines recouvrir l’intégralité de son corps tel un végétal. Pire encore, la blessure que lui avait infligée la flèche d’Ishida semblait être presque entièrement cicatrisée, et d’autres soldats apparurent au bout des branches trônant dans son dos. Le Shinigami Daikô écarquilla les yeux alors que la scène se déroulait, qu’était-ce que ce nouveau pouvoir ? Une nouvelle technique ? Était-ce seulement possible ? Pourtant, de ce qu’il en savait, aucun Hollow ni même Arrancar n’était capable d’une telle chose, autrement, pourquoi Grimmjow ne s’en serait-il pas servit contre lui lors de leur précédents affrontements ?

Complètement ébahit devant la scène se déroulant sous ses yeux, la pensée de s’arrêter net lui frôla l’esprit l’espace d’une fraction de seconde, qui sait ce qu’il pourrait lui tomber dessus si il s’approchait de trop prêt suite à cette métamorphose ? Sans compter que les quelques soldats fraichement apparu ne tardèrent pas à former un mur protecteur devant leur créateur, rendant ainsi la tâche encore plus ardue qu’elle ne l’était à l’origine. Voilà un retournement de situation qui n’était pas au goût d’Ichigo, le forçant à s’inquiéter de la suite des évènements si jamais il ne parvenait pas à atteindre ni à éliminer leur principal opposant. Ishida était à court de Reiatsu, et lui ne tarderait pas non plus à l’être, ainsi, si il échouait, il y avait fort à parier qu’il ne pourrait tenir encore très longtemps face à toute une nouvelle armée d’ennemis.

Cerise sur le gâteau, voilà que celui-ci tendit la main en direction du rouquin en chargeant de nouveau un Cero. Pas difficile d’imaginer ce qu’il avait en tête, les soldats présents devant lui ne lui servaient que de bouclier humain pour le protéger, et il n’hésiterait pas à les mettre dans la ligne de mire de son attaque si cela lui permettait de se débarrasser de l’adolescent dans le même temps. « À la guerre, tous les coups sont permis », même les plus bas et les plus discutables visiblement, et c’est surement ce sens de la morale qui séparait les Hollow des Shinigamis, du moins, dans l’esprit du rouquin. Mais la différence notable avec l’attaque précédente, c’est que cette fois-ci, il n’était absolument pas question de la contrer, sans quoi, toute la manœuvre tomberait à l’eau et il ne lui resterait plus assez de force pour donner un dernier coup.


Une seule solution, attaquer le premier et y mettre le plus de force possible en espérant que cela suffirait non seulement à abattre le mur d’ennemi, mais aussi atteindre et faire exploser l’attaque du chef adverse avant qu’elle ne soit lancée. Un coup double qui permettrait ainsi de retourner la propre force d’attaque de l’ennemi contre lui, ce qui ne serait pas négligeable au vu de la situation dans laquelle ils étaient. Plus de temps à perdre, pas d’hésitations à avoir, rien ne devait troubler l’esprit aiguisé du rouquin en l’état actuel, pas même les puissants battements de cœur qui se faisaient sentir à travers sa poitrine au fur et à mesure qu’il se rapprochait du but, pas même ses bras épuisés par la manœuvre précédente qui tremblaient légèrement, et pas même les gouttes de sueurs perlant de son front. Serrant fermement la poigne de sa lame, il concentra le plus gros de l’énergie encore présente en lui, faisant naître une masse de Reiatsu tout autour de celle-ci qui grossissait petit à petit. Arrivant à pleine vitesse, et à peine à quelques mètres du rideau ennemi, il relâcha toute son énergie dans un coup large et sec, libérant ainsi une énorme pression spirituelle sur la zone de combat.


« Getsuga… TENSHÔÔÔÔ !!!! »

Le tint graveleux de sa voix fut aussitôt recouvert par l’immense vague noire entourée de pourpre qui recouvrit l’intégralité de la masse ennemi dans un épais manteau de Reiatsu, rendant toute visibilité impossible pour savoir si oui ou non l’attaque avait atteint son but. Sous la pression dégagée pas le choc, l’adolescent fut repoussé sur plusieurs mètres, manquant de peu de tomber tant ses jambes étaient tremblotantes et fébriles suite aux efforts qu’il venait de réaliser à la suite. Quand bien même il avait été toujours endurant, user d’autant d’énergie spirituelle dans un laps de temps aussi court était une tâche particulièrement éreintante, surtout pour un corps sortant à peine d’un entrainement intensif suivit d’un précédant affrontement qui le fut tout autant. Et même si des soins lui avaient été prodigués, son corps criait inlassablement au repos, et ne tenait pas à grand-chose pour permettre au rouquin de tenir encore debout sur ses deux jambes.

Tandis qu’il fixait désespérément l’épais nuage de poussière en espérant avoir réussi son attaque, sa respiration se faisait plus saccadée, ses membres devenaient de plus en plus lourds, et son rythme cardiaque soutenu. Un craquement sourd se fit également entendre, fissurant de toute sa longueur son masque qui éclata en plusieurs morceaux avant de disparaitre en fumée, laissant de nouveau le faciès de l’adolescent apparaitre, et le vent brûlant lui chatouiller le visage. Il était parvenu au bout des onze secondes fatidiques, et avait ainsi atteint sa limite. Une chance qu’il se tenait à une distance respectable pour ne pas craindre une attaque au corps à corps alors que ses muscles tétanisaient et le rendaient ainsi presque incapable de bouger tant qu’il n’aurait pas récupéré un minimum son souffle.

Il n’y avait plus qu’à espérer que les efforts combinés des deux adolescents avaient portés leur fruit, cette attaque finale faisant office de manœuvre de la dernière chance, si des renforts n’arrivaient pas vite, les deux camarades feraient pâles figures face à leur opposants. Tout n’était qu’une question de seconde avant que le nuage de poussière ne se dissipe et lui permette ainsi d’être fixé. Redressant son trancheur d’âmes par précaution, sans mot dire, il se tenait fébrilement en attente du verdict, tandis qu’il reprenait sa respiration…


« Ha... Ha... Ha... »
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Mer 25 Jan - 20:23




Le moment décisif était arrivé. Tandis que ses calaveras prenaient naissance, près à défendre leur créateur, le shinigami daiko poursuivait sa lancée dévastatrice, appuyée par les tirs soutenus du quincy qui ne tarda pas à s'écrouler sous le poids de la fatigue.

La situation était simple, si jamais Ichigo parvenait à porter un coup direct au capitaine des exequias, s'en était finit pour lui. Si au contraire il restait à celui-ci suffisamment de force pour contrer l'attaque, alors l'issus du combat était réglée.
Les deux ennemis suite à leur ultime tentative n'auraient bientôt plus assez de reatsu pour se défendre et même si lui était au sol, il pourrait toujours générer ses précieux soldats, qui même mal en point, achèveraient le travail.
Si tel était le cas, la mission serait merveilleusement accomplie. Les souhaits d'Aizen, pour ne pas dire ses ordres, étaient clairs. Se rendre à Karakura, se confronter aux forces défensives de la zone, les évaluer, les identifier et faire le plus de dégâts possible parmi l'ennemi.

Déjà un capitaine de division et sans aucun doute son lieutenant étaient gravement blessés, le quincy était lui aussi hors d'état de nuire. Quant au shinigami remplaçant,... la chance allait peut être sourire à l'arrancar.
Seul véritable bémol, cet inconnu qu'il avait aperçu aux coté d'Hitsugaya, il n'avait pas la moindre idée que son identité, malgré le fait qu'il était assurément le responsable de la fuite des deux blessés.

Pourtant, Rudobon savait qu'Aizen ne lui en tiendrait pas rigueur, qu'il lui serait très reconnaissant pour la tâche qu'il venait d'accomplir. Peut être même le gratifierait-il d'une place dans l'espada, l'élite de Las Noches.
L'arrancar n'était pas dupe au point de s'attendre à recevoir un des numéros les plus bas, mais le 9 lui suffirait très bien à la place de ce vulgaire Gillian.

S'il était assurément un guerrier puissant et un fin stratège, le capitaine des exequias n'en restait pas moins un idiot de croire qu'Aizen lui accorderait la moindre reconnaissance, et encore moins la moindre importance. Mais cela, il l'ignorait, pantin qu'il était aux yeux de son maître.

Sûr de ses convictions et emporté par elle, il sentit la force le regagner. Son cero s'intensifia tandis qu'il plongea son regard dans celui de l'assaillant. Derrière son masque macabre et sans pitié, il décela une lueur de doute qui lui redonna d'autant plus confiance en lui. Peut être était-ce son jour de chance.

Le jeune Kurosaki poussa un hurlement, tandis que sa lame s'entoura d'un reatsu noir jais. La puissance qu'il dégageait était impressionnante mais la conviction lui manquait.
De fait, lorsque l'énergie se détacha de sa lame, une partie s'évanouit sans même atteindre la moindre cible.

Le coup lancé percuta le mur de calaveras, les guerriers furent taillé en pièces par le coup. A ce moment là seulement Rudobon lâcha son Cero qui vint s'heurter contre la puissante décharge d'énergie.
Malgré toute la puissance qu'il lui avait donné, le Cero était insuffisant pour contrer l'attaque et le Getsuga Tenshô, ou tout du moins ce qu'il en restait après les obstacles qu'il avait traversé, atteint finalement sa cible.

Le coup, dans le ventre fit l'effet d'une onde qui se propagea dans tout le corps de l'exequias, jusque ses racines. Poussant un meuglement de douleur, il posa ses mains sur le point d'impact en respirant difficilement, le souffle coupé.

Soudain il réalisa.
Lâchant son ventre de la main droite il la regarda pendant quelques secondes. Il avait réussit, lui Rudobon, capitaine des exequias, bras exécuteur de l'armée d'Aizen-sama, avait réussit à endurer l'attaque de Kurosaki Ichigo, celle- là même qui avait mis à mal de hierro du sexta espada.
Bien entendu, il n'avait pas tenu compte des combats du rouquin et de l'état de fatigue dans lequel ils l'avaient laissé. Il était trop fier pour ça.

Son regard se porta à présent sur ses branches. Elles n'avaient pas trop souffert de l'attaque et pouvaient encore engendrer des combattants, même si au vue de son état, seraient relativement faibles.
Mais peu importait, les adversaires étaient dans un état tout aussi pitoyable que lui et il leur serait difficile de se défendre.

Alors que le nuage se dissipait à peine, l'arrancar laissa échapper un rire satisfait. Il envoya une balas qui ne servit qu'à dégager le voile laissé par la poussière.
Il jugea de toute sa hauteur ses ennemis et lança satisfait alors que déjà quelques exequias prenaient vie.

"Shinigami, la victoire est mienne. Vous ne pourrez plus résister longtemps devant mes calaveras. Soumettez vous, et votre mort n'en sera que plus douce."

Il allait gagner, il en était sûr, plus rien ne pouvait l'empêcher d'arracher la vie à ces insectes et d'être honoré par la reconnaissance d'Aizen. A moins que ...

"Qu... Teme..."

Non loin de là, deux nouveaux individus étaient apparus. Sans nul doute des adversaire au vue de leur uniforme de shinigami.
La chance apparemment, était aussi éphémère qu'un souffle, et Rudobon le constatait désormais avec amertume.
avatar
Uryuu Ishida
Quincy

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
71/100  (71/100)
Points:
11/80  (11/80)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Mer 25 Jan - 23:55

Ishida Jr. regarda l'action se dérouler, le duo du shinigami et du quincy était tout à fait efficace. Et finalement, leur rivalité était une force, ils étaient des meilleurs amis à leur façon. Ichigo fonça sur l'arrancar qui avait pris une apparence d'hybride végétal faisant naître des exequias de ses branches. Il hurla le nom de son attaque qui vu d'ici avait percuté l'ennemi avec une force énorme, le nuage de poussière disparu et le quincy vit l'homme-arbre, presque intact. Uryuu n'en pouvait plus, il avait cru en la réussite du groupe jusqu'au bout. Mais l'attaque du rouquin n'avait pas éradiqué l'ennemi, et lui même commençait à se vanter. Soudain, le chef de cette armée eut un tressaillement, un frisson comme un agacement où une frayeur. Les talents naturelles du quincy lui permirent immédiatement de sentir le reiatsu des deux shinigamis qui venaient de débarquer. Une lueur d'espoir naquit dans le cœur d'Uryuu. Tout était encore possible... et il avait bien encore quelques réserves d'énergie. Il regarda l'environnement autour de lui, son Seleschneider était toujours planté plus loin, avec quelques résidus d'énergie spirituelles. Le jeune homme eut une idée, il allait utiliser une technique très puissante, enfin s'il la réussissait, qui ne grillerai rien ou alors juste une fraction du reste de son reiatsu.

- Bon, c'est un coup de poker... mais j'en ai assez d'être constamment protégé. Je n'ai pas récupéré mes pouvoirs pour rien.



Cette technique utilisait beaucoup de reiatsu, mais il pouvait se servir de celui qui restait dans son Seleschneider, une partie du sien et les cadavres des ennemis qui étaient la manifestation du pouvoir de leur chef en dégageaient aussi... sans compter l'énergie du Getsugatensho même s'il avait en partie échoué. Les ennemis descendaient des arbres les uns après les autres, revenants presque à leur nombre d'origine... avec cette technique, s'il ne voulait pas risquer de blesser un de ses amis et au vu du périmètre de l'attaque, il devrait être capable d'en détruire un quart environ, en comptant que Uryuu était affaibli, on devrait plutôt compter entre un cinquième et un dixième. Il sortit son arc, ce qui lui donna l'impression d'avoir un zanpakuto dans le bras. Il le mit perpendiculairement à son corps et mit un Seleschneider en joue, il visa le centre d'un groupe d'ennemis qui était derrière l'homme-arbre actuellement tourné vers les nouveaux arrivants. Il décocha le réservoir de reiastu qui fila vers le groupe et s'arrêta net devant lui. La lame de reiastu sembla disparaître et une dizaine de secondes plus tard des traits bleus partirent en forme de croix et se rejoignirent de l'autre côté, puis une barrière d'un bleu diaphane engloba le groupe dans un volume d'environ 1 mètre cube (1mX1mX1m).


- Papa, j'ai bien retenu la leçon. Cette technique se sert de reiatsu à haute densité pour entourer l'adversaire. Cela créé une barrière à la manière du Sprenger. A la différence qu'au lieu d'une explosion cette attaque provoque une implosion... enfin au début.

Comme si l'attaque suivait le fil de ses paroles, il lança d'abord une capsule de reiatsu liquide sur le manche du Seleschneider puis le cube commença à se réduire, petit à petit jusqu'à atteindre un volume d'environ 1 centimètre cube. Celui-ci brillait de plus en plus, aveuglant presque le quincy. Il ajouta d'une manière posée, relevant ses lunettes et plaçant son bras devant lui, comme si l'unique rempart de son corps allait le protéger.


Geto schneider.

La déflagration provoqua une rafale de vent qui fit virevolter ses cheveux et qui manqua de peu de faire s'envoler ses lunettes. Un nuage de poussière, de fumée cachait la scène, de plus le flash de l’explosion l'avait momentanément aveuglé, il ne savait pas si son attaque avait réussi... il attendait, il espérait tellement que la situation se renverse en leur faveur. Il se demandait si Ichigo et lui ne devraient pas rester en retrait. Les renforts étaient arrivés et eux était au bout de leur forces.

Spoiler:
 


Dernière édition par Uryuu Ishida le Ven 27 Jan - 19:54, édité 1 fois
avatar
Yazooru Senzo
Shinigami de la 8ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Shinigami simple
Niveau:
65/100  (65/100)
Points:
39/60  (39/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Jeu 26 Jan - 20:01

Les ombres se projetaient dans le passage pourtant peu éclairé du Dangaï.

Devant lui, Yazooru apercevait la silhouette de Matsumoto, qui se trouvait une dizaine de mètres devant. Il n’était pas forcement distancé par la gradée, mais prudence était mère de sureté, et ni l’un ni l’autre ne savait vraiment ce qui les attendait une fois sur place.

En effet, un capitaine de division et un lieutenant avaient été vaincus, et pour autant qu’il sache, les combattants restant étaient en mauvaise posture. Peut être étaient-il gravement blessés voir même morts et si l’ennemi s’attendait à voir débarquer des renforts, mieux valait garder une certaines distance afin de ne pas être prit ensemble dans un guet à pan ensemble. Dieu seul savait quand les autres renforts arriveraient.

Gardant une main sur Odoriko, il essayait de sentir des résidus de particules qui pourraient l’aider à savoir ce qu’il se passait là bas.

Toutefois, la manœuvre était difficile, et alors qu’elle l’était en temps normal, son état de fatigue, la course qu’il menait et la pression spirituelle qui régnait dans le Dangaï n’arrangeaient rien.

La traversée fut silencieuse. Sans doute Matsumoto était-elle concentrée sur ce qui arriverait, ainsi que sur le sort qu’avait subit son capitaine. Il n’était pas rare qu’il se crée un lieu particulier entre un Taicho et son subordonné, et pour la jeune femme, voir ainsi Toshiro devait être dur à encaisser.

Senzo aperçu alors l’ouverture, lueur lointaine qui se rapprochait à chaque foulée.

Depuis combien de temps n’avait-il pas mené un véritable combat ? L’échauffement contre Rangiku lui redonnait une certaine confiance en lui, mais il n’avait s’agit que d’une passe de coup.

Il replongea dans sa mémoire et entrevit un village, miteux, une pluie battante martelant le sol. Il y avait un groupe d’hommes, une dizaine peut être… Non plus !

Ils étaient armés, lui était seul. Des fragments lui revenaient, les coups fusaient, des cadavres gisaient sur le sol, lui était blessé, mourant, ses ennemis l’encerclaient. Puis plus rien, ses vagues souvenirs ne laissaient place qu’à un trou noir. Ce qui restait après était un réveil douloureux, baignant tout autant dans son propre sang que dans celui de ses ennemis. Le vieil homme était là, lui tendant la main.

Que s’était-il passé avant cela ? Pourquoi combattait-il ses individus ? Pourquoi tous ces souvenirs étaient-il absent ?

Le jeune homme avait déjà eut de grandes difficultés de sa vie d’autant, là c’était la même chose. C’était comme si quelque chose le bloquait, comme s’il avait inconsciemment choisit d’oublier tout ça.

Perdu dans le fils de ses pensées, il fut surpris de réapparaitre à la lumière du jour. Un halo blanc voila son regard et il dut placer la main devant ses yeux pour se protéger. Il avait commit une grave erreur d’inattention, qui pourrait lui couter la vie, ainsi qu’à Matsumoto. De l’autre main, il tenait toujours Odoriko et accentua sa perception de l’environnement qui l’entourait.

La situation semblait pire qu’il ne l’imaginait. Le shinigami captait deux puissantes sources de reatsu, qu’il avait identifié comme étant celles de hollows, et seulement une très faible, qui s’apparentait à un Quincy. Si la plupart des shinigamis n’avait même pas idée de ce qu’était cette race, lui, ayant été dans la 12ème division, le savait. Il avait été témoin de l’arrivée dans les laboratoires du cadavre de l’un d’eux il y a plusieurs années de cela. Un vieil homme massacré par des hollows. Le capitaine Mayuri se faisait une joie de pouvoir le disséquer. Décidemment, cet homme n’était intéressé que par la satisfaction de ses expériences.

Les yeux du jeune homme s’habituaient à la lumière tandis que Matsumoto lui fit comprendre qu’ils devaient agir.

Il put à ce moment seulement poser un véritable regard sur la scène. De toute évidence, il s’était trompé, car s’il y avait bel et bien un arrancar au loin, semblable à un végétal, près du quincy se trouvait un personnage en uniforme de shinigami, l’éclat roux de ses cheveux, reconnaissable entre mille.

*Kurosaki Ichigo…*

Soudain, alors que l’archer balaya le champ de bataille de ses flèches, l’autre fonça droit devant, exultant un reatsu d’une densité énorme. Senzo écarquilla les yeux, il ne s’était donc pas trompé, cette force était bien celle d’un hollow, mais toutefois différente de celle de l’arrancar, il y avait une part de shinigami. C’était pour le moins étrange. Il s’avança avec Matsumoto qui semblait bien décidée à en découdre, mais s’arrêta brusquement en voyant évolué la situation.

Le rouquin, lança toute sa force offensive dans ce qui ressemblait à un ultime coup, qui lança une impressionnante masse noire qui vint réduire en pièce tout les opposants pour finalement se percuter à un cero. Une explosion obstrua alors le champ de vision des témoins.

Le scientifique compta une fois de plus sur ses capacités spéciales. Ichigo avait plus ou moins échoué, car si l’arrancar était très affaiblit, il n’était pas mort. Mais globalement, la situation était tournée en leur faveur. Le niveau pourtant impression de l’homme-plante était maintenant inférieur aux leurs et ses hommes étaient tous morts sans exception. Même si les deux vétérans de cet affrontement étaient très faibles, les deux renforts n’auraient aucun mal à achever le travail. Ils avaient bien joué leur coup.

Le nuage se dissipa alors qu’une boule d’énergie en sortit. Laissant apparaitre l’ennemi. Son aspect n’était pas si piteux que ça, mais il était mal en point. Ce qui attira cependant l’attention de Yazooru, se fut ses branches, desquelles se matérialisaient des soldats, qui très vite, tombaient tels des pommes et envahissaient la zone.

Ainsi c’était le pouvoir de cet arrancar, tout du moins l’un de ses pouvoirs.

Du coin de l’œil, il aperçu le quincy effectuer lui aussi ce qui semblait être une ultime manœuvre. Une sorte de cube bleu apparut alors emprisonnant un groupe d’ennemis, entassés.

Une explosion eut alors lieu et balaya tout une zone. Décidemment, les alliés du Seireitei avaient bel et bien des capacités extraordinaires.

« Les ennemis sont nombreux, mais ils sont beaucoup plus faibles que ceux qui étaient là avant l’attaque, le Quincy a effectué une bonne manœuvre. Je pense que nous ne devons pas les considérer comme des individus à part entière, mais comme des groupes, en portant des attaques larges. »

Il se tourna vers Matsumoto puis continua :

« Les gars poussent plus vite que de la mauvaise herbe, il faut que l’on s’en prenne directement à leur maître, mais avant, il faudrait que l’on sécurise les combattants. Tu es la gradée de la mission, c’est à toi de donner la marche à suivre Rangiku. »

Nul ne servait d’attendre pour libérer Odoriko, le simple katana ne pourrait pas porter d’attaques suffisamment larges alors que Eimin était tout indiquée pour cela.

« Je te rassure, je vais limiter ses sons. Siffles, Odoriko. »
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Dim 29 Jan - 21:15

- Matsumoto Rangiku, vous avez autorisation de lever votre limite !

La voix grésilla dans l’oreillette. La vice-capitaine répondit du tac-au-tac, affirmant avoir bien reçu l’information, et apposa la main gauche au niveau de sa poitrine. Une lueur bleuté effaça le tatouage de la dixième division qui inhibait la puissance de la shinigami en peu de temps qu’il ne fallut le dire, alors que le reiatsu de la shinigami s’élevait progressivement jusqu’à atteindre son niveau habituel. Pour une fois, ils n’avaient pas trainé les gars de la douzième. Et cela valait mieux, vu l’état dans lequel étaient rentrés Shûheï et Tôshirô.

L’attaque d’Ichigo avait finalement porté. Mais lorsqu’enfin, le résultat fut donné, il ne fut pas à la hauteur des attentes des combattants sur place. Alors que la fumée produite lors de la déflagration se dissipait, l’arrancar, toujours entier, se pavanait d’avoir si bien résisté, s’arrogeait déjà une victoire qui n’était pas encore sienne tout en continuant de déblatérer de stupides propositions telle que la soumission. Dans un jargon humaine que seuls les jeunes peuvent se targuer de connaître, un « mdr » aurait été approprié à la situation, sachant que deux shinigamis avaient été dépêchés par la Soul Society pour venir assister le shinigami remplaçant dans son combat.
L’olibrius avec des racines à la place des pieds se rendit enfin compte de l’arrivée des dieux de la mort, et sembla déchanter très vite. Surement comprit-il qu’il avait crié victoire trop tôt, ce qui enchanta au plus haut point Rangiku, très ravie de constater l’effet qu’ils avaient produit. Elle n’en montra rien. Le combat n’était pas finie, et une personne non loin ne se fit pas prier pour le rappeler. Le quincy. Ah ben il était là lui ! Si elle connaissait son existence, la vice-capitaine n’avait jamais eu l’occasion de lui parler où de faire sa connaissance. Il avait été un des ryôka ayant pénétrer au Sereiteï afin de sauver Rukia, mais c’était tout ce qu’elle savait de ce jeune homme à lunette.

Ishida. De son nom, c’était tout ce dont Matsumoto se rappelait. De là où elle se tenait, la shinigami n’avait pas eu la possibilité de voir sa façon de procéder… D’ailleurs, elle fut même surprise lorsqu’une telle quantité d’énergie fut déchargée sur l’arrancar, ne s’attendant pas le moins du monde à ce que l’humain puisse faire preuve d’autant d’efficacité alors qu’il semblait sur le point de s’évanouir… Il était temps. Avec les attaques des deux humains, l’arrancar semblait fortement diminué, bien qu’il continue de faire apparaître ses soldats comme le ferait un boulanger avec ses petits pains.

- Oui, c’est l’enraciné de service qu’il va falloir viser. Mais se débarrasser de la majorité de ses pions semblent nécessaire, il va falloir agir vite… Une bonne partie s’est déjà fait détruire, on en profite !

Connaissant les facultés de Senzo, où en tout cas, une partie, Rangiku pensa à un moyen qui pouvait se révéler plutôt efficace si les deux shinigami agissaient de façon coordonnée.

- Vas-y à fond au contraire, demanda la gradé à son coéquipier alors qu’il parlait de son sabre. Tu fonces, et je te couvre.

Tactique simple mais qui pouvait se révéler efficace. Avec son zanpakutô, le shinigami de la huitième avait la possibilité de donner un avantage certain au shikaï de Rangiku.

- Unare, Haineko !

La lame disparut au profit d’un nuage de cendre épais, qui entoura immédiatement Senzo. Lui faisait un signe de tête, la vice-capitaine l’encouragea à passer à l’attaque.
Avec les sons produits, le shinigami pouvait aisément perturber les défenses de l’adversaire, donnant alors l’opportunité à Rangiku de se débarrasser plus aisément des soldats blancs qui pourraient se mettre entre Yazooru et le « commandant », protégeant par la même occasion le premier jusqu’à ce qu’il ait atteint sa cible. Par ailleurs, rester à l’écart de son coéquipier pouvait se révéler beaucoup plus productif, car n’étant ainsi pas atteinte par le shikaï de celui-ci, elle pourrait rester beaucoup plus attentive et concentrer au combat en cours. La confiance allait être un facteur déterminant dans l’histoire. Si le shinigami de la huitième se prenait à douter des défenses fournies par Haineko mais aussi de sa capacité de destruction, alors ils laisseraient peut-être passer la victoire…


Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Jeu 2 Fév - 1:42





[...]



«
Ha… Ha… Ha… […] Ha… Ha… Ha… […] T… Teme… »

Les secondes qui défilèrent furent particulièrement lourdes dès l’instant où Ichigo avait lancé son attaque et attendait fébrilement le verdict quant à sa réussite. Cet épais rideau de fumée empêchant toute visibilité, la seule option la plus sûre était d’attendre que celui-ci se dissipe afin d’être fixé. En effet, tenter de foncer à l’aveugle sans savoir au préalable si son attaque avait portée ses fruits, surtout dans son état actuel, relevait du suicide. Il fallait être fou, ou se prénommé Zaraki Kenpachi pour se permettre une telle manœuvre, et quand bien même l’adolescent avait quelque similitudes avec le Capitaine de la onzième division, lui n’aurait en aucun cas prit ce risque dans l’état actuel des choses. Le mur d’ennemi ayant fait bloc devant leur maitre n’étant pas pour faciliter la tâche au rouquin, il fallait se montrer prudent, attentif, et surtout, ne pas crier victoire trop vite.

Le Shinigami Daikô était complètement crispé, ses membres, totalement ankylosés suite à l’usage de son masque, le tiraillaient de toute part. Un léger son aigu se faisait d’ailleurs entendre lorsque l’on se trouvait à proximité, la chaine de son Zanpakutô faisant écho aux tremblements du rouquin. À ce stade du combat, il espérait réellement que son attaque avait été productrice, car il était évident qu’il ne tiendrait plus la cadence très longtemps. À cet instant précis, il lui était impossible de réfléchir à quoique ce soit tant son attention était focalisée sur le nuage de fumée. Lorsque soudain, son regard se fronça, l’esprit toujours aussi vide mais les yeux rivés sur l’adversaire. Il était toujours vivant… Et tandis que le rideau de poussière se dissipait, celui-ci beuglait sa victoire tout haut, fier de sa ténacité face à la tentative de l’adolescent.

Bon sang… Si seulement la transformation inattendue de l’ennemi ne l’avait pas fait douter pendant un dixième de seconde… Les états d’âme du rouquin influant directement sur la puissance de ses attaques, voir cet adversaire gagner en prestance si soudainement et juste avant qu’il ne puisse lui porter son coup l’avait perturbé quelque peu, et avait crée chez lui une certaine interrogation quant à la manière d’y réagir. Le résultat était déplorable. Non seulement il ne fut pas touché directement, mais de ce fait, cela lui permettait de prendre l’avantage dans l’affrontement, alors que ses deux vis-à-vis commençaient à manquer cruellement de Reiatsu. Ichigo serra les dents, et un sentiment de culpabilité mêlé à la colère commença à résonner à l’intérieur de ses entrailles, il se tenait pour responsable de l’échec cuisant de cette tentative.

Mais l’heure n’était pas aux regrets, et quand bien même la manœuvre avait échouée, il ne fallait pas abandonner maintenant. Après tout, il pouvait y avoir encore une chance, un espoir, pour que la situation prenne un autre tournant et permette aux deux garçons de reprendre l’avantage. Peut-être même que cet étrange individu ressemblant fortement à Ishida leur viendrait une nouvelle fois en aide… Malheureusement, celui-ci semblait avoir disparu peu après qu’Hitsugaya ait récupéré Hisagi afin de retourner à la Soul Society panser leurs blessures. Et ce ricanement agaçant du chef de l’Exequias qui résonnait dans toute la surface de combat… Le regard de l’adolescent se fronça une nouvelle fois, si seulement il avait les ressources nécessaires pour lui arracher la langue… Néanmoins, s’il fallait ressortir quelque chose de positif dans cette périlleuse situation, c’était que malgré l’essoufflement conséquent du Shinigami Daikô, celui-ci demeurait toujours sous sa forme évolué, le Bankai. Restait à espérer que le peu d’énergie qui lui restait suffirait à maintenir ce stade jusqu’à la fin de la bataille.

Et visiblement, le vent se mit à tourner lorsque le leader de la troupe ennemi arrêta enfin de ricaner sournoisement, l’air surpris, voir agacé par un nouvel élément. Il n’en fallu pas plus pour attirer l’attention du rouquin qui détourna le regard et écarquilla les yeux lorsqu’il aperçu à son tour que deux nouveaux combattants venaient de faire leur apparition. Des Shinigamis. Tout portait alors à croire qu’il s’agissait là des renforts envoyés par la Soul Society, qui comme à son habitude, se montrait réactive face aux situations qu’elle était amenée à affronter. À cette vue, cela fit renaitre en Ichigo une certaine forme d’espoir, tout n’était pas encore perdu, et une nouvelle carte venait tout juste d’être distribuée, changeant la donne de manière positive pour le camp Karakura. Qui plus est, si l’un des deux alliés ne lui était guère familier, ce n’était pas le cas de l’autre, qu’il aurait pu reconnaitre entre mille.


« Matsumoto-san... ! »

La blonde plantureuse venait ainsi de faire son retour sur Terre après son court séjour visant à se préparer à s’opposer aux forces d’Aizen juste avant la disparition d’Inoue. Celle-ci avait été aux premières loges de l’affaire d’ailleurs. En effet, lors de son séjour à Karakura, c’est chez la jeune rouquine que la vice-capitaine de la dixième division avait élue domicile avec son supérieur, ayant vainement tentée, en premier lieu, de squatter de manière intempestive la chambre du Shinigami Daikô, à l’instar de la jeune Kuchiki… Quelle sans-gêne… Non mais ! Et puis quoi encore ? Comme si sa chambre faisait office de gîte à tous les dieux de la mort étant de passage sur Terre ! Une squatteuse anarchiste était plus qu’amplement suffisant. Et puis, quand bien même l’adolescent ignorait ce fait, son emménagement chez la jeune Orihime avait permit à celle-ci de se confier sur ses sentiments, et de libérer un léger poids pesant depuis bien longtemps sur son cœur à « cause » de lui… Avec un peu de chance, après son retour à la Soul Society, cette chère Rangiku aurait pu en apprendre un peu plus sur les circonstances de la disparition de la jeune fille, restait à le vérifier…

Mais pour l’heure, c’est sur l’affrontement qu’il fallait se recentrer, tournant de nouveau la tête vers le chef ennemi, il perdit l’équilibre l’espace de quelques secondes, soufflé par une puissante déflagration qui venait de se produire. Usant du peu des dernières ressources qu’il lui restait, le descendant des Quincy avait profité de l’apparition de leur camarades afin de lancer une attaque sur les nouveaux ennemis venant tout juste de surgir des branches de leur chef. Bien qu’il ignorait encore comment Ishida avait pu retrouver ses pouvoirs, sa présence sur le lieu du combat était une véritable bénédiction, il y avait fort à parier que le rouquin s’en serait difficilement sortit face à toute cette armée si il avait été seul, et en son fort intérieur, il remerciait son camarade de classe en cela. Reprenant plus ou moins difficilement appuie sur ses jambes encore vacillantes, il constata que malgré tout, aussitôt les premiers adversaires décimés, d’autres prenaient immédiatement la relève…

À rester camouflé derrière ses hommes, il était normal que la réserve d’énergie spirituelle de cet Arrancars-végétal puisse encore lui permettre de générer ses soldats les uns après les autres. Heureusement que des renforts venaient de se présenter, car la suite ne prévoyait réellement rien de bon. Ayant suffisamment récupéré son souffle pour lui permettre d’effectuer de légers mouvements, l’adolescent vit foncer sur lui trois nouveaux adversaires, ils ne perdaient ni le Nord, ni leur temps décidemment… Braquant Zangetsu de manière horizontale afin de recevoir d’un accueil aussi chaleureux qu’il le pouvait le premier soldat macabre lui fonçant dessus, voilà qu’ils lui firent la surprise de réitérer leur premier assaut. L’Exequias fonçant droit sur l’adolescent usa de son Sonido au dernier instant afin de disparaitre, laissant voir qu’un second se cachait juste derrière lui prêt à l’embrocher. Ni une ni deux, Ichigo se déplaça sur la gauche afin de saisir la veste du Hollow lui fonçant dessus et le tirer vivement vers lui afin qu’il poursuive sa course vers l’arrière et finisse par embrocher son camarade.

Hélas pour le Shinigami Daikô, si la manœuvre était la même que précédemment, la méthode, elle, différait. Ressentant ainsi une ombre au-dessus de son visage, il leva les yeux au ciel à l’instant même où il faisait passer le second Exequias à côté de lui pour s’apercevoir que le premier disparu se trouvait juste au-dessus de sa tête, lame bien droite et dirigée vers son crâne. Par réflexe, il esquissa un pas de recul afin d’esquiver l’assaut, laissant le premier combattant manquer sa cible, mais le deuxième, toujours agrippé par le rouquin qui avait, prit par surprise, relâché un peu son emprise, se retourna, tentant ainsi de décapiter net le propriétaire de la main accrocheuse. Reculant sa tête de justesse, ce ne fut hélas pas suffisant pour égaler l’effet de surprise, et le bout de la lame du cavalier vint trancher de peu le visage de l’adolescent en diagonale, juste entre ses deux yeux, laissant des éclaboussures de sang perler un peu partout sur son faciès. Comme si ce n’était pas suffisant, voilà maintenant qu’un troisième apparu dans le dos du Shinigami Daikô, profitant de l’occasion pour lui infliger un puissant coup de pied en plein milieu du dos. L’impact fut violent, si bien qu’Ichigo sentit une gerbe d’hémoglobine lui traverser la gorge avant qu’il ne la recrache, éclaboussant son Shihakushô, avant d’être propulsé vers l’avant sous la pression du choc.

Comme il fallait s’y attendre, ce n’était pas trois mais bien quatre Exequias qui étaient initialement venu à son encontre, et le quatrième était là pour achever le travail tandis que l’adolescent était, torse le premier, propulsé vers lui. S’il avait été au sommet de sa forme, le rouquin n’aurait eu aucun mal à s’en sortir sans trop de dommages physique, mais ses membres ankylosés l’handicapaient au plus haut point, n’étant pas capable de rétablir sa position alors qu’il s’approchait de plus en plus du dernier cavalier macabre prêt à lui performer le cœur. Utilisant sa main gauche, il attrapa fermement son poignet droit pour le positionner aussi vite que possible devant son torse afin d’éviter le coup qui lui serait inéluctablement fatal. Tout allait être question de réflexe, il concentra le peu d’énergie spirituelle qui lui restait sous ses pieds, afin de ralentir au tout dernier moment. Une douleur intense lui parcouru l’intégralité du bras lorsque celui-ci se fit transpercer par la lame de l’Exequias, juste au-dessus de sa main gauche. Quel douloureux souvenir que celui du second affrontement avec Grimmjow, lorsqu’il s’était retrouvé au sol, les deux poignets perforés par son propre trancheur d’âmes.

Utilisant l’énergie précédemment accumulée sous ses pieds, il fit un léger bond en la relâchant afin de ralentir sa vitesse, lui évitant la mort de peu, et trancha sec son opposant, cela en ferait toujours un de moins. Le creux formé par la lame du défunt laissait s’échapper une quantité non négligeable de sang, si bien qu’il serra celui-ci avec sa main gauche afin d’en limiter la fuite, quand bien même la douleur était lancinante à souhait. Sa situation devenait de plus en plus délicate, si jusqu’à maintenant, il avait aisément tenu le coup, voilà que maintenant, il était non seulement exténué au possible, mais également recouvert d’hémoglobine. Ces satanés adversaires prouvaient encore une fois qu’en groupe, il ne fallait guère les sous-estimer et se révélaient particulièrement redoutables, réussir à mettre l’adolescent dans un tel état en seulement deux coups étaient une chose rare, il fallait bien leur admettre ça, mais heureusement pour lui, les renforts présents n’allaient pas tarder à passer à l’action afin de mettre un terme à ce combat. Il fixa intensément les trois Exequias qui s’étaient rassemblés autour de lui dans l’intention d’en finir à leur prochain coup. Tiens bon… Seulement encore un peu…


« ... Bordel ! »
avatar
MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Jeu 2 Fév - 20:53



Les cendres virevoltèrent devant les yeux écarquillés de Rudobon. Ces cendres, c’étaient ce qu’il restait du corps des malheureux qui avaient été pris dans le piège du quincy.


La situation tournait à son désavantage, un nombre conséquent de combattants venaient d’être décimé, d’autant plus à ce niveau du combat, où chaque Calavera crée perdait de la puissance comparé au précédent. La capitaine avait subit trop d’attaques et son énergie était à son plus bas niveau. Bientôt, il ne serait même plus capable d’engendrer ses précieux pantins.


S’il n’avait resté que les deux humains, l’arrancar aurait pu se servir des dernières lames qu’il lui restait pour exécuter ses ennemis, tout aussi affaiblis que lui. Mais maintenant il était impossible de s’en sortir, un seul combattant de plus était difficile à gérer, mais deux ! Impossible !

La fuite était désormais l’une des ultimes possibilités.


Toutefois, il devait essayer de mener à bien sa mission.

D’un geste de la main, il envoya quatre des guerriers les plus robustes sur le shinigami Daiko.




Alors que ceux-ci s’éparpillaient pour prendre le rouquin par surprise, il ordonna à cinq autres d’aller achever le quincy.


Très vite, l’homme masqué regretta son geste. Alors qu’il pensait avoir un moment de répit pour se recentrer et recréer des guerriers un peu plus puissants, Rudobon déchanta assez vite.


Les deux shinigamis passaient ni une ni deux à l’attaque, allait-il pouvoir encaisser l’attaque ?!


Le premier libéra son arme qui se divisa en deux lames, laissant échapper un étrange son, qui embruma son esprit.

Deux secondes plus tard, l’arrancar se secoua la tête, reprenant sa conscience et observant à nouveau la scène. Tous les siens s’étaient lancés contre les assaillants. Tous ?

« Te…teme ! »

Ces quelques secondes d’inattention… Le créateur s’était arrêté et plus aucun de ses fruits n’avaient touché le sol. Perdu dans son élan, les quelques créatures qu’il pourrait désormais créer ne serait que des résidus… Si ses derniers calaveras tombaient, il devrait fuir une fois pour toute.


L’arrancar recula de deux pas pour s’engouffrer dans le garganta, il était partiellement à l’abris et si jamais les ennemis se rapprochaient, la fermeture du tunnel se révélerait salvatrice !

[dsl le niveau est pas top, j'avais vraiment pas d'inspi <.<]
avatar
Uryuu Ishida
Quincy

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Autres
Niveau:
71/100  (71/100)
Points:
11/80  (11/80)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Ven 3 Fév - 21:22

Le quincy eut un temps de répit, certes un laps de temps assez court mais il put faire un rapide résumé de la situation. Les renforts qui étaient en pleine forme venaient d'arriver, la victoire était quasiment assurée, à part si un facteur non prévu venait à intervenir, car l'ennemi était tout de même affaibli au plus haut point, il n'arrivait plus à générer d'assez importants serviteurs et s'approchait de plus en plus du portail qui lui permettrait de s'enfuir. Néanmoins, soit cet arrancar était rancunier, soit il était assez intelligent pour comprendre qu'il réussirait au moins à vaincre ses deux premiers gêneurs qui étaient désormais presque à sa merci. Les ennemis étaient peu puissants et reprenaient souvent la même tactique, ce n'était pas un combat de puissance mais d'endurance et il avait éreinté les deux adolescents jusqu'au bout de leurs forces.

Le chef des assaillants avait envoyé quatre de ses sbires sur Ichigo et cinq sur Uryuu, mais les siens semblaient un peu plus... bancals. Sans agir il regarda comment se débrouillait Ichigo dont les adversaires étaient plus proches. Ils utilisaient une tactique déjà vue mais avec une variante qui faillit coûter la vie au shinigami Daikô, le quincy avait soudainement redressé son arc comme pour l'aider mais avec ses muscles à bout de forces il avait à peine eut le temps de dresser son Ginreikojaku qu'Ichigo s'en était sorti mais non sans dégâts. Le quincy voyait ses ennemis se rapprocher peu à peu. Il se demanda ce qu'il allait faire. L'adolescent se disait que contre 5 ennemis en même temps il ne pourrait rien faire. Il se demanda s'il n'allait pas utiliser ses ultimes flèches pour tirer sur les assaillants de son camarade aux cheveux oranges, quitte à y laisser sa vie. Ça lui ferait une belle fin. Car pour le moment si on pouvait dire que le chef des Exequias ne parvenait plus qu'à faire des résidus de sbires, il en allait de même pour le quincy et ses flèches. Uryuu générait de l'énergie bleue mais celle-ci n'arrivait pas à prendre forme et se dissipait.

Comme s'il avait des remords ou si c'était le jour de son exécution, il se remémora ses regrets et sa vie. Ses regrets ? N'avoir pas pu tuer Kurotsuchi, le capitaine de la 12ème division, quand il l'avait rencontré à la Soul Society. Aussi de n'avoir pas pu sauver son grand-père à l'époque et de ne jamais avoir pu créer une vraie relation avec son père. Et surtout de ne pas avoir pu découvrir ce qui était arrivé à Orihime, était-ce une impression où sentait-il réellement son reiatsu à travers la sombre déchirure de l'espace ?
Pour sa vie il se rappela son enfance, son entrée à l'école puis au collège. Son entraînement avec son grand-père, sa rencontre avec Ichigo... il prenait une grande place dans la suite, il avait quasiment toujours été là depuis leur rencontre, ils avaient vécu, avec Chad, Orihime et en partie Rukia, mille et une péripéties. Il se rappela les divers aventures qu'ils avaient vécus. Leur mission de sauvetage à la Soul society, leur combat contre les Bounts. La manière dont il s'était senti inutile quand il avait senti la violence des combats entre Ichigo et l'équipe d'Hitsugaya contre les fraccion de Grimmjow. Puis soudain, comme s'il l'avait oublié et que son esprit le retrouvait soudain comme s'il était horriblement important, un nouveau souvenir avec Ichigo revint à Ishida Jr. Le premier ! Leur "duel", enfin plutôt leur concours d'élimination de hollows, puis la manière dont ils s'étaient défaits du Menos Grande. A cette époque ils étaient encore ce qu'on pourrait appeller des "faibles", mais cet évènement prenait tout son sens aujourd'hui.


Il généra du reiatsu à la base de ses pieds, il n'était pas temps de le condenser et de s'embêter avec des dizaines de facteurs techniques, le quincy n'avait pas le temps et tout simplement pas l'énergie de le faire. Il commença à se déplacer à vive allure au moment où arrivaient ses assaillants, qu'il dépassa les laissant là l'air idiots et hébétés. Il ne faisait pas un hirenkyaku, il avait littéralement de la pression spirituelle qui s'échappait de ses talons à la manière de réacteurs. Il arriva aux côtés d'Ichigo et dut faire un dérapage pour ne pas finir quelques mètres plus loin.



- Ichigo, il est temps de mettre fin à ce combat, nous avons fait notre part du travail. Les renforts sont là, occupons nous juste de cette vermine qui pourrait les gêner. Travaillons en équipe... encore une fois !


Uryuu se sentait de nouveau encouragé par la présence de son camarade, rare preuve de ce que nous appellerons une "non non-affection", il avait appelé le rouquin par son prénom et non par son nom de famille. Il regarda les ennemis d'Ichigo, sans être parfaits ils avaient l'air plus robustes que les siens. Les siens qui d'ailleurs arrivaient justement, en bonnes machines de guerre programmées avec un seul objectif, ils n'étaient pas restés dans un état d'hébétude longtemps. Le quincy tendit son arc devant lui, il se concentra et un flèche apparut, une flèche tout à fait correcte qu'il tira en direction d'un des Exequias dont il était la cible, il savait que ce projectile ne se désintègrerait pas en plein vol. Après tout, les Quincys tiraient leurs flèches avec le coeur.
avatar
Yazooru Senzo
Shinigami de la 8ème division

Feuille de personnage
Niveau hierarchique: Shinigami simple
Niveau:
65/100  (65/100)
Points:
39/60  (39/60)


Voir le profil de l'utilisateur



MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Lun 6 Fév - 19:57

Les lames tranchèrent sans grandes difficultés les pantins qui se dressaient devant elles. S’ils avaient été de redoutables combattants face au capitaine Hitsugaya et au lieutenant Hisagi, la puissance qu’ils dégageaient n’avait plus rien de similaire.



Comme affaiblis par un combat épique, les soldats masqués étaient lents, leurs gestes raides et la force qu’ils employaient, insuffisante.

Ici et là, les calaveras tentaient de stopper le shinigami dans sa lancée, parfois de face, ou parfois à l’aide de subterfuges.



Alors que Yazooru stoppa les lames de deux exequias qui frappaient de concert, en croisant Eimin et Komoriuta, un autre ennemi apparut derrière, la pointe de l’épée dirigée vers son visage.

Bien décidé à ne pas le laisser avoir son scalpe, le jeune homme lui assena un puissant coup de pied entre les cotes, puis, faisant glisser ses armes l’une sur l’autre dans un mouvement semblable à celui de ciseaux, tranchant sur la partie haute, la cuisse de ses deux assaillants. D’un coup, il se retourna et Komoriuta incisa dans un bruit léger et délicat, couvert par le grincement de son chant, le crâne de l’ennemi, qui se sépara du reste de la tête au niveau de la mâchoire, partiellement coupée elle aussi.



Se retournant, il entraina Eimin qui hurlait tel un animal qu’on dépècerait vivant, qui vint s’abattre avec toute sa force brute à la base du coup de sa victime, déchirant la chair jusqu’à se glisser entre deux vertèbres jusqu’à séparer celles-ci et aller finir sa course dans la clavicule du second, arrachant au passage la tête du premier. Comme prit de panique, celui-ci plaça sa main pour essayer de faire ressortir l’importante masse de métal de son corps.

Sa main resta serrée sur la lame alors que la délicate Komoriuta dans un léger son aigu coupa l’os.
Il fallu quelques secondes à l’exequias pour réaliser ce qu’il venait de se passer. Secondes qui furent plus que suffisante pour enfoncer la lame dans son front, faisant taire une fois pour toute le grognement de douleur de sa victime.



D’un coup sec, il retira les deux sœurs qui se dégagèrent de la chair, accompagnées de giclées de sang, qui donnèrent l’impression d’être des confettis sorties d’un pantin de papier.



Senzo s’arrêta une seconde à regarder le corps sanguinolent s’écraser de tout son poids à coté des deux autres, dans un bruit sourd accompagné par le craquement des os lors du fracas du choc.

Ses guerriers, le shinigami s’en était peut être sorti avec brio, mais ils étaient bel et bien dangereux. Yazooru ne doutait pas une seconde que s’il avait eu à les affronter au sommet de leur force, il serait à mieux dans le même état que les deux alliés qu’ils venaient secourir.



Il refixa son regard vers sa cible. L’ennemi semblait si proche mais si loin en même temps. Du coin de l’œil, les mouvements du shinigami daiko étaient perceptibles, la situation semblait difficile pour lui. Quatre exequias semblaient avoir décidé d’en finir avec lui, tout comme avec le Quincy d’ailleurs, qui commençait à se voir rapprocher ses adversaires.



*Merde…. *



Serrant les manches d’Odoriko,soldat avait suivi les ordres de sa supérieure, mais avait tout de même considéré qu’ils auraient tout d’abord dû sécuriser les deux blessés avant de passer à l’attaque. Il ne pouvait pas en vouloir à Matsumoto, mais savait qu’il s’en voudrait à lui-même si jamais les deux jeunes gens étaient grièvement blessés. Ordres ou pas, Yazooru était de ceux qui suivaient leur instinct et leur moral. Tout comme son père avant lui, qui avait perdu la vie au nom de son honneur et de sa morale.

Kurosaki Ichigo et Ishida Uryu, de puissants guerriers surement plus que le shinigami de la 8ème division lui-même.

Néanmoins, ils n’étaient pas beaucoup plus que des adolescents, des gamins avec une expérience sommaire de la vie. Bien sur ils avaient sans aucun doute vécus leur lot de troubles et de souffrances, et avait menés bien plus de combat que n’importe quel adolescent « vivant » de ce monde. Mais il leur restait justement tellement de choses à vivre, tellement de moments à espérer de la vie.



Les deux survivants se trouvaient désormais encerclés par une bande d’exequias, hésitant une seconde à aller les secourir, Senzo se résigna alors en tournant sa regard vers le maître de ses âmes masquées. A peine visible, celui-ci se trouvait dans l’ombre du garganta près à disparaitre de leur vue.



*Ces choses sont ses pantins, si je le tue, peut être qu’eux cesseront de s’animer…, il regarda brièvement les jeune gens, on va tenter le tout pour le tout.*



A cette pensée, il fonça droit vers l’ennemi. Le vent faisant danser la chaîne des deux lames qui semblaient pousser ensemble un cris strident, semblable à celui d’un rapace s’abattant sur sa proie.
Invité






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -
Mar 7 Fév - 1:03

La situation était tendue. Bien qu’affaibli, l’arrancar semblait avoir bien des réserves, ou en tout cas suffisamment de soldats pour porter une dernière attaque. Il ciblait exclusivement les deux humains, ce qui se révéla assez fâcheux. Avait-elle fait fausse route en envoyant Yazooru s’occuper du Général ? S’était-elle trompée en ciblant le plus puissant ? L’enjeu était de taille, et la victoire n’était pas assurée. Il ne s’agissait là que d’un coup de poker, un quitte ou double, c’était tapis quelque soit le résultat. Et à présent, il n’y avait plus qu’une chose qui comptait : rafler la mise, gagner à tout prix.
Non loin, Yazooru venait de libérer son shikaï. Les vibrations des sons produits parvenaient succinctement à la vice-capitaine, qui plissa des yeux afin de se concentrer, tentant de faire abstraction des bruits assourdissants qu’elle entendait. Faisant un geste de la main droite, celle-là même tenant le manche de son zanpakutô, elle envoya les cendres de son shikaï vers trois adversaires se dirigeant vers le shinigami de la huitième division.

Celui-ci était déjà en prise avec trois soldats hollow… Et le six contre un était vraiment trop désavantageux pour que Rangiku reste sans rien faire. Mettant Haineko en barrage, elle eut alors un mouvement de la main qui se répercuta instantanément sur les particules d’énergies. Elles se mirent à tournoyer, formant alors en quelques secondes une tornade dont la puissance n’était certainement pas à discuter. Balayant ses ennemis, Haineko entama un festin qui ne lui servit pourtant que de mise en bouche. Déchiquetant ses proies avec une apparente facilité, le félin de cendres s’en donnait à cœur joie quand il s’agissait d’exterminer ses victimes. Arrachant les chairs, broyant les os, il ne laissa que des miettes qui ne tardèrent pas à s’évanouir dans les airs.
De son côté, Senzo en avait également fini avec ses éphémères adversaires. Jetant un coup d’œil vers le shinigami, Matsumoto s’aperçut qu’il hésitait… Elle comprit aussitôt pourquoi. Mais dans un combat, il n’y a pas de place à l’inquiétude. L’agissement faisait foi. Et la confiance envers ses coéquipiers se devait d’être inébranlable, sans quoi la mort pouvait venir au détour d’un simple doute. S’ils voulaient que la victoire soit leur, il fallait se dépêcher, sans quoi l’arrancar serait bientôt reparti dans son monde…
Dissimulé dans la pénombre d’un garganta, le voilà qui avait déjà un pied dans le sécuritaire passage qui menait au Hueco Mundo.

Yazooru s’élança. Il avait compris l’enjeu que ce repli signifiait… Apportant son soutien au shinigami, Rangiku l’entoura des cendres d’Haineko, continuant de le protéger de certaines attaques. Il devait se concentrer sur un objectif unique, celui de mettre fin à la vie de ce Général Bonzaï.
D’un autre côté, la vice-capitaine était consciente qu’en favorisant une attaque concentrée uniquement sur un seul ennemi alors qu’ils étaient encore une dizaine à rôder sur Karakura, ciblant les deux humains qui combattaient, cela ne jouerait peut-être pas à leur avantage. Bien que jeunes, Uryuu et Ichigo avaient déjà prouvés leurs courages et leurs volontés inébranlables. Et si Rangiku n’avait pas assisté de ses propres yeux à leurs faits d’armes, elle n’envisagea pas de remettre en cause leurs déterminations. Celle de gagner, celle de vivre. Ca n’empêchait bien sur pas de donner un coup de pouce…

- Hadô n°31 : Shakka Hô !

De sa main gauche, deux boules d’énergie pure furent lancées vers les arrancars. Loin d’être très précise du fait qu’elle dut contrôler en même temps son shikaï, Matsumoto ne s’en inquiéta pas… Donner du temps, c’était tout ce qu’elle prétendait faire, dans sa position « active/passive ». Si les arrancars n’étaient pas touchés, les écrans de fumées qui seraient engendrés par les sorts auraient la possibilité de créer une diversion, dissimulant les deux hommes aux hollows…
Reportant son attention sur Yazooru, Rangiku observa avec attention le cours du combat, prête à agir.
Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: [Corrigé] Intrusion Exequiasienne -






Sujets similaires

-
» Intrusion [ Libre, mais pas plus de deux chats ]
» [Mission D] Intrusion nocturne
» L'intrusion de l'Ombre [PV Lïsa Guatile]
» Elizabeth Grimm [ Terminé et corrigé ]
» Hola 8D (Finit, revus et corrigé à multiples reprises~)
Aller à la page : 1, 2  Suivant Page 1 sur 2
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


Outils de modération